Cette page est semi-protégée.

Wikipédia:Utilisateur sous IP

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sur Wikipédia, il existe deux manières de s'identifier : par son adresse IP, ou par un pseudonyme. Par défaut, tant qu'on n'est pas connecté à un compte, on est identifié par son adresse IP. Pour bénéficier d'un pseudonyme, il faut créer un compte utilisateur et s'y connecter.

La question des fonctionnalités offertes aux IP, et de leurs limitations éventuelles, est régulièrement posée par de nouveaux Wikipédiens, qui ignorent qu’elle a été déjà discutée de nombreuses fois. Cette page résume la situation au 16 février 2016, les discussions passées et les arguments pour et contre.

Les règles de Wikipédia

Wikipédia est en règle générale ouverte aux modifications, et chacun peut y participer sous IP comme sous pseudonyme. Les contributions apportées sous IP sont de la même valeur que celles des utilisateurs enregistrés. Leurs droits sont les mêmes en tant que rédacteurs, mais pas en tant que membres de la communauté.

La possibilité pour tous de modifier la plupart des articles sans avoir besoin de créer un compte fait partie des Foundation issues (point 2).

Certaines restrictions, formelles ou non, sont néanmoins appliquées :

  • D'une manière générale, par rapport aux utilisateurs enregistrés, les IP (ainsi que les utilisateurs enregistrés depuis moins de quatre jours) ne peuvent pas renommer les pages, importer de fichier, ou encore modifier une page semi-protégée.
  • Certaines Wikipédia ont mis en place des limitations supplémentaires, notamment sur la version en anglais, où il n'est pas possible de créer un article sous IP. Sur la Wikipédia en français, les utilisateurs sous IP sont obligés de prévisualiser leurs modifications et de passer par un captcha lorsqu'ils introduisent de nouveaux liens externes.
  • Les IP ne peuvent pas participer aux votes communautaires, notamment les prises de décision, les élections d'administrateurs, d'arbitres ou de bureaucrates. Leur avis est également déplacé en bas de page sur les Pages à supprimer, sauf s'il s'agit du créateur de l'article. Ces restrictions sont les mêmes que pour les nouveaux comptes utilisateurs ayant moins de contributions qu'une limite fixée dans chaque cas.

Outils de suivi des IP

Les modifications faites par les IP sont plus étroitement suivies que celles des utilisateurs enregistrés :

Débat autour d'une éventuelle limitation des droits des IP

Les discussions et propositions faites en ce sens

Les raisons invoquées pour une telle limitation

  • Éviter les interventions de mauvaise qualité et le vandalisme ;
  • Obliger les contributeurs à participer et à se familiariser avec WP avant de créer des nouveaux articles ;
  • Faciliter la discussion :
    Les discussions avec les utilisateurs sous IP sont plus difficiles et moins fréquentes, d'abord parce qu'il est difficile de mémoriser une suite de chiffres, mais aussi parce que ces adresses IP sont souvent changeantes, ce qui ne permet pas de communiquer sur leur page de discussion personnelle. L'absence fréquente de signature datée et les changements réguliers d'adresse IP, rendent aussi la communication confuse sur les espaces de discussion.
  • Faciliter le suivi d'un utilisateur donné :
    Il est parfois nécessaire de suivre l'activité d'un utilisateur, par exemple pour le guider dans ses premiers pas si c'est un nouveau-venu, ou pour vérifier, suite au constat d'un vandalisme ou d'une erreur, si l'utilisateur n'en a pas également introduit dans d'autres articles. Un moyen commode pour ce faire est d'utiliser la liste des modifications qu'il a effectuées ; or si l'utilisateur est sous IP, cette liste est rendue inefficace dès que son adresse a changé.
  • La liberté d'éditer la version en ligne de Wikipédia n'est pas un principe fondateur de la Wikipédia en français :
    La notion de liberté dans l'expression l'« Encyclopédie libre » se réfère à sa licence, la GFDL (et aussi à la CC-BY-SA 3.0), et chacun est libre de modifier sa propre copie de l'encyclopédie. Des restrictions sur l'accès à sa version en ligne ne sont donc pas formellement contraires aux principes fondateurs de la Wikipédia en français, d'où la possibilité de semi-protection, de protection des articles ou du blocage d'utilisateurs enregistrés ou sous IP.
  • Identifier un utilisateur de manière certaine :
    Certaines IP sont partagées par tout un réseau d'utilisateurs, par exemple dans les établissements scolaires, les entreprises ou les bibliothèques ; ou plus simplement, un même poste peut être utilisé par plusieurs personnes au sein d'un foyer. Ainsi, des utilisateurs sous IP peuvent recevoir sur leur page de discussion des messages qui ne leur sont pas destinés, en particulier des avertissements pour des vandalismes qu'ils n'ont pas commis ; voire être bloqués en écriture dans des cas extrêmes.

Toute personne capable d'éditer un article de Wikipédia est aussi capable de s'enregistrer et rien ne l'en empêche. Exiger l'enregistrement pour éditer n’est pas une forme de discrimination. Être enregistré permet en outre de mieux suivre le fil des discussions et de rendre possibles des discussions en tête-à-tête à travers les pages de discussion personnelles.

Les contre-arguments à cette limitation

  • Les problèmes de communications possèdent des solutions pratiques et sont parfois proches de ceux rencontrés avec les comptes utilisateurs débutants :
La communication peut s'établir sur les pages de discussions des articles concernés, ou du second interlocuteur s'il est enregistré.
L'absence fréquente de signature est un problème rencontré également avec les utilisateurs enregistrés néophytes. De plus, un bot de signature permettant de corriger ce défaut fréquent est envisagé (et déjà en place sur d'autres Wikipédia, comme (en) SineBot (d · c · b) sur la Wikipédia en anglais).
  • Ça serait contraire aux principes :
Si certains ne veulent pas s'inscrire pour une raison quelconque, c'est leur droit le plus strict. Notamment, il existe des raisons rationnelles à la volonté de travailler sous IP : par exemple, depuis un cybercafé, chez un ami, au travail, ou en général dans des endroits où la sécurité n’est pas assurée, on n'a pas forcément envie de s'enregistrer et donc de lancer son mot de passe à tous vents[1].
  • Ça découragerait les nouveaux venus :
Ça compliquerait les premiers pas de personnes qui n'envisagent peut-être pas de s'impliquer et qui seraient rebutés par la création d'un compte. S’inscrire juste pour corriger une faute peut être trop contraignant, or pas mal de petites erreurs sont corrigées par des IP de passage.
  • Ça nuirait au développement de Wikipédia :
Les IP demeurent, et de loin, les plus grands contributeurs de l'encyclopédie. Une très forte majorité de leurs contributions ne sont pas des vandalismes. La seule différence, c'est qu'on mettra un filtre à l'entrée et qu'on dissuadera des contributeurs potentiels.
Plus la modification est facile, plus il y a de gens qui contribuent, plus le contenu peut être corrigé, enrichi et amélioré rapidement. Toute entrave à la contribution, aussi minime soit-elle, est contre-productive et dénature le projet.
  • Ça n’empêcherait pas le vandalisme, au contraire :
Un vandale n'hésitera pas à créer de nombreux faux-nez s'il veut vandaliser. Les seuls vandales qui sont concernés et contraints à l'abstinence de vandalisme sont les vandales à la sauvette. En pratique, leurs vandalismes sont grossiers et déjà pris en compte par Salebot (d · c).
Ceux qui ne veulent pas discuter ne discuteront pas et ceux qui ont envie de vandaliser le feront quand même.
Les contributions sous IP sont plus facilement identifiables si elles sont... sous IP (voir supra).

Anonymat des utilisateurs sous IP

Les utilisateurs sous IP sont souvent dits « anonymes ». Pourtant, en laissant publiquement leur adresse IP dans l’historique de toutes les pages sur lesquelles ils interviennent, il devient possible de les localiser géographiquement et déterminer leur fournisseur d’accès ; s’ils contribuent depuis une institution, celle-ci peut être identifiée.

L’adresse IP des utilisateurs enregistrés est, elle aussi, stockée sur les serveurs de Wikipédia. Elle n’est toutefois pas rendue publique et seule une poignée de Wikipédiens (les vérificateurs d’adresses IP) peut avoir accès à cette information.

Un utilisateur sous IP est donc moins anonyme qu’un utilisateur enregistré, ce dernier ne laissant que son pseudonyme. Ce qui distingue les deux approches, c’est un refus/impossibilité de s’individualiser en temps qu’entité unique et personnifiée. Il en découle une impunité vis-à-vis de la plupart des règles et procédures communautaires régissant les interactions entre utilisateurs et un trouble identitaire dans l’échange communicatif : le destinataire de l’échange est informe. Ces aspects se retrouvent dans la problématique des faux-nez, dont l’usage est généralement vivement déprécié, ou dans les reproches fréquemment faits à la communauté des rédacteurs de Wikipédia de privilégier l’usage de pseudonymes.

Notes

  1. Il existe néanmoins une connexion sécurisée qui résout une partie de ces problèmes.

Voir aussi