Gare de Lyon-Saint-Paul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gare de Lyon.
Lyon - Saint-Paul
Image illustrative de l'article Gare de Lyon-Saint-Paul
La gare Saint-Paul, ancien siège de la compagnie des Dombes et du Sud-est
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Ville Lyon
Quartier Saint-Paul
Adresse 11 bis, Place Saint-Paul
69005 Lyon
Coordonnées géographiques 45° 45′ 58″ nord, 4° 49′ 37″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TER Rhône-Alpes
Caractéristiques
Ligne(s) Lyon-Saint-Paul - Montbrison
Voies 4
Quais 2 quais centraux
Transit annuel 1 324 703 (2016)
Historique
Mise en service
Correspondances
Bus TCL Bus en mode C Ligne C3 Ligne C14
Bus TCL Ligne 19 Ligne 31 Ligne 40 Ligne S1

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Lyon - Saint-Paul

Géolocalisation sur la carte : Lyon

(Voir situation sur carte : Lyon)
Lyon - Saint-Paul

La gare de Lyon - Saint-Paul est située dans le 5e arrondissement de Lyon, au pied de la colline de Fourvière, face à la Saône, à l'entrée nord du quartier du Vieux Lyon. C'est une gare française terminus affectée à la desserte de la banlieue ouest de Lyon, qui voit passer chaque jour en moyenne 5 500 voyageurs [réf. nécessaire] (montées/descentes des trains).

L'origine de la ligne de Montbrison[modifier | modifier le code]

La gare saint Paul vers 1900
Façade de la gare, à la même époque

Cette gare a été ouverte le , en même temps que la ligne de Lyon-Saint-Paul à Montbrison[1], construite par la Compagnie des Dombes et des chemins de Fer du Sud-Est, qui y avait établi son siège.

Pour faciliter l'accès à la gare depuis le pont la Feuillée le quartier Saint-Paul fut remodelé avec notamment le percement de la rue Octavio-Mey en 1873.

La gare comportait initialement 6 voies à quai, en 3 faisceaux de 2, pour le trafic voyageurs, plus des voies de débord pour une petite activité de messagerie. Il n'en reste aujourd'hui que les 4 voies centrales : voies B (168m), C (173m), D (170m) et E (169m), l'espace marchandises étant remplacé par un parking et un terminus de trolleybus. Après la zone d'aiguillage de la gare, les voies entrent dans le Tunnel de Loyasse (1417 m) lequel débouche à la station Gorge-de-Loup.

Lyon-Saint-Paul est la gare tête de ligne des relations Lyon - Sain-Bel, Lyon - Brignais et Lyon - Lozanne via Tassin des TER Rhône-Alpes.

Un raccordement de Gorge-de-Loup vers la gare de Lyon-Vaise, autrefois utilisé pour une desserte du val de Saône, sert à acheminer à la gare Saint-Paul les rames de voyageurs vides en provenance du dépôt de Vaise, spécialisé dans les automoteurs thermiques. En 1991, la ligne Saint-Paul - Brignais a été rouverte et des réflexions sont menées sur une réouverture à moyen terme de la section Brignais - Givors.

Liaisons actuellement assurées[modifier | modifier le code]

Une rame entre en gare de Lyon-Saint-Paul en 2007

Lyon-Saint-Paul est actuellement entièrement dédiée à la desserte de l'Ouest Lyonnais (TER dits de l'Ouest lyonnais, partie des TER Rhône-Alpes):

  • Lyon - Sain-Bel via Tassin, desserte cadencée sur la base de 15 minutes (30 aux heures creuses), certains trains ayant pour terminus l'Arbresle ; connexion à L'Arbresle sur la ligne Lyon - Roanne via Saint-Germain au Mont d'Or ;
  • Lyon - Brignais desserte cadencée sur la base de 30 minutes ;
  • Lyon - Lozanne, avec rupture de charge à Tassin, cadencée à 30 minutes en heure de pointe. En effet, la ligne n'est pas encore électrifiée entre Tassin et Lozanne.

Côté ville, la gare Saint-Paul est desservie par la ligne de trolleybus TCL C3 (anciennement ligne 1) en direction de Villeurbanne, et la S1 (Navette Presqu'île). Les lignes C14, 19, 31, 40 passent à proximité immédiate sur les quais de Saône. La navette fluviale Vaporetto permet également l'accès à la gare.

Un funiculaire reliait anciennement Saint-Paul à Fourvière (Loyasse), mais il a été abandonné fin 1937.

Avenir de la gare[modifier | modifier le code]

Entre 2008 et 2012, la gare a été rénovée : déplacement des guichets de vente, aménagement du bureau du chef de service ainsi que le couloir d'accès aux quais. Les locaux situés aux premier, deuxième et troisième étages qui étaient vacants depuis 1996, ont ainsi fait peau neuve : ils accueillent, depuis l'été 2013, 28 logements rénovés.

En 2012, la gare (et toute la ligne Lyon-Saint-Paul - Sain-Bel et Brignais) connaît à nouveau une mue avec l'arrivée du tram-train de l'Ouest Lyonnais, c'est-à-dire l'utilisation d'un tout nouveau matériel roulant (Dualis, construit par Alstom), des installations d'informations clientèle nouvelle génération et de nouvelles installations ferroviaires (nouveau poste de commande à Tassin, création d'un shunt direct Ecully ↔ Alaï, construction du technicentre de l'Arbresle...)

Depuis des dizaines d'années, un projet de prolongement de la ligne jusqu'à la Gare de Lyon Part-Dieu est évoqué[2], faisant ainsi de la ligne de l'Ouest Lyonnais une vraie ligne tram-train (utilisation en mode train hors des villes, en mode tramway en agglomération). Cependant, les contraintes d'espace disponible en surface rendent ce projet difficile à mettre en œuvre, et le coût en souterrain est prohibitif. Aucune échéance n'est donc évoquée.

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Sain-Bel Lyon-Gorge-de-Loup Tram-train Ouest lyonnais Terminus Terminus
Brignais Lyon-Gorge-de-Loup Tram-train Ouest lyonnais Terminus Terminus