Classe D'Iberville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe D'Iberville
Image illustrative de l'article Classe D'Iberville
Le Casabianca
Caractéristiques techniques
Type aviso-torpilleur
Longueur 81,1 m
Maître-bau 8,3 m
Tirant d'eau 3,5 m
Déplacement 950 tonnes (standard)
Propulsion 2 turbines à vapeur
8 chaudières Normand
Puissance 5 200 ch
Vitesse 21 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage pont= 18-43 mm
Armement
  • 1 canon de 100 mm
  • 3x1 canon de 65 mm
  • 4x1 canon de 47 mm
  • 2 mitrailleuses de 12,7 mm
  • 6 ou 3 tubes lance-torpilles
Autres caractéristiques
Équipage 235
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Date début commande 1896
Période de
construction
1894 - 1896
Période de service 1896 - 1922
Navires construits 3
Navires prévus 3
Navires perdus 2
Navires démolis 1

La classe D'Iberville (du nom de l'explorateur et marin Pierre Le Moyne d'Iberville) est une classe de trois aviso-torpilleurs de la marine nationale construite avant la Première Guerre mondiale.

Conception[modifier | modifier le code]

Les trois navires sont plus lourds, plus grands et avec une artillerie plus conséquente que les précédents de classe Lévrier.

Le D'Iberville possède six tubes lance-torpilles à l'origine, les autres n'en possèdent que trois. En 1899, ils seront tous retirés sur le premier, et les deux autres n'en garderont que deux.

Service[modifier | modifier le code]

  • Le Casabianca et le Cassini subissent une refonte entre 1911 et 1912 pour être transformés en mouilleur de mines. Malgré leur peu d'aptitudes ils sont maintenus en service en 1914. Le Casabianca explose à cause d'une de ses propres mines le 3 juin 1915 au large de Smyrne et le Cassini saute sur une mine larguée par un U-Boot allemand le 28 février 1917 dans le détroit de Bonifacio.
  • Le D'Iberville, après des missions outre-mer (Sénégal, Indochine, Chine et Japon), rejoint la Méditerranée pour patrouiller devant les côtes algériennes jusqu'en 1917. Il est retiré du service en 1922 pour démolition.

Unités[modifier | modifier le code]

Nom Chantier Lancement Service effectif Fin de service
Casabianca[1]
Forges et Chantiers de la Gironde à Bordeaux, Cherbourg coulé le
Cassini[2]
Forges et Chantiers de la Méditerranée du Havre coulé le
D'Iberville[3]
Ateliers et Chantiers de la Loire de Nantes retiré le

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]