Boissy-Maugis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boissy.

Boissy-Maugis
Boissy-Maugis
Le manoir de la Moussetière.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Mortagne-au-Perche
Canton Bretoncelles
Intercommunalité Communauté de communes Cœur du Perche
Code postal 61110
Code commune 61050
Démographie
Gentilé Boissy-Maugiens
Géographie
Coordonnées 48° 26′ 28″ nord, 0° 42′ 42″ est
Altitude Min. 122 m
Max. 249 m
Superficie 22,44 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Cour-Maugis-sur-Huisne
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 15.svg
Boissy-Maugis

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 15.svg
Boissy-Maugis

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Boissy-Maugis

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Boissy-Maugis

Boissy-Maugis est une ancienne commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie. Elle fusionne le au sein de la commune nouvelle de Cour-Maugis-sur-Huisne[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au centre du Perche. Son bourg est à 5,5 km au nord-ouest de Rémalard, à 12 km au sud de Longny-au-Perche, à 16 km au nord-est de Bellême et à 16 km au sud-est de Mortagne-au-Perche[2].

Le point culminant (249 m) se situe en limite nord-est, près du lieu-dit Saint-Laurent. Le point le plus bas (122 m) correspond à la sortie de l'Huisne du territoire, au sud-est.

Communes limitrophes de Boissy-Maugis[3]
Monceaux-au-Perche Bizou Bizou
Saint-Victor-de-Réno,
Maison-Maugis
Boissy-Maugis[3] Rémalard
Maison-Maugis Bellou-sur-Huisne Rémalard

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Boissy est attesté sous la forme de Buxido au début du XIe[4].

Il est issu du gallo-roman BUXU (latin buxus) « buis », suivi du suffixe à valeur collectif -ETU (> -ido, latin -etum) qui sert à désigner un ensemble de végétaux appartenant à la même espèce, d'où le sens global de « lieu planté de buis », la dimension locative est surtout rendue par le suffixe -(I)ACU, ce qui explique que là où on attendrait une forme régulière du type Boissey (mal graphiée en Boissay), on trouve une terminaison -y qui résulte de l'évolution régulière du suffixe -(I)ACU.

L'étymologie est similaire à celle d'autres communes ornaises telles Boëcé, Boissei-la-Lande et Boucé[5]. Maugis est un anthroponyme[6], bien attesté, que l'on retrouve dans Maison-Maugis.

Le gentilé est Boissy-Maugien.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'affaire criminelle Ardi Ben Kedhir s'y déroule en juillet 1944, se concluant par une condamnation à mort à la cour d'assises de l'Orne le 18 mai 1946. L'auteur y avait jeté un jeune marocain, Mezred, dans un puits de marnière de vingt-trois mètres de profondeur[7].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1989 mars 2008 Anske Koning SE Agriculteur
mars 2008 en cours Guy Rigot[8] SE Moniteur horticole
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

Boissy-Maugis a compté jusqu'à 1 193 habitants en 1836.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
1 0139761 1161 1201 1931 1251 1191 1101 082
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
1 0691 030973962901830835807755
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
724711578602624602554555471
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2013 -
416387380351374416371358-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Boissy-Maugis possède un pont médiéval qui traverse l'Huisne. Les maisons du village sont généralement construites avec des matériaux traditionnels.

Activité, label et manifestations[modifier | modifier le code]

Label[modifier | modifier le code]

La commune est une ville fleurie (trois fleurs) au concours des villes et villages fleuris[13].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « recueil des actes administratifs »
  2. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  3. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  4. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  5. René Lepelley, Noms de lieux de Normandie et des îles Anglo-Normandes, Paris, Bonneton, (ISBN 2-86253247-9), p. 31
  6. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-95480-455-4 (édité erroné), notice BnF no FRBNF36174448), p. 72
  7. Jean-François Miniac (préf. Alain Lambert), Les Grandes Affaires criminelles de l'Orne, Paris, Éditions de Borée, coll. « Les Grandes Affaires criminelles », , 336 p. (ISBN 978-2-84494-814-4)
  8. a et b Réélection 2014 : « Boissy-Maugis (61110) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 13 juin 2014)
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .
  11. « Dolmen dit de la Grosse-Pierre », notice no PA00110748, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  12. « Manoir de la Moussetière », notice no PA00110749, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  13. « Palmarès du concours des villes et villages fleuris » (consulté le 16 janvier 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :