Bernard Ruiz-Picasso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bernard Ruiz-Picasso
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Père
Mère
Christine Ruiz-Picasso
Fratrie
Conjoint

Bernard Ruiz-Picasso, né le , est un écrivain et un homme d'affaires français. Connu comme le petit-fils du peintre Pablo Picasso, il est collectionneur et organisateur d'importantes expositions internationales consacrées à Picasso.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bernard Ruiz-Picasso est le fils de Paul Ruiz-Picasso premier enfant de Pablo Picasso et de sa femme légitime Olga Khokhlova et représente donc le seul « héritier légitime » des œuvres de son grand-père, au sens légal d'avant les lois de 2002, avec sa demi-sœur Marina Picasso[1]. À ce titre il est considéré comme la personne privée ayant la plus importante collection des œuvres de Picasso[1]. Il a pour la première fois organisé une exposition présentant soixante-dix toiles de ses collections en 2000 au Kunstforum de Vienne en Autriche[1].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Bernard Ruiz-Picasso a épousé la galeriste Almine Rech, avec qui il a créé en 2002 la Fundación Almine y Bernard Ruiz-Picasso para el Arte qui soutient l'art contemporain[2].

Il vit à Monaco. Avec sa femme, il a développé une collection d’art contemporain contenant des pièces prestigieuses d’artistes.[3]

Fundación Almine y Bernard Ruiz-Picasso para el Arte[modifier | modifier le code]

La Fundación Almine y Bernard Ruiz-Picasso para el Arte (FABA)[4] est une fondation de droit espagnol créée en 2002, est constituée par un fonds d’œuvres de Pablo Picasso et d’artistes contemporains. Bernard Ruiz-Picasso est co-président de la FABA.

La FABA conserve une collection d’œuvres de Picasso mais aussi d’artistes de la scène contemporaine. La fondation soutient la création à travers les expositions, et favorise la connaissance et l’étude des œuvres de Picasso[5].

Musée Picasso de Malaga[modifier | modifier le code]

Entrée du musée Picasso de Malaga.

Bernard Ruiz-Picasso est à l’origine avec sa mère Christine Ruiz-Picasso de la création du musée Picasso de Malaga en Espagne qui ouvre en 2003. À cette occasion, Bernard Ruiz-Picasso avait offert 180 œuvres pour constituer le fond du musée[6]. Il prête régulièrement d'autres œuvres de sa collection au Musée Picasso de Malaga[7],[8].

Le musée Picasso de Málaga est régi par la Fundación Museo Picasso Málaga. L'héritage de Paul, Christine et Bernard Ruiz-Picasso, est une entité qui a le contrôle total de la collection et des fonds du musée et qui possède le Palacio de Buenavista, siège de l'institution[9]. La Fundación Museo Picasso Málaga vise à assurer la préservation, l'exposition, l'étude et la diffusion de l'œuvre de Pablo Picasso[9].

Expositions organisées[modifier | modifier le code]

Dans les années 2000, Bernard Ruiz-Picasso organise une exposition avec le Kunstforum de Vienne et la Kunsthalle de Tübingen, en Allemagne, qui accueillera l'exposition en janvier 2002. Il est exposé pour la première fois une partie importante de sa collection : 70 toiles peintes entre 1899 et 1972, accompagnées d'une trentaine de dessins datant de l'époque cubiste[1].

En 2017, Bernard Ruiz-Picasso est cocommissaire d'une exposition consacrée à Olga, la première épouse de Picasso, au musée Picasso de Paris[10]. La même année, il prête 166 œuvres au musée Picasso de Malaga, pour une exposition temporaire de trois ans, intitulée « Pablo Picasso, nouvelle collection »[6].

Plusieurs expositions sont organisées en partenariat avec la Fundación Almine y Bernard Ruiz-Picasso para el Arte : en 2019 l'exposition « Calder-Picasso » au Musée Picasso à Paris, en 2020 l'exposition « Les Musiques de Picasso » à la Cité de la Musique à Paris[11].

Commissaire d'exposition[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Parfum de Sable, recueil de poèmes, éditions de la Fenêtre, 1995
  • Miquel Barceló : Farrutx 29.III.94, en collaboration avec Miquel Barceló, éditions Images Modernes, Paris, 1999 (ISBN 2-913355-02-1)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Bernard Picasso sort de sa réserve dans Libération du 12 septembre 2000
  2. « Accueil », sur Fabarte.org
  3. Eric Jansen, « Bernard Ruiz-Picasso, retour à Boisgeloup », sur gazette-drouot.com,
  4. Fundación Almine y Bernard Ruiz-Picasso para el Arte
  5. Musée national Picasso Paris, « Histoires d’Olga : Filtre de l’Histoire auprès de Picasso », sur revoirpicasso.fr,
  6. a et b Alix Fourcade, « Un petit-fils de Picasso prête 166 œuvres au musée de Malaga », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  7. FranceInfo Culture, « Le petit-fils de Picasso prête 166 oeuvres au musée de Malaga », sur francetvinfo.fr,
  8. Virginie Huet, « Almine et Bernard Ruiz-Picasso, gala à Malaga », Connaissance des arts,‎ (lire en ligne)
  9. a et b (en) Musée Picasso Malaga, « Musée Picasso Malaga-Foundation », sur museopicassomalaga.org
  10. « Olga Picasso », sur museepicassoparis.fr
  11. « Calder-Picasso », sur lemuseepicasso.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]