Classe Dupleix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dupleix.
image illustrant un bateau ou un navire image illustrant la Marine française
Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire et la Marine française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Classe Dupleix
Image illustrative de l'article Classe Dupleix
Le Kléber avant la Première Guerre mondiale.
Caractéristiques techniques
Type Croiseur cuirassé
Longueur 130,0 m
Maître-bau 17,8 m
Tirant d'eau 7,42 m
Déplacement ~7 500 tonnes
Propulsion 3 hélices
Machines à triple expansion
Desaix, Dupleix: 24 chaudières Belleville
Kléber: 20 chaudières Niclausse
Puissance 17 500 ch
Vitesse 21 nœuds (39 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 4 × canons de 165 mm
4 × canons de 100 mm
10 × canons de 47 mm
4 × canons de 37 mm (en)
2 TLT de 450 mm
Rayon d’action 6 400 milles marins (11 900 km) à 10 nœuds (19 km/h)
Autres caractéristiques
Équipage 531 hommes
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Période de
construction
1897 - 1904[1]
Période de service 1903 - 1921
Navires construits 3
Navires perdus 1
Navires démolis 2
Précédent Classe Gueydon Classe Gloire Suivant

La classe Dupleix est une classe de croiseurs cuirassés construits pour la Marine française au début du XXe siècle.

Conception[modifier | modifier le code]

Unités de la classe[modifier | modifier le code]

Nom Chantier[1] Quille Lancement Service effectif Fin de carrière Photo
Dupleix Arsenal de Rochefort 1903 Retiré du service en 1919 Dupleix-Marius Bar.jpg
Desaix Forges et Chantiers de la Loire, Saint-Nazaire 1904 démantelé en 1927
Kléber Forges et Chantiers de la Gironde, Bordeaux 1904 coulé le Kléber-Marius Bar-img 3140.jpg

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Gogin 2014.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Roger Chesneau et Eugène M. Koleśnik, Conway's All the World's Fighting Ships (1860-1905), [détail de l’édition]
  • (en) Robert Gardiner et Randal Gray, Conway's All the World's Fighting Ships (1906-1921), [détail de l’édition]
  • Jean-Michel Roche, Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, 1870-2006, Rezotel-Maury Millau, (présentation en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]