Emmanuel de Rohan-Polduc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Emmanuel de Rohan-Polduc
Image illustrative de l’article Emmanuel de Rohan-Polduc
Emanuelle de Rohan
Biographie
Naissance
à La Manche
Décès
à La Valette
Ordre religieux Ordre de Saint-Jean
de Jérusalem
Langue Langue de Castille
Grand maître de l'Ordre
Grand général des galères de l'Ordre
Chevalier de l'Ordre
Autres fonctions
Fonction laïque
Ambassadeur extraordinaire auprès de François Ier d'Autriche

Emmanuel Marie-des-Neiges de Rohan Polduc (ou Pouldu), né le dans La Manche espagnole et mort le à La Valette (Malte), est le 70e grand maître[1] des Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

Biographie[modifier | modifier le code]

Emmanuel de Rohan-Polduc

Il est né en Espagne dans La Mancha (son père s'étant exilé à cause de la conspiration de Pontcallec en Bretagne) le . Étant jeune, il sert à la Cour d'Espagne puis de Parme. Il fut également ambassadeur extraordinaire auprès de l'empereur François II du Saint-Empire.

Chevalier de Malte, il servit comme général des galères, bailli de Justice et général des forces terrestres et navales. Il réorganise la flotte et crée une chaire de navigation et de mathématique à l'Université. Brillant législateur, il rédigea le Code qui porte toujours son nom.

Il est mort à La Valette le .

Armes[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Écartelé : aux 1 et 4 : de la Religion ; aux 2 et 3 : de gueules à neuf macles d'or, posées 3, 3, 3[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. B. Galimard Flavigny (2006) p. 317-319
  2. Eugène Harot, Essai d’armorial des Grands-Maîtres de l’Ordre de Saint Jean de Jérusalem, Collegio Araldico, Rome 1911

Sources bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • Bertrand Galimard Flavigny, Histoire de l'ordre de Malte, Paris, Perrin, 2005 (ISBN 2-262-02115-5)
  • Eugène Harot, Essai d’armorial des Grands-Maîtres de l’Ordre de Saint Jean de Jérusalem, Collegio Araldico, Rome 1911

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]