Chevrolet Nomad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une Chevrolet Nomad de 1957
Un nomad de 1969

La Chevrolet Nomad est un break (familial) à deux portes de la marque américaine Chevrolet. Ce modèle a connu trois générations, de 1955 à 1957, de 1958 à 1961, et de 1968 à 1972.

1re génération (1955-1957)[modifier | modifier le code]

Lorsque le projet Nomad a été déposé chez General Motors, il portait le nom de Corvette Nomad. En effet, des ingénieurs avaient déposé un toit de break sur une Corvette. L'idée a été tellement bien accueillie par le public que le concept a été mis en production. Le modèle a fait ses débuts en 1955. Les deux portes n'aidaient pas beaucoup pour l'accessibilité. Le nom Nomad (« nomade ») n'était utilisé que sur les Chevrolet Bel Air. Sur les séries 210 (moyen de gamme) et 150 (bas de gamme), on utilisait le nom « Handyman » (« bricoleur »). Tout l'arrière de la voiture, à l'exception de la porte, était vitré et toutes les fenêtres étaient coulissantes.

En 1955, il s'en est vendu 8 386, en 1956 7 886 et en 1957 6 103. Elle était vendue 2 560 dollars à l'époque, soit 265 $ de plus qu'une décapotable avec mécanique et options égales. Les Nomads sont très rares aujourd'hui du fait de leur faible diffusion et parce que la majorité de ces voitures ont été transformées en hot rods.

Il s'est également vendu une version Pontiac de la Nomad, la Pontiac Safari (en), qui est encore plus rare que la Nomad. Elle n'est cependant pas plus chère aujourd'hui.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :