Embraer 190

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Embraer 190-E2)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Embraer 190
Embraer 190 de KLM Cityhopper.
Embraer 190 de KLM Cityhopper.

Constructeur Drapeau : Brésil Embraer
Équipage 2 pilotes + équipage commercial
Premier vol
Client principal Drapeau des États-Unis JetBlue Airways
En service 495 Embraer 190 et 7 Embraer 190-E2, en juillet 2019[1]
Dimensions
Longueur 36,24 m
Envergure 28,72 m
Hauteur 10,57 m
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 27,82 t
À vide 27,82 t
Max. au décollage 51,8 t
Max. à l'atterrissage 44 t
Kérosène 12 971 l
Passagers 98 à 114
Motorisation
Moteurs 2 GE CF34-10E
Performances
Vitesse de croisière maximale 845 km/h (Mach 0,80)
Vitesse maximale 870 km/h (Mach 0,82)
Autonomie 4 445 km
Altitude de croisière 12 500 m
Vitesse ascensionnelle 9,9 m/s

L'Embraer 190 (E90) est un avion civil produit par l'entreprise brésilienne Embraer. Cette version allongée de l'Embraer 170 est certifiée depuis la mi-2005 et peut accueillir de 98 à 114 passagers. De à fin , 107 Embraer 190 sont mis en service.

Compagnies[modifier | modifier le code]

Les compagnies utilisant l'Embraer 190 sont :

Embraer 190-E2[modifier | modifier le code]

L'Embraer 190-E2 est un avion à fuselage étroit, version améliorée de l'Embraer 190[4],[5]. Il est prévu pour entrer en service au 1er semestre 2018[6]. Il pourra embarquer de 97 à 114 passagers sur 5 200 km. Il sera propulsé, comme l'Embraer 195-E2, par deux réacteurs Pratt & Whitney PW1900G[7].

L'appareil totalise 85 commandes. Il fait sa première apparition le [8],[9].

Accidents et incidents[modifier | modifier le code]

Date Lieu Modèle Opérateur Vol Numéro de série

Immatriculation

Nombre de victimes Causes
Drapeau de la République populaire de Chine Aéroport de Yichun Lindu (en) ERJ 190-100 LR Henan Airlines (en) VD8387 (en) 19000223 (B-3130) 44/96 Approche manquée. L'avion percute le sol à 870 mètres de la piste et prend feu.
Drapeau de la Namibie Parc national de Bwabwata ERJ 190-100 IGW Linhas Aéreas de Moçambique 470 19000581 (C9-EMC) 33/33 Le pilote précipite volontairement l'appareil au sol.
[10],[11],[12] Drapeau du Mexique Aéroport international de Durango ERJ-190AR Aeroméxico connect AM2431 19000173 (B-3130) 0/103 L'avion retombe sur la piste après son décollage et finit sa course dans la végétation, l'avion s'embrase . Des micro-rafales de vent liées à un cumulonimbus ont empêché l'avion de prendre de l'altitude.
Drapeau de la Birmanie Aéroport international de Mandalay ERJ-190LR Myanmar Airways UB103 19000231 (XY-AGQ) 0/89 Le train avant n'a pas fonctionné ce qui a obligé le pilote à faire atterrir l'avion sur le nez. Aucun blessé n’est à déplorer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « World Airliner Census 2019 », sur flightglobal.com (consulté le 28 février 2020).
  2. http://www.air-journal.fr/2018-02-24-air-canada-va-accelerer-le-retrait-dembraer-190-5195030.html
  3. "Sriwijaya looks to full service expansion in 2013", The Jakarta Post, 12 octobre 2011.
  4. « E190-E2 », sur www.embraercommercialaviation.com (consulté le 20 mai 2016)
  5. « Embraer lance la nouvelle génération E2 de la famille E-Jets », sur www.aerobuzz.fr (consulté le 19 mai 2016)
  6. (en) « Embraer E-Jet E2 family », Wikipedia,‎ (lire en ligne, consulté le 2 janvier 2017)
  7. « E-Jet E2 : le PW1900G vole - Air&Cosmos », sur Air et Cosmos (consulté le 19 mai 2016)
  8. « Embraer : le E190-E2 fait son rollout », sur Air Journal (consulté le 18 mai 2016)
  9. « Embraer présente son premier E190-E2 (photos) - Actualité aéronautique - AeroWeb-fr.net », sur www.aeroweb-fr.net (consulté le 21 mai 2016)
  10. https://twitter.com/airplusnews/status/1024410003095085058
  11. Harro Ranter, « ASN Aircraft accident Embraer ERJ-190AR XA-GAL Durango-Guadalupe Victoria Airport (DGO) », sur aviation-safety.net (consulté le 3 août 2018)
  12. « Accident: Aeromexico Connect E190 at Durango on Jul 31st 2018, veered off and overran runway after rejected takeoff and burst into flames », sur avherald.com (consulté le 3 août 2018)


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]