Championnat de France de handball masculin 1995-1996

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Division 1 1995-1996
Généralités
Sport handball
Organisateur(s) FFHB
Édition 44e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date du
au
Participants 14 équipes
Hiérarchie
Niveau inférieur Division 2
Palmarès
Tenant du titre Montpellier Handball
Promu(s) en début de saison Istres Sports,
HBC Villeneuve d'Ascq,
Sporting Toulouse 31
Vainqueur OM Vitrolles
Deuxième PSG Asnières
Troisième US Créteil
Relégué(s) OM Vitrolles, SC Sélestat, USM Gagny

Navigation

Le championnat de France de Division 1 masculin 1995-1996 est la 44e saison du plus haut niveau du handball en France.

Le titre de champion de France est remporté par le OM Vitrolles qui remporte son second titre après 1994. Mais les gros problèmes financiers du club conduiront à sa relégation administrative en Division 2[1],[2] avant de disparaître.

C'est le PSG Asnières, vice-champion[3], qui représentera la France en Ligue des champions. Quant au Montpellier Handball, champion en titre, le club termine à la 4e place après s'être fait doubler par l'US Créteil lors de la dernière journée. Enfin, l'US Ivry remporte la Coupe de France aux dépens de l'OM Vitrolles (30 à 22).

Outre l'OM Vitrolles, les deux autres clubs relégués sont le SC Sélestat de Thierry Omeyer et l'USM Gagny. Pour Gagny, l'ancien club phare français doit faire face depuis plusieurs mois à d'importants problèmes financiers[4],[5] qui conduiront peu de temps après au dépôt de bilan du club[6].

Classement final[modifier | modifier le code]

Le classement final du championnat est[7] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 OM Vitrolles 50 26 24 2 0 752 555 197
2 PSG Asnières 43 26 20 3 3 696 608 88
3 US Créteil 38 26 18 2 6 611 520 91
4 Montpellier Handball (T) 38 26 18 2 6 602 516 86
5 US Ivry (F) 33 26 15 3 8 671 608 63
6 Girondins de Bordeaux HBC 25 26 12 1 13 578 611 -33
7 UMS Pontault-Combault 22 26 10 2 14 610 648 -38
8 Istres Sports (P) 21 26 10 1 15 547 562 -15
9 US Dunkerque 21 26 8 5 13 528 581 -53
10 SO Chambéry 20 26 8 4 14 568 609 -41
11 HBC Villeneuve d'Ascq/Lille (P) 20 26 10 0 16 563 608 -45
12 Sporting Toulouse 31 (P) 16 26 8 0 18 525 578 -53
13 SC Sélestat 15 26 7 1 18 532 579 -47
14 USM Gagny 2 26 1 0 25 591 791 -200
Légende
Qualifié pour la Ligue des champions
Qualifié pour la Coupe des coupes
Qualifié pour la Coupe EHF
Qualifié pour la Coupe des Villes
Dépôt de bilan
Relégation en Division 2
(T) Tenant du titre
(F) Vainqueur de la Coupe de France
(P) Promu de Division 2 en début de saison.

Effectif du champion[modifier | modifier le code]

L'effectif de l'Olympique de Marseille Vitrolles, champion de France est[8],[9] :

L'OM Vitrolles étant finalement liquidé à l'issue de la saison, c'est le PSG Asnières qui représentera la saison suivante la France en Ligue des champions. Son effectif était[3],[9] :


Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]