Garnier de Naplouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire image illustrant les croisades
image illustrant le catholicisme image illustrant l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem
Cet article est une ébauche concernant l’histoire, les croisades, le catholicisme et l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Garnier de Naplouse
Image illustrative de l'article Garnier de Naplouse
Garnier de Napoli de Sirie,
par J.-F. Cars, c. 1725
Biographie
Naissance ?
Naplouse
Décès 1192
Saint-Jean d'Acre
Ordre religieux Ordre de Saint-Jean
de Jérusalem
Langue Langue de France
Supérieur de l'Ordre
1190 –1192
Précédent Hermangard d'Asp Geoffroy de Donjon Suivant
Commandeur de l'hôpital de l'Ordre
Chevalier de l'Ordre

Garnier de Naplouse aussi connu sous le nom de Garnier de Syrie est le 10e supérieur[1] de l'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem.

Biographie[modifier | modifier le code]

Initialement chevalier de l'ordre des Hospitaliers à Naplouse, sa patrie, il fut investi, en 1177, de la charge de précepteur ou commandeur de l'Hôpital de Jérusalem par Roger de Moulins alors Grand Maître des Hospitaliers.

Bien qu'il fût percé de coups à la funeste bataille de Hattin en 1187, qui décida du sort de Jérusalem, Garnier de Naplouse parvint toutefois à gagner la ville d'Ascalon et s'y rétablit de ses blessures.

Trois ans plus tard, en 1190, il est à son tour promu à la dignité de grand maître, après la mort de son prédécesseur Hermangard d'Asp.

Garnier de Naplouse participa à la Bataille d'Arsouf et ne mourut qu'un an plus tard vers la fin l'an 1192, sans avoir cessé de combattre pour la défense de la Terre sainte.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. B. Galimard Flavigny (2006) p. 317-319

Sources bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • Bertrand Galimard Flavigny (2006) Histoire de l'ordre de Malte, Perrin, Paris

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]