Festival Beauregard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beauregard.

Festival Beauregard
John !
Image illustrative de l’article Festival Beauregard
Festival Beauregard 2017

Genre Rock - Electro
Lieu Drapeau de la France Hérouville-Saint-Clair
Coordonnées 49° 12′ 51″ nord, 0° 18′ 50″ ouest
Période Premier week-end de juillet (vendredi, samedi, dimanche)
Scènes Domaine de Beauregard
Capacité Environ 80 000 répartis sur 3 jours
Date de création 2009
Fondateurs Big Band Café
Site web festivalbeauregard.com/

Géolocalisation sur la carte : Caen

(Voir situation sur carte : Caen)
Festival Beauregard

Géolocalisation sur la carte : Calvados

(Voir situation sur carte : Calvados)
Festival Beauregard

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Festival Beauregard

Le Festival Beauregard est un festival de musique annuel créé en 2009 et se déroulant dans le parc du château de Beauregard à Hérouville-Saint-Clair, dans l'agglomération caennaise.

Présentation[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

La première édition du Festival Beauregard a eu lieu en 2009 sous l'impulsion de Paul Langeois, qui gère la salle de musiques actuelles hérouvillaise du Big Band Café et de Patrick Simon, gérant de l'agence de communication Kafé Crème. Aidée et soutenue par la municipalité d'Hérouville-Saint-Clair, la première édition réunit 20 000 spectateurs[1]. L'agglomération caennaise n'avait qu'un seul festival de musiques actuelles, le Nordik Impakt consacré aux musiques électroniques.

Pour populariser le festival et personnifier toute l'organisation de celui-ci, le personnage fictif de John Beauregard a été créé. Il est présent sur les affiches des huit éditions qui se sont déroulées jusqu'alors et est également utilisé à des fins marketing.

Le site[modifier | modifier le code]

Le festival Beauregard se déroule, comme son nom l'indique, sur le domaine de Beauregard, appartenant à la municipalité d'Hérouville-Saint-Clair. Le domaine se compose d'un parc de 23 hectares de prairies et surfaces boisées situé au pied d'un château. Le site est agrandi en 2011. La scène 1 est dotée d'écrans géants cette même année. En 2012, les deux scènes du festival sont pourvues d'écrans géants.

En journée, le site était accessible par une navette en bus au départ de la station Café des Images, sur la ligne B du tramway sur pneus de Caen, mis hors service en 2017. En 2018, un nouveau dispositif d'accès a été adopté : renforcement de la fréquence des BUS TWISTO depuis Caen et le dimanche, ajout de navettes depuis le centre-ville de 14h à 21h. [2]En soirée, le retour est assuré par une navette en bus dont le terminus est repoussé au centre-ville de Caen (place Courtonne). Un bus permet également de retourner vers Ouistreham et Lion-sur-Mer. Un camping, situé à 5 km du site, assure l'hébergement pour les festivaliers les quatre premières années. Depuis 2013, il est situé à 10 min à pied sur le stade de l'usine Renault Trucks.

Programmation[modifier | modifier le code]

Édition 2018[modifier | modifier le code]

Le château de Beauregard lors de la 10e édition du festival.

En 2018, pour son 10e anniversaire, le festival s'étend sur quatre jours, du 6 au 9 juillet. Le succès est d'emblée au rendez-vous avec une vente de toutes les places disponibles[3].

Vendredi  : Bafang, J. Bernardt, L.A. Salami, Hollysiz, Charlotte Gainsbourg, Orelsan, MGMT, Jack White, Petit Biscuit, Boris Brejcha.

Samedi  : The baked beans, Dätcha Mandala, Nothing But Thieves, Eddy de Pretto, Julien Clerc, Black Rebel Motrocycle club, Nekfeu, Simple Minds, The Offspring, Carpenter Brut, Soulwax.

Dimanche  : Malo', Inüit, Parquet Courts, Oscar and the Wolf, the breeders, Ibeyi, at the drive in, Bigflo et Oli, Macklemore.

Lundi  : Concrete Knives, Girls in Hawaï, Depeche Mode.

Fréquentation : 108 000 personnes[4].

Édition 2017[modifier | modifier le code]

Iggy Pop au festival 2017.

En 2017, le festival revient à une formule sur trois jours et a lieu le deuxième week-end de juillet. Une offre proposant les pass trois jours à 70  au lieu de 99  est lancée le . Alors qu'aucun nom d'artiste n'a encore été annoncé, les 3 000 pass à prix réduit ont été vendus en huit heures. Le prix du billet journalier passe de 45 à 49 .

Le 6 décembre, les deux premiers artistes sont annoncés : Placebo et le retour de Phoenix, déjà venu en 2010. Puis ce sont Die Antwoord et Iggy Pop qui sont annoncés le 15 décembre. La venue de Midnight Oil est officialisée le 17 février. La programmation complète est finalement dévoilée le 1er mars. Contrairement aux éditions précédentes, il n'est pas prévu de soirée le jeudi sur le site de Beauregard. En revanche, trois événements sont organisés dans le cadre du week before : An Pierlé le 28 juin, Fishbach le 29 juin et Mathieu Boogaerts le 30 juin. Ces trois concerts ont lieu dans la chapelle de la direction régionale des Affaires culturelles de Normandie (ancienne chapelle du quartier des hommes du Bon Sauveur) qui ne peut accueillir plus de 100 personnes.

Vendredi  : N3rdistan, Daisy et Léo, Warhaus, Her, Benjamin Biolay, Metronomy, Midnight Oil, Placebo, Møme, Boys Noize.

Samedi  : M.P.L. (Ma Pauvre Lucette), AeroBrasil, Yak, Grandaddy (remplacé par Vald, annonce faite le 16 mai), Editors, Airbourne, Iggy Pop, Ibrahim Maalouf, Phoenix, Echo and the Bunnymen, Synapson.

Dimanche  : Fake, Fai Baba, Tinariwen, House of Pain, Michael Kiwanuka, Jagwar Ma, Foals, Hubert-Félix Thiéfaine, Die Antwoord.

Fréquentation : 65 000 personnes sur trois jours[5].

Édition 2016[modifier | modifier le code]

Malgré une programmation jugée trop éclectique, le magazine Télérama présente Beauregard comme « le plus cosy des gros festivals de musique français »[6].

Jeudi (before) : Gandi Lake, Last Train, Les Insus

Vendredi  : AA, Nuit, The Brian Jonestown Massacre, Feu! Chatterton, Nekfeu, Beck, Ghinzu, The Chemical Brothers, The Shoes, Rone

Samedi  : Shake the Ronin, Get Well Soon, The Horrors, Naive New Beaters, Brigitte, La Femme, Robert Plant & the sensational space shifters , Lilly Wood and the Prick, The Avener, The Kills, Fakear

Dimanche  : Grand Parc, Grand Blanc, Jeanne Added, Jain, Lou Doillon, Beirut, PJ Harvey, Louise attaque, Jurassic 5

Fréquentation : entre 88 000 et 90 000 personnes sur quatre jours[7]

Édition 2015[modifier | modifier le code]

Les dates de la septième édition du festival ont été annoncées début novembre et le festival s'est déroulé les 3, 4 et 5 juillet.

Lenny Kravitz est le premier nom à être dévoilé le 3 décembre. Sting est annoncé une semaine plus tard. Le 17 décembre, John Beauregard annonce via sa page Facebook qu'un before nommé jour du culte viendra précéder le festival comme l'édition précédente et les éditions suivantes. Deux jours plus tard, la tête d'affiche de ce before est dévoilée : Scorpions[8]. Un mois plus tard, le 23 janvier, John annonce avoir trouvé sa reine en Christine and the Queens qui jouera le vendredi 3 juillet[9], même jour qu'Alt-J annoncé quelques semaines plus tôt et qui était déjà venu en 2013.

Jeudi (before) : Headcharger, Crucified Barbara, Scorpions

Vendredi  : Electric Octopus Orchestra, Gomina, Baxter Dury, Bo Ningen, Dominique A, Cypress Hill, Christine and the Queens, Alt-J, Jungle, Étienne de Crécy

Samedi  : The Goaties, Marmozets, Talisco, The Strypes, Johnny Marr, Florence and the Machine, Julien Doré, The Dø, 2 Many DJ's

Dimanche  : Mountain Men, My Summer Bee, George Ezra, Django Django, Asaf Avidan, Benjamin Clementine, Étienne Daho, Timber Timbre, Lenny Kravitz

Fréquentation : plus de 80 000 festivaliers sur quatre jours

Édition 2014[modifier | modifier le code]

Disclosure à l'édition 2014.

Le 15 novembre 2013, l'organisation du festival dévoile les dates de l'édition 2014 : les 4, 5 et 6 juillet.

Le premier nom de la programmation est Pixies. Il a été donné via les réseaux sociaux le 4 décembre. Deux nouveaux noms sont dévoilés le 19 décembre : Blondie et Fauve. Le 28 janvier 2014, l'organisation surprend en programmant Stromae dans un Before Beauregard le 3 juillet 2014. Cette annonce a fait polémique auprès des fans du festival qui avaient acheté leur pass sans connaître la programmation puisqu'il faut rajouter 35€ (26€ pour les possesseurs d'un pass 3 jours) pour accéder au Before. London Grammar, The John Butler Trio et Madness sont annoncés le 4 février mais ce dernier annonce ne pas être au courant de leur venue en France et déprogramme leur concert à Beauregard le 11 mars. La programmation complète est dévoilée le 18 mars.

Jeudi 3 (before) : Gush, Gabriel Rios, Stromae

Vendredi 4 : MmMmM, Cats on Trees, The Dillinger Escape Plan, Midlake, London Grammar, Blondie, IAM, Shaka Ponk, Kavinsky et Disclosure.

Samedi 5 : Samba de la Muerte, Be Quiet, Zone Libre Extended, We Have Band, Foster the People, Angus & Julia Stone, Vanessa Paradis, Portishead, Fauve, Gesaffelstein.

Dimanche 6 : Portier Dean, Seasick Steve, Yodelice, Agnes Obel, Breton, Damon Albarn, The John Butler Trio, Pixies.

Édition 2013[modifier | modifier le code]

Vendredi 5 : Matthieu Chedid, Wax Tailor and the Dusty Rainbow Experience, Alt-J, The Jon Spencer Blues Explosion, New Order, Local Natives, The Vaccines, Bow Low, Half Moon Run

Samedi 6 : The Smashing Pumpkins, Vitalic VTLZR, Miles Kane, Bat For Lashes, Bloc Party, The Lumineers, Jake Bugg, The Maccabees, Oxmo Puccino, Rover, Gablé

Dimanche 7 : Nick Cave and the Bad Seeds, C2C, Dead Can Dance, Skip the Use, The Hives, Benjamin Biolay, Olivia Ruiz, Balthazar, Juveniles, Fakear

Édition 2012[modifier | modifier le code]

Franz Ferdinand

L'édition 2012 s'est déroulée comme la précédente sur trois jours, les 6, 7 et 8 juillet.

Les premiers noms de la programmation tombent fin décembre 2011 et début janvier 2012 : Franz Ferdinand, Metronomy, Pony Pony Run Run, Selah Sue et Izïa[10]. La venue de Gossip, déjà présent lors de la première édition en 2009 est annoncée le 7 février 2012[11]. Le 29 février, The Kills et Thomas Dutronc viennent s'ajouter à la programmation. Le reste des noms sera annoncé le 20 mars. SFR Live concerts retransmet en direct certains concerts de l'édition de 2012.

Vendredi 6 : Olivier Depardon, The Lanskies, Miossec, Killing Joke, Selah Sue, Dionysos, Shaka Ponk, The Kills, Superpoze (remplace le groupe Hot Chip), Metronomy.

Samedi 7 : Léa Solex, Other lives, Dominique A, Izïa, Kaiser Chiefs, Tindersticks, Jean-Louis Aubert, Sébastien Tellier, Gossip, Orelsan, The Bloody Beetroots.

Dimanche 8 : The Aerial, Death in Vegas, Thomas Dutronc, Brigitte, Garbage, Camille, Franz Ferdinand, Pony Pony Run Run, Paul Kalkbrenner.

Fréquentation : 55 444 festivaliers sur trois jours[12].

Édition 2011[modifier | modifier le code]

La direction du festival annonce dès le quatrième trimestre 2010 que la troisième édition se déroulera sur trois jours, les 1er, 2 et 3 juillet. 33 groupes et artistes seront ainsi présents et l'installation de trois écrans géants est prévue. Une extension du site est également annoncée[13]. Le premier groupe programmé a été plébiscité par les internautes : en effet, le site du festival proposait aux festivaliers de voter parmi des artistes régionaux s'étant produits l'année passée pour leur permettre de jouer à nouveau lors de cette édition. Ils avaient donc le choix entre : 64 Dollar Question, I Arkle, Kim Novak, Pop The Fish et Long Time To Lay A Track[14]. C'est Pop The Fish qui a été plébiscité par les internautes et qui rejouera cette année à Beauregard[15]. L'année précédente ce système avait déjà été mis en place et avait permis au groupe Tremore de participer de nouveau au festival.

Le groupe Jesus Christ Fashion Barbe, vainqueur du tremplin AÖC organisé par la salle des musiques actuelles de Caen Le Cargö[16], sera également de la partie.

La programmation complète a été dévoilée en grande partie le 15 mars 2011.

Vendredi 1 : Pop the fish, Groupe "Les Déferlantes" (association avec le festival Les Déferlantes d'Argelès-sur-mer), Gaëtan Roussel, Katerine, Kasabian, dEUS, Motörhead, Two Door Cinema Club, Birdy Nam Nam

Samedi 2 : The Repeaters, Jesus Christ Fashion Barbe, demi-finale du championnat de France de Air Guitar, Agnes Obel, Herman Dune, Morcheeba, Cold War Kids, AaRON, Concrete Knives, ZZ Top, Stromae, Da Brasilians

Dimanche 3 : Groupe Musilac (association avec le festival Musilac), Anna Calvi, Eels, The Ting Tings, Keziah Jones, The Kooks, Patrice, Archive, finale du championnat de France de Air Guitar, Zazie

Fréquentation : 50 000 festivaliers sur trois jours[17].

Édition 2010[modifier | modifier le code]

Elle a eu lieu du 2 au 3 juillet 2010. Le festival a accueilli les artistes suivants :

Vendredi 2 : Iggy Pop & the Stooges, Phoenix, Ghinzu, The XX, Rodrigo y Gabriela, Yuksek, Féloche, Luke, Tremore, Kim Novak, 64 Dollar Question, Local natives

Samedi 3 : Mika, La Roux, Damien Saez, Tété, Brigitte Fontaine, Nouvelle Vague, Le peuple de l'herbe, Long Time to Lay a Track, Friendly Fires, I Arkle, Editors, Pop the fish

Fréquentation : 37 000 festivaliers sur deux jours[18]

Édition 2009[modifier | modifier le code]

Elle a eu lieu du 3 au 4 juillet 2009. Ont été programmés :

Vendredi 3 : Pete Doherty, Dub Inc., Cocoon, Charlie Winston, Arthur H, Editors, Mogwai, Hugh Coltman, Tremore, Porcelain, The Dodoz, Tahiti 80, Peter Digital Orchestra

Samedi 4 : The Virgins, Ayọ, Jason Mraz, The Gossip, BB Brunes, Guns of Brixton, Karkwa, Cornflakes Heroes, The Lanskies, Red, Lilea Narrative, Où E Zoé

Fréquentation : 20 000 festivaliers sur deux jours.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le festival Beauregard marque les esprits avec 20 000 festivaliers dès son lancement, Ouest-France, 5 juillet 2009
  2. https://www.festivalbeauregard.com/InfoPratique
  3. Festival Beauregard. 2018, année de tous les records, ouest-france.fr, 05 juillet 2018
  4. ouest-france.fr, 08 juillet 2018
  5. « 65.000 spectateurs ont participé à la 9e édition de Beauregard », sur .tendanceouest.com, Tendance Ouest (consulté le 12 juillet 2017)
  6. Hugo Cassavetti, « Le bon (Robert) Plant de Beauregard », Télérama,‎ (lire en ligne)
  7. « Festival Beauregard. 88 à 90 000 festivaliers durant quatre jours », Ouest-France,‎ (lire en ligne)
  8. Christine and the Queens le 03/07, Festival Beauregard, 19 décembre 2014
  9. Scorpions au before day, Festival Beauregard, 19 décembre 2014
  10. (fr)« Franz Ferdinand et Metronomy à Beauregard », sur www.ouest-france.fr (consulté le 3 février 2012)
  11. (fr)« Gossip au festival de Beauregard » (consulté le 11 février 2012)
  12. « Ouest-france.fr/Festivals - Beauregard. Le festival Beauregard applaudi de... boue par plus de 55 000 personnes » (consulté le 11 juillet 2012)
  13. http://www.festivalbeauregard.com/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=50&Itemid=61&lang=fr
  14. http://www.festivalbeauregard.com/index.php?option=com_content&view=article&id=149%3Avotes&catid=36&Itemid=61&lang=fr
  15. « Pop The Fish, élu par le public, sera sur scène à Beauregard, le 1er juillet », sur www.ouest-france.fr (consulté le 18 décembre 2010)
  16. « Vainqueur du tremplin », sur www.lecargo.fr (consulté le 18 décembre 2010)
  17. Beauregard 3 est terminé, le festival est démonté, ouest-france.fr, 4 juillet 2011
  18. Aurélie LEMAÎTRE, Beauregard. Près de 37 000 festivaliers pour deux jours de pop rock, ouest-france.fr, 4 juillet 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :