Argonaute (Q40)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir Argonaute (navire).

Argonaute
Image illustrative de l’article Argonaute (Q40)
L'Argonaute en construction.
Autres noms Oméga
Type sous-marin expérimental
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale
Chantier naval Forges et Chantiers de la Méditerranée
Commandé 1903
Quille posée 1903
Lancement 28 novembre 1905
Armé 21 janvier 1911
Statut vendu pour démolition en 1929
Équipage
Équipage 22
Caractéristiques techniques
Longueur 48,90 m
Maître-bau 4,20 m
Tirant d'eau 2,83 m
Tonnage 263,99 m en surface
304,95 m en plongée
Propulsion 1 moteur alimenté par chaudière à vapeur de la Société anonyme du Temple
1 moteur électrique de la Société générale d'electricité de Nancy
Puissance à vapeur : 350 ch
électrique : 234 ch
Vitesse 9,47 nœuds en surface
9,47 nd en plongée
Profondeur 35 m
Caractéristiques militaires
Armement 2 tubes étrave de 450 mm
2 tubes carcasse arrière de 450 mm
2 tubes Drzewiecki de 450 mm
Carrière
Port d'attache Toulon
Indicatif Q40

L’Argonaute est un sous-marin expérimental construit pour la marine nationale française au début du XXe siècle.

Conception[modifier | modifier le code]

La construction de l’Argonaute commence à Toulon le 26 janvier 1903, d'après des schémas de Louis-Émile Bertin et Emmanuel Petithomme. Il est d'abord mis à flot en 1905 sous le nom d’Oméga. Il sert à de nombreuses expériences, avant d'être rebaptisé Argonaute et mis définitivement en service en décembre 1910.

Carrière[modifier | modifier le code]

Basé pendant toute sa carrière à Toulon, il fait plusieurs croisières en Méditerranée. Il est ensuite affecté à l'école de navigation sous-marine en 1917. Il est rayé des listes de la flotte le .

Une première tentative de vente à M. Jean Jacquart a lieu en avril 1921, mais elle échoue. La transaction a finalement lieu en 1929, et l’Argonaute est alors démoli.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]