FIFA Ballon d'or 2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
FIFA Ballon d'or 2011
Description de cette image, également commentée ci-après
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FIFA et France Football
Éditions 56e
Catégorie Trophée mondial
Date 2011
Participants 23 joueurs nominés

Palmarès
Vainqueur Lionel Messi (3)
Deuxième Cristiano Ronaldo
Troisième Xavi

Navigation

Le FIFA Ballon d'or 2011 est un trophée récompensant le meilleur footballeur du monde au cours de l'année civile 2011. La 56e remise du trophée du Ballon d'or depuis 1956 se déroule selon la nouvelle formule puisque c'est le deuxième « FIFA Ballon d'or ». Il remplace le « Ballon d'or France Football », à la suite de sa fusion en juillet 2010 avec le titre de Meilleur footballeur de l'année FIFA. Ainsi, ce ne sont plus seulement les journalistes sportifs européens qui désignent le lauréat, mais également les capitaines et les sélectionneurs des équipes nationales[1].

Le , le magazine France Football a annoncé les 23 footballeurs nommés pour le FIFA Ballon d'or 2011[2].

Les trois finalistes ont été annoncés le à Paris, il s'agit de Lionel Messi (FC Barcelone), Xavi (FC Barcelone) et Cristiano Ronaldo (Real Madrid). Le vainqueur est Lionel Messi qui remporte son troisième Ballon d'or égalant ainsi Michel Platini, recordman du trophée. La Pulga fut récompensé pour sa saison exceptionnelle avec le FC Barcelone avec qui il a remporté la Ligue des champions, la Liga, la Supercoupe d'Espagne, la Supercoupe de l'UEFA et la Coupe du monde des clubs inscrivant notamment 59 buts en 70 matchs sur toute l'année civile.

Football masculin[modifier | modifier le code]

FIFA Ballon d'or[modifier | modifier le code]

Pour cette 56e édition du Ballon d'or, il y a peu de suspense par rapport au nom du gagnant. En effet, Lionel Messi a été le joueur majeur d'un Barça qui aura quasiment tout écrasé sur son passage, perdant uniquement la Coupe du Roi en finale face au Real Madrid. Ses prestations exceptionnelles tout au long de l'année, son but en finale de Ligue des champions ou encore son doublé contre le rival madrilène en demi-finale de la même compétition, marquent les esprits et il est élu avec presque la moitié des voix (47,88 %).

Cristiano Ronaldo retrouve sa place sur le podium et finit deuxième du classement, après être arrivé sixième lors de la dernière édition. Cette année-là, il remporte la Coupe du Roi en marquant le but de la victoire en finale et est nommé Pichichi et Soulier d'or européen. Auteur de 60 buts en autant de matchs, il est aussi meilleur buteur de l'année civile.

Comme lors des deux dernières éditions, Xavi se place sur la dernière marche du podium en ayant, comme Messi, remporté cinq trophées possibles sur six (Ligue des champions, la Liga, la Supercoupe d'Espagne, la Supercoupe de l'UEFA et la Coupe du monde des clubs).

Il est aussi intéressant de noter que les quatre premiers joueurs du classement (Messi, Ronaldo, Xavi et Andrés Iniesta) sont les mêmes que les quatre premiers du classement du Ballon d'or 2009 et qu'ils sont placés exactement dans le même ordre, signe de la régularité de ces quatre joueurs au plus haut niveau.

Cristiano Ronaldo, deuxième du classement
Xavi, troisième du classement pour la troisième fois.

Finalistes[modifier | modifier le code]

Rang Nom Club Sélection nationale Pourcentage
1 Lionel Messi FC Barcelone Argentine 47,88 %
2 Cristiano Ronaldo Real Madrid Portugal 21,60 %
3 Xavi FC Barcelone Espagne 9,23 %

Nominés par rang :

Rang Nom[3] Club Sélection nationale Pourcentage
4 Andrés Iniesta FC Barcelone Espagne 6,01 %
5 Wayne Rooney Manchester United Angleterre 2,31 %
6 Luis Suárez AFC Ajax
Liverpool FC
Uruguay 1,48 %
7 Diego Forlán Atlético Madrid
Inter Milan
Uruguay 1,43 %
8 Samuel Eto'o Inter Milan
FK Anji Makhatchkala
Cameroun 1,34 %
9 Iker Casillas Real Madrid Espagne 1,29 %
10 Neymar Santos Brésil 1,12 %
0 Éric Abidal FC Barcelone France
0 Xabi Alonso Real Madrid Espagne
0 Dani Alves FC Barcelone Brésil
0 Sergio Agüero Atlético Madrid
Manchester City
Argentine
0 Karim Benzema Real Madrid France
0 Cesc Fàbregas Arsenal FC
FC Barcelone
Espagne
0 Thomas Müller Bayern Munich Allemagne
0 Nani Manchester United Portugal
0 Mesut Özil Real Madrid Allemagne
0 Gerard Piqué FC Barcelone Espagne
0 Bastian Schweinsteiger Bayern Munich Allemagne
0 Wesley Sneijder Inter Milan Pays-Bas
0 David Villa FC Barcelone Espagne

Entraîneur de l’année FIFA pour le football masculin[modifier | modifier le code]

Pep Guardiola succède à José Mourinho pour le titre d'entraîneur de l'année.

Finalistes :

Rang Entraîneur Club/Sélection Pourcentage
1 Pep Guardiola FC Barcelone Vainqueur (41,92 %)
2 Alex Ferguson Manchester United 15,61 %
3 José Mourinho Real Madrid 12,43 %

Nominés par ordre alphabétique :

Rang Entraîneur Club/Sélection Pourcentage
0 Vicente del Bosque Espagne
0 Rudi Garcia Lille OSC
0 Jürgen Klopp Borussia Dortmund
0 Joachim Löw Allemagne
0 Óscar Tabárez Uruguay
0 André Villas-Boas FC Porto
Chelsea FC
0 Arsène Wenger Arsenal FC

Football féminin[modifier | modifier le code]

Joueuse mondiale de la FIFA[modifier | modifier le code]

Homare Sawa, la joueuse de l'INAC Leonessa, remporte le trophée.

Finalistes :

Rang Nom Club Sélection nationale Pourcentage
1 Homare Sawa INAC Leonessa Japon Vainqueur (28,51 %)
2 Marta Western New York Brésil 17,28 %
3 Abby Wambach MagicJack États-Unis 13,26 %

Nominées par ordre alphabétique :

Rang Nom[4],[5] Club Sélection nationale Pourcentage
0 Sonia Bompastor Olympique lyonnais France
0 Kerstin Garefrekes 1.FFC Francfort Allemagne
0 Aya Miyama Yunogo Belle Japon
0 Alex Morgan Western New York États-Unis
0 Louisa Nécib Olympique lyonnais France
0 Lotta Schelin Olympique lyonnais Suède
0 Hope Solo MagicJack États-Unis

Entraîneur de l’année FIFA pour le football féminin[modifier | modifier le code]

Finalistes :

Rang Entraîneur Club/Sélection Pourcentage
1 Norio Sasaki Japon Vainqueur (45,57 %)
2 Pia Sundhage États-Unis 15,83 %
3 Bruno Bini France 10,28 %

Nominés par ordre alphabétique :

Rang Entraîneur[4],[5] Club/Sélection Pourcentage
0 Leonardo Cuéllar Mexique
0 Thomas Dennerby Suède
0 Patrice Lair Olympique lyonnais
0 Maren Meinert Allemagne - 20 ans
0 Hope Powell Angleterre
0 Tom Sermanni Australie
0 Jorge Vilda Espagne - 17 ans

FIFA Puskás Award[modifier | modifier le code]

Neymar remporte le trophée du plus beau but de l'année.

Ce trophée récompense le plus beau but de l'année.

Finalistes :

Joueur Nat. Club Adversaire Pourcentage
Neymar Brésil Santos FC Drapeau du Brésil Flamengo 97 %
Lionel Messi Argentine FC Barcelone Drapeau de l'Angleterre Arsenal FC 96 %
Wayne Rooney Angleterre Manchester United Drapeau de l'Angleterre Manchester City 07 %

FIFA/FIFPro World XI[modifier | modifier le code]

Le FIFA/FIFPro World XI est une sélection annuelle des meilleurs joueurs de football organisée par la FIFPro et la Fédération internationale de football association (FIFA).


Poste Joueur Nat. Club
Gardien de but Iker Casillas Espagne Real Madrid
Défenseur Dani Alves Brésil FC Barcelone
Défenseur Sergio Ramos Espagne Real Madrid
Défenseur Gerard Piqué Espagne FC Barcelone
Défenseur Nemanja Vidić Serbie Manchester United
Milieu de terrain Xabi Alonso Espagne Real Madrid
Milieu de terrain Xavi Espagne FC Barcelone
Milieu de terrain Andrés Iniesta Espagne FC Barcelone
Attaquant Cristiano Ronaldo Portugal Real Madrid
Attaquant Wayne Rooney Angleterre Manchester United
Attaquant Lionel Messi Argentine FC Barcelone

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Clés du FIFA Ballon d'or sur fifa.com, 25 novembre 2010
  2. Les 23 nommés connus le mardi 1er novembre sur francefootball.fr, 25 octobre 2011
  3. Alban Lagoutte, Sprint pour le Ballon d'Or sur football.fr, 1er novembre 2011
  4. a et b Léo Lecomte, Bompastor et Necib en lice pour le Ballon d'Or sur lefigaro.fr, 25 octobre 2011
  5. a et b Deux Bleues nommées sur eurosport.fr, 25 octobre 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]