Gorilla gorilla gorilla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gorille des plaines de l'Ouest, Gorille des plaines occidentales

Le Gorille des plaines de l’Ouest[1] ou Gorille des plaines occidentales[1] (Gorilla gorilla gorilla), est, avec le Gorille de la rivière Cross (Gorilla gorilla diehli), une sous-espèce du Gorille de l'Ouest (Gorilla gorilla).

Répartition[modifier | modifier le code]

Crâne d'un sujet mâle - Muséum de Toulouse.

Il peut être trouvé en Angola, Cameroun, République centrafricaine, République du Congo, Gabon et Guinée équatoriale.

Il vit en forêt tropicale humide de montagne et de plaine et en forêt tropicale marécageuse.

Mencaces et conservation[modifier | modifier le code]

De tous les gorilles, c'est le moins menacé, et le plus fréquemment rencontré dans les zoos[2]. Il reste cependant classé comme en danger critique d'extinction par l'UICN[3]. La population totale de cette sous-espèce est estimée à 225 000 en 2008, alors qu’elle était estimée à moins de 100 000 dans les années 1980[4].

Comportement[modifier | modifier le code]

Gorilla gorilla gorilla (Gorille des plaines de l'Ouest) mâle au ZooParc de Beauval en France.

Il mange des plantes et occasionnellement des insectes. Il vit en groupes familiaux constitués d'un mâle dominant, de 5 à 7 femelles adultes, d'enfants et d'adolescents, et parfois de quelques autres mâles adultes non dominants.

Fait divers[modifier | modifier le code]

En 2016, au zoo de Cincinatti, un Gorille des plaines de l'Ouest mâle de 17 ans est abattu après qu'un enfant de 4 ans soit tombé dans son enclos. Il s'ensuivit une controverse sur le bien-fondé de la décision du zoo d'abattre l'animal pour sauver la vie de l'enfant, alors que le gorille ne montrait aucun signe d'agressivité[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Murray Wrobel, 2007. Elsevier's dictionary of mammals: in Latin, English, German, French and Italian. Elsevier, 2007. (ISBN 0444518770), 9780444518774. 857 pages. Rechercher dans le document numérisé.
  2. Dawn Prince-Hughes, Songs of the Gorilla Nation. Harmony. p. 66. (ISBN 1-4000-5058-8).
  3. (en) UICN, « Western Lowland Gorilla », sur www.iucnredlist.org, (consulté le 30 janvier 2021).
  4. Gorilles en abondance, RadioCanada.ca, 5 août 2008.
  5. « Article journal 20min ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Autres liens externes[modifier | modifier le code]