Denis Law

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Denis Law
Denis Law.jpg
Denis Law en 2011
Biographie
Nationalité Drapeau : Écosse Écossais
Naissance (76 ans)
Lieu Aberdeen (Écosse)
Taille 1,75 m (5 9)
Période pro. 1956-1974
Poste attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1956-1960 Drapeau : Angleterre Huddersfield Town FC 091 0(19)
1960-1961 Drapeau : Angleterre Manchester City FC 050 0(25)
1961-1962 Drapeau : Italie Torino FC 028 0(10)
1962-1973 Drapeau : Angleterre Manchester United FC 404 (237)
1973-1974 Drapeau : Angleterre Manchester City FC 029 0(12)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1958-1974 Drapeau : Écosse Écosse 055 0(30)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Denis Law, né le à Aberdeen (Écosse), est un footballeur international écossais qui évolue au poste d'attaquant. Il est fait Commander of the Order of the British Empire en 2016.

Law commence sa carrière de footballeur au Huddersfield Town Football Club, club de Second Division. avant de signer au Manchester City Football Club pour la somme de 55 000 £, un record dans le football anglais. Après une saison chez les Citizens, le Torino Football Club achète Law pour la somme de 110 000 £, un record pour un transfert entre des clubs anglais et italiens. Malgré de bons résultats en Italie, il éprouve des difficultés à s'installer à Turin et rejoint le Manchester United Football Club en 1962 pour une somme record de 115 000 £. L'attaquant écossais marque un total de 237 buts en 404 apparitions avec les Red Devils, faisant de lui l'actuel troisième meilleur buteur du club derrière Bobby Charlton et Wayne Rooney. Surnommé The King ou The Lawman par ses supporteurs ou encore Denis the menace par ses adversaires, Law devient en 1964 le premier - et le seul - footballeur écossais à remporter le Ballon d'or. Aux côtés de George Best et Bobby Charlton, notamment, il participe aux succès de Manchester United lors des éditions 1965 et 1967 de First Division mais ne participe pas à la victoire en Coupe d'Europe des clubs champions 1968, à cause d'une blessure. Après onze saisons, Law retourne à Manchester City en 1973, avant de prendre sa retraite en 1974.

Law est sélectionné à cinquante-cinq reprises avec l'équipe d'Écosse et marque un total de trente buts entre 1958 et 1974. Absent lors de la coupe du monde de 1958, il joue son dernier match en sélection nationale lors de la coupe du monde de 1974. En 2004, Law est intronisé au Scottish Football Hall of Fame, lors de son inauguration.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Denis Law naît dans une famille modeste de sept enfants. Son père George Law, sa femme Robina et les sept frères et sœurs de Law vivent dans un HLM (habitation à loyer modéré) à Aberdeen[1]'[2]. Jusqu'à ses douze ans, Denis Law, en raison de la situation financière de sa famille, doit se déplacer pied nu. A l'adolescence, il reçoit une première paire de chaussures, usagées, avant que l'un de ses voisins ne lui offre ses premières chaussures de football[2]. Durant toute son enfance, il supporte le club de football d'Aberdeen et assiste aux matchs du club lorsqu'il en a les moyens, se contentant de matchs amicaux lorsqu'il ne peut pas payer sa place[2]. Sa passion pour le football le pousse à refuser une place à l'Aberdeen Grammar School, puisqu'il aurait été contraint de jouer au Rugby. Il intègre finalement la Powis Academy (maintenant appelée St. Machar Academy). En football, malgré un strabisme important, il progresse rapidement après être passé du poste de défenseur central à celui de milieu droit[2].

Débuts à Huddersfield Town[modifier | modifier le code]

En avril 1955, Archie Beattie, recruteur pour le Huddersfield Town Football Club, observe Denis Law et décide, impressionné par le jeune attaquant, de l'inviter à réaliser un essai avec le club de Second Division[3]. Lorsqu'il se présente à Huddersfield, l'entraîneur du club et frère d'Archie, Andy Beattie déclare pourtant : « The boy's a freak. Never did I see a less likely football prospect – weak, puny and bespectacled. »[3],[4]. Malgré tout, le club décide de le recruter le 3 avril 1955[3]. Law subit ensuite une opération afin de corriger son strabisme, lui permettant de retrouver confiance en lui[5]. Le il effectue ses débuts en Premier League contre Notts County, lors d'une victoire de Huddersfield (2-1). Le il signe son premier contrat professionnel en faveur de Huddersfield dont Shankly est devenu manager. Il a alors dix-sept ans.

Son envol[modifier | modifier le code]

Le 15 mars 1960 il est transféré à Manchester City, en janvier 1961 il inscrit les six buts de son équipe contre Luton en Coupe, mais le match arrêté pour une coupure de courant, doit être rejoué, et Manchester City s'incline 3-1 avec un but de Law. Le il quitte Manchester City pour le Torino. Le 7 février 1962 il est victime à Turin d'un accident de la route avec Joe Backer l'attaquant d'Arsenal. Le 12 juillet de la même année il quitte l'Italie où il n'a pas pu s'adapter, pour revenir en Angleterre à Manchester United.

Manchester[modifier | modifier le code]

Statue représentant George Best, Denis Law et Bobby Charlton

Le il signe ses débuts en championnat par un but inscrit contre WBA. Formidable manieur de ballon et tête brulée, il devient très vite populaire auprès du public, popularité qui reste encore très présente aujourd'hui même chez les jeunes. Ses frasques disciplinaires ne l'empêchèrent pas en 1964 d'obtenir le Ballon d'or. Pour sa première saison avec MU il remporte la Coupe d'Angleterre, vainqueur de Leicester en finale, c'est lui qui, d'un retourné, ouvre le score à la 30e minute. En 1965 il obtient son premier titre de Champion d'Angleterre, après avoir marqué vingt-huit buts dans la saison. La même année en quart de finale aller de la Coupe de l'UEFA Manchester se promène à Strasbourg où il s'impose 5-0 et Law inscrit deux buts. Lors de la saison 1967 il obtient un second sacre de champion d'Angleterre. Lors de ses cinq premières saisons il inscrit 160 buts. Le une opération au genou le prive de la finale de la Coupe d'Europe des clubs champions de Wembley, gagnée 4-1 après prolongation par son club contre Benfica Lisbonne. Law quitte Manchester United en 1973 après 11 années, 404 matchs joués et 237 buts marqués. Il retourne à Manchester City.

La fin de sa carrière[modifier | modifier le code]

Il n'effectuera qu'une dernière saison avec Manchester City, durant laquelle, moins d'un an après son départ de Manchester United, le en marquant à huit minutes de la fin le but de la victoire à City contre United dans le derby de Manchester, lors de la dernière journée de Championnat il envoie MU en D2. Au mois de mai en finale de la Coupe de la Ligue avec City, il s'incline face à Wolverhampton.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Denis Law n'est pas choisi pour jouer la Coupe du monde de football de 1958 avec l'équipe d'Écosse, mais il marque le 18 octobre 1958 pour ses débuts en sélection face à l'équipe du pays de Galles et s'impose rapidement comme un joueur essentiel pour le pays. L'équipe nationale n'a pas compté un aussi jeune joueur dans ses rangs depuis 1899. Il joue sans parvenir à marquer lors du match perdu 9-3 contre l'Angleterre. Après le match, il déclare qu'il s'agit de sa « pire journée »[6]. Alors qu'il joue au Torino, Law joue quelques matchs avec son pays, bien que son club ne soit pas très enclin à libérer son joueur pour les matchs internationaux. Une clause stipule d'ailleurs dans le contrat de Law que le club n'est pas obligé de le libérer.

En 1963, Law est sélectionné dans l'équipe du Reste du Monde qui affronte l'Angleterre lors du match du centenaire de la FA[7]. Law se blesse au genoux lors d'une rencontre contre la Pologne en octobre 1965. Le 15 avril 1967, Law marque lors de la victoire historique de l'Ecosse face à l'Angleterre 3-2 durant le British Home Championship, soit moins d'un an après le sacre de l'Angleterre en Coupe du Monde. Alors que United remporte la First Division la même année, Law considère que cette victoire contre l'Angleterre est beaucoup plus importante et satisfaisante[8].

En 1974, l'Ecosse parvient à passer les éliminatoires pour la Coupe du Monde pour la première fois depuis 1958. Bien qu'il n'ait pas joué beaucoup de matchs de championnat durant la saison, Law est sélectionné et dispute le premier match de son équipe face au Zaire. Bien qu'il ne marque pas, son équipe remporte le match 2-0. Law est « fortement déçu » de ne pas être sélectionné pour les matchs contre le Brésil[9], et par la suite contre la Yougoslavie. Bien que l'équipe ne perde aucun de ses autres matchs, elle ne parvient pas à se qualifier pour les phases finales[10]. Il prend ainsi sa retraite deux mois plus tard et le match contre le Zaire reste sa dernière sélection.

Vie privée et retraite[modifier | modifier le code]

Denis Law est marié à Diana et vit dans la banlieue de Manchester. Ils ont cinq enfants, et sa fille, aussi appelée Diana, travaille pour le service de presse de Manchester United en 2015. Leurs autres enfants sont Gary, Andrew, Robert et Iain. Denis Law a cinq petits-enfants : Emilia, Isla, Ollie, James et Harvey. En novembre 2003, il est opéré avec succès d'un cancer de la prostate[11]. En 2005, il obtient des diplômes à titre honorifique de la part des universités d'Aberdeen et de St Andrews[12]. Durant les années 1990, l'émergence du footballeur Dennis Bergkamp permet de découvrir que ses parents, fans de Law ont appelé leur fils par le même prénom en son hommage[13]. Néanmoins, les autorités néerlandaises refusent de reconnaître ce nom à moins qu'il soit épelé avec deux n[14].

Après sa carrière de joueur de football, Denis Law travaille régulièrement dans les émissions de football à la radio ou à la télévision. Il apparaît également en tant qu'invité spécial dans l'émission This is your Life le 19 février 1975, quelques mois après la fin de sa carrière[15].

Law est désigné parmi les membres inauguraux de l'English Football Hall of Fame en 2002, en guise de reconnaissance pour son apport dans la football anglais. Le 23 février 2002, une statue de Denis est construite à Old Trafford dans la partie du stade appelée Scoreboard End[16]. Le 25 novembre 2005, Denis Law est au chevet de George Best, son ancien coéquipier à Manchester United qui meurt après de nombreux problèmes aux organes[17].

En mai 2008, Denis Law remet au City of Manchester Stadium, au côté du président de l'UEFA Michel Platini, les médailles au vainqueur de la Coupe de l'UEFA, le Zénith Saint-Pétersbourg et à leur adversaire le Rangers F.C..

En février 2010, Law est nommé directeur de l'association caritative Football Aid du Royaume-Uni et remplace le défunt Bobby Robson[18]. Law est fait Commander of the Order of the British Empire (CBE) en 2016 pour ses services rendus au football et ses actions caritatives[19].

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques individuelles de Denis Law [20]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Autres Total
Division M B M B M B C M B M B M B
1956-1957 Drapeau de l'Angleterre Huddersfield Town Second Division 13 2 5 1 - - - - - - - 18 3
1957-1958 Drapeau de l'Angleterre Huddersfield Town Second Division 18 5 2 1 - - - - - - - 20 6
1958-1959 Drapeau de l'Angleterre Huddersfield Town Second Division 26 2 0 0 - - - - - - - 26 2
1959-1960 Drapeau de l'Angleterre Huddersfield Town Second Division 24 7 3 1 - - - - - - - 27 8
Sous-total 81 16 10 3 - - - - - - - 91 19
1959-1960 Drapeau de l'Angleterre Manchester City First Division 7 2 0 0 - - - - - - - 7 2
1960-1961 Drapeau de l'Angleterre Manchester City First Division 37 19 6 4 0 0 - - - - - 43 23
Sous-total 44 21 6 4 0 0 - - - - - 50 25
1961-1962 Drapeau de l'Italie Torino Serie A 27 10 1 0 - - - - - - - 28 10
Sous-total 27 10 1 0 - - - - - - - 28 10
1962-1963 Drapeau de l'Angleterre Manchester United First Division 38 23 6 6 - - - - - - - 44 29
1963-1964 Drapeau de l'Angleterre Manchester United First Division 30 30 6 10 - - C2 5 6 1 0 42 46
1964-1965 Drapeau de l'Angleterre Manchester United First Division 36 28 6 3 - - CVF 10 8 - - 52 39
1965-1966 Drapeau de l'Angleterre Manchester United First Division 33 15 7 6 - - C1 8 3 1 0 49 24
1966-1967 Drapeau de l'Angleterre Manchester United First Division 36 23 2 2 0 0 - - - - - 38 25
1967-1968 Drapeau de l'Angleterre Manchester United First Division 23 7 1 0 - - C1 3 2 1 1 28 10
1968-1969 Drapeau de l'Angleterre Manchester United First Division 30 14 6 7 - - C1 7 9 2 0 45 30
1969-1970 Drapeau de l'Angleterre Manchester United First Division 11 2 2 0 3 1 - - - - - 16 3
1970-1971 Drapeau de l'Angleterre Manchester United First Division 28 15 2 0 4 1 - - - - - 34 16
1971-1972 Drapeau de l'Angleterre Manchester United First Division 33 13 7 0 2 0 - - - - - 42 13
1972-1973 Drapeau de l'Angleterre Manchester United First Division 11 1 1 0 2 1 - - - - - 14 2
Sous-total 309 171 46 34 11 3 - 33 28 5 1 404 237
1973-1974 Drapeau de l'Angleterre Manchester City First Division 24 9 1 2 4 1 - - - - - 29 12
Sous-total 24 9 1 2 4 1 - - - - - 29 12
Total sur la carrière 485 227 64 43 15 4 - 33 28 5 1 602 303

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques de Denis Law au 14 avril 2016
Année Matchs joués Buts marqués
1958 2 1
1959 4 0
1960 4 2
1961 3 2
1962 3 5
1963 7 11
1964 5 1
1965 6 2
1966 2 2
1967 3 1
1968 1 1
1969 2 0
1970 0 0
1971 0 0
1972 7 2
1973 3 0
1974 3 0
Total 50 30

Palmarès et distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Denis Law remporte plusieurs titres lors de son passage à Manchester United. Dès sa première année avec les Red Devils, il remporte la FA Cup de 1962-1963. Il est champion de First Division en 1964-1965 et 1966-1967 et remporte deux Charity Shield en 1965 et 1967. Il fait également partie de l'équipe victorieuse de la Coupe d'Europe des clubs champions en 1967-1968.

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Au niveau personnel, Denis Law remporte le Ballon d'or en 1964 et fait partie du World Soccer World XI (équivalent du FIFA/FIFPro World XI) la même année. Il est le meilleur buteur de la Coupe d'Europe des clubs champions en 1968-1969. En 1974, il fait partie des Football League 100 legends, liste regroupant les 10 plus grands joueurs de Football League. L'année suivante, il obtient le PFA Merit Award. Avec plus de 50 sélections, il intègre en 1998 le tableau d'honneur de l'équipe d'Écosse de football. Il reçoit également le FWA Tribute Award en 1994. Il est l'un des membres inauguraux du English Football Hall of Fame en 2002 et intègre en 2004 le Scottish Football Hall of Fame. En 2003, il est désigné meilleur joueur écossais des 50 dernières années par la Scottish Football Association.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Interview: Denis Law », sur www.scotsman.com
  2. a, b, c et d (en) James McCarthy, Manchester United FC - Born Winners, Coda Books Ltd, (ISBN 9781906783273)
  3. a, b et c Gordon et Ferguson
  4. By Robert Philip, « Club icons who gave fans plenty of reasons to cheer »
  5. Law et Harris, p. 29
  6. Denis Law & Bob Harris, The King, Bantam Press (ISBN 0-593-05140-8), 2003, p.112
  7. « Matches of FIFA XI », sur www.rsssf.com
  8. Denis Law & Bob Harris, The King, Bantam Press (ISBN 0-593-05140-8), 2003, p.178
  9. Denis Law & Bob Harris, The King, Bantam Press (ISBN 0-593-05140-8), 2003, p.108
  10. « Planet World Cup - 1974 - Match Schedule », sur www.planetworldcup.com
  11. « How I beat prostate cancer: Denis Law »,‎
  12. « Honorary degree for Law ST ANDREWS », sur Herald Scotland
  13. « Dennis Bergkamp: One-on-One », sur FourFourTwo,‎
  14. By Alan Smith, « The brilliance of Bergkamp », sur Telegraph.co.uk
  15. Alex Gordon & Sir Alex Ferguson, Denis Law : King and Country, Arena Sport (ISBN 9780857906397), 2013
  16. « Manchester United Official Web Site - Club & News - News - Press Releases - 10:27:33 AM »,‎
  17. By Robert Philip, « 'Beastie' Best was just like a younger brother », sur Telegraph.co.uk
  18. « Your Chance to Meet Football Aid's New Patron - Denis Law | Football Aid », sur www.footballaid.com
  19. (en) « New year honours list », sur thegazette.co.uk,‎
  20. « Statistiques de Denis Law »

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]