Discussion:Grève étudiante québécoise de 2012

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]

Pertinence d'un extrait[modifier le code]

Dans la section sur l'automne 2011, on peut lire cette phrase: «Cette tactique déplaira grandement à l’opposition officielle qui l’associera aux tacitques de la British Petroleum lors de la marée noire dans le Golfe du Nouveau-Mexique[6].»

Je me demande à quel point est-ce pertinent de le mentionner. À moins qu'on me prouve que cela aura sans l'ombre d'un doute un impact majeur sur la grève générale. Sinon, pourquoi ne pas aussi mentionner l'intervention des autres partis dans le débat sur la hausse des frais de scolarité de manière plus générale?à — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Mithumain (discuter), le 27 janvier 2012 à 13:32 (HNE).

Je suis assez d'accord. La section chronologie est complètement à refaire vu que concrètement, il n'y a pas encore de grève. Tout devrait être déplacé dans contexte sous un section du type « Protestations à l'automne 2011 ». — Riba (discuter) 27 janvier 2012 à 21:01 (CET)

Section arguments contre la hausse et pour la hausse[modifier le code]

J'ai l'impression que les deux sections sont pratiquement identiques, on retrouve des arguments pro-hausse dans les contre... C'est un peu mélangé tout ça... Si j'ai bien compris le concept on donne les arguments d'un parti et on les réfute ensuite oùil y a le numéro. - Si oui ,ce serait bien de l'expliquer...--Ari93669 (d) 7 mars 2012 à 00:18 (CET)

Personnellement, je pense que cette section doit être réécrite au complet. L'article vise à expliquer l'ensemble de la grève étudiante. Il est bien de faire état sommairement des arguments que les groupes avancent, mais pour l'instant c'est beaucoup trop long. — Riba (discuter) 7 mars 2012 à 14:18 (CET)
Une section Argumentaire, ce n'est pas très heureux : cette page couvre une grève, pas une controverse ou un débat. Néanmoins, j'ai constaté que les arguments des grévistes se trouvaient pour la plupart dans la première section, mal nommée (pour la hausse...) (on comprend que c'était en fait le prétexte d'une réplique), ce qui constituait une bonne présentation des grévistes, donc Positions des grévistes. La section Argumentaire devient donc une section Critiques, qui est, comme c'est l'usage sur WP faute de mieux, pas trop loin en bas et pas trop haut non plus. Il faut impérativement corriger l'orthographe, en passant. À moins que les fautes d'orthographe soient un crypto-argument? pour? contre? :-) --Pierre-Alain Gouanvic Ubuntu! 7 mars 2012 à 19:00 (CET)
Peut-être devrait-on faire un sommaire des deux positions ou l'organiser différemment? Je crois qu'il faut en réduire la longueur d'une façon un d'une autre. Non?--Ari93669 (d) 7 mars 2012 à 19:25 (CET)
Mon but n'était pas de faire de la propagande pour la hausse et j'ai vraiment hésité à créer la section parce que je ne voulais pas que ça arrive. Je me suis dit que ça en valait la peine parce que ça donne des réponses aux questions que j'entends tout le temps et ça permet de clarifier les idées. On peut créer une autre page pour la controverse et consacrer celle-ci à la description, mais je pense que c'est pertinent et ça donnait vraiment de l'information sur la situation. Je crois que c'est possible de le mettre dans une section à la fin. Si ça dégénère et que ça devient simplement une plateforme pour la grève qui va noyauter toute l'information, c'est clair qu'il va falloir l'enlever. Aussi, les derniers changements m'ont l'air de mélanger les choses. Avant on avait les arguments des deux côtés avec les réponses dans une section à la fin. Maintenant c'est deux sections séparées et les sections sont nommées à l'envers. Frezzar (d) 8 mars 2012 à 03:43 (CET)
Je suis d'accord, que les deux sections ne sont pas vraiment mieux maintenant, on devrait peut-être les remettre comme avant mais clairement indiquer que en dessous c'est des contre-arguments. Je suis d'accord que c'est informatif, je crois qu'il n'est pas nécessaire d'enlever les sections,mais plutôt de les contrôler. --Ari93669 (d) 8 mars 2012 à 22:02 (CET)

Début de réorganisation[modifier le code]

Bonjour,
J'ai commencé à réorganiser l'article. Vous pouvez voir mes modifications.
J'ai déplacé en texte caché, les argumentaires pro et contre la hausse. Il faudrait réécrire cette section de façon à parler de la position des différents groupes et intégrer de cette façon les argumentaires. Le but de l'article n'est pas de faire état de tout le débat sur les frais de scolarité, mais de relater le débat lors de la grève de 2012.
Pour la section « Hiver 2012 », il serait plus intéressant, si elle écrite thématiquement plutôt que chronologiquement. Je vais essayer de m'y mettre.
Riba (discuter) 8 mars 2012 à 23:30 (CET)

«Un campement étudiant est également érigé par la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) chaque fin de semaine de l'été devant les bureaux du Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport4.»

Il parait que le campement n'a duré que quelques fin de semaines, faute de participation.

Manque à la discussion[modifier le code]

Il est clair que l'on peut avoir son opinion sur le sujet. Mais, ce que l'on oublie, c'est que les frais de scolarité sont en parti, sinon totalement payés d'un côté par les contribuables et de l'autre côté par les parents et les étudiants qui ont de petits boulots pas payants et qui sont coupés si le salaire est trop bon. Bref, tout ce débat n'est en fait qu'une autre façon de nous taxer davantage.

La ministre tient bien en garde les étudiants que le temps perdu devra être repris mais, en fait, pourquoi pas profiter du fait que les étudiants sont jeunes et ont tous le luxe de profiter de ce temps qui est le plus beau de leur vie !!! En fait, à ne pas vouloir s'entendre c'est la ministre qui se pénalise en repoussant ces futurs payeurs de taxes à payer des taxes plus tard si le confli dure. Donc, c'est les étudiants qui ont le gros bout du bâton.

J'appuie le mouvement et j'espère que la ministre ira vers des négociations et qu'elle sera créative pour favoriser les bons étudiants qui travaillent forts à être récompensés et de quand même donner accès à qui le veut bien. La conaissance est notre seule moyen actuellement contre la perte de nos industries vers les pays qui manufacturent à rabais.

Il est faut de dire que l'argent que le gouvernement sera investi dans de l'équippement et services car la seule chose que le gouvernement a fait depuis qu'il est au pouvoir ce sont des coupures, donc ces actions ne sont pas en cohérence.

J'aimerais que les artisant de ce mouvement amènent des sources fiable à mes propos ou que ces idées permettent de faire avancer la cause... désolé je dois aller travailler pour payer toute mes taxes et avoir l'espérence de prendre ma retraite à 150 ans !

Bon courage à tous nos jeunes... YV

Importance du sujet[modifier le code]

Croyez-vous que cette grève pourrait au moins mériter une importance moyenne pour le projet Québec vu l'ampleur qu'elle prend?--Ari93669 (d) 29 mars 2012 à 06:50 (CEST)

Personnellement, je ne crois pas. La catégorie moyenne est supposée viser les 9 % des articles les plus importants sur le Québec (ex. : Claude Ryan, Gaspé (ville), Rivière Richelieuetc.). Pour l'instant, il s'agit d'un évènémenent important d'actualités. Mais laissons l'histoire démontrer si cette grève marque le temps. — Riba (discuter) 29 mars 2012 à 13:47 (CEST)
Par définition il sera trop tard. Pierre-Alain Gouanvic Discuter, tchatter etc. 1 avril 2012 à 08:32 (CEST)
Oui pour importance moyenne ou grande. Pierre-Alain Gouanvic Discuter, tchatter etc. 1 avril 2012 à 08:32 (CEST)
Il me semble clair que la grève a de plus en plus une très grande importance. Myrkull Discuter, tchatter etc. 10 mai 2012 à 10:27 (CEST)

Photo[modifier le code]

Il en faut une bonne pour la manifestation du 22 mars. J'en ai vu de belles sur flickr (libres de droit), mais quand même, rien qui soit vraiment à l'échelle de l'événement. Y a-t-il moyen de s'en sortir avec une gallerie? un collage? une demande de droits à l'hélicoptère TVA?

Pierre-Alain Gouanvic Discuter, tchatter etc. 1 avril 2012 à 08:29 (CEST)

Salut!
Si vous avez un moyen de trouver de belles photos libres de droits, tant mieux! Vous pouvez essayer de contacter TVA pour ça, mais bon, je ne suis pas trop optimiste... Sinon, il va falloir se rabattre sur Flickr et/ou sur un collage. — Riba (discuter) 1 avril 2012 à 16:20 (CEST)
J'ai passé le mot; il y avait des soucis de licence à régler - --Pierre-Alain Gouanvic Discuter, tchatter etc. 8 avril 2012 à 00:44 (CEST)
Ok, voir ceci : http://www.flickr.com/search/?q=manifestation+22&s=rec&l=5&z=e
Il y en a beaucoup, beaucoup. Ce qui est bien, c'est que ça illustre plusieurs aspects du phénomène. Donc, travail de sélection et d'agencement et d'importation sur Wikipedia Commons. --Pierre-Alain Gouanvic Discuter, tchatter etc. 8 avril 2012 à 01:02 (CEST)
Voir ceci :
Aperçu...
--Pierre-Alain Gouanvic Discuter, tchatter etc. 8 avril 2012 à 01:35 (CEST)
Parfait! Je te laisse choisir ou tu veux que je m'en occupes? — Riba (discuter) 8 avril 2012 à 17:12 (CEST)
Peut-être qu'on pourrait voir ensemble; ce que je veux dire c'est : toi penses-tu que l'image ci-contre (ou une autre qui serait p-^ê un peu plus vaste, s'il y a dans toutes celles de notre cher Yanik Crepeau) vaut la peine de remplacer l'image qui est dans la case de droite sur la page (qui est vaste), ou est-ce que c'est une bonne idée, d'en avoir deux ou + en collage (2 par 2, = 4, par exemple)? J'ai choisi plusieurs qui montraient des bannières d'organisations non-étudiantes : bonne idée? à placer dans les sections appropriées comme Professeurs contre la hausse? Je t'avoue que ce qui me gêne, c'est que cette image ci-contre, par exemple, est belle, mais elle ne donne qu'un modeste aperçu de l'ampleur de la mobilisation -- nous avons tous vu des images prises de plus haut... Comment tu le sens? --Pierre-Alain Gouanvic Discuter, tchatter etc. 8 avril 2012 à 18:19 (CEST)
J'ai une photo du 22 juin à Québec :
Fontaine de Tourny le 22 juin 2012
--Alx0147 (d) 6 août 2012 à 03:33 (CEST)

pas tout à jeter[modifier le code]

après une récente vague de modifs pas tout à fait encyclopédiques que j'ai annulées, je retiens un passage en partie utilisable, le voici :


« À la rentré en septembre, on sent déja que les esprits s'échauffent, le 10 novembre, plus de 30 000 étudiants descendent dans les rues de Montréal pour lancer une message au gouvernement. Le mouvement prend peu à peu de l'ampleur, c'est cependant après le congé des fêtes que l'on peut comprendre réellement à quelle point les étudiants sont revolté par l'attitude du Gouvernement. Plusieurs Cégep et Université en viennent ainsi à voter pour la Grève Général Illimité, certain plus extrémiste comme le Cégep du Vieux Montréal on des mandat jusqu'à Gratuité Scolaire. Pendant plusieurs semaines, les étudiants se sont promener un peu partout au Québec pour sensibiliser les gens à leur cause, il ont aussi fait plusieurs blocage ayant pour but une perturbation économique, comme le blocage du Pont Champlain. Le 22 Mars 2012, plus de 200 000 personnes était présente à Montréal, une foule de plus de 5 km de long, plusieurs s'entendent pour dire que cette manifestation pacifique est la plus grosse de l'histoire du Canada. Parents, Enfant, Grand-Parent, Travailleurs, Politicien, Étudiants, tous était dans la rue. »

j'ai contacté le contributeur (IP) à ce sujet, nsp si ça va se rendre... --Pierre-Alain Gouanvic Discuter, tchatter etc. 8 avril 2012 à 00:43 (CEST)

texte pas objectif[modifier le code]

Malheureusement écrit de toute évidence pas des pro-haussistes, considérant les sections pro-hausses embryonnaires. Manque de rigueur encyclopédique pour une page si longue! — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 173.176.20.14 (discuter), le 9 avril 2012 à 13:34 (HAE).

Je suis d'accord avec vous. N'hésitez-pas à faire des modifications pour corriger ce biais. — Riba (discuter) 9 avril 2012 à 21:52 (CEST)
Je crois aussi que c'est rédigé par des pro-hausses, mais c'est un article sur la GRÈVE pas sur le débat ( pas l'objectif primaire). La seule chose qu'il est nécessaire de faire est d'expliquer les raisons du départ de la grève et les désaccords au sein des étudiants. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Ari93669 (discuter), le 10 avril 2012 à 14:23 (HAE).
Une mise en garde provenant de Critiques de Wikipédia - Neutralité de point de vue et recherche du consensus :
« Levrel observe, dans la revue Réseaux, que les articles portant à controverses mènent soit à « une situation d’impasse où les termes des échanges se détériorent, soit sur des contenus réduits à des faits auparavant rendus publics par un travail de médiation journalistique ». La déperdition d'information est attestée par le fait que les pages dirigeant vers l'article-phare permettent « de rendre compte d’une disparité dans les constructions d’articles cousins » »
Je ne crois pas que les échanges vont se détériorer, c'est plutôt l'autre possibilité qui m'inquiète. Pensons par exemple aux interventions des représentants des associations étudiantes qui commencent une phrase sur deux (au moins) par « ce qu'il faut comprendre, c'est que ». Pensons à la Table des partenaires universitaires qui rappelle le fait (ce n'est pas non-neutre de dire ça) qu'il n'y a jamais eu de consultation sur la hausse. Pensons ensuite aux interventions des ministres des finances, de l'éducation et du premier ministre selon lesquelles la question n'a plus cours, qu'elle a déjà été soulevée en 2010 lors de la rencontre des partenaires de l'éducation, ou que la hausse n'est pas un sujet de discussion. Dans ce contexte, déplacer la discussion actuelle qui se tient en raison de la mobilisation des associations d'étudiants et de professeurs, des syndicats, des administrations, d'éditorialistes, de personnalités internationales (je pense à Jean Ziegler, de l'ONU, récemment à Tout le monde en parle, mais je ne suis pas sûr qu'il soit un cas isolé) et de personnages publics, cela serait selon moi une prise de partie, une marque de non-neutralité. En clair, il en résulterait, pour paraphraser Levrel, un article-phare colligeant des informations moins que neutres, une accumulation de données, et une problématique de neutralité dans la rédaction des pages sur les droits de scolarité au Québec, sur l'éducation supérieure, le droit à l'éducation (tertiaire), le rapport Parent, etc. Je suis favorable à un travail de fond sur ces pages, comprenez-moi bien. Mais, comme on dit en anglais, veillons à ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain, à ne pas jeter (hors de cet article) toutes les réflexions sur la hausse des droits de scolarité qui ont été soulevées uniquement à cause de la grève et de la mobilisation de la société civile, qui en sont partie intégrante, et en dépit du souhait du gouvernement Charest et de la Conférence des recteurs d'universités du Québec (CREPUQ) de traiter cette question comme entendue ou déjà soumise à une consultation démocratique antérieurement. --Pierre-Alain Gouanvic Discuter, tchatter etc. 10 avril 2012 à 22:09 (CEST)
Je suis en partie d'accord avec vous deux. Il est évident que la section sur les arguments est trop longue et mal rédigé. Pour répondre à la préoccupation de Pierre-Alain Gouanvic (d · c · b), je pense qu'il est possible de transférer certaines portions de l'argumentation (pour/contre) vers un autre article plus intemporel (Droits de scolarité ou Débat sur les droits de scolarité.). Ce n'est à mon avis pas approprié de répéter tous les pours et contres des frais de scolarité dans un article sur une grève. Comme si pour chaque article sur les grèves de travailleurs, on expliquant l'importance d'avoir des hauts salaires versus l'importance d'avoir une entreprise rentable. Comme pour ces articles, je crois qu'il faut reformuler de manière à présenter quels arguments les acteurs et intervenants amènent. Il faut que le lecteur comprend la grève de 2012, sans alourdir l'article de tous les éléments qui ont été invoqués durant la grève. Il ne devraient pas y avoir plus que quelques paragraphes par acteurs pour résumer sa position. La synthèse est une vertu pour un article. (P.S. Perso, je peux m'occuper de cette tâche au mois de mai)Riba (discuter) 10 avril 2012 à 23:42 (CEST)
Je suis d'accord avec l'essentiel de ce qui vient d'être dit. Je suis par ailleurs surpris qu'on parle des « Verts » seulement à la fin de l'article dans la section «4. Opposition». Pourtant, à ma connaissance, le MÉSRQ est apparu avant le déclenchement de la grève. On a aussi vu des rassemblements de Verts devant certains cégeps en grève et il y a eu aussi des manifestations organisées par ces mêmes individus. Ne serait-il pas plus juste de débuter l'article en présentant les différents acteurs (étudiants et non-étudiants) et en les classant selon leur position sur les droits de scolarité et la grève? Je suis partagé sur cette question, alors je tiens à avoir votre opinion. Au fait, mes salutations à Riba!! :) --Groshuard (d) 22 mai 2012 à 19:15 (CEST)

Concision[modifier le code]

Bonjour. Petit conseil pour les rédacteurs de cet article : la concision aurait avantage à être utilisée. Un article encyclopédique n'a pas, à mon avis, à relater tous les évènements, prises de position, actions ou apparitions liés à la grève. L'article manque cruellement d'esprit de synthèse... — Riba (discuter) 19 avril 2012 à 14:13 (CEST)

D'accord avec ça, mais d'un côté, ce n'est pas comme écrire un article sur un événement passé depuis longtemps. On est en plein dedans, et les infos sortent rapidement. Je serais d'avis d'essayer de garder une certaine neutralité le temps que ça se passe, puis faire un bon ménage, une belle synthèse, un bel article de qualité par la suite. — Mr. Frank | Flag of Quebec.svg | Boîte aux lettres | le 19 avril 2012 à 14:15 (CEST)

"399 353" étudiants... ou pas![modifier le code]

Ce nombre semble être une estimation faite l'année dernière à propos du nombre d'étudiants, au collégial comme à l'université, qu'il allait y avoir cette année. Le site du ministère de l'éducation ne fonctionne pas présentement, donc je ne peux pas trouver le vrai nombre d'étudiants. D'ici-là, j'écrirai "environ 400 000", plutôt que d'avoir un chiffre précis mais possiblement erroné -- le "environ 400 000" semble aussi être ce que les médias ont trouvé de mieux (Journal de Québec, TVA).

Seul André Pratte dit qu'il en a 485 000... http://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/andre-pratte/201203/08/01-4503761-une-minuscule-minorite.php

Utilisateur:Le_Déchaîné Répondre 18 mai 2012 à 22:57 (CEST)

Il y a un problème[modifier le code]

Bonjour,

Pierre-Alain Gouanvic (d · c) a ramené un passage que j'ai supprimé [1]. Pourquoi l'ai-je supprimé ? Parce que ce message incendiaire n'est plus visible en ligne. En effet, le journal Le Soleil l'a retiré. Pierre-Alain Gouanvic (d · c) est-il prêt à se payer un procès pour diffamation ? De plus, je rappelle que la Wikipédia doit étayer ses affirmations par des sources. C'est d'autant plus nécessaire pour un sujet aussi sensible que la grève étudiante. Pour ma part, tant que ce passage ne sera pas étayé par au moins une bonne source, je maintiens qu'il doit être supprimé.

Cantons-de-l'Est 26 avril 2012 à 13:01 (CEST)

Je suis d'accord avec Cantons-de-l'Est (d · c · b). De toute façon, cet évènement est extrêmement mineur par rapport au sujet de la grève de 2012. Comme je l'ai déjà exprimé à d'autres endroits, cet article souffre cruellement de faire une quelconque discrimination et d'un tri intelligent des sources et des informations pertinentes. L'article du Soleil, en ligne quelques heures seulement, n'est pas pertinent, à mon avis. — Riba (discuter) 27 avril 2012 à 03:35 (CEST)
J'ai ajouté un lien vers une copie de l'article, ce qui annule les risques de diffamation (a-t-on déjà entendu parler de procès en diffamation contre WP au Québec?). Le Soleil n'a jamais nié que cette lettre a été publiée. Au contraire, il s'en est excusé. Je ne vois donc pas comment il pourrait s'offusquer que WP en parle. Pourquoi est-ce pertinent d'en parler dans cet article? Et bien, il me semble que la question de la violence (des policiers ou des manifestants, ses causes, sa condamnation, sa dénonciation ou non, de part et d'autre) est devenue centrale dans le conflit. Les syndicats étudiants sont sommés de condamner la violence des manifestants pour que le gouvernement accepte de négocier, mais celui-ci n'a pas eu un mot pour condamner la violence policière. Alors, lorsqu'un haut fonctionnaire, tenu à un devoir de réserve, appelle publiquement à l'utilisation de méthodes «fascistes» pour contrer les grévistes et que le gouvernement ne réagit pas (ou si peu), c'est intimement lié au sujet de l'article. Je m'étonne que cela fasse débat. Mourial (d) 28 avril 2012 à 23:34 (CEST)

Date de création du MÉSRQ[modifier le code]

J'ai envoyé un courriel au MÉSRQ le 5 juin 2012 pour savoir quand ils ont été "fondé" :

Salut ! J'essaie de dater la création du MÉSRQ. J'aurais besoin d'une date en particulier.

Selon mes informations :

Le MÉSRQ aurait été fondé possiblement le 10 novembre 2011 (le même jour qu'une manifestation nationale de l'ASSÉ, de la FECQ et de la FEUQ) par Yannick Gaulin et Julien Houle Dorval. Yannick Gaulin a dit « j'ai pris l'initiative de créer un groupe regroupement [sic] tous les étudiants POUR la hausse », et il a dit, le 11 novembre 2011 : « étant donné que nous avons fondé ce groupe hier ». Julien Houle Dorval était qualifié de cofondateur à Dumont 360.

Voir le fichier creationMESRQ.png

Julien Houle Dorval, en entrevue à Dumont 360 le 11 novembre 2011 a dit que le groupe était « né il y a une semaine suite à la création d'un groupe Facebook, Manifestation nationale POUR la hausse des frais de scolarité ». Je n'ai pas trouvé de confirmation que le MÉSRQ existait lors de la semaine du 31 octobre au 6 novembre, soit la semaine précédant la date du 11 novembre 2011. [2]

Votre site pourlahausse.com daterait du 14 novembre 2011, selon un whois : [3]

De quand date le groupe « Manifestation nationale POUR la hausse des frais de scolarité », créé par Arielle Grenier et Julien Houle Dorval ? [4]

Pourriez-vous m'éclairer svp ? C'est pour une chronologie...

La réponse du MÉSRQ, le 7 juin 2012 :

Le groupe a été créé le 7 novembre il me semble. Par Yannick Gaulin et Myke Tourigny. Julien était membre d'un autre mouvement qui nous a rejoint tout comme Marc Antoine (l'ex président).

-- Relations avec les médias Mouvement des étudiants socialement responsables du Québec Karolane Baillargeon: 438-989-1755 mesrq1@gmail.com

--

--ThoMiCroN (d) 3 mai 2013 à 10:46 (CEST)

Le MESRQ a été fondé le 7 novembre 2011 par Catherine Imbeau, Simon Soulières et Yannick Gaulin, de l'Université de Sherbrooke, ainsi que par Michaël Tourigny de l'Université Laval. :Cependant, à ce moment les étudiants pour la hausse étaient fractionnés en une multitude de petits groupes Facebook. Le 10 novembre, les deux groupes avec le plus adhérents ont fusionnés avec :le MESRQ, ils étaient alors administrés par Julien Houle Dorval et Marc-Antoine Morin. --184.163.222.177 (discuter) 20 mars 2015 à 04:17 (CET) Michaël Tourigny et Yannick Gaulin

Utile[modifier le code]

Par ailleurs, le chef libéral a insisté sur la nécessité de créer une loi-cadre sur les frais de scolarité qui, selon lui, permettrait l'accessibilité à l'éducation pour tous, de même que le maintien des frais de scolarité à un seuil bas: "Le gouvernement doit respecter sa décision de geler les frais de scolarité. À cet égard, je lui demande de donner les moyens aux universités de respecter les engagements qu'il a pris sur cette question."

Les frais au frais

Selon Jean Charest, le gouvernement Bouchard n'a pas compris le sens du mandat que lui a donné la population, lors des élections du 30 novembre dernier, au cours desquelles le PLQ aura finalement récolté le plus grand nombre de voix. Ainsi, a affirmé le politicien, le discours actuel gravite essentiellement autour de la question de la séparation du Québec, pendant que la population, elle, ne cesse de s'appauvrir, matériellement et intellectuellement: "Par rapport à la moyenne canadienne, les jeunes Québécois bénéficient de moins de ressources pour étudier. Dans 10 ou 15 ans, nous connaîtrons d'ailleurs les effets de cette situation déplorable lorsque les entreprises auront de la difficulté à recruter chez nous et se tourneront vers les étrangers pour combler les postes offerts parce qu'ils seront mieux préparés au marché du travail."

le 22 février 2006, les recteurs des universités québécoises écrivaient tous en choeur: «Les transferts fédéraux en matière de financement de l'enseignement postsecondaire ont aidé les provinces à se doter de systèmes universitaires de qualité. Or ces transferts ont diminué au fil des ans, notamment depuis 1994, créant ainsi une pression accrue sur les finances publiques des provinces et, partant, sur leur capacité à supporter adéquatement leurs universités.» Six ans plus tard, devant l'intransigeance du gouvernement fédéral, on n'entend plus un mot à ce sujet. Les recteurs ont «oublié» cette revendication. Ils se tournent maintenant vers les étudiants pour corriger le manque à gagner dans les transferts fédéraux. Pierre-Alain Gouanvic Discuter, tchatter etc. 3 mai 2012 à 06:31 (CEST)

Reccrutement pour portail[modifier le code]

Bonjour,

je suis tombé sur cet article la semaine passé, et comme je vois qu'il y a l'air d'avoir pas mal de personnes un peu au courant du système universitaire québécois, je me permets de formuler une idée qui me trotte dans la tête depuis quelques temps.

Pourquoi pas un portail:Universités québécoises ? On a déjà un Portail:Universités françaises qui permet de présenter le système universitaire de ce pays, et comme il y a pas mal de boulot à faire sur les facs de la province, ça pourrait permettre une hausse significative de la qualité du traitement de ce sujet.

Je peux me charger de mettre le portail en place, mais il faut pour cela qu'il y ai déjà des contributeurs motivés pour bosser dessus.

J'ai laissé un mot sur la pdd du portail Québec, et je propose de centraliser les conversations à cet endroit.

Cdlt, XIII,東京から [何だよ] 6 mai 2012 à 09:58 (CEST)

Crise d'Octobre[modifier le code]

J'ai ajouté un {{référence insuffisante}} non pas parce que ce n'est pas sourcé, mais parce qu'une telle déclaration, surtout dans un résumé introductif, est lourde de conséquence et qu'une seule référence dans ce cas ne me semble pas suffisant.

Je propose de trouver d'autres références crédibles pour cette affirmation. S'il n'y en a pas, je propose de déplacer cette référence plus loin dans l'article. - Simon Villeneuve (contact) 7 mai 2012 à 17:39 (CEST)

J'appuie Simon Villeneuve (d · c · b). Un seul politologue qui affirme une chose aussi importante devrait être appuyé avant de se retrouver dans le résumé introductif. (Alain Gagnon devrait d'ailleurs réviser son histoire pour se remémorer le Front commun, la Crise d'Oka, l'époque post-Meech, etc.) Clin d'œilRiba (discuter) 8 mai 2012 à 16:50 (CEST)
Je l'ai retiré. C'est une opinion plutôt qu'un fait vérifiable --Eshko Timiou (d) 9 mai 2012 à 03:23 (CEST)
Le politicologue s'est exprimé dans un contexte bien particulier. Le texte a été publié le lendemain de la très notable déclaration des 19 personnalités éminentes (de gauche et de droite, ex-juges, ex-ministres, etc.). Voici une référence, parmi d'autres : http://www.ledevoir.com/politique/quebec/348248/des-personnalites-lancent-un-appel-d-urgence :
Des personnalités lancent un appel d’urgence Le Québec, disent-ils, a traversé de graves crises depuis la Révolution tranquille. Mais si les événements d’Octobre, l’emprisonnement des chefs syndicaux en 1972, la crise d’Oka et les deux référendums « ont soulevé les passions », « jamais », écrivent-ils dans une lettre qui détaille leur invitation au dialogue, « dans des moments dramatiques, le gouvernement du Québec, l’État québécois, n’a-t-il opposé une aussi incompréhensible fin de non-recevoir aux groupes s’opposant à ses volontés ».
Pierre-Alain Gouanvic Discuter, tchatter etc. 10 mai 2012 à 07:03 (CEST)
En fait, je crois que ça fait référence, notamment, au nombre total d'arrestations. Je ne retirerais pas, mais je placerais plus loin que dans le RI. - Simon Villeneuve (contact) 10 mai 2012 à 19:38 (CEST)

Controverse de neutralité[modifier le code]

Je note que l'article a fait l'objet de centaines de modifications depuis la mise en place du bandeau de controverse de neutralité, mais que la question fondamentale posée par l'IP qui a soulevé la controverse, c'est-à-dire l'absence d'une présentation de la position gouvernementale, a été réglée, puisque la position du gouvernement du Québec est exposée de manière substantielle dans l'article. S'il n'y a pas d'autre objection majeure sur la neutralité de l'article (un bandeau de neutralité doit être une procédure d'exception plutôt que la règle), je suggère de retirer le bandeau à compter du 13 mai et d'utiliser la procédure normale sur Wikipédia, qui est le travail collaboratif et l'établissement de consensus sur la page de discussion. — Bouchecl (dring) 9 mai 2012 à 08:35 (CEST)

Oui, tout à fait d'accord. La pose de ce bandeau n'était pas respectueuse des traditions wikipédiennes. Je crois que la priorité de l'éditeur non inscrit qui a posé ce bandeau était de jeter le discrédit sur le contenu de la page, comme ses justifications à l'emporte-pièce l'indiquent de façon assez évidente. Il ou elle n'a pas daigné participer à cette page. Comme si le fait de déclarer cette page illégale (au sens wikipédien, non-neutre) avait pour but de criminaliser (présenter comme biaisés) les éditeurs qui oseraient défier ce bandeau. Je crois que la pose du bandeau a causé un tort important pendant trop longtemps : plusieurs qui cherchent à mieux comprendre le phénomène actuel ne s'attarderont pas longtemps à cette page, à cause du bandeau. C'est mauvais aussi pour la participation de la collectivité non-wikipédienne à l'édification de cette page et des autres qui y sont liées. Pierre-Alain Gouanvic Discuter, tchatter etc. 10 mai 2012 à 06:45 (CEST)
(J'ajoute que le fait d'insister pour que la page reste catégorisée d'importance faible est maintenant carrément grotesque, alors que c'était simplement peu défendable le 29 mars (voir discussion plus haut). Qui d'autre, hors wikipédia, a tenu à dire que cette mobilisation était d'une importance faible? Ce n'est pas neutre, de dire cela!). Pierre-Alain Gouanvic Discuter, tchatter etc. 10 mai 2012 à 06:53 (CEST)
Pour - D'accord avec le retrait du bandeau sauf si objections valables. L'article s'est amélioré depuis, il est beaucoup plus neutre. À propos de l'importance, je pense que moyenne serait plus justifiée, vu la couverture médiatique hors du Québec. --Eshko Timiou (d) 10 mai 2012 à 07:03 (CEST)
Changé l'importance à moyenne. Il est certain que nous manquons encore de perspective historique, mais la durée et l'impact du conflit dans les médias étrangers laissent présager qu'il aura des conséquences à plus long terme. — Bouchecl (dring) 10 mai 2012 à 16:44 (CEST)

Bandeau retiré le 14 mai. — Bouchecl (dring) 14 mai 2012 à 16:13 (CEST)

Graphique historique des frais[modifier le code]

à propos du graphique historique des frais : Notez que les Libéraux n'étaient PAS au pouvoir de 1968 à 1970, période pour laquelle ça prendrait une troisième couleur (ce parti n'ayant plus été au pouvoir depuis). Le graphique commence à 1968 parce que le mandat de Johnson/Bertrand (de l'UN, l'ancien parti conservateur) a voté l'uniformisation des frais de scolarité. Si on remontait avant 1968, ça prendrait une ligne pour chaque université. Notez aussi que ces données sont plus utiles quand on les compare aussi à l'inflation cumulative (graphique alternatif le plus courant dans ce débat), le salaire minimum légal, le salaire médian observé (dans ces derniers cas, je n'ai pas vu de comparaison jusqu'à date). Notez aussi que le PQ de Lucien (1996-2000) a introduit les FIO (Frais Institutionnels Obligatoires), une composante non-uniformisée variant de 70 à 1000 $/année selon l'université, qui doit être payée au même titre que les frais de cours, mais qui n'est pas incluse dans ce graphique. Matju2 (d) 11 mai 2012 à 20:27 (CEST)

Bonjour, j'ai ajouté la troisième couleur. Pour le graphique, j'ai tenté de le garder le plus simple possible. Les FIO varient d'un université à l'autre alors je ne les ai pas incluses. --Eshko Timiou (d) 14 mai 2012 à 03:40 (CEST)

Place des citations[modifier le code]

Bonjour,

extérieur au sujet (français), j'ai beaucoup de mal à comprendre certains points, notamment en raison de l'utilisation massive de citations. Un exemple parmi d'autre, dans la version actuelle de l'article, la parti sur la loi 78 ne parle par de la loi, mais n'est qu'une liste de citations. On ne sait à aucun moment de quoi il est vraiment question. D'autres parties ont le même problème (déclaration d'un étudiant par-ci, déclaration d'un enseignant par là, sous-parties dédiées à chaque soutients), donc il serait bon de se mettre dans la peau de personnes extérieures au sujet pour rendre les choses le plus accessible possible. Dans le cas de la loi 78, dire de quoi il s'agit et dire qui est pour et qui est contre suffit (+sources), pas la peine de faire la liste de toutes les déclarations (si vraiment la citation est importante, à mettre dans la référence).

Autre remarque, il serait sans doute plus lisible de regrouper dans une même partie les différentes forces en présence. Là on a un morceau de gouvernement dans « 1.3 Position gouvernementale », un morceau d'opposants étudiants dans « 3. Organisation et moyens de pression », et des opposants aux opposants dans « 4. Opposition ». Bref, une partie « forces en présence » avec une présentation des deux groupes (« X.1 forces en faveur », « X.2 opposants », de leurs organisations le cas échant, et de leurs soutiens, aiderait vraiment à comprendre le sujet.

Les média français commencent à parler du mouvement, donc il n'est pas impossible que d'avantage de lecteurs passent sur l'article.

Cdlt, XIII,東京から [何だよ] 20 mai 2012 à 17:21 (CEST)

Moi aussi j'estime que la section «Loi 78» comporte beaucoup trop de citations et ne traite nullement de la loi elle-même. Si tous sont d'accord, je vais retirer la majorité des citations (je vais commencer par les mettre en texte caché) et faire une description détaillée de la loi. Il faut entre autres faire la distinction entre le projet de loi original et la loi telle qu'elle fut adoptée.--Groshuard (d) 22 mai 2012 à 19:04 (CEST)
Une partie du problème de la partie sur la loi 78 vient du fait que j'ai enlevé un paragraphe non-neutre qui décrivait la loi. Il faudrait réécrire plus neutrement ce paragraphe je pense. Amicalement, Letartean (d) 22 mai 2012 à 20:02 (CEST)
Le 19 mai, la loi 78 était résumée dans l'article… jusqu'à l'arrivée d'un bulldozer, qui a tout arasé sur son passage. -- 216.221.63.48 (d) 23 mai 2012 à 08:16 (CEST)
Si personne ne résume avant de transporter ailleurs les données détaillées…, si quelqu'un se fait aussi « bulldozer-araseur » sur la partie « opinions-citations », au lieu de les résumer avec références et de les transporter avec renvoi à l'article détaillé, alors aussi bien effacer toute la section et l'article détaillé, donc passer le tout sous silence, comme si la loi 78 était anodine et que personne n'avait eu à son sujet de propos marquants. -- 216.221.63.48 (d) 23 mai 2012 à 08:53 (CEST)

Renommer l'article[modifier le code]

Si au début l'article concernait essentiellement la grève illimitée qui touchaient certains cégeps et universités, on parle maintenant d'un mouvement qui va au-delà du boycott des cours. Avec l'été qui s'en vient et la fin des sessions, l'adoption de la loi 78, le mouvement change de forme. On parle dorénavant des manifestations nocturnes ou nationales (22e jour de chaque mois) par exemple, des manifestations qui touchent plusieurs aspects sociales. Je propose donc que, étant donné que le mouvement s'est élargi et ne concerne plus uniquement les grèves, qu'on renomme l'article « Mouvement étudiant québécois de 2012 » (voir une meilleure proposition). --Orbitale (d) 21 mai 2012 à 20:12 (CEST)

L'intro va évoluer avec le temps. Je suis d'accord pour que l'on parle des manifestations nationales (22 mars, 22 mai) en intro. On devrait cependant garder le même titre, Grève étudiante est une synecdoque de l'ensemble de la mobilisation et la cause principale de tous les événements qui y sont liés. --Eshko Timiou (d) 23 mai 2012 à 06:49 (CEST)
Je crois que le mouvement actuel n'est plus restreint aux étudiants depuis quelques semaines. Il y a dans la rue un mélange hétéroclite d'étudiants, de génération Y et de baby boomers, surtout depuis la loi 78. Quelque chose comme Manifestations de 2012 au Québec ou (un peu fort, quoiqu'on est pas loin depuis quelques jours) Émeutes de 2012 au Québec. Personalmountains (d) 10 juin 2012 à 06:18 (CEST)
J'arrive tard dans la discussion, mais je crois que, avec le recul, Printemps érable serait un meilleur titre pour l'article. Même si les étudiants en ont été les instigateurs, le mouvement a dépassé le milieu estudiantin avec le dépôt du projet de loi 78 à la mi-mai et le déclenchement des élections. L'utilisation de "manifestants étudiants" dans les médias m'agaçait déjà un peu en mai, quand les raisons qui incitaient les citoyens à descendre dans la rue s'étaient faites plus variées. Et le gros des manifestations a effectivement eu lieu au printemps (avril, mai et juin). Bref, simplement mon point de vue, je n'ai pas de grief majeur contre le titre actuel non plus. Odsu (d) 29 décembre 2012 à 17:30 (CET)

L'évènement en chiffre[modifier le code]

Il serait bien d'y retrouver des bilan. Nombre d'arrestations, décompte des manifestions, décompte des injonctions et des procédures judiciaires, actes de vandalisme répertoriés etc.

Le tout pour se donner des ordre de grandeurs. Le vandalisme est il marginal? Le nombre d'arrestation était il significatif avant la loi 78? Je pense que ce serait très encyclopédique dans le contexte, une façon de se détacher de la partisannerie. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 204.19.214.254 (discuter), le 23 mai 2012 à 19:50 (CET).

Slogans[modifier le code]

Rapportés par un IP, jettés à l'eau par un robot :

« Un peuple uni jamais ne sera vaincu. / Un peuple instruit jamais ne sera vaincu. / Crions, plus fort, pour que personne ne nous ignore. / Ce n'est qu'un début, continuons le combat! / À qui la rue? À nous la rue! / Avec nous, dans la rue, avec nous, dans la rue! / À qui l'Québec? À nous l'Québec! / À qui l'Québec? Aux autochtones! / C'est pas une injonction, qui va nous faire plier, grève générale illimitée. / C'est pas une loi spéciale, qui va nous faire plier, grève sociale illimitée. / La loi spéciale, on s'en câlisse! / Ce soir, on crie, pour la démocratie (directe). / On est plus que cinquante! / La grève est étudiante, la lutte est populaire. / Étudiants, travailleurs, même combat. / Étudiantes, travailleuses, même combat! / Étudiants, citoyens, même combat! / Étudiantes, citoyennes, même combat!

« Charest, si tu savais, ton budget, ton budget; Charest, si tu savais, ton budget où on s'le met : au cul, au cul, aucune hésitation. Non, non, non à la tarification. Oui, oui, oui à la gratuité scolaire. / Charest, dans un coffre de char-est, dans un coffre de char-est, dans un coffre de char-est... / Charest, wouuuu-houuuuuuu. / Charest, tu ris, ben check bien ton Grand Prix! / Charest, décrisse, fais-donc comme ta ministre! / Charest, salaud, le peuple aura ta peau. Le jour venu, tu seras vaincu, on te bottera le cul!

« Dans la chambre, y a des députés. Qui se branlent toute la journée. La meilleure façon d'voter, c'est encore la nôtre : c'est de prendre le pavé, et leur balancer. Gauche, gauche, libertaire... extrême gauche, le vent de droite ne passera pas, syndicalisme de combat. / 1, 2, 3, 4. This is fucking class war. 5, 6, 7, 8. Organize and smash the state. / 1, 2, 3, 4. Ta manif est fucking plate. 5, 6, 7, 8. Pogne une roche pis pète une vite! / Ni Dieu, ni maître, ni État ni patron. Démocratie directe, auto-gestion. / Rien est à eux (bis), tout est à nous (bis), tout ce qu'ils ont, ils l'ont volé (ils l'ont volé!). Cessez d'privatiser et réinvestissez parce que sinon, ça va péter (ça va péter!) / C'est quoi l'message qu'on donne aux jeunes? Travaille, consomme, pis ferme ta gueule!

« Police politique, SSPVM / No justice, no peace, fuck the police! / La police au service des riches et des fascistes! / Flics, porcs, assassins. »

-- 216.221.63.48 (d) 28 mai 2012 à 09:00 (CEST)

à part les 2-3 slogans liés à la politique du Québec, le reste c'est assez classique. On peut entendre à peu de chose près les mêmes slogans anar en France. La place est plutôt sur Wikiquote du coup. De la même manière, il y a pas mal de choses qui auraient plus leurs place sur Wikinews. Cdlt, XIII,東京から [何だよ] 28 mai 2012 à 09:23 (CEST)

Note non-pertinente[modifier le code]

Bonjour,

Plutôt que de me lancer dans une guerre d'édition, je note ici l'observation que j'ai faite précédement dans un revert. La note 1, ajoutée par cette action et révoquée ici par moi, puis remise ici n'est pas pertinente. Plusieurs pays arabes n'étaient pas en révolution lors du printemps arabe pourtant on utilise quand même ce terme. Plusieurs pays n'étaient pas impliqués dans la seconde guerre mondiale, pourtant on l'appelle mondiale. Il n'est pas pertinent de spécifier qu'il y a des érables ailleurs qu'au Québec. Je pense qu'il faut retirer cette note qui n'a pas sa place dans le résumé introductif. Je laisse le soin à d'autre de révoquer cet ajout ou de commenter ici. Amicalement, Letartean (d) 28 mai 2012 à 21:17 (CEST)

Bonjour,
Je suis tout à fait d'accord pour ce qui est de préciser où pousse l'érable n'est pas pertinent, mais en revanche, je suis plutôt pour préciser que l'érable n'est pas le symbole du Québec. En fait, sauf erreur de ma part, cette grève ne concerne jusqu'à présent pas spécialement le Canada. Je pense (probablement comme beaucoup) par conséquent que l'on ne peut pas considérer cette grève comme un printemps érable qui reste avant tout un surnom et je préférerai préciser cela. Ensuite, supprimer cette note ne me tuera pas non plus (je pense que l'article peut aussi tout à fait s'en passer) Sourire. Mais personnellement, je trouve que ce surnom donne l'impression que l'action se situe dans tout le Canada, mais bon... c'est vrai qu'en même temps, il y a le titre... En tout cas, ce n'est àmha pas une petite note qui va alourdir l'article en comparaison des très longues sections. Je laisse décider Clin d'œil. Amicalement, Galdrad (Communiquer) 28 mai 2012 à 23:13 (CEST)
D'ailleurs, vous devriez savoir que (depuis 1999) le lys n'a plus rien à voir avec le Québec (mais avec la statue de Saint Joseph), que (depuis 1965) la feuille d'érable appartient au drapeau canadien et que l'emblème floral du Québec est l'iris versicolore. - 66.36.159.131 (d) 28 mai 2012 à 23:42 (CEST)
Bof tout ça pour moi n'est pas pertinent dans une page sur un conflit entre les étudiants et le gouvernement. De plus, le nom est tel qu'il est peu importe ce qu'il pourrait vouloir dire. Et tout cela est encore plus vrai quand on parle du résumé introductif d'un article. Je pense que l'article est très clair sur le fait que tout cela se déroule au QUébec. Amicalement, Letartean (d) 29 mai 2012 à 00:20 (CEST)

Lien pour utilisation ultérieure[modifier le code]

Couverture internationale de la grève d'après Influence Communications: Article de la Canadian Press. — Bouchecl (dring) 29 mai 2012 à 00:05 (CEST)

Québequocentrisme[modifier le code]

Absolument rien sur ce que pense le reste du Canada de cette grêve et des évènements. Je créé une section la dessus, en ébauche, qu'il faudrait remplir avec des sources qui devraient être assez facile à trouver concernant les deux réactions canadiennes: soutient au mouvement et non-soutient au mouvement. --Blason duche fr Anjou (moderne).svg Kormin (d) 29 mai 2012 à 00:30 (CEST)

Québécocentrisme? C'est après tout un débat entre le gouvernement du Québec et les étudiants inscrits aux universités québécoises, l'éducation étant une juridiction provinciale en vertu de l'article 93 de la constitution canadienne... — Bouchecl (dring) 29 mai 2012 à 01:23 (CEST)
Je mentionne juste le fait qu'en lisant l'article, on a l'impression que les canadiens ne réagissent pas à ces événements et qu'ils n'ont pas d'avis dessus. Il est important selon moi de mentionner les réactions canadiennes dans cet article. C'est la raison pour laquelle j'ai créé une nouvelle section. --Blason duche fr Anjou (moderne).svg Kormin (d) 29 mai 2012 à 01:29 (CEST)
Pas seulement le reste du Canada, cette section devrait aussi inclure les réactions aux États-Unis, et dans les médias d'autres pays. Réactions hors du Québec. Comme le dit Bouchecl, le gouvernement canadien n'a pas compétence législative en éducation au Québec, c'est dans la constitution. La grève affecte davantage la Nouvelle-Angleterre que l'Alberta. --Eshko Timiou (d) 29 mai 2012 à 05:59 (CEST)
J'abonde dans le sens de Bouchecl et de Eshko Timiou. Il est assez surprenant d'entendre parler de québécocentrisme à propos d'un événement qui se déroule au Québec, dans un champ de compétence provinciale. @ Kormin: Les Canadiens ne s'intéressent que très peu à ce qui se passe au Québec en général et l'absence (ou la faible quantité) de réactions n'est pas étonnante. D'autant qu'avec le projet de loi omnibus de Harper, les Canadiens ont d'autres chats à fouetter en ce moment. Mourial (d) 29 mai 2012 à 14:48 (CEST)
Bonjour,
Je pense que le titre de section est mal choisi, mais je perçois l'idée de Kormin. L'évènement se passe au Québec mais dans un état fédéral qu'est le Canada. Le lecteur lambda peut-être surpris de l'absence (dans l'article) de ce qui peut se dire ou pas au Canada. Je conviens qu'il est aisé de relater des propos et des réactions quand ils existent, probablement beaucoup moins d'expliquer pourquoi à l'intérieur d'un même Etat on semble ne pas porter attention à de telles manifestations.
De la même manière, on pourrait tenter d'évoquer le désintérêt total des médias européens envers ces manifestations. Ludo Bureau des réclamations 29 mai 2012 à 19:15 (CEST)
Va pour une section de réactions hors-Québec. Cependant, une partie de la réaction actuelle trouverait peut-être mieux sa place dans l'article consacré à la Loi 78 (Québec), qui découle du conflit et qui a suscité les réactions les plus vives à l'étranger. — Bouchecl (dring) 29 mai 2012 à 19:20 (CEST)
Bravo Bouchecl pour avoir fait les recherches et rempli cette section que je croyais (à tort) inutile. Tu as prouvé le contraire. Mourial (d) 31 mai 2012 à 21:59 (CEST)
  • Bonsoir, en fait le domaine de l'éducation est de compétence provinciale (c'est a dire du gouvernement du Québec et non du gouvernement fédéral canadien) ce qui expliquer l'absence de réactions chez les canadiens anglophones et chez le gouvernement du Canada. Tout est concentré au Québec. De plus dans les nombreuses manifestations , il n'y aucun drapeau du Canada alors que de nombreux drapeaux québecois sont présents. C'est peut être le signe d'un sentiment indentitaire chez les manifestants ? --Andrée-Anne (d) 29 mai 2012 à 22:47 (CEST)
Une revue de presse de quelques réactions de chroniqueurs du ROC.
Pour ajouter aux explications de mes compatriotes ci-dessus, ajoutons qu'il semblerait que devant la division sociale entourant le conflit, le NPD, qui compose la principale délégation québécoise au parlement canadien, a décidé de garder le silence sur le sujet. - Simon Villeneuve (contact) 4 juin 2012 à 00:33 (CEST)
Ce qui, par ailleurs, devrait être ajouté dans la section sur les réactions Clin d'œil. — Bouchecl (dring) 4 juin 2012 à 01:34 (CEST)
Cherchez pas le mot « Education ».
Oui, tout comme ce commentaire de MacArthur sur l'absence de réactions américaines : Indifférence américaine sur le conflit étudiant québécois. - Simon Villeneuve (contact) 4 juin 2012 à 15:04 (CEST)

Statistiques des arrestations[modifier le code]

Je suis en train vérifier les statistiques du nombre d'arrestations au cours du conflit et j'hésite à inscrire les 226 arrestations de la manifestation du 15 mars 2012 «contre la violence policière», qui a eu lieu au centre-ville de Montréal. Devrait-on l'inclure ou l'exclure? — Bouchecl (dring) 1 juin 2012 à 07:34 (CEST)

Même chose pour celle du 1er mai. --Eshko Timiou (d) 1 juin 2012 à 08:31 (CEST)
Manif du 1er mai à Montréal: les policiers ont arrêté au moins 107 manifestants. Effectivement, une autre zone grise. — Bouchecl (dring) 1 juin 2012 à 09:11 (CEST)

«4 Tentatives de division du mouvement étudiant»[modifier le code]

Croyez-vous que le point 4. Tentatives de division du mouvement étudiant devrait être retiré ou à tout le moins déplacé? Je me demande sincèrement s'il est pertinent, du moins à l'endroit où il se trouve. Je pense qu'on pourrait peut-être le glisser dans la section 5. Historique ou après celle-ci. Qu'en pensez-vous? --Groshuard (d) 3 juin 2012 à 17:45 (CEST)

Ca ressemble surtout à un point de vue particulier, non ? IMO, il faudrait plutôt faire mention de cette analyse « Tentatives de division » dans l'historique, au moment ou ces négociations sont proposées. Préciser donc que quand ces négociations sont proposées, certains acteurs parlent de tentative de division du mouvement. Cdlt, XIII,東京から [何だよ] 3 juin 2012 à 17:51 (CEST)
J'ai écrit cette section quand plus rien ne semblait avoir du sens dans ce tango de négociations et d'exclusions. Rappelez-vous la perplexité des commentateurs (sauf André Pratte, Martineau et compagnie). L'opinion de Pauline Marois, cheffe du parti d'opposition officiel, était sur toutes les lèvres. Il s'agit d'un moment important de la grève, maintenant complètement dépassé (j'ose croire). Dans une section Enjeux (à venir, je l'espère), il faudrait soulever cette question importante puisqu'elle touche à l'histoire du mouvement étudiant québécois (grève de 2005 (qui avait amené une amère dissension), existence depuis 40 ans de deux franges dans ce mouvement, solidarité historique en 2012 -- il y a un excellent article de Radio-Canada sur ça), à la méthode dite de la politique de la division (« wedge politics ») pratiquée par les partis au pouvoir au Québec et au Canada actuellement (voir les analyses de Josée Legault et d'autres à sa suite). Je suis favorable au déplacement de cette section, mais je suis encore plus favorable à son recyclage selon les analyses faites par les spécialistes (qui sont cruellement absentes de cet article actuellement). Pierre-Alain Gouanvic Discuter, tchatter etc. 7 juin 2012 à 20:22 (CEST)

Infobox Grève étudiante québécoise de 2012 - Nombre d'étudiants en grève[modifier le code]

Titre initial : « Nombre de participants à la manif du 22 mars / R3R » (Modifié par Sebnewlook, le 4 juin 2012 à 19:36)
Est-ce 110 000 ou 310 000 [manifestants] ? Un nouvel inscrit fait une guerre d'édition là-dessus. Et, du coup, il écrase la référence « La Presse_2012-04-21 » : Judith Lachapelle, « Manif du 22 mars: combien étaient-ils? ».
-- 66.36.131.102 (d) 4 juin 2012 à 17:49 (CEST)
/ -- 66.36.131.102 (d) 5 juin 2012 à 23:27 (CEST)

Par rapport à cette édition, l'information rapportée par « La Presse_2012-04-21 » : Judith Lachapelle, « Manif du 22 mars: combien étaient-ils? » fait état du nombre de manifestants à la manifestation de montréal et non du nombre de gréviste à la grandeur du québec. Cette informtation n'est pas à sa place dans la description de l'évènement Grève_étudiante_québécoise_de_2012 puisque cette description vise la greve étudiante québécoise à cette date et non pas un évènement séculaire ayant lieu à Montréal à cette date. C'est pour cette raison que lors de la premiere modif j'avais noté désambiguation, car affiché de la sorte, cette informtation laisse faussement croire qu'il y avait 110 000 étudiants en greve à cette date. (d) 4 juin 2012 à 12:18 — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Sebnewlook (discuter), le 4 juin 2012 à 18:19.
Je recommandes de recycler cette référence en complément d'information pour la section 5.3 Manifestation du 22 mars à Montréal puisque c'est à cet évènemnt que le lien externe « La Presse_2012-04-21 » : Judith Lachapelle, « Manif du 22 mars: combien étaient-ils? » fait référence. J'en profite pour souligner qu'il s'agit d'un complément d'information et non de toute l'information à utiliser dans cette section comportant d'autre références affichant des chiffres tres différents. Cela aiderait de même au niveau de la neutralité d'ajouter cette REF à cet endroit. (d) — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Sebnewlook (discuter), le 4 juin 2012, de 18:45 à 19:36.

Amir Khadir[modifier le code]

Bonjour, je crois ( a moins que je n'ai pas lue le passage précis) qu'il faut parler d'Amir Khadir, député de Québec-Solidaire qui a été arrêté le 5 juin [5]. Hier soir le 6 juin un premier sit-in contre son arrestation s,est tenu [6]. Comment penser que l'on pourrait mentionner l'action du député ? Merci --Andrée-Anne (d) 7 juin 2012 à 12:01 (CEST)

Mon, avis c'est qu'il y a un gros manque d'information sur ce que pensent ceux qui s'opposent au gouvernement. Cela inclut la position des partis d'opposition, dont Québec Solidaire, mais notez que même la position des grévistes n'est pas couverte adéquatement. Voyez la section "Opinions des étudiants". D'abord, pourquoi le gouvernement et les établissements d'enseignement ont des "positions" et les étudiant des "opinions"? Est-ce basé sur des faits ou des perceptions quant aux jeunes étudiants aux positions mal formées...? Ensuite, dans la section elle-même, vous constaterez que la seule sous-section qui ne comporte PAS d'opinions proprement dites est précisément celle qui est la plus pertinente, celle des grévistes et des autres contre la hausse, la tarification des services publics et les politiques d'austérité.
Ces problèmes sont attribuables à la mauvaise compréhension que bien des wikipédiens ont des politiques de neutralité de l'encyclopédie. Au début de la création de cette page, il y a avait un « Questions-réponses » qui avait le mérite d'aborder les questions de fond, les enjeux de cette grève. Sous prétexte que la section n'était pas suffisamment « neutre », et pour d'autres raisons moins avouables je pense (c'est beaucoup de travail de composer avec tout ça) certains ont préféré censurer cette information gênante. Et rien n'a été fait pour donner une idée des enjeux soulevés par la (les) décision(s) du gouvernement libéral.
Pour rester dans les bonnes grâces des autres wikipédiens, il faut avoir l'air neutre, faire le maximum pour montrer l'autre côté de la médaille, quitte à négliger de la regarder, cette médaille.
Donc, et je crois que M. Khadir serait d'accord avec ça, les récents événements affectant sa personne et sa fille (aujourd'hui) ne devraient pas nous faire oublier les enjeux qui sont actuellement « sur la table ». S'ils peuvent nous rappeler notre devoir d'exhaustivité en tant qu'encyclopédistes, tant mieux; si nous pouvons enfin réveiller cette page ne son hypnose de l'actualité journalistique pour couvrir les enjeux de société qui ont été soulevés par des dizaines et des dizaines de commentateurs chevronnés au Québec et ailleurs dans le monde, oui, parlons de M. Khadir, des positions de ceux qu'il représente. Si ce n'est que pour le passer lui aussi à la moulinette de la section Historique de la grève... Pierre-Alain Gouanvic Discuter, tchatter etc. 7 juin 2012 à 20:10 (CEST)

Arrestations dans les manifestations à l'étranger[modifier le code]

Au nombre de manifestations tenues hors-Québec en solidarité avec la grève étudiante qui ont résulté en des arrestations, avons-nous le droit de faire état des arrestations faites à l'étranger dans de telles manifestations? Si oui, j'ai des sources qui font état de dizaines d'arrestations à New York et à Chicago pour des manifestations en solidarité avec la grève étudiante tenues le 22 mai 2012 et le 6 juin 2012 respectivement.--Xiaoshan Math (d) 8 juin 2012 à 01:15 (CEST)

Si tu as des articles sourcés qui en parlent tu peux les ajouter dans la liste des arrestations --Eshko Timiou (d) 22 juin 2012 à 03:32 (CEST)

Ouah : La Crise[modifier le code]

Voir le sketch de Coluche Sourire
« Si la grève étudiante a pris la forme d’une véritable crise sociale, c’est qu’elle met à jour les fondements même de l’ordre néolibéral actuel72. » La grève ou la crise. En conclusion : les fondements de l'ordre social ou l'ordre néolibéral, la grève ou la crise. Je suis perdu. Il faudrait amhà rajouter une phrase à cette intro qui finit en boulet de canon. Bon courage. Ça craint. Cordialement Mike Coppolano (d) 8 juin 2012 à 06:30 (CEST)

Et Jacques Villeneuve... vroum, vroum[modifier le code]

Bonjour, j'ai ajouté la controverse des propos de Jacques Villeneuve sur sa page wiki. --Andrée-Anne (d) 9 juin 2012 à 17:01 (CEST)

Collision policiers-manifestants ?[modifier le code]

Bonjour, la section répression policière fut remplacée par Collision policiers-manifestants qui ressemble à un terme inventé. Le dictionnaire indique que répression policière est un terme acceptable. Loin de moi l'idée de crier au white-washing d'article, mais je pense que cette section fut réorganisée récemment pour dépeindre les bourdes policière comme étant une simple réponse à des violences supposément généralisés. --Eshko Timiou (d) 22 juin 2012 à 03:45 (CEST)

J'ai retiré le mauvais euphémisme. Les hommes dans l'image de cette section n'étaient pas équipés pour aller faire des collisions en autos-tamponneuses... — Bouchecl (dring) 22 juin 2012 à 06:04 (CEST)


Proposition d'introduction[modifier le code]

J'ai rédigé un nouvelle introduction pour l'article en plus d'une section dénomination pour expliquer la dénomination printemps érable hors de l'intro. J'ai pris soin de retirer les références à titre d'aperçu. --Eshko Timiou (d) 8 juillet 2012 à 23:48 (CEST)

Bravo. J'ai fait quelques modifications. Je trouve certaines formulations de phrase encore un peu lourde, mais c'est très bien. — Riba (discuter) 9 juillet 2012 à 00:24 (CEST)
Bravo super travail --Amicalement, Andrée-Anne 9 juillet 2012 à 00:45 (CEST)
J'irais de quelques retouches, ici et là, mais il s'agit d'une nette amélioration sur le RI actuel. La dernière phrase du troisième paragraphe devrait être reformulée et le passé simple alourdit le texte. — Bouchecl (dring) 9 juillet 2012 à 01:06 (CEST)
Voici ma suggestion pour la dernière phrase du 3e para : S'ajoute à ces actions concertées de nombreuses démonstrations d'appui d'initiative populaire, telles les marches nocturnes, les concerts de casseroles ainsi que des dizaines de manifestations de solidarité à l'extérieur du Québec, notamment à Paris, Bruxelles, New York, Londres, Toronto et Vancouver.
Merci pour vos commentaires et ajouts !--Eshko Timiou (d) 9 juillet 2012 à 05:08 (CEST)

J'ai fait quelques corrections et reformulations, s'il n'y a rien d'autre, je crois qu'on peut se permettre de faire la modif dans l'article dès maintenant. — Mr. Frank | Flag of Quebec.svg | Boîte aux lettres | le 9 juillet 2012 à 05:51 (CEST)

Vous pouvez faire vos modifications directement sur l'article --Eshko Timiou (d) 9 juillet 2012 à 05:52 (CEST)

Résumé introductif[modifier le code]

La grève étudiante québécoise de 2012, aussi surnommée Printemps québécois ou Printemps érable, désigne l'ensemble du mouvement social catalysé par les associations étudiantes du Québec, marqué principalement par une grève étudiante générale et illimitée dans certains établissements d'enseignement supérieur québécois, déclenchée le . Le mouvement est présentement toujours en cours.

La grève étudiante à l'origine du mouvement, la plus longue de l'histoire du Québec, est déclenchée en réponse à l'augmentation projetée des droits de scolarité universitaires par le gouvernement libéral de Jean Charest pour 2012 à 2017, passant de 2 168 à 3 793 $ CAN ; une augmentation de près de 75 % en cinq ans — ou pour 2012 à 2019, passant de 2 168 à 3 946 $ CAN : une augmentation de près de 82 % en sept ans.

La majeure partie des actions des grévistes sont coordonnées par les quatre principales associations étudiantes en grève : la CLASSE, la FECQ, la FEUQ et la TaCEQ. Les principaux moyens de pressions utilisés sont de nombreuses manifestations ponctuelles, l'érection de piquets de grève autour des établissement d'enseignement en grève, ainsi que les grandes manifestations des 22 mars et 22 mai à Montréal, et du à Montréal et Québec. S'ajoutent à ces actions concertées, les nombreuses démonstrations d'appuis d'initiative populaire tels que les manifestations nocturnes et les manifestations de casseroles, en plus des manifestations d'appuis hors du Québec, notamment dans les villes de Paris, New York, Londres, Toronto et Vancouver.

Le , l'Assemblée nationale du Québec adopte la Loi 78 relative à la grève étudiante. Cette loi adoptée par le gouvernement libéral vise notamment à garantir l'accès aux établissements d'enseignement malgré les piquets de grève, de suspendre les sessions collégiales et universitaires de l'hiver 2012 jusqu'en août 2012 dans les établissements en grève et d'interdire toute manifestation ou rassemblement spontané. Cette loi est critiquée par le Barreau du Québec, Amnistie Internationale et le Conseil des droits de l'homme de l'Organisation des Nations unies.

Dénomination[modifier le code]

Plusieurs termes sont utilisés pour nommer le mouvement de contestation et la grève étudiante de 2012 au Québec ; par synecdoque, les dénominations « grève étudiante », « conflit étudiant » et « crise étudiante » sont utilisées dans les journaux québécois et internationaux pour désigner l'ensemble du mouvement social.

De façon romancée, l'ensemble du mouvement est également désigné « Printemps québécois » et « Printemps érable » par analogie avec le Printemps arabe et la montée printanière de la sève d'érable, un symbole culturel québécois.

De façon péjorative, les termes « boycott étudiant » ou « boycott des étudiants » sont utilisés par le gouvernement Charest et plusieurs éditorialistes et commentateurs opposés à grève étudiante.

Sans prendre partie sur le fond, juste deux remarques :
  • En cas de nombreuses expressions, on ne retient que les 2-3 principale dans le résumé introductif, et on fait une sous partie type "définition" pour faire un peu le tour des dénominations avec les attributions+sources.
  • Concernant le titre de la l'article, en général jusqu'à présent on utilisait une forme en "mouvement étudiant..." : Mouvement contre le contrat première embauche, Mouvement étudiant chilien de 2011, Chronologie du mouvement étudiant français... du coup il faudrait sans doute penser à uniformiser un peu les titres. Si j'ai bien suivis, cela fait pas mal de temps que le phénomène n'est plus limité au milieu étudiant, et dans ses formes, on est plus limité aux grèves. Du coup il faudrait sans doute penser de plus en plus à un renommage.
Cdlt, XIII,東京から [何だよ] 9 juillet 2012 à 11:21 (CEST)
Je suis d'avis que le principe de moindre surprise prévaut sur le désir d'uniformisation des titres d'articles. Le terme grève étudiante est largement utilisé pour décrire à la fois a grève, qui occupe une place centrale, et le mouvement qui en découle. --Eshko Timiou (d) 10 juillet 2012 à 01:25 (CEST)
Je suis d'accord avec Eshko Timiou (d · c · b). — Riba (discuter) 10 juillet 2012 à 03:40 (CEST)
Je pense que le consensus est clairement Contre le renommage. — Bouchecl (dring) 10 juillet 2012 à 03:44 (CEST)

« Tentatives de division du mouvement étudiant »[modifier le code]

Honnêtement, je trouve cette section à la fois biaisée et inutile. On présente une opinion (je crois que le gouvernement tente de diviser le mouvement étudiant) comme un fait avéré (le gouvernement tente consciemment, à travers les tribunaux et les policiers, de diviser le mouvement étudiant). En outre, on ne présente pas l'opinion adverse.

Il ne faut pas oublier d'une part que ce sont des citoyens - et non le gouvernement - qui se sont tournés vers les tribunaux pour obtenir des injonctions et d'autre part que la police est indépendante du pouvoir politique puisqu'elle applique la loi et non des directives partisanes.

Alors, on supprime ou on modifie? Personnellement, je préfère la première option. Qu'en pensez-vous? --Groshuard (d) 15 juillet 2012 à 15:49 (CEST)

Tout à fait d'accord. — Riba (discuter) 15 juillet 2012 à 16:02 (CEST)
On pourrait commencer par le mettre en texte caché au cas où, mais je ne sais pas comment faire. Quelqu'un peut m'expliquer? Merci. --Groshuard (d) 15 juillet 2012 à 17:59 (CEST)

Neutralité : Bandeau ciblé SVP[modifier le code]

Serait-il possible de cibler les sections en controverse de neutralité plutôt que de mettre la page en entier. Ce n'est pas pragmatique et c'est difficile d’améliorer la page quand on ne sait pas quelles sections sont en défaut.

De plus, de mettre la page en entier en controverse sans donner une liste claire de recommandation constitue un statement en lui même --Eshko Timiou (d) 9 août 2012 à 07:18 (CEST)

Relance des travaux d'allègement de l'article[modifier le code]

Voici mon plan de match pour la suite des choses :

  • Résumer la section «Position gouvernementale»
  • Résumer la section «Position des établissements d'enseignement»
  • Retirer la majorité des citations de témoins, trop nombreuses, qui apportent peu d'information (et surtout de faits) supplémentaire
  • Résumer la section «Appuis locaux anti-hausse»

Si j'ai votre feu vert, je débute aussitôt! --Groshuard (d) 28 août 2012 à 13:42 (CEST)

Tout à fait d'accord avec ton plan de travail! — Riba (discuter) 28 août 2012 à 23:02 (CEST)

Impact sur les articles liés[modifier le code]

Bonjour,

je commence à voir des tentatives de POV-pushing sur des articles liés au mouvement (Université de Montréal et Guy Breton (radiologiste) pour le moment, mais il faudrait sans doute creuser), du coup je me demande s'il ne serait pas intéressant que certains se penchent sur le sujet et/ou les rajoutent sur leurs listes de suivis. Je ne suis pas forcément le plus compétent sur ce sujet, mais quand je commence à voir le mot « controverse » utilisé souvent en peu de ligne... Cdlt, XIII,東京から [何だよ] 28 août 2012 à 17:37 (CEST)

 Fait. — Riba (discuter) 28 août 2012 à 22:42 (CEST)

Retrait du bandeau de controverse de neutralité[modifier le code]

Quelqu'un a retiré le bandeau portant sur la controverse de neutralité de l'article. Je doute que ce soit justifié. Doit-on le remettre selon vous? --Groshuard (d) 9 septembre 2012 à 20:32 (CEST)

Absolument mais cet article ne prendra probablement pas une forme neutre avant qu'il y ait un plus grand recul sur les événementsMighty.Yggdrasil (d) 13 décembre 2012 à 20:38 (CET)

Modifications de nombres des manifestants[modifier le code]

En date du 1/1/13, 70.82.83.135 a fait trois modifications qui me semblent douteuses. Les trois modifient à la baisse le nombre de participants à des manifestations sans changer les sources d'où ces nombres semblent tirer, ce qui me fait fortement douter de l'authenticité des ouveaux chiffres.

entre 100 000 et 200 000 étudiants --> environ 100 000 étudiants

Le jeudi 22 mars environ 200 000 étudiants étaient --> 100 000 étudiants

Environ 250 000 personnes y participent --> Environ 100 000 personnes

J'hésite à renverser moi même ces modifications puisque je suis encore à me familiariser avec le fonctionnement et les procédures des wikis (je suis d'ailleur sur cet article pour voir le déroulement d'une sujet "chaud"), mais je crois que ce serait la bonne chose à faire, non? — Le message qui précède, non signé, a été déposé par l'IP 67.55.32.19 (discuter), le 10 janvier 2013 à 07:07 (HNE).

Bonjour,
N'hésitez-pas à faire les changements. Il suffit simplement de vérifier et/ou trouver des sources pour s'assurer de la véracité de l'information. Comme les chiffres de manifestations sont généralement très approximatifs, il peut être sage de mettre 2 ou 3 sources et d'indiquer le minimum et le maximum que ces sources indiquent (ex. : entre 100 000 et 200 000 personnes), si les sources sont bel et bien variables. Bonne continuation! — Riba (discuter) 10 janvier 2013 à 14:01 (CET)
J'ai renversé les modifications. J'ai vérifié les sources internet, et les modifications étaient effectivement infondées. L'une des sources était papier, mais probablement également erronée, provenant du même contributeur au même moment. J'ai même créé un compte.
J'admet que les estimations de foules, même journalistiques ou policières, sont peu fiables et qu'il serait idéal d'avoir davantages de sources concernant cela. Je jetterai un coup d'oeil là dessus. Ils devraient inventer un tapis qui compte le nombre de personnes qui marchent dessus...
Merci de ton aide, Riba. --Cairn2 (d) 11 janvier 2013 à 07:57 (CET)

Fusion entre Manifestation étudiante du 10 novembre 2011 et Grève étudiante québécoise de 2012[modifier le code]

Discussion transférée depuis Wikipédia:Pages à fusionner
Suite à unanimité sur la PàS du premier. --Orikrin1998 (+) blablatoir 22 janvier 2013 à 12:53 (CET)

Pour --> déjà été voté. Fusionnons. — Riba (discuter) 22 janvier 2013 à 13:23 (CET)
Je ne vois pas trop l'intérêt de lancer ce processus de fusion puisqu'on s'est déjà exprimé là-dessus. Enfin bref, mon avis reste le même (favorable à la fusion). Jean-Jacques Georges (d) 22 janvier 2013 à 13:28 (CET)
  • Pour, bien sûr. Et idem JJG : la PàS est déjà très claire et devrait permettre de se passer d'une étape bureaucratique supplémentaire. SM ** ようこそ ** 22 janvier 2013 à 13:55 (CET)
Fait, j'ai quasiment rien transféré, il y avait peu de contenu pertinent ou redondant sur Manifestation étudiante du 10 novembre 2011. Mais si vous trouvez quelques d'intéressants à rajouter, faites-le. Vu le peu de contenu, j'ai pas mis de bandeau de transfère de licence. --Nouill (d) 22 janvier 2013 à 14:37 (CET)

Avancement B ?[modifier le code]

D'après que j'ai vu l'article, il a l'air bien avancé et bien sourcé alors on ne devrait pas mettre l'article au stade avancement B ? --Kicak2009 (discuter) 9 janvier 2015 à 19:00 (CET)