Alain Blondy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blondy.
Alain Blondy
Description de l'image Alain Blondy.jpg.
Naissance (72 ans)
Bordeaux
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Distinctions
Officier de la Légion d'honneur
Officier de l'Ordre national du Mérite de la République de Malte
Commandeur des Palmes académiques
Chevalier dans l'Ordre du Mérite agricole

Alain Blondy, né le à Bordeaux, est un historien spécialiste du monde méditerranéen aux XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Après ses études supérieures à la faculté des Lettres et Sciences humaines de Bordeaux, Alain Blondy travaille sous la direction du professeur André-Jean Tudesq, s'orientant vers l'histoire de la communication. Sa maîtrise sur la presse à Bordeaux sous Louis XVIII, puis sa thèse sur les ultraroyalistes bordelais s'inscrivent dans l'étude du rôle historique des médias dans les débuts de la diffusion des idées.

Administration[modifier | modifier le code]

Alain Blondy rejoint en 1972 l'équipe dirigée par le professeur Charles-Pierre Guillebeau, chargée de la création de l'Office national d'information sur les enseignements et professions (ONISEP) que venait de décider Olivier Guichard, ministre de l'éducation nationale. Chargé de mission, puis conseiller technique auprès du directeur, il contribue à la mise en place de l'information sur les débouchés des études et les possibilités d'insertion professionnelle des lycéens et étudiants.

En 1976, il entre au cabinet de Jacques Legendre, Secrétaire d'État chargé de la formation professionnelle, pour s'occuper plus spécialement des mesures destinées aux jeunes. Dans ce cadre, il fait notamment partie de la mission d'experts de l’OCDE dirigée par Shirley Williams sur les politiques de formation et d’insertion professionnelles des jeunes en République fédérale d’Allemagne (1979). Il coorganise en 1980, avec la Chambre de Commerce franco-arabe, le colloque d'Amman (Jordanie) sur les Transfert des savoir et transfert de technologies.

En 1989, il devint chef de cabinet de l'administrateur provisoire de l'université Paris-IV et contribue à la mise en place des nouveaux statuts de l'université. De 1993 à 1998, il dirige le cabinet du recteur Jean-Pierre Poussou, président de la Sorbonne, ayant en charge les affaires générales de cette université.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Nommé chargé de cours au CELSA (école des hautes études en sciences de l'information et de la communication, université Paris IV -Sorbonne) depuis 1973, Alain Blondy mène de front ses activités administratives et pédagogiques. En 1985, il intègre définitivement le CELSA, y mettant en place successivement un DEUG préprofessionnel et un magistère de communication. En 1995, il est élu professeur à la Sorbonne (Paris-IV).

Après avoir été professeur invité à l’université de Tunis-I et de Chypre ainsi que chargé de cours aux collèges universitaires de Moscou et de Saint-Pétersbourg, Alain Blondy enseigne à l’université de Malte de 1998 à 2010.

De 1999 à 2003, il préside les jurys de concours d'entrée à l'École nationale supérieure de sécurité sociale. Il est professeur émérite depuis septembre 2013.

Recherches[modifier | modifier le code]

Parallèlement, toujours intéressé par le mécanisme d'obsolescence des institutions et des idées, Blondy centre principalement ses recherches sur les États méditerranéens : d'abord la République de Gênes puis Chypre et enfin l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem qui est le sujet de son habilitation (1993). À la Sorbonne, Alain Blondy travaille principalement sur Malte, l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem et les États barbaresques (régence d'Alger, régence de Tunis et régence de Tripoli)[2]. Mais à côté de l’histoire du monde méditerranéen à l’époque moderne (XVIe-début XIXe siècle), il reste attaché à l’histoire des idées et de la communication politiques dans le monde occidental à la même époque[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 1991 : (fr) Malte, Paris, Arthaud, 1991, 235 p. (ISBN 2-7003-0919-7)
  • 1992 : (en) Gallicanism and the Order of St John, Malte, PEG, 1992. (ISBN 99909-51-01-2)
  • 1994 : (fr) Grèce, Paris, Arthaud, 1994, 284 p. (ISBN 2-7003-1035-7)
  • 1996 : (fr) Chypre, Paris, Arthaud, 1996, 283 p. (ISBN 2-7003-1085-3)
  • 1998 : (fr) Histoire de Chypre, Paris, PUF, Que sais-je? no 1009, 1998, 128 p. (ISBN 2-13-048605-3)
  • 2000 : (nl) Geschiedenis van Cyprus, Bois-le-Duc, Facta, 2000, 128 p. (ISBN 90-5848-170-0)
  • 2001 : (fr) Froment de Champlagarde (Anne-Charles), Histoire abrégée de Tripoly de Barbarie (1794), et Suite de l’histoire de la régence de Tripoly de Barbarie. Règne d’Aly Caramanly (1793), Paris, Bouchene, 2001. (ISBN 2-912946-34-4)
  • 2002 : (fr) L'ordre de Malte au XVIIIe siècle. Des dernières splendeurs à la ruine, Paris, Bouchène, 2002, 523 p. (ISBN 2-912946-41-7)
    • (el) Η Κύπρος, μετάφραση Ευγενία-Ηλιάνα Καλαμπόκη, Athina, Daedalus-Zaharopoulos, 2002, 167 p. (ISBN 9789602273180)
  • 2003 : (fr) Parfum de Cour, gourmandise de rois. Le commerce des oranges entre Malte et la France au XVIIIe siècle, Paris, Bouchène/Fondation de Malte, 2003, 192 p. (ISBN 2-912946-52-2)
    • (fr) Bibliographie du monde méditerranéen. Relations et échanges (1453-1835), Paris, Presses de l’université de Paris-Sorbonne, 2003, 301 p. (ISBN 2-84050-272-0)
  • 2004 : (fr) Des lettres de Malte. La correspondance de M. l’abbé Boyer (1738-1777), PIE-Pieter Lang, Paris, Direction des archives et de la documentation, Ministère des affaires étrangères, 2004, XXXIV-260 p. (ISBN 90-5201-229-6)
  • 2005 : (fr) Hugues Loubens de Verdalle, 1531-1582-1595, cardinal et grand maître de l’ordre de Malte, préface de Jean Leclant, Paris, Bouchene, 2005, 224 p. (ISBN 2-912946-96-4)
  • 2007 : (fr) Lettres consulaires reçues de Chypre par le chargé d’affaires du Roi à Malte, Nicosie, Centre de recherche scientifique, LVI, 2007, 146 p. (ISBN 978-9963-0-8103-5)
  • 2008 : (fr) Luigi Monga, Galères toscanes et corsaires barbaresques. Le journal d’Aurelio Scetti, galérien florentin (1565-1577). Traduction de l'italien et avant-propos par Alain Blondy, Paris, Bouchène, 2008, 208 p. (ISBN 978-2-35676-001-2)
  • 2009 : (en) Court Fragrance, Royal Greed : The Commerce of Oranges in the XVIIIth Century based on the correspondence between Joseph Savoye, a grocer in Paris, and his son, abbé Louis Savoye, conventual chaplain of the Order of Malta, translated from the French original by Alina Darmanin, Malte, Fondation de Malte, 2009, 247p. (ISBN 999320613X)
  • 2010 : (fr) Les journaux de campagne de Jean-François de Villages, chevalier de Malte, 1765-1773, Paris, Bouchène, 2010. (ISBN 978-2-35676-018-0)
  • 2011 : (fr) Six ans de résidence à Alger par Mrs Broughton (1806-1812), traduction de l'anglais, présentation et notes par Alain Blondy, Paris, Bouchène, 2011. (ISBN 978-2-35676-021-0)
    • (fr) Usages et éthiquettes observées à la Cour du Grand Maître, au Conseil et à l'Église (1762), Paris, Honoré Champion, 2011. (ISBN 978-2-7453-2121-3)
    • (fr) Malte, 7000 ans d'histoire, Paris, Bouchène, 2011. (ISBN 978-2-35676-023-4)
  • 2012 : (en) Marc'Antonio Haxac and Malta's Devotion to St Paul, en collaboration avec John Azzopardi, Fondation de Malte, 2012. (ISBN 978-1-4716-4236-4)
  • 2013 : (fr) Chrétiens et Ottomans de Malte et d'ailleurs , Paris, Presses de l'université de Paris-Sorbonne, 2013. (ISBN 978-2-84050-866-3)
  • 2014 : (fr) Documents consulaires. Lettres reçues par le chargé d'affaires du Roi à Malte au XVIIIe siècle, 5 tomes (tome 1: vol. I à X (ISBN 978-1-291-86301-7); tome 2: vol.XI à XV; tome 3: vol. XVI à XXV; tome 4: vol. XXVI à XXXV; tome 5: index (ISBN 978-1-291-91109-1)), La Valette, Fondation de Malte, 2014
  • 2016 : (fr) Nouvelle histoire des idées. Du sacré au politique, Paris, Perrin, 2016. (ISBN 978-2-262-04416-9)

Articles et contributions[modifier | modifier le code]

  • 1976 : (en) Articles (Montcaret, Vesunna Petrocoriorum…), in Stillwell (Richard), The Princeton Encyclopedia of Classical Sites, Princeton University Press, N. J., 1976. (ISBN 978-0691035420)
  • 1987 : (fr) La presse à Bordeaux sous Louis XVIII, Revue historique de Bordeaux et du département de la Gironde, XXII, 1987, 53-63.
  • 1991 : (fr) Nicolas Isouard and the European political context, in Azzopardi (John), Nicolò Isouard de Malte, Malta, PEG, 1991, 35-40 et 61-85.
    • (fr) La France et Malte au XVIIIe siècle : le problème de la double "nationalité", in Fiorini (Stanley) et Mallia-Milanes (Victor), Malta, a case study in international cross-currents, Malta University Press, 1991, 174-186.
  • 1992 : (fr) Un pamphlet scandaleux contre Malte et l’Ordre de Malte: L’Ordre de Malte dévoilé du pseudo-Carasi (1790), Melita historica, XI, 1, 1992, 59-76.
    • (fr) Les Vigny et l’Ordre de Malte, Bulletin de la Société des Amis de Vigny, 21, 1992, 45-58.
  • 1993 : (fr) Les Vigny et l’Ordre de Malte, Bulletin de la Société des Amis de Vigny, 22, 1993, 24-26.
    • (en) Malta and France, 1789-1798: the Art of communicating a Crisis, in Mallia Milanes (Victor), Hospitaller Malta, Malta, Mireva, 1993, 659-685. (ISBN 978-1870579155)
    • (fr) Mikiel-Anton Vassalli et les réfugiés maltais, principaux agents de la culture du coton en France (1807-1814), Journal of Maltese Studies, 23-24, 1993, 201-214.
  • 1994 : (fr) Malte et l’Ordre de Malte dans les affaires polonaises et russes au XVIIIe siècle, Revue des études slaves, LXVI/4, 1994, 733-755.
    • (fr) L’Ordre de St Jean et l’essor économique de Malte (1530-1798), Revue du monde musulman et de la Méditerranée, 71, 1994/1, 75-90 et 243-253. (ISBN 2-85744-801-5)
  • 1995 : (en) Chivalry and the Chivalric Revivals, in The Maltese Cross, Malta, Malta University Publishers, 1995, 169-174.
    • (en) The First Draft of a Maltese Constitution (1799), Library of Mediterranean Studies, 1, 1995, 243-253. (ISBN 1-870579-27-5)
  • 1997 : (fr) De l’ostension à l’ostentation: signes et significations du Baroque, in Interfaces: Essays in philosophy and bordering areas, Université de Malte, 1997, 259-260.
    • (fr) Malte, enjeu diplomatique européen au XVIIIe siècle, in Christiane Villain-Gandossi, Louis Durteste, Salvino Busuttil (en), Méditerranée, mer ouverte, actes du colloque de Marseille (21-23 septembre 1995), 1997, tome I, 109-121.
  • 1998 : (fr) Paul Ier de Russie, l’Ordre de Malte et le catholicisme, Revue des études slaves, LXX/2, 1998, 411-430.
    • (fr) Le voyage et les aventures de Carasi à Malte, d'après L'Ordre de Malte dévoilé (1790), in Linon-Chipon (Sophie) et al., Miroirs de textes. Récits de voyage et intertextualité, Publications de la faculté des Lettres, Arts et Sciences humaines de Nice, nouvelle série, no 49, 229-241, Nice, 1998. (ISBN 2910897613)
    • (en) Malta and Sailing Ships in the Galaxidi Museum in Greece, Treasures of Malta, Summer 1998, 53-56.
  • 1999 : (fr) La naissance de la science préhistorique, in Roland Mortier, Visualisation (Concepts et symboles du Dix-huitième siècle européen), Berlin Verlag, 1999, 165-176. (ISBN 3830500017)
    • (fr) François Moureau, Répertoire des nouvelles à la main. Dictionnaire de la presse manuscrite clandestine, XVIe-XVIIIe siècle, Oxford, Voltaire Foundation, 1999, présentation des lettres maltaises de l'abbé Boyer, 175-177.
  • 2000 : (fr) L’Ordre des Hospitaliers de St Jean de Jérusalem, Rhodes et Malte, de 1530 à 1798 : une perception polysémique, in Burdeus (Maria Dolores), Real (Elena), Verdegal (Joan Manuel), Las ordenes militares : realidad e imaginario, Castello de la Plana, Universitat Jaume I, 2000, 41-60. (ISBN 84-8021-297-7)
    • (fr) L’Ordre de Malte, miroir brisé de la noblesse française des XVIIe et XVIIIe siècles, in État et société en France aux XVIIe et XVIIIe siècles. Mélanges offerts à Yves Durand, Paris, Presse de l’Université de Paris-Sorbonne, 2000, 103-120. (ISBN 2-84050-151-1).
    • (fr) Les juridictions consulaires d’Ancien Régime : l’exemple de Paris, in Vassallo (Carmel), Consolati di Mare and Chambers of Commerce, Proceedings of a Conference held at the Foundation for International Studies (Malta, 1998), Malta, Malta University Press, 2000, 45-58. (ISBN 99909-45-18-7)
  • 2001 : (fr) L’homme, la mer et le littoral. L’image de la mer dans les sociétés euro-méditerranéennes, in L’homme et la mer, actes du colloque des 7-8-9 mai 1999 à Kerkennah, Sfax, Sogic, 2001, 59-66.
    • (fr) Les temples de Malte et l’émergence de la notion de Préhistoire en France (1770-1840, Dossiers Archéologie, no 267, octobre 2001, 6-15.
    • (fr) L’Ordre de Malte, entre universalisme chrétien et nationalismes, dans la dernière moitié du XVIIIe siècle, in L’Orde de Malta, el regne de Mallorca i la Mediterrania, Actes congrès cientific international (Palma, 25-28 d’Octubre de 2000), Palma, Acadèmia Mallorquina d’Estudis Genealogics, Heràldics i Historics, 2001, 189-200. (ISBN 84-607-3020-4).
    • (fr) L’affaire du Capitaine de nuit (1770), préhistoire du sentiment national maltais, Melita historica, XIII, 1, 2001, 1-22.
  • 2002 : (fr) Le chevalier Charles-Sébastien de Choiseul (1684-1734), réformateur d’avant-garde à l’origine de la Pragmatique Sanction douanière de Vilhena (1723), in Melitensium Amor. Festschrift in honour of Mgr Ġwann Azzopardi, Malta, Cortis éd., 2002, 209-232. (ISBN 99932-0-173-1).
    • (fr) Articles Chypre, Échelles du Levant, Grand Maître de l’Ordre de Malte, Malte, Malte (caravanes, marine), Rhodes, in Michel Vergé-Franceschi, Dictionnaire d’histoire maritime, Paris, Robert Laffont, 2002.
    • (tr) XVIII. yy.da Izmir, Fransa ve Malta [Smyrne, la France et Malte au XVIIIe siècle], in Durusoy (Gertrude), Fransız Seyahatnameleri ve Tarihin Aynasında Izmir Kolokyumu, Izmir, Izmir Büyüksehir Belediyesi Kültür Yayını, 2002, 73-98. (ISBN 9789751800671).
    • Dupuy (Emile), Études d'histoire d'Amérique. Américains et Barbaresques (1776-1824), introduction de la réédition de l’ouvrage de 1910 par Alain Blondy, Paris, Bouchene, 2002, 7-25. (ISBN 2-912946-40-9).
    • (fr) La course en Méditerranée : les discours sur la captivité et la servitude, in Requemora (Sylvie), Linon-Chipon (Sophie), Les Tyrans de la mer. Pirates, corsaires et flibustiers, Paris, Presses de l’université de Paris-Sorbonne, 2002, 43-57. (ISBN 2-84050-195-3).
    • (fr) Paul Ier, l’Ordre de Malte et l’Église romaine, in Zolina (Elizaveta), Malta and Russia. Journey through the centuries. Historical discoveries in Russo-Maltese relations, Malta, Progress Press C° Ltd, 2002, 80-101.
    • (fr) Malte entre la Russie et la France au XVIIIe siècle, Slavica occitania, 15, Les Russes et la Méditerranée, Toulouse, 2002, 13-34.
    • (en) The Barbary Regencies and Corsair Activity in the Mediterranean from the Sixteenth to the Nineteenth Century: from the Community of Origin to Evolutionary Difference, Journal of Mediterranean Studies, 12/2, 2002, 241-248.
    • (fr) La route des marchands. Les échanges en Méditerranée au XVIIIe siècle, in La Corse, carrefour des routes de Méditerranée, quatrièmes journées universitaire d’histoire maritime de Bonifacio, juillet 2002, Ajaccio, Éditions Piazzola, 29-40. (ISBN 2-907161-88-1).
    • (fr) Le discours sur l’esclavage en Méditerranée. Une réalité occultée : l’esclavage des Noirs dans la régence de Tripoli, Cahiers de la Méditerranée, L’esclavage en Méditerranée à l’époque contemporaine, 65, décembre 2002, 169-185.
    • (fr) Malte et Chypre. Identité et diversité des destins de deux îles de Méditerranée, in Manuel Jaén et Fernando Martínez, El Mediterráneo confluencia de culturas. La Méditerranée, confluence de cultures, Almeria, Servicio de Publicaciones de l’Universidad de Almeria, 2002, 505-514. (ISBN 2-84050-313-1)
  • 2003 : (en) A Treasure of 18th century Malta, Treasures of Malta, 28, Christmas 2003, 7-11.
    • (fr) La scène culturelle de Malte au XVIIIe siècle, La Revue française, numéro spécial / numéro électronique : La culture des voyageurs à l'âge classique. Regards, savoirs & discours.
  • 2004 : (mt) Vassalli u r-refuġjati Maltin, aġenti principali tal-kultivazzjoni tal qoton fi Franza (1807-1814), traduction Toni Aquilina, in Olvin Vella, Dawl ġdid fuq Vassalli, Université de Malte, 2004, 109-131.
    • (en) Malta and France (1530-1964), Treasures of Malta, 29, Easter 2004, 37-44.
    • (fr) Chypre ou l’Europe aux portes de l’Orient, Cahiers de la Méditerranée, Modernité et insularité en Méditerranée, 68, 2004, 59-74.
  • 2005 : (fr) Linon-Chipon (Sophie) et Guennoc (Jean-François), Transhumances divines. Récits de voyage et religion, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2005, 374, avec une préface d’Alain Blondy (7-10). (ISBN 2-84050-366-2)
  • 2006 : (en) The Pauline Cult and the Counter-Reformation, in John Azzopardi ed., The Cult of St Paul in the Christian Churches and the Maltese Tradition, Acts of the International Symposium, 26-27 June 2006, Malta, 2006, 83-88. (ISBN 9993225037)
    • (fr) La culture du coton en Provence sous le 1er Empire, Provence historique, 2006, LVI/225, 251-279.
  • 2007 : (fr) L’archéologie d’un paysage à Malte. Du VIIIe au XVIIIe siècle, mille ans de vie rurale, Archéologia no 443, 50-63.
    • (en) The silent Martyrdom of Cyprus, in Cyprus Europe: The Last Millenium. 50 years European Union, Cyprus, OEB, 2007, 35-42.
    • (fr) Antoine Favray, servant d’armes et peintre de Cour à Malte. Des aspects ignorés de sa vie tirés d’archives inédites, Bulletin de la Société d’histoire et du patrimoine de l’Ordre de Malte, 19, 2007, 60-76.
  • 2008 : (fr) Les révolutions de 1798 à Malte : fermentation idéologique ou opportunisme marchand ? in Espace politique méditerranéen (congrès de Bastia, 2003), Paris, CTHS, http://www.cths.fr, 52-60.
    • (fr) La piété en mer des chevaliers de Malte, in Michel Vergé-Franceschi, Mer et Religion, Ajaccio, Alain Piazzola, 2008, 147-162. (ISBN 978-2-915410-59-4)
    • (fr) L’inscription dans la société, in 50 ans de communication, Neuilly sur Seine, CELSA, 2008, 34-39.
  • 2009 : (fr) L’Ordre, les États-Unis et les régences barbaresques, Bulletin de la Société d’histoire et du patrimoine de l’Ordre de Malte, 21, 2009, 72-84.
    • (fr) Henri-Delmas de Grammont, Relations entre la France et la régence d'Alger au XVIIe siècle, Introduction à la réédition par Alain Blondy, Paris, Bouchene, 2009 (ISBN 978-2-35676-009-8)
  • 2010 : (fr) Malte, la France et l’Angleterre au XVIIIe siècle, in Anne Brogini et Maria Ghazali, Des marges aux frontières. Les puissances et le îles en Méditerranée à l’époque moderne, Paris, Classiques Garnier, 2010, 201-230. (ISBN 978-2-8124-0094-0)
    • (fr) L’abbé Clément Dorion, prêtre conventuel, et sa correspondance conservée aux archives de la cathédrale de Malte (1766-1798), Bulletin de la Société d’histoire et du patrimoine de l’Ordre de Malte, 22, 2010, 118-132.
    • (fr) La Commission des réguliers (1766-1784). Un joséphisme à la française ? in Stéphane-Marie Morgain éd., Libertas Ecclesiæ. Esquisse d’une généalogie (1650-1800), Toulouse, 2010, 281-295. (ISBN 9782845738928)
    • (fr) Une tentative peu connue de conversion d’Henri IV en 1586 : le rôle des frères Jacques et Hugues Loubens de Verdalle, in 1589, des Valois aux Bourbons, actes de la XVIe session du Centre d’Études historiques (juillet 2009), Tours, 2010, 65-88.
    • (fr) La carrière et les funérailles à Malte d’Angelo Emo (it) (1731-1792), dernier grand Amiral de Venise, in Michel Vergé-Franceschi, La Corse, Venise et la Méditerranée, Ajaccio, Alain Piazzola, 2010, 115-130. (ISBN 9782915410921)
    • (en) An unpublished letter by Gian Pietro Francesco Agius de Soldanis – 22 April 1753, Journal of Maltese Studies, Essays on de Soldanis, 2010, 81-90. (ISBN 978-99932-7-285-4)
    • (fr) 16 août 1960. Le jour où Chypre devint une République, Histoire du christianisme Magazine, juillet-août 2010, no 51,47-49.
    • (fr) Mgr Makarios III. Un patriote piégé par la guerre froide, Histoire du christianisme Magazine, juillet-août 2010, no 51,50-51.
  • 2011 : (fr) De Malte à Montpellier: heurs et malheurs de Ferdinand von Hompesch, Bulletin de la Société d’histoire et du patrimoine de l’Ordre de Malte, 23, 2011, 46-60.
    • (fr) Malte médiévale. Une rare chapelle des siècles noirs, Archéologia no 485, février 2011, 58-64.
    • (fr) La commanderie de Saint-Jean de Latran et son environnement au XVIIIe siècle, Bulletin de la Société d’histoire et du patrimoine de l’Ordre de Malte, 24, 2011, 31-44.
    • (fr) Au crépuscule de Venise et de l'Ordre: les funérailles de l'amiral Angelo Emo (it) (1731-1792) à Malte, Bulletin de la Société d’histoire et du patrimoine de l’Ordre de Malte, 25, 2011, 49-57.
    • (fr) Città Valletta, capitale de l'Ordre de Malte, in Nicoletta Marconi, Valletta. Città, architettura e costruzione sotto il segno della fede e della guerra, Roma, Istituto Poligrafico e Zecca dello Stato, 2011, 35-54. (ISBN 882401061X)
  • 2012 : (fr) L'Heptanèse et Malte sous domination britannique, Revue d'histoire maritime, 15, 2012, 357-368
    • (fr) Le regard de dames anglaises sur le monde des femmes musulmanes dans les régences barbaresques , in Le livre du monde et le monde des livres. Mélanges en l'honneur de François Moureau, Paris, PUPS, 2012, 859-870.
    • (fr) La puissance navale de l'Ordre de Malte : un mythe pieux , Revue d'histoire maritime, 16, 2012, 67-86
  • 2013 : (fr) L'Ordre de St Jean de Jérusalem et les Maltais - I - Les projets du chevalier Charles Sébastien de Choiseul (1684-1734), Bulletin de la Société d’histoire et du patrimoine de l’Ordre de Malte, 28, 2013, 66-76.
    • (fr) Dumouriez en 1796 ou le temps des illusions renouvelées, in Sophie de Lastours, Fers croisés sur Dumouriez (1739-1823), Paris, L'Harmattan, 2013, 87-112. (ISBN 9782343014449)
    • (fr) L'Ordre de St Jean de Jérusalem et les Maltais - II - L'affaire du Capitaine de nuit (1770), Bulletin de la Société d’histoire et du patrimoine de l’Ordre de Malte, 29, 2013, 69-80.
  • 2014 : (fr) L'Ordre de St Jean de Jérusalem et les Maltais - III - La révolte des prêtres (9 septembre 1775), Bulletin de la Société d’histoire et du patrimoine de l’Ordre de Malte, 30, 2014, 55-66.
    • (it) Il titolo arcivescovile di Rodi dato al vescovo di Malta, in John Azzopardi, Scientia et Religio. Studies in memory of Fr George Aquilina OFM (1939-2012), Scholar, Archivist and Franciscan Friar, Malta, Wignacourt Museum Publication, 2014, 191-194. (ISBN 978-99932-25-06-5)
    • (fr) Malte entre course et contrecourse chrétienne in Michèle Battesti éd., La piraterie au fil de l'histoire. Un défi pour l'État, Paris, PUPS, 2014, 313-320. (ISBN 9782840509493)
    • (fr) L'Ordre de St Jean de Jérusalem et les Maltais - IV - Heurs et malheurs des réformes d'Emmanuel de Rohan de 1775 à 1786, Bulletin de la Société d’histoire et du patrimoine de l’Ordre de Malte, 31, 2014, 75-87.
    • (fr) Lampédouse aux XVIIIe et XIXe siècles, Revue d'histoire maritime, 19, 2014, 373-391
  • 2015 : (fr) Guglielmo Lorenzi, corsaire cap corsin, Grand Amiral moscovite, in Michel Vergé-Franceschi et Anna Vladimirovna Gnedina-Moretti éd., La Corse, la Méditerranée et la Russie, Ajaccio, Alain Piazzola, 2015, 29-48. (ISBN 978-2364790377)
    • (fr) Malte face au péril barbaresque, in Anne Brogini et Maria Ghazali éd., La Méditerranée au prisme des rivages, Saint-Denis, Bouchène, 2015, 69-80. (ISBN 978-2356760371)[5]
    • (en) The Echo of the Great Siege of Malta in Art and Literature from the Sixteenth to the Twentieth century in Maroma Camilleri ed., Besieged Malta 1565, Malta, Midsea Books, 2015, 199-212.
    • (fr) L'Ordre de St Jean de Jérusalem et les Maltais - V - Le dernier acte, Bulletin de la Société d’histoire et du patrimoine de l’Ordre de Malte, 33, 2015, 56-79.

Conférences[modifier | modifier le code]

  • L’indépendance de Malte (1964) dans les dépêches diplomatiques et la presse française, Malte, Fondation internationale de Malte, 1989
  • Chypre, fenêtre orientale de l’Europe occidentale, Nicosie, association française Vivre à Chypre, 30 janvier 2006
  • Chypre et Malte au sein de l’UE : convergences et différences, Nicosie, université de Chypre, 31 janvier 2006
  • Europe, Turquie et Chypre : passé, présent et avenir, Nicosie, Intercollege, 1er février 2006
  • The silent martyrdom of Cyprus, Nicosie, 50 ans d’Union européenne, 8 juin 2007
  • Chypre ottomane et l’influence européenne, Nicosie, Centre culturel français, 22 avril 2010

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Paris Sorbonne pdf
  2. Libération
  3. France inter
  4. (en) Ambassade de France [1]
  5. Persée, Portail de revues scientifiques Blondy

Liens Externes[modifier | modifier le code]