Groupe populaire au Congrès des députés (Espagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Groupe parlementaire populaire
au Congrès
(es) Grupo parlamentario popular en el Congreso
Image illustrative de l'article Groupe populaire au Congrès des députés (Espagne)
Renseignements
Chambre Congrès des députés
Fondation
Législatures Constituante, Ire, IIe, IIIe, IVe, Ve, VIe, VIIe, VIIIe, IXe, Xe, XIe et XIIe
Ancien nom Groupe d'Alliance populaire (1977-1979)
Groupe de Coalition démocratique (1979-1982)
Groupe de Coalition populaire (1986-1989)
Direction
Président Mariano Rajoy
Porte-parole Rafael Hernando
Secrétaire général José Bermúdez
Trésorier Carlos Floriano
Composition
Parti(s) PP
Représentation
134 / 350

Site web gppopular.es

Le groupe parlementaire populaire au Congrès (en espagnol : grupo parlamentario popular en el Congreso), abrégé en GP, est un groupe parlementaire espagnol de centre-droit constitué au Congrès des députés, chambre basse des Cortes Generales. Pour la XIIe législature, il est composé uniquement des 134 députés du parti populaire.

Historique[modifier | modifier le code]

Rafael Hernando, porte-parole, lors d'une conférence de presse du groupe populaire.

Le groupe parlementaire populaire au Congrès est un groupe parlementaire présent depuis le retour de la démocratie en 1977. Il est créé pour la première fois le pour la législature constituante sous la dénomination de groupe parlementaire d'Alliance populaire (en espagnol : grupo parlamentario de Alianza Popular). Il est alors composé des seize députés d'Alliance populaire. Manuel Fraga assume seul la présidence du groupe et son porte-parolat.

Lors de la Ire législature, le groupe est réduit à sa création au douze députés élus sur les listes de la Coalition démocratique, coalition de plusieurs petits partis de droite autour de l'Alliance populaire et devient le groupe parlementaire de Coalition démocratique (en espagnol : grupo parlamentario de Coalición Democrática). Au mois d'août 1982, le groupe est réduit aux seuls députés d'AP. Manuel Fraga conserve les fonctions qu'il possédait lors de la législature précédente.

Lors de la IIe législature, l'effectif du groupe est multiplié par huit en étant constitué de cent-deux députés appartenant aux différents partis composant la Coalition populaire. Sa dénomination change une nouvelle fois en groupe parlementaire populaire au Congrès (en espagnol : grupo parlamentario popular en el Congreso) et devient le second groupe en termes d'effectifs. Ses membres appartiennent à l'AP, au PDP, au PAR, à l'UPN et de l'UV. Manuel Fraga qui continue à la tête du groupe, désigne Miguel Herrero comme porte-parole.

Lors de la IIIe législature, le groupe est réduit aux quatre-vingt-neuf membres de la Coalition populaire mais reste le second groupe le plus important. Le groupe est rebaptisé en groupe parlementaire de Coalition populaire (en espagnol : grupo parlamentario de Coalición Popular). Ses membres appartiennent à l'AP devenue Parti populaire, à l'UPN et jusqu'en février 1987 au PL où ce dernier crée son propre groupe. Il s'agit de la dernière mandature où Manuel Fraga dirige le groupe. Juan Ramón Calero est porte-parole du groupe jusqu'au début de l'année 1989 où il est remplacé par Luis Ramallo García qui termine la législature.

Lors de la IVe législature, le groupe est renommé une dernière fois en groupe parlementaire populaire au Congrès (en espagnol : grupo parlamentario popular en el Congreso), dénomination toujours en vigueur. Il est constitué des députés du PP, d'UPN et des centristes de Galice. José María Aznar devient président du groupe pendant jusqu'en 2004 et Rodrigo Rato son porte-parole pendant deux législatures jusqu'en 1996. Le groupe conforte son statut de seconde force jusqu'à la Ve législature.

Lors des VIe et VIIe législatures, le groupe populaire devient pour la première fois majoritaire en comptant respectivement cent-cinquante-cinq et cent-quatre-vingt-trois députés. Le groupe compte alors les députés de l'UPN et ceux du PAR jusqu'en octobre 1999. Le porte-parolat passe alors aux mains de Luis de Grandes. En 1996 et 2000, le groupe prête respectivement deux et trois députés à Coalition canarienne pour qu'il obtienne son propre groupe parlementaire.

La VIIIe législature voit le retour du groupe dans l'opposition. Composé des députés du PP et de l'UPN, Mariano Rajoy prend la tête du groupe et désigne Eduardo Zaplana comme porte-parole.

Pour la IXe législature, l'UPN décide d'abandonner le groupe et passe ainsi au groupe mixte. Soraya Sáenz de Santamaría, bras-droit de Mariano Rajoy devient la première femme porte-parole.

Pour la Xe législature, le groupe est composé de cent-quatre-vingt-cinq membres appartenant tous au PP et dispose de la majorité absolue. Le porte-parole désigné par Mariano Rajoy est Alfonso Alonso, remplacé le par Rafael Hernando.

Pour la XIe législature, le groupe se compose des cent-dix-neuf députés du PP élus lors des élections générales du 20 décembre 2015. Il est le groupe le plus important de la législature. Trois de ses membres font partie du bureau du Congrès des députés, sept autres présidents d'une commission permanente législative, trois autres présidents d'une commission permanente non législative et deux autres présidents d'un commission parlementaire conjointe avec le Sénat. Le porte-parole du groupe est Rafael Hernando.

Le groupe est reconduit pour la XIIe législature, remplissant les conditions nécessaires. Il se compose à sa création de cent-trente-quatre membres. Il est le groupe le plus important de la législature. Trois de ses membres intègrent le bureau du Congrès : Ana Pastor est Présidente du Congrès, Rosa Romero Sánchez est troisième vice-présidente et Alicia Sánchez-Camacho est première secrétaire. Rafael Hernando conserve son porte-parolat.

Évolution du nombre de membres[modifier | modifier le code]

Le groupe a connu une évolution croissante du nombre de ses membres jusqu'en 2000, où il obtient pour la première fois la majorité absolue. Il repasse dans l'opposition sur la période 2004-2011, année où il obtient pour la seconde fois la majorité absolue. Lors de la XIe législature, le groupe est constitué de 121 députés. Pour la XIIe législature, le groupe est composé de 134 députés.

Groupe parlementaire populaire au Congrès
Dénomination Législature Années Représentation Président Porte-parole
Groupe parlementaire d'Alliance populaire Constituante 1977-1979
16 / 350
Manuel Fraga
Groupe parlementaire de Coalition démocratique Ire 1979-1982
12 / 350
Groupe parlementaire populaire au Congrès IIe 1982-1986
102 / 350
Miguel Herrero
Groupe parlementaire de Coalition populaire IIIe 1986-1989
89 / 350
Juan Ramón Calero (jusqu'au début 1989)
Luis Ramallo García
Groupe parlementaire populaire au Congrès IVe 1989-1993
106 / 350
José María Aznar Rodrigo Rato
Ve 1993-1996
141 / 350
VIe 1996-2000
155 / 350
Luis de Grandes
VIIe 2000-2004
183 / 350
VIIIe 2004-2008
147 / 350
Mariano Rajoy Eduardo Zaplana
IXe 2008-2011
152 / 350
Soraya Sáenz de Santamaría
Xe 2011-2015
185 / 350
Alfonso Alonso (jusqu'en décembre 2014)
Rafael Hernando
XIe 2016-2016
119 / 350
Rafael Hernando
XIIe 2016-actualité
134 / 350

Composition pour la XIIe législature[modifier | modifier le code]

Constitution[modifier | modifier le code]

Les 134 députés élus sur les listes du parti populaire lors des élections générales du 26 juin 2016 sollicitent la création d'un groupe parlementaire auprès du bureau du Congrès des députés entre le et le . Le bureau valide la création d'un groupe dénommé "groupe parlementaire populaire au Congrès" lors de sa réunion du [1].

Direction du groupe[modifier | modifier le code]

Le groupe est dirigé par Mariano Rajoy, également président du parti populaire et Président du gouvernement. Son porte-parole est Rafael Hernando, député pour Almería. Son secrétaire général est José Antonio Bermúdez de Castro, député pour Salamanque. Le groupe est également doté de plusieurs porte-parole adjoints.

Membres[modifier | modifier le code]

Ce tableau présente la liste des députés appartenant au groupe. Ils sont classés par province d'élection. Pour chacun, il est précisé les fonctions exercées au sein du Congrès des députés.

Groupe parlementaire populaire au Congrès
Direction du groupe Président Mariano Rajoy
Porte-parole Rafael Hernando
Secrétaire général José Antonio Bermúdez de Castro
Trésorier Carlos Floriano
Député Fonctions au Congrès
Province d'élection Nom
Almería Rafael Hernando Porte-parole du groupe
Juan José Matarí -
Carmen Navarro Cruz -
Cadix Teófila Martínez Saiz -
María José García-Pelayo Jurado -
Alfonso Candón -
Cordoue Isabel Cabezas -
Rafael Merino -
Grenade Carlos Rojas García -
Santiago Pérez López -
Concepción de Santa Ana -
Huelva María Fátima Báñez García -
Carmelo Romero Hernández -
Jaén Javier Calvente Gallego -
María Torres Tejada -
Malaga Carolina España -
Celia Villalobos Talero -
Avelino de Barrionuevo -
Ángel Luis González Muñoz -
Séville Juan Ignacio Zoido -
Ricardo Tarno Blanco -
María Eugenia Romero Rodríguez -
Silvia Heredia Martín -
Huesca Ana Alós -
Teruel Manuel Blasco Marqués -
José Alberto Herrero Bono -
Saragosse Eloy Suárez Lamata -
Pilar Cortés Bureta -
Ramón Moreno Bustos -
Asturies Susana López Ares -
José Ramón García Cañal -
Îles Baléares Teresa Palmer Tous -
José Vicente Marí Bosó -
Águeda Reynés Calvache -
Alava Javier Ignacio Maroto Aranzábal -
Biscaye Leopoldo Barreda -
Las Palmas Carmen Hernández Bento -
Celia Alberto Pérez -
Guillermo Mariscal -
Santa Cruz de Tenerife Ana Zurita -
Pablo Matos -
Ernesto Aguiar -
Cantabrie Ana Madrazo -
Diego Movellán -
Albacete María Carmen Navarro Lacoba -
Francisco Molinero Hoyos -
Ciudad Real Rosa María Romero Sánchez Troisième vice-présidente du Congrès
Carmen Quintanilla -
José Alberto Martín-Toledano Suárez -
Cuenca Rafael Catalá Polo -
María Jesús Bonilla Domínguez -
Guadalajara Silvia Valmaña Ochaita -
Ramón Aguirre Rodríguez -
Tolède María Dolores de Cospedal García -
Arturo García-Tizón -
José Jaime Alonso -
Ávila Pablo Casado Blanco -
José Ramón García Hernández -
Burgos Jaime Mateu Istúriz -
Sandra Moneo -
León Eduardo Fernández García -
María del Carmen González Guinda -
Palencia Íñigo Méndez de Vigo] -
Ángel Paniagua -
Salamanque José Antonio Bermúdez de Castro Secrétaire général du groupe
María Jesús Moro Almaraz -
Bienvenido de Arriba Sánchez -
Ségovie Beatriz Escudero -
Jesús Postigo -
Soria Jesús María Posada Moreno -
Valladolid Raquel Alonso -
Ignacio Tremiño Gómez -
Zamora Fernando Martínez-Maíllo -
José María Barrios Tejero -
Barcelone Jorge Fernández Díaz -
Jorge Moragas -
Alicia Sánchez-Camacho Pérez Première secrétaire du Congrès
Dolors Montserrat -
Lleida José Ignacio Llorens -
Tarragone Jordi Roca Mas -
Badajoz María Teresa Angulo Romero -
Víctor Píriz -
Pedro Acedo Penco -
Cáceres Carlos Floriano Trésorier
Dolores Marcos -
La Corogne Miguel Lorenzo Torres -
Marta González Vázquez -
Juan Manuel Juncal Rodríguez -
Tristana Moraleja -
Lugo Joaquín María García Díez -
Jaime de Olano -
Ourense Miguel Ángel Viso Diéguez -
Celso Delgado -
Ana Belén Vázquez Blanco -
Pontevedra Ana María Pastor Julián Présidente du Congrès
Tomás Fole -
Pilar Rojo -
Madrid Mariano Rajoy Président du groupe
Soraya Sáenz de Santamaría -
Isabel García Tejerina -
Cristóbal Montoro -
Álvaro Nadal -
Juan Carlos Vera Pró -
José Luis Ayllón -
Teresa de Lara -
Carmen Álvarez-Arenas -
Teófilo de Luis Rodríguez -
María Luz Bajo Prieto -
José Ignacio Echániz -
Antonio Pablo González Terol -
María del Mar Blanco -
Francisco Martínez Vázquez -
Murcie Teodoro García Egea -
Francisco Bernabé -
Isabel Borrego -
Javier Ruano -
Ascensión Carreño -
La Rioja Emilio del Río Sanz -
Mar Cotelo Balmaseda -
Alicante José Manuel García-Margallo -
Loreto Cascales Martínez -
Joaquín Albaladejo Martínez -
Gerardo Camps -
María Dolores Alba Mullor -
Castellón Miguel Barrachina -
Óscar Clavell López -
Valence Elena Bastidas Bono -
Belén Hoyo Julia -
Rubén Moreno Palanques -
José María Chiquillo -
Juan Vicente Pérez Aras -
Óscar Gamazo -
Ceuta Juan Bravo Baena -
Melilla María del Carmen Dueñas -

Initiatives notables présentées[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Groupe parlementaire populaire au Congrès
Communauté autonome Circonscription Parti Ancien député Date sortie du groupe
Estrémadure Badajoz PP Alejandro Ramírez del Molino
Pays basque Alava PP Alfonso Alonso
Galice Pontevedra PP Irene Garrido Valenzuela
Andalousie Jaén PP José Enrique Fernández de Moya
Îles Canaries Las Palmas PP Matilde Asian
Castille-et-León Valladolid PP Tomás Burgos Gallego
Andalousie Cordoue PP José Antonio Nieto
Région de Murcie Murcie PP Juan María Vazquez Rojas
Andalousie Almería PP Eloísa Cabrera
Cantabrie Cantabrie PP José María Lassalle
Andalousie Jaén PP Ángeles Isac

Liste des présidents et porte-parole[modifier | modifier le code]

Trois présidents se sont succédé à la tête du groupe parlementaire :

Dix porte-parole ont officié depuis la création du groupe :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Constitution groupes parlementaires », sur congreso.es, (consulté le 31 juillet 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]