Marie-Thérèse Walter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marie-Thérèse Walter, née le au Perreux et morte le à Juan-les-Pins, fut la compagne de Pablo Picasso entre 1927 et 1935 ou 1936.

Biographie[modifier | modifier le code]

Picasso, marié depuis 1918 à Olga Khokhlova, rencontre près des Galeries Lafayette, la jeune Marie-Thérèse Walter dont la mère est modiste dans le quartier. Cette première rencontre se fait officiellement en 1931 mais date en réalité de 1926, comme l'indiquent de nombreuses œuvres de l'artiste de cette année-là, alors qu'elle était encore mineure[1]. Marie-Thérèse deviendra une passion calme pour Picasso, qui en fera son modèle et son égérie durant une dizaine d'années, au cours de ses périodes du cubisme synthétique et du néo-classicisme.

À partir de 1931, ils vivent ensemble au château de Boisgeloup près de Gisors en Normandie, où sont réalisées notamment les premières sculptures de style néoclassique de Picasso, représentant le visage de Marie-Thérèse Walter. Les toiles représentant Marie-Thérèse à partir de 1932 sont des explosions de couleurs, d'un érotisme intense (par exemple Le Rêve ou Nu au plateau de sculpteur[2] datant tous deux de 1932), et de plénitude dans la vie de Picasso.

Le , naît leur fille María de la Concepción, dite « Maya » Picasso. Mariée à Pierre Widmaier, Maya aura un fils Olivier Widmaier-Picasso, juriste de formation, producteur et conseil en audiovisuel, qui écrit en 2002 une biographie de la famille Picasso[3]..

En 1935 ou 1936, Picasso rencontre Dora Maar, avec qui il entame une liaison, tout en restant pour quelques années encore avec Marie-Thérèse Walter. Certaines toiles, telles les deux tableaux intitulés Femme couchée avec un livre (réalisés le même jour, le 21 janvier 1939), représentent Marie-Thérèse et Dora de la même manière, comme deux facettes d'une même femme.

Marie-Thérèse Walter s'est suicidée par pendaison en 1977, quatre ans après la mort de Picasso[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Picasso et le portrait sous la direction de William Rubin, éditions Réunion des musées nationaux et Flammarion, Paris, 1996, p.61, (ISBN 2-7118-3489-1).
  2. Ce tableau est devenu le 4 mai 2010 l'œuvre d'art la plus chère jamais adjugée aux enchères : Record mondial d'enchères pour un Picasso: 106,4 millions de dollars dans Libération du 5 mai 2010
  3. Olivier Widmaier Picasso, Picasso : Portraits de famille, Ramsay,‎ 2002, 484 p. (ISBN 2841145379)
  4. Marina Picasso, Pauvre petite fille riche dans Le Nouvel Observateur nº 1926 du 4 octobre 2001.