Thierry Perreux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Perreux.
Thierry Perreux
Le 10 avril 2014 lors de PSG / Nantes
Le lors de PSG / Nantes
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (55 ans)
Lieu Soisy-sous-Montmorency
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Ailier droit
Entraîneur
Surnom(s) Mulot
Situation en club
Club actuel Drapeau : France Paris Saint-Germain Handball
Parcours junior
Saisons Club
1972-1980 Drapeau : France Saint-Gratien/Sannois HB
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
1980-1991 Drapeau : France USM Gagny
1991-1992 Drapeau : France Vénissieux HB
1992-1996 Drapeau : France OM Vitrolles
1996-1998 Drapeau : France UMS Pontault-Combault
Sélections en équipe nationale **
Année(s) Équipe M. (B.)
1984-1995 Drapeau : France France 248 (476)
Équipes entraînées
Année(s) Équipe Stat
2002-2007 Drapeau : France Villeurbanne HBA
2007-2008 Drapeau : France Tremblay-en-France
2008-2012 Drapeau : France Villeurbanne HBA
depuis 2012 Drapeau : France Paris Saint-Germain
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Thierry Perreux, né le à Soisy-sous-Montmorency, est un ancien joueur de handball français, qui évoluait au poste d'ailier, et qui est désormais entraîneur, actuellement adjoint de Zvonimir Serdarušić au Paris Saint-Germain Handball.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé au Saint-Gratien/Sannois HB entre 1972 et 1980, « Mulot » évolue ensuite parmi les meilleurs clubs français de l'époque : l'USM Gagny, le Vénissieux handball et l'OM Vitrolles[1]. À Gagny entre 1980 et 1991, il y remporte ses trois premiers titres Champion de France en 1985, 1986 et 1987 ainsi qu'une Coupe de France en 1987. Ensuite, s'il n'évolue qu'une saison à Vénissieux, cette saison est fructueuse puisqu'il réalise le double coupe-championnat. En 1992, il prend alors la direction de l'OM Vitrolles où il enrichit son palmarès de ses 5e et 6e titres Champion de France en 1994 et 1996, de deux Coupes de France en 1993 et 1995 et surtout de la première coupe d'Europe remportée par un club français, la Coupe des coupes en 1993. En 1996, à la suite du dépôt de bilan du club marseillais, il rejoint l'UMS Pontault-Combault où il termine sa carrière en 1998.

Lorsqu'il connait la première de ses 248 sélections en 1984, l'équipe de France n'est qu'une nation de second plan dans le handball mondial. Sous la houlette de Daniel Costantini, il fait partie de la génération des barjots qui apportent ses premiers titres au handball français avec tout d'abord une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992[2], médaille qui vaut aux français un autre surnom, les « bronzés ». Puis vient la confirmation avec le titre de vice-champion du monde en 1993 et enfin la consécration en 1995 avec le titre mondial obtenu face à la Croatie.

Au terme de sa carrière, il est nommé dans l'élection du meilleur ailier droit français (« Sept de diamant »)[3].

Par la suite, il entame une carrière d'entraîneur. Au Villeurbanne HBA entre 2002 et 2007, il permet au club d'accéder à deux reprises à l'Elite, en 2002 avec à la clé un titre de Champion de France de D2 et en 2006 en étant vice-champion. Malgré la prolongation de son contrat de trois ans signée en début de saison 2006-2007 avec le club rhodanien, Thierry Perreux est libéré par Villeurbanne et rejoint en 2007 le Tremblay-en-France Handball. Au terme d'une saison terminée à une septième place loin d'une qualification européenne, il n'effectue pas sa deuxième année de contrat à cause d'une relation de plus en plus difficile avec son collectif et est remplacé par Stéphane Imbratta sur le banc de Tremblay[4]. En novembre en 2008, il retrouve son ancien club en D2 en devenant le conseiller technique de l'entente Villeurbanne-Villefranche[5] et y reste jusqu'en 2012 malgré des résultats contrastés[6].

En 2012, il rejoint le Paris Saint-Germain Handball en tant qu'adjoint de Philippe Gardent[7]. Il y remporte deux titres de Champion de France en 2013 et 2015 ainsi que deux Coupes de France en 2014 et 2015.

À l'été 2015, Philippe Gardent quitte le club et est remplacé par Zvonimir Serdarušić au Paris Saint-Germain Handball : Thierry Perreux devient le coordinateur technique du Paris Saint-Germain Handball.

Parcours de joueur[modifier | modifier le code]

Clubs[modifier | modifier le code]

Palmarès en clubs[modifier | modifier le code]

Palmarès en équipe de France[modifier | modifier le code]

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Parcours d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Clubs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Thierry Perreux, un « Barjot » à Tremblay », sur handzone.net, (consulté le 9 mars 2015)
  2. a et b « Profil de Thierry Perreux aux Jeux olympiques », sur Sports-Reference.com (consulté le 9 mars 2015)
  3. a et b « Sept de diamant du handball français » [PDF], sur FFHB, (consulté le 9 mars 2015)
  4. « Imbratta nouvel entraîneur de Tremblay », sur handzone.net, (consulté le 9 mars 2015)
  5. « Thierry Perreux revient à Villeurbanne », sur handzone.net, (consulté le 9 mars 2015)
  6. « Villeurbanne doit gérer l'après-Perreux », sur handzone.net, (consulté le 9 mars 2015)
  7. « Paris : Officiel pour Gardent », sur France Info.fr, (consulté le 9 mars 2015)