Manoel Pinto da Fonseca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem image illustrant Malte
image illustrant l’histoire image illustrant le catholicisme
Cet article est une ébauche concernant l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem, Malte, l’histoire et le catholicisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Manoel Pinto da Fonseca
Image illustrative de l'article Manoel Pinto da Fonseca
Emmanuelle Pinto
Biographie
Naissance
Lamego
Décès 24 janvier 1773
La Valette
Ordre religieux Ordre de Saint-Jean
de Jérusalem
Langue Langue de Castille
Grand maître de l'Ordre
18 janvier 1741 –24 janvier 1773
Précédent Raymond Despuig Francisco Ximenes de Texada Suivant
Grand chancelier de l'Ordre
Chevalier de l'Ordre

Manoel Pinto da Fonseca (24 mai 1681 à Lamego, Portugal - 24 janvier 1773 à La Vallette, Malte), ) est le 68e grand maître[1] de l'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem.

Biographie[modifier | modifier le code]

Manoel Pinto da Fonseca par Pierre Bernard.

Plusieurs évènements marquèrent son long magistère :

  • Le complot du bacha en 1749, conjuration des esclaves musulmans de l'île visant à tuer le grand maître et à prendre le pouvoir pour le compte de l'empire ottoman.
  • L'affaire de la Couronne ottomane, navire amiral turc, capturé par ses esclaves chrétiens après une mutinerie et offert à l'Ordre. Il est au centre d'une crise diplomatique entre la Porte, la France et l'Ordre. L'affaire se résout par le rachat du navire par la France à L'Ordre et entraîne un tutorat de plus en plus contraignant de la France sur la politique étrangère de L'Ordre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. B. Galimard Flavigny (2006) p. 317-319

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources bibliographiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]