Hugues Loubens de Verdalle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem image illustrant Malte
image illustrant l’histoire image illustrant le catholicisme
Cet article est une ébauche concernant l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem, Malte, l’histoire et le catholicisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Hugues Loubens de Verdalle
Image illustrative de l'article Hugues Loubens de Verdalle
Hugues Loubenx de Verdale
Biographie
Naissance 13 avril 1531
à Loubens en Gascogne
Décès 4 mai 1595
à La Valette Malte
Ordre religieux Ordre de Saint-Jean
de Jérusalem
Reçu dans l'ordre 1547
Langue Langue de Provence
Grand maître de l'Ordre
1581 –4 mai 1595
Précédent Mathurin Romegas Martin Garzez Suivant
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
1587 par Sixte V
Titre cardinalice Cardinal-diacre de Santa Maria in Portico Octaviae
Ambassadeur auprès du Saint Siège
1579 –1581
Prieur de Toulouse
Commandeur de Pézenas
Chevalier de l'Ordre


Hugues Loubens de Verdalle, né en 1531 au château de Loubens (actuelle Haute-Garonne) et mort en 1595 à La Valette, à Malte, est le 52e grand maître[1] de l'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il entre dans l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem en 1547, devient commandeur de Pézenas, grand prieur de l'ordre à Toulouse, et ambassadeur de l'ordre auprès du Saint-siège en 1579. En 1582, il est élu grand maître de l'ordre.

Il est créé cardinal-diacre par Sixte V en 1587.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. B. Galimard Flavigny (2006) p. 317-319

Sources bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • Bertrand Galimard Flavigny (2006) Histoire de l'ordre de Malte, Perrin, Paris
  • Alain Blondy, Hugues de Loubens de Verdalle, 1531-1582-1595, cardinal et grand maître de l’Ordre de Malte, préface de Jean Leclant, secrétaire perpétuel de l’Académie des Inscriptions et belles Lettres, Paris, Bouchene,‎ , 224 p.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]