Harald IV de Norvège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Harald IV Gillechrist (Serviteur du Christ) (vers 1100- † 14 décembre 1136) roi de Norvège de 1130 à 1136.

Origine[modifier | modifier le code]

L'ordalie de Harald, gravure de Gerhard Munthe (fin du XIXe siècle)

Harald est le fils d'une irlandaise, il se rend aux Hébrides en 1129 puis en Norvège où il se fait reconnaître après une ordalie, consistant à marcher sur des socs de charrues chauffés à blanc, comme le fils naturel du roi Magnus III de Norvège Barfotr et le frère du roi Sigurd Ier de Norvège. Il promet à ce dernier de ne pas revendiquer le trône de son vivant, ni de celui de son fils et héritier Magnus.

Règne[modifier | modifier le code]

Dès la mort de Sigurd Ier il se fait proclamer roi par ses partisans à Tønsberg et il oblige Magnus IV de Norvège à partager le pays avec lui le 3 octobre 1130. Vaincu au combat de Fyrleiv le 10 août 1134, il doit se retirer au Danemark où il obtient l'appui du roi Eric Emune.

Harald IV envahit alors la Norvège, il s'empare de Bergen le 7 janvier 1135 capture Magnus IV de Norvège par surprise et le fait aveugler, mutiler et enfermer dans un monastère.

Un autre prétendu fils de Magnus III, Sigurd Slembedjakn arrivé lui aussi des îles de l'ouest, lui demande alors de partager le trône avec lui. Se voyant repousser, ce dernier tue le roi Harald IV pendant son sommeil le 14 décembre 1136.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Harald IV avait épousé une princesse suédoise, Ingrid Rögnvaldsdotter dont il avait un fils considéré comme son seul enfant légitime, le futur roi

De diverses concubines il avait également les enfants suivants:

Sources[modifier | modifier le code]