Maison d'Oldenbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Oldenbourg.

La dynastie des Oldenbourg est une famille de la noblesse allemande, issue du comté d'Oldenbourg, au nord de la Basse-Saxe, puis implantée au Schleswig-Holstein, et devenue maison régnante au Danemark, puis dans plusieurs pays d'Europe.

Le premier comte d'Oldenbourg, Egilmar, semble avoir principalement dominé la région de Wildeshausen. S'il possède déjà la ville d'Oldenbourg, elle ne deviendra le centre du pouvoir de la dynastie qu'à partir de Christian le Querelleur, vers 1143. Cette famille règne sur le Danemark depuis 1448 et sur la Norvège depuis 1905. Elle a également donné des souverains à la Russie (1862-1917), à la Grèce (1863-1973), et à la Suède (1751-1818).

Son chef de nom et d'armes est depuis 1980 Christophe de Schleswig-Holstein-Glücksbourg, né en 1949.

Maison d'Oldenbourg (1143-1667)[modifier | modifier le code]

  • Dynastie d'Oldenbourg
    • Comtes d'Oldenbourg
      • Rois de Danemark et de Norvège (1863)
          • Ducs de Sonderbourg puis de Franzhagen (1709)
            • Ducs d'Augustenbourg (1931)
            • Ducs de Beck puis de Glücksbourg
              • Rois de Danemark
                • Rois de Norvège
                • Rois des Hellènes (1973)
                  • Rois de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord
            • Ducs de Wiesenbourg (1744)
          • Ducs de Glücksbourg (1779)
          • Ducs de Plön (1706)
            • Ducs de Norbourg (1761)
            • Ducs de Rethwisch (1729)
        • Ducs de Gottorp (1773)
          • Empereurs de Russie (1917)
            • Rois de Suède (1818)
            • Ducs puis grands-ducs d'Oldenbourg (1918)
      • Comtes d'Oldenbourg (1667)
        • Comtes de Delmenhorst (1647)
    • Comtes de Delmenhorst (1447)

Branche aînée[modifier | modifier le code]

Branche de Delmenhorst[modifier | modifier le code]

  • Jean Ier d'Oldenbourg (1204-1270), comte d'Oldenbourg (1233-1270)
    • Othon II d'Oldenbourg-Delmenhorst (-1304), comte de Delmenhorst (1278-1304)
      • Jean d'Oldenbourg-Delmenhorst (1294-1347), comte de Delmenhorst (1304-1347)
      • Christian d'Oldenbourg-Delmenhorst (1294-1355), comte de Delmenhorst (1304-1355)
        • Othon III d'Oldenbourg-Delmenhorst (1337-1374), comte de Delmenhorst (1355-1374)
          • Othon IV d'Oldenbourg-Delmenhorst (1367-1418), comte de Delmenhorst (1374-1418)
            • Nicolas d'Oldenbourg-Delmenhorst (-1447), comte de Delmenhorst (1418-1436)

2de branche de Delmenhorst[modifier | modifier le code]

Maison de Danemark (1448-1863)[modifier | modifier le code]

Maison de Sonderbourg[modifier | modifier le code]

En 1564, Frédéric II de Danemark donne le Sonderbourg à son frère cadet Jean : c'est l'acte de naissance d'une famille qui fera souche et donnera de nombreux monarques à beaucoup de pays européens. Actuellement, la maison de Sonderbourg règne au Danemark et en Norvège (branche de Glücksbourg) ; elle est également appelée à régner au Royaume-Uni à travers Charles de Galles (branche de Windsor). Cependant, du strict point de vue généalogique, à la mort de l'actuelle reine de Danemark, la maison de Sonderbourg ne règnera plus sur le Danemark, puisque le prince Frédéric est un Laborde de Monpezat.

Branche aînée (1564-1709)[modifier | modifier le code]

Branche silésienne (1643-1737)[modifier | modifier le code]

Branche d'Augustenbourg (1647-1931)[modifier | modifier le code]

Branche de Beck puis de Glücksbourg (1627)[modifier | modifier le code]

Rameau royal de Danemark (1863)[modifier | modifier le code]

Rameau royal de Norvège (1905)[modifier | modifier le code]

Rameau royal de Grèce (1863)[modifier | modifier le code]

Rameau royal de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord[modifier | modifier le code]

Branche de Glücksbourg (1622-1779)[modifier | modifier le code]

Branche de Plön (1761)[modifier | modifier le code]

Maison de Gottorp (1544)[modifier | modifier le code]

En 1544, Christian III de Danemark décide de partager ses duchés de Schleswig et de Holstein avec ses demi-frères, Jean et Adolphe. Le premier reçoit Hadersleben et le second reçoit Gottorp. Suite au traité de Frederiksborg, les ducs de Gottorp perdent les terres qu'ils ont en Schleswig, ils prennent alors le nom d'Holstein-Gottorp. À partir de 1762, ils accèdent au trône de Russie. Finalement en 1773, Paul de Holstein-Gottorp échange les terres qu'il possède encore en Holstein contre le Oldenbourg et reprend le nom Romanov.

Branche aînée[modifier | modifier le code]

Branche impériale de Russie (1762)[modifier | modifier le code]

Branche royale de Suède (1751-1877)[modifier | modifier le code]

Branche ducale d'Oldenbourg (1774)[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Huberty, L'Allemagne dynastique, vol. 7 : Oldenbourg, Le Perreux-sur-Marne, Giraud, , 767 p. (ISBN 2-901138-07-1).
  • Charles Cawley, Medieval Lands, Foundation for Medieval Genealogy.
  • Detlev Schwennicke, Europäische Stammtafeln, Neue Folge, 1980-2007.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]