Rick Wills

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wills.
Rick Wills
Nom de naissance Richard William "Rick" Wills
Naissance
Londres, Angleterre
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, musicien
Genre musical Rock psychédélique, blues rock, folk rock
Instruments Guitare électrique, chant, basse
Années actives 1965–

Richard William Wills, dit Rick, est un bassiste rock britannique né à Londres le . Il est reconnu pour avoir joué avec Peter Frampton, The Small Faces, David Gilmour et Foreigner.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière en 1961 à Cambridge alors qu'il joue avec des formations locales, The Vikings, The Sundowners et Soul Commitee. Puis il rejoint les Joker's Wild en 1966 avec David Gilmour à la guitare et au chant et John Willie Wilson à la batterie, jusqu'en 1967 lorsque le guitariste quitte pour se joindre à Pink Floyd. En 1970, il est avec Cochise et joue sur les trois premiers albums du groupe, avec le batteur John Willie Wilson. Ensuite, il joue sur les trois premiers albums solos de Peter Frampton qui vient de quitter Humble Pie. Par la suite, il se joint à Roxy Music en 1976 pour l'album Viva et joue la même année sur un album de l'ex-Soft Machine Kevin Ayers, Yes We Have No Mañanas (So Get Your Mañanas Today). Puis se joint à Steve Marriott qui vient de reformer les Small Faces en 1977 pour les 2 albums Playmates en 1977 et 78 in the shade en 1978, mais devant les faibles ventes, le groupe se sépare. L'année suivante, il retrouve David Gilmour sur son premier album solo éponyme, sur lequel il y a aussi l'ex-batteur des Jokers Wild, John Willie Wilson, il sera aussi de la tournée subséquente. Pendant les années 1980, il rejoint Foreigner avec lesquels il reste pendant 14 ans. Puis durant les années 1990 il joue avec Bad Company pour lesquels il remplace Boz Burrell, jusqu'au retour de ce dernier en 1998. Et en 1999, il prend brièvement la place de Leon Wilkeson au sein de Lynyrd Skynyrd, lorsque ce dernier éprouve des problèmes de santé. Le 24 avril 2001, il est apparu au Steve Marriott Memorial Concert, avec Bobby Tench, Rabbitt Bundrick et Zak Starkey (le fils de Ringo Starr), afin de célébrer la musique du regretté Steve Marriott. Il se retrouve ensuite avec l'ex-batteur des Small Faces Kenney Jones dans le groupe The Jones Gang en 2006, puis avec The RD Crusaders pour la Fondation Contre le Cancer des Adolescents ou Teenage Cancer Trust au London International Music Show le 15 juin 2008. Finalement, le 12 janvier 2015, il rejoint sur scène le batteur Dennis Elliott avec Foreigner afin de jouer la pièce Hot Blooded.

Discographie[modifier | modifier le code]

Cochise 
  • Cochise (1970)
  • Swallow Tales (1971)
  • So Far (1972)
  • Past Loves (A History) (1992) - Compilation
  • Velvet Mountain: An Anthology 1970-1972 (2013) - Compilation Double Album
David Elliott 
  • David Elliott (Atlantic) (1972)
Peter Frampton 
  • Wind of change (A&M Records) (1972) - Rick basse sur 3 chansons
  • Frampton's CamelA&M (1972)
  • Somethin's Happening – (A&M Records) (1974)
  • When All The Pieces Fit (Atlantic) (1989) - Rick basse sur More Ways Than One
Roger Moon 
Kevin Ayers 
  • Yes We Have No Mañanas (So Get Your Mañanas Today) (1976)
  • Too Old To Die Young (1998)
Roxy Music 
  • Viva!Atco (1976)
  • Wild Weekend (1997)
  • Song For Orpheum (2010)
Bryan Ferry 
The Small Faces 
David Gilmour 
Foreigner 
  • Head Games – Atlantic (1979)
  • 4 – Atlantic (1981)
  • Records (1982)
  • Agent Provocateur – Atlantic (1984)
  • Inside Information – Atlantic (1987)
  • Unusual Heat – Atlantic (1991)
  • The Definitive (2002) - Compilation
  • The Essentials (2005) - Compilation
  • The Complete Atlantic Studio Albums 1977 - 1991 (2014) - Coffret 7 CD
Alexis Korner 
  • Get Off My Cloud (CBS) (1990)
Bad Company 
Various artists 
  • Killers On The Loose Again - A Tribute To Thin Lizzy (2000) - Rick basse sur Don't Believe A Word
Duster Bennett 
  • Shady Little Baby - Volume 3 Unreleased & Rare Recordings 1965 -1974 (2000) - Rick basse sur 2 chansons
Various Artists 
  • Snakebites - A Tribute To Whitesnake (2000) - Rick basse sur 2 chansons
Various Artists 
  • Another Hair Of The Dog (A Tribute To Nazareth) (2001)
Various Artists 
  • The Boys Are Back * A Tribute To Thin Lizzy (2001) - Rick basse sur ''Don't Believe A Word
Concert for Steve Marriott 
  • Astoria Memorial Concert 2001 (2004) - DVD
The Parrish & Gurvitz Band 
  • The Parrish & Gurvitz Band (2006)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]