Geneviève Laporte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Geneviève Laporte
Defaut 2.svg
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
chorégraphe, poétesse, peintre, écrivain +

Geneviève Laporte, née en 1926 à Paris et décédée le 30 mars 2012[1] est un écrivain, une poétesse et une cinéaste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a raconté son amour avec Picasso dans Si tard le soir le soleil brille. Les dessins qu'il a faits d'elle (dont L'Odalisque récemment acquis par le musée Picasso à Paris), révèlent la qualité de leurs sentiments. Picasso lui-même considérait ces dessins comme des « lettres d'amour ». On parle à leur sujet de la « période tendre » de l'artiste. Geneviève Laporte s'est souvent exprimée sur Picasso et toujours avec une infinie tendresse, révélant un aspect méconnu du peintre plein de retenue, de timidité et de respect pour la femme qu'il aime.

Les poèmes de Geneviève Laporte révèlent son amour de la nature. Elle le dit à Camille Aubaude dans une interview radiodiffusée de 2007, les trois éléments essentiels de l'écriture poétique sont «une idée, une image et une musique». Ces textes furent reconnus par les plus grands, de Jean Cocteau à Paul Éluard. Certains recueils furent illustrés par Picasso, Cocteau ou Yves Brayer. Ces éditions, aujourd'hui épuisées, frappent par leur qualité esthétique, le lien entre les textes et les images en faisant des ouvrages de bibliophilie.

Autres activités[modifier | modifier le code]

Geneviève Laporte a réalisé des documentaires sur l'Afrique et tourné des téléfilms dont Douchka, premier grand rôle de Christophe Lambert. Elle a créé une fondation pour la protection de la nature et des animaux[2],[3], la Fondation Geneviève Laporte de Pierrebourg, sous l'égide de la Fondation de France avec l'argent de la vente des œuvres de Picasso qui étaient en sa possession[4].

Informations complémentaires[modifier | modifier le code]

Geneviève Laporte a donné des conférences dans le monde entier, Picasso? moi je l'appelais Pablo, a participé à des films sur Picasso, sur elle-même Geneviève, un amour secret et à des émissions de radio (1 février 2009 sur Europe 1)[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Cavaliers d’ombre, poèmes, illustrations de Pablo Picasso, préface de Jacques Audiberti, éditions d’art J. Foret (épuisé), Paris, 1954.
  • Sous le manteau de feu, poèmes, illustrations de Jean Cocteau, préface d’Armand Lanoux, éditions d’art J. Foret, (épuisé), 1955.
  • Poèmes, illustrations de Pablo Picasso et Jean Cocteau, éditions d’art J. Foret (épuisé), 1956.
  • Si tard le soir le soleil brille, éditions Plon, Paris, 1973.
  • Le Soleil ébloui, poèmes, illustrations de Pablo Picasso, éditions Plon, 1978.
  • Le Petit Gitan, son âne et la grande ville, GP Rouge & Or, 1974, (pour enfants).
  • Le Petit Gitan à la recherche du plan perdu, GP Rouge & Or, 1977, (pour enfants).
  • La Mort en file indienne, nouvelles « antihistoires de chasse », Éditions Entente.
  • Un amour secret de Picasso, éditions du Rocher, Paris 1989.
  • Mon cheval est un empire, poèmes, illustrations d’Yves Brayer, Éditions d’art Le Moulin de Vauboyen, 1990.
  • Justin du bout du monde, éditions du Rocher.
  • La Sublime Porte des songes, éditions du Rocher, 1997. (Prix de poésie de l’Académie française, 1999).
  • L’Enfant-Loup et autres contes, éditions du Rocher, 2000.
  • Du petit Pablo au grand Picasso, tome 1, éditions du Rocher, 2003.
  • Le Grand Picasso, tome 2, éditions du Rocher, 2004.
  • Du petit Wolfgang au grand Mozart, éditions du Rocher, 2006.
  • Dans le cœur de Pablo Picasso, éditions du Rocher, 2008. Page de l'éditeur

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Avis de décès publié par la mairie de Blesle
  2. Geneviève Laporte de Pierrebourg
  3. Parmi les associations bénéficiaires de la Fondation Geneviève Laporte de Pierrebourg : HELP Congo Help Congo, et l'association Anesterel :Association anesterel
  4. (en) Picasso's mistress survives, with a smile sur le site de MSNBC.]
  5. Présenté en direct du Grand Palais par Frédéric Taddeï avec Lucien Clergue, Marc-Édouard Nabe, Roland Dumas, Daniel Buren à l'occasion de l'exposition « Picasso et les maîtres »

Liens externes[modifier | modifier le code]