Boro Golić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Borislav Golić
Image illustrative de l’article Boro Golić
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
Drapeau de la France France
Naissance (75 ans)
Lieu ?, Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie
Poste Ailier gauche
Entraîneur
Surnom(s) Boro
Situation en club
Club actuel Fin de carrière
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
-1967 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie RK Borac Banja Luka
1967-1968 Drapeau : France FC Sochaux
1968-1969 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie ?
1969-1970 Drapeau : France FC Mulhouse
 ?-? Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie RK Borac Banja Luka
Équipes entraînées
Année(s)Équipe Stat
 ?-1988 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie RK Borac Banja Luka
1988-1991 Drapeau : France Girondins Bordeaux
1991-1992 Drapeau : France USAM Nîmes
1992-1998 Drapeau : France Girondins Bordeaux
1998-2000 Drapeau : France USAM Nîmes
2000-12/2003 Drapeau : France PSG-Asnières
2005 Drapeau de Dubaï Dubaï
2005-2008 Drapeau : France US Saintes
6-12/2008 Drapeau : Tunisie Espérance de Tunis
2009- ? Drapeau : Belgique équipe de Belgique
2010-2011 Drapeau : France ES Nanterre
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.

Borislav Golić, dit Boro Golić, né le [1] en Yougoslavie, est un ancien handballeur serbo-français, reconverti entraîneur. Il est le père d'Andrej Golić[2], international français.

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est à Banja Luka, à l'âge de 15 ans, que Borislav Golić découvre le handball[3]. Il évolue alors dans le club de la ville, le RK Borac Banja Luka, le meilleur club yougoslave de l'époque. Outre des titres en Championnat et en Coupe, il remporte la Coupe des clubs champions européens en 1976[3],[4].

Entre-temps, il découvre la France en évoluant au FC Sochaux lors de la saison 1967-68 puis au FC Mulhouse en saison 1969-70[5]. Avant de revenir pour entraîner au RK Borac Banja Luka, club phare de l'ex-Yougoslavie où il forme des joueurs parmi les meilleurs au monde[6].

Puis retour en France en 1988 où il devient l'entraîneur des Girondins de Bordeaux HBC et forme notamment un tout jeune joueur, Jérôme Fernandez, aux trois postes d'arrière[7],[8].

Par la suite, il entraîne l'USAM Nîmes lors de la saison 1991-1992[9] où il fait venir son fils, fils, Andrej Golić. Mais la saison suivante, il retrouve Bordeaux où il reste jusqu'en 1998, année où il part à nouveau à l'USAM Nîmes qui évolue alors en Division 2[10]. En 2000, il prend ensuite la direction du PSG-Asnières[11] qu'il dirige jusqu'en décembre 2003[4].

Il entraîne ensuite en Division 2 à l'US Saintes entre janvier 2005[12] et 2008[13]. Il prend alors la direction de la Tunisie et de l'Espérance sportive de Tunis[14] mais n'y reste que jusqu'en décembre[15]. Il prend ensuite en charge l'équipe nationale de Belgique en 2009 puis à l'ES Nanterre à compter de 2010[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les clubs de la Coupe de la LNH 2001-2002 », sur Handzone.net, (consulté le 21 février 2019).
  2. Christophe Ayad, « Naturalisé français, Golic affronte son pays natal », (consulté le 21 février 2016)
  3. a et b « Les 50 qui font bouger Saintes », sur L'Express.fr, (consulté le 21 février 2016)
  4. a b et c « Golic, coach de Nanterre », sur journal Le Parisien, (consulté le 21 février 2016)
  5. « Boro Golic, le formateur », Dernières Nouvelles d'Alsace, (consulté le 21 février 2016)
  6. Jean-Louis Le Touzet, « Banja Luka, l'ancien club phare de la Yougoslavie », (consulté le 21 février 2016).
  7. « Le rôle de l'arrière raconté par Jérôme Fernandez », sur 20minutes.fr, (consulté le 21 février 2016)
  8. « Clubs où a joué Jérôme Fernandez », sur Site officiel de Jérôme Fernandez (consulté le 21 février 2016)
  9. « Quand Nîmes était le n°1 », sur L'équipe.fr, (consulté le 21 février 2016)
  10. « Historique de l'USAM Nîmes », sur usam.chez-alice.fr/ (consulté le 21 février 2016)
  11. « Saison 2000-2001 du PSG Handball », sur paris-canalhistorique.com (consulté le 21 février 2016)
  12. « Boro Golic à Saintes », sur Handzone.net, (consulté le 21 février 2019).
  13. « Boro Golic : « Un choix difficile » », sur Handzone.net, (consulté le 21 février 2019).
  14. « Borislav Golic, nouvel entraîneur », sur turess.com, (consulté le 21 février 2016).
  15. « Borislav Golic s'en va », sur turess.com, (consulté le 21 février 2016).