Peter Frampton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frampton (homonymie).
Peter Frampton
Description de cette image, également commentée ci-après

Peter Frampton en 2006

Informations générales
Naissance (65 ans)
Drapeau : Angleterre Beckenham (Angleterre)
Activité principale Chanteur
Activités annexes Acteur
Instruments Guitare

Peter Kenneth Frampton, né le à Beckenham près de Londres (Royaume-Uni), est un guitariste anglais et chanteur de rock qui fut à l'occasion acteur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Peter naît à Bromley en Angleterre, il étudie à la Bromley Technical High School, son père y est à la tête du département des arts et il y enseigne aussi. Son intérêt à la musique rock lui vient dès l'àge de sept ans, alors qu'il découvre à cette même époque le ukulele de sa grand-mère dans le grenier. Il apprendra vite de lui-même à en jouer, puis il fera de même plus tard avec la guitare et le piano. Et à 8 ans, il prend des cours de musique classique.

Ses premières influences sont les Shadows, particulièrement leur guitariste Hank Marvin, ainsi que les rockers Buddy Holly et Eddie Cochran, les Ventures, Jimi Hendrix et les Beatles. Son père lui fait connaitre la musique de Django Reinhardt.

Dès l'âge de 12 ans, Peter joue avec le groupe The Little Ravens. Lui et David Bowie, qui a trois ans de plus que lui, sont élèves de l'école Bromley Technical School. The Little Ravens joueront à la même soirée que le groupe George & The Dragons de Bowie. Les deux musiciens se retrouvent d'ailleurs sur la période du repas en jouant des chansons de Buddy Holly ensemble. Puis, à 14 ans, Peter joue avec The Truebeats ainsi que The Preachers, dont le gétrant et producteur est Bill Wyman des Rolling Stones.

Il devient un chanteur réputé et se joint au groupe The Herd, en 1966, pour lequel il est le guitariste solo et le chanteur attitré, enregistrant plusieurs chansons à succès et sera même nommé le visage de 1968 par le magazine adolescents Rave.

Au début 1969, alors qu'il a 19 ans, Peter fait la connaissance de Steve Marriott qui le présente à ses acolytes des Small Faces, dans le but de le prendre comme guitariste dans le groupe, mais devant leur refus catégorique, il décide de quitter la formation et part fonder Humble Pie avec Frampton. Il en avait un peu marre des succès pop à la Sha La La La Lee et Itchycoo Park de toute façon, il visait un rock-blues plus rauque et c'est exactement ce qu'il fera avec son nouveau groupe. Et c'était un peu la même chose pour Frampton, lui aussi en avait marre de l'image d'idole adolescent véhiculée par son ancien groupe The Herd et des petites chansonnettes pop, il souhaitait autre chose et ça convenait parfaitement pour Humble Pie.

Alors qu'il est membre de Humble Pie, Peter joue avec d'autres artistes comme guitariste invité, dont Harry Nilsson, Jim Price, Jerry Lee Lewis, ainsi que George Harrison pour son triple album All Things Must Pass en 1970, puis John Entwistle pour Whistle Rhymes en 1972. Durant les sessions d'enregistrement de Harrison, il découvre le Talk-Box, qui deviendra sa marque de commerce.

Après quatre albums studios et un live, Peter quitte Humble Pie et sera remplacé par Dave "Clem" Clempson, puis entame une carrière solo en publiant son premier album sous son propre nom, Winds of change en 1972. Sur lequel on retrouve des invités de renom dont Ringo Starr et Billy Preston, rencontrés alors qu'ils jouaient tous sur l'album de Harrison. Cet album sera suivi de Frampton's Camel en 1973, avec un vrai groupe pour l'accompagner. En 74, il produit Something's Happening, puis il fait d'immenses tounées entouré de son acolyte du temps de The Herd, Andy Bown aux claviers, le bassiste Rick Wills ainsi que du batteur américain John Siomos. En 1975, il sort l'album Frampton qui se rend à la 32ième position des charts américains et est certifié or par la RIAA.

S'il connaît un certain succès commercial avec ses premiers albums, les choses vont changer avec la parution de Frampton Comes Alive en 1976, sur lequel on retrouve les succès Baby I Love Your Way, Show Me The Way et le classique Do You Feel Like We Do. Les deux dernières chanson introduisent le fameux talk-box qui le rendront célèbre, l'album enregistré lors du concert de 1975 au Winterland Ballroom de San Francisco en Californie. Avec de nouveaux musiciens, Bob Mayo aux claviers et guitares et Stanley Sheldon à la basse, John Siomos le batteur est le seul rescapé de son ancien groupe. Cet album sera pour Frampton, une consécration, avec des ventes de six millions de copies, et est certifié disque platine six fois. Vers la fin de 1976, Peter et son manager Dee Anthony sont invité à la Maison Blanche par Steven Ford, le fils du président John Ford.

Son prochain album, "I'm in you" renferme le single à succès éponyme mais fera plutôt faible figure comparativement à "Frampton Comes Alive". Puis il joue aux côtés des Bee Gees dans le film "Sergeant Pepper's Lonely Hearts Club Band", qui est très mal reçu par les fans et les admirateurs des Beatles surtout. En 1978, Peter subit des blessures graves suite à un accident de voiture dans les Bahamas, et quoiqu'il s'en remettra, ce sera pour lui la fin d'une époque et il ne sera plus jamais tout-à-fait le même à partir de ce jour. Après une longue convalescence, il retourne en studio en 1978 pour y enregistrer son prochain disque, "Where I Should Be" et parmi les musiciens qui l'y accompagnent, on retrouve Bob Mayo aux claviers, guitares et voix, Stanley Sheldon à la basse, John Siomos et Chad Cromwell à la batterie.

En 1980, après la parution de son album "Rise up" produit pour promouvoir une tournée qui a débutée au Brésil, Peter subit un autre revers lorsque toutes ses guitares sont portées disparues dans un accident d'avion qui a tué trois personnes. Parmi ses instruments se trouvait sa très chère Les Paul Custom noire, que l'on voit sur la pochette de "Frampton Comes Alive" et dont il se servit lors de l'enregistrement de l'album "Performance Rockin' The Fillmore" de Humble Pie. On retrouva la guitare toutefois et elle lui fut retournée en 2011.

Discographie solo[modifier | modifier le code]

Discographie avec Humble Pie[modifier | modifier le code]

  • As safe as yesterday is (04/1969)
  • Town and Country (08/1969)
  • Humble Pie (1970)
  • Performance Rockin' the Fillmore (live) (1971)
  • Rock on (1971)

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme acteur[modifier | modifier le code]

  • 1976 : Les têtes brûlées, saison 2, épisode 13 ( secours en mer) : Peter Buckley

comme compositeur[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]