Classe Chasseur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un bateau ou un navire image illustrant la mer
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire et la mer.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Classe Chasseur
Image illustrative de l'article Classe Chasseur
Le Chasseur
Caractéristiques techniques
Type destroyer
Longueur 64,2 m
Maître-bau 6,4 m
Tirant d'eau 3,1 m
Déplacement 450 tonnes
Port en lourd 520 tonnes
Propulsion 3 machines à turbines
4 chaudières
Puissance 7.200 cv
Vitesse 28 nœuds maxi
Caractéristiques militaires
Armement 6 canons de 65 mm (M.1902)
3 tubes lance-torpilles de 450 mm
Rayon d’action 1400(Chasseur)-1500 miles à 10nœuds
(99 tonnes de charbon Chasseur)
(115 tonnes de mazout)
Autres caractéristiques
Équipage 78-79
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Commanditaire Marine nationale française
Période de
construction
1909-1910
Période de service 1909-1927
Navires construits 4
Navires prévus 4
Navires perdus 1
Navires démolis 3
Précédent Classe Voltigeur Classe Bouclier Suivant

La Classe Chasseur fut la neuvième classe de destroyers contre-torpilleurs construite pour la Marine nationale française entre 1909 et 1910. Elle fut réalisée sur les chantiers navals français de Rochefort, Le Havre La Seyne-sur-Mer et Saint-Nazaire
Les quatre navires furent utilisés durant la Première Guerre mondiale : Chasseur,Cavalier, Fantassin et Janissaire.

Conception[modifier | modifier le code]

Sauf le Chasseur qui utilisait encore le charbon, les trois autres furent les premiers bateaux français à être adaptés avec des chaudières au mazout. Durant les essais ils ont réalisé des vitesses jusqu'à 31 nœuds.

Accident[modifier | modifier le code]

  • Le Fantassin coula le 5 juin 1916 en Méditerranée après une collision avec le destroyer français Mameluck.

Les unités de la classe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Chasseur-class destroyer » (voir la liste des auteurs).
  • Robert Gardiner, Randal Gray, Przemyslaw Budzbon: Conway's All the World's Fighting Ships (1906-1921)
  • Roche, Jean-Michel (2005). "Classement par types". Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours 2, 1870 - 2006. Toulon: Roche (ISBN 978-2-9525917-0-6)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]