Championnat de France masculin de handball 2018-2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Starligue 2018-2019
Description de l'image Lidlstarligue logo 2016.svg.
Généralités
Sport Handball
Organisateur(s) Ligue nationale de handball
Édition 67e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date du 5 septembre 2018
au 5 juin 2019
Participants 14 équipes
Matchs joués 182 matchs
Site web officiel www.lnh.fr
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Proligue 2018-2019

Palmarès
Tenant du titre Paris Saint-Germain
Promu(s) en début de saison Istres Provence Handball
Pontault-Combault Handball
Vainqueur Paris Saint-Germain (6)
Deuxième Montpellier Handball
Troisième Chambéry SMB HB
Relégué(s) Cesson Rennes MHB et Pontault-Combault Handball
Buts 10 028 buts
Meilleur joueur Melvyn Richardson
Meilleur(s) buteur(s) Raphaël Caucheteux, 179 buts

Navigation

Le championnat de France masculin de handball 2018-2019 est la soixante-septième édition de cette compétition et la troisième sous la dénomination de Lidl Starligue. Il s'agit du plus haut niveau du championnat de France de ce sport.

Quatorze clubs participent à cette édition de la compétition, les douze premiers du précédent championnat ainsi que deux clubs promus de Proligue, le champion de France (Istres Provence Handball) et le vainqueur des barrages d'accession (Pontault-Combault Handball).

Le Paris Saint-Germain remporte son sixième championnat de France[1], le cinquième consécutif, et devance le Montpellier Handball. Le Chambéry Savoie Mont-Blanc, troisième et vainqueur de la Coupe de France, et l'USAM Nîmes Gard, cinquième et qualifié pour la coupe d'Europe pour la première fois depuis 1994[2], ont réalisé un bon championnat tandis que le HBC Nantes, quatrième, et le Saint-Raphaël VHB, septième, ont vécu une saisons plus compliquée que les précédentes.

En bas du classement, le Cesson Rennes MHB est relégué en D2 après 10 saisons en D1 en compagnie du Pontault-Combault Handball, promu en début de saison.

Modalités[modifier | modifier le code]

Calendrier[modifier | modifier le code]

Les principales dates du calendrier du championnat sont[3] :

Clubs participants[modifier | modifier le code]

Légende des couleurs
Club Classement
2017-2018
Entraîneur Salle Capacité
théorique
Saisons
en D1
Paris Saint-Germain Handball 1er Drapeau : Espagne Raúl González Gutiérrez Stade Pierre-de-Coubertin 4 016 31e
Montpellier Handball 2e Drapeau : France Patrice Canayer Palais des sports René-Bougnol
Sud de France Arena
3 000
9 853
24e
Handball Club de Nantes 3e Drapeau : France Thierry Anti Palais des sports de Beaulieu
Hall XXL du Parc des expositions de la Beaujoire
5 450
11 000
11e
Saint-Raphaël Var Handball 4e Drapeau : France Joël da Silva Palais des sports Jean-François-Krakowski 2 000 13e
Pays d'Aix Université Club handball 5e Drapeau : France Jérôme Fernandez Aréna du Pays d'Aix 6 004 07e
Dunkerque Handball Grand Littoral 6e Drapeau : France Patrick Cazal Stades de Flandres 2 500 28e
Fenix Toulouse Handball 7e Drapeau : France Philippe Gardent Palais des sports André-Brouat 3 751 23e
USAM Nîmes Gard 8e Drapeau : France Franck Maurice Le Parnasse 4 191 32e
Chambéry Savoie Mont-Blanc Handball 9e Drapeau : France Érick Mathé Le Phare - Grand Chambéry 4 500 25e
Union sportive d'Ivry 10e Drapeau : France Sébastien Quintallet Gymnase Auguste-Delaune 1 500 61e
Tremblay-en-France Handball 11e Drapeau : France Benjamin Braux Palais des sports 1 020 13e
Cesson Rennes Métropole Handball 12e Drapeau : France Christian Gaudin Palais des sports de la Valette
Glaz Arena
1 400
4 500
010e
Istres Provence HB 1er (D2) Drapeau : France Gilles Derot Halle polyvalente 2 000 019e
Pontault-Combault Handball 2e (D2) Drapeau : France Chérif Hamani Espace Boisramé 1 300 012e

Modalités de classement et de qualifications européennes[modifier | modifier le code]

La Lidl Starligue est organisée en une poule unique de 14 clubs avec matchs aller - retour. Une équipe marque 2 points pour une victoire, 1 point pour un match nul et 0 point pour une défaite. Le titre de champion de Lidl Starligue est attribué à l'équipe qui obtient le plus de points à l'issue de la saison. Les 2 équipes les moins bien classées à l'issue de la saison sont reléguées en Proligue.

En cas d'égalité entre deux ou plusieurs équipes à l'issue de la compétition, leur classement est établi en tenant compte des facteurs suivants[4] :

  1. Le nombre de points à l'issue de la compétition dans les rencontres ayant opposé les équipes à égalité entre elles ;
  2. La différence entre les buts marqués et les buts encaissés dans les rencontres ayant opposé les équipes à égalité entre elles ;
  3. Le plus grand nombre de buts marqués à l'extérieur dans les rencontres ayant opposé les équipes à égalité entre elles ;
  4. La différence entre les buts marqués et les buts encaissés sur l'ensemble des rencontres de la compétition ;
  5. Le plus grand nombre de buts marqués sur l'ensemble des rencontres de la compétition ;
  6. Le plus grand nombre de buts marqués à l'extérieur sur l'ensemble des rencontres de la compétition ;
  7. tirage au sort effectué par la Commission d'Organisation des Compétitions.

Conformément au règlement de la Fédération européenne de handball (EHF), la première place de la France au Coefficient EHF conduit aux modalités de qualification en coupes d'Europe suivantes pour la saison 2018/2019[5] :

Les quatre clubs qualifiés pour la Coupe de l'EHF ont la possibilité de déposer un dossier auprès de l'EHF pour obtenir une place en Ligue des champions, l'EHF statuera lors d'un comité exécutif sur la qualification de ces équipes pour cette dernière. De même, les clubs non qualifiés peuvent déposer un dossier auprès de l'EHF pour obtenir une place en Coupe de l'EHF.

Effectifs[modifier | modifier le code]

Budgets et salaires[modifier | modifier le code]

Le budget et la masse salariale des clubs de D1, exprimée en millions d'Euros, est[6] :

Clubs Budgets Masse salariale
2018-19 Évolution 2017-18 2018-19 %
Paris Saint-Germain Handball 17,06 M€ en diminution -4 % 17,70 M€ 10,1 M€ 59,3 %
Montpellier Handball 7,63 M€ en augmentation 1 % 7,52 M€ 3,6 M€ 47,1 %
Handball Club de Nantes 6,77 M€ en augmentation 12 % 5,96 M€ 3,5 M€ 52,4 %
Pays d'Aix Université Club handball 6,58 M€ en augmentation 4 % 6,31 M€ 2,5 M€ 37,3 %
Saint-Raphaël Var Handball 4,20 M€ en augmentation 0 % 4,18 M€ 2,7 M€ 63,5 %
Dunkerque Handball Grand Littoral 4,09 M€ en augmentation 2 % 4,01 M€ 2,2 M€ 52,7 %
Chambéry Savoie Mont Blanc Handball 3,85 M€ en diminution -2 % 3,94 M€ 2,0 M€ 52,5 %
Tremblay-en-France Handball 3,77 M€ en diminution -7 % 4,04 M€ 2,1 M€ 55,9 %
Fenix Toulouse Handball 3,64 M€ en diminution -2 % 3,71 M€ 2,0 M€ 55,5 %
USAM Nîmes Gard 3,54 M€ en augmentation 6 % 3,32 M€ 1,8 M€ 51,6 %
Cesson Rennes Métropole Handball 3,30 M€ en augmentation 23 % 2,55 M€ 1,7 M€ 50,7 %
Union sportive d'Ivry 2,79 M€ en diminution -4 % 2,89 M€ 1,6 M€ 56,4 %
Istres Provence Handball 2,10 M€ en augmentation 23 % 1,62 M€ 1,2 M€ 56,8 %
Pontault-Combault Handball 1,80 M€ en augmentation 41 % 1,07 M€ 0,8 M€ 45,6 %
Budget moyen 5,18 M€ en augmentation 3 % 5,01 M€* 2,7 M€ 53,1 %
Budget moyen (hors PSG) 4,19 M€ en augmentation 4 % 4,03 M€* 2,1 M€ 51,2 %

*Les moyennes 2017-2018 sont celles calculées pour la saison 2017-2018, et non pas la moyenne des budgets 2017-2018 des clubs de cette saison.

Compétition[modifier | modifier le code]

Classement[modifier | modifier le code]

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris Saint-Germain T L 49 26 24 1 1 855 656 199
2 Montpellier Handball S 43 26 21 1 4 740 666 74
3 Chambéry SMB HB C 41 26 20 1 5 738 655 83
4 HBC Nantes 39 26 19 1 6 800 710 90
5 USAM Nîmes Gard 36 26 17 2 7 747 720 27
6 Pays d'Aix UC 28 26 14 0 12 697 666 31
7 Saint-Raphaël VHB 25 26 11 3 12 766 744 22
8 Fenix Toulouse 23 26 10 3 13 757 763 -6
9 Tremblay-en-France Handball 22 26 9 4 13 712 774 -62
10 Dunkerque HGL 19 26 8 3 15 639 663 -24
11 Istres Provence HB P 14 26 6 2 18 676 756 -80
12 US Ivry 10 26 4 2 20 653 741 -88
13 Cesson Rennes MHB 9 26 3 3 20 599 727 -128
14 Pontault-Combault Handball P 6 26 3 0 23 649 787 -138


Ligue des champions 2019-2020
  • Champion et qualifié
  • Invité sur dossier
Coupe de l'EHF 2019-2020
Relégation en Proligue 2019-2020
  • Relégué
Classement officiel
Abréviations

Évolution du classement[modifier | modifier le code]

  • Leader du classement
PSG Nantes Chamb. N. PSG
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26
  • Journée par journée
Club 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26
Aix 11 8 7 9 7 9 9 9 10 10 9 8 8 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6 6
Cesson 12 13 12 8 10 10 10 10 9 9 10 10 11 11 11 11 11 12 12 12 12 12 13 13 13 13
Chambéry 5 5 5 2 2 2 2 1 1 1 2 4 4 4 5 5 5 5 5 5 5 5 3 3 3 3
Dunkerque 8 10 11 7 9 8 7 7 7 7 8 9 9 9 9 8 9 10 10 10 10 10 10 10 10 10
Istres 7 6 10 13 13 12 11 13 14 14 14 14 14 14 14 14 14 13 13 13 13 13 12 11 11 11
Ivry 14 9 8 10 11 11 12 11 11 11 12 12 12 12 12 12 12 11 11 11 11 11 11 12 12 12
Montpellier 4 3 3 5 5 4 5 5 5 5 5 3 3 3 3 3 2 3 3 3 3 3 2 2 2 2
Nantes 2 2 2 1 1 1 1 2 2 2 1 2 2 2 2 2 3 2 2 2 2 2 4 4 4 4
Nîmes 6 4 4 4 4 5 4 4 4 4 4 5 5 5 4 4 4 4 4 4 4 4 5 5 5 5
Paris SG 1 1 1 3 3 3 3 3 3 3 3 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Pontault-Combault 13 14 14 14 14 14 14 12 12 12 13 13 13 13 13 13 13 14 14 14 14 14 14 14 14 14
St-Raphaël 9 11 13 11 8 7 6 6 6 6 6 6 6 7 7 7 7 7 8 8 7 7 7 7 7 7
Toulouse 10 12 9 12 12 13 13 14 13 13 11 11 10 10 10 10 8 8 7 7 9 8 9 9 8 8
Tremblay 3 7 6 6 6 6 8 8 8 8 7 7 7 8 8 9 10 9 9 9 8 9 8 8 9 9
Légende :  : leader (1re place) —  : qualification européenne (2e à 4e place) —  : places de relégable (13e et 14e places) —    : Champion de France
Remarque : le match Montpellier-Paris (24-32) comptant pour la 9e journée a été joué entre les 12e et la 13e journée. L'incidence au classement n'apparait donc qu'après cette 13e journée.

Matchs[modifier | modifier le code]

Résultats (dom.\ext.) Aix CesR Chamb Dunk Istres Ivry Montp Nant Nîm PSG PontC St-Ra Toul Trem
Pays d'Aix UC 33-21 25-26 24-22 27-26 30-19 19-23 25-29 25-21 20-29 35-18 31-29 26-24 33-26
Cesson Rennes MHB 21-28 18-28 22-22 20-23 26-23 24-30 23-34 23-30 19-29 22-17 21-30 29-29 26-30
Chambéry SMB HB 30-23 31-22 25-23 34-21 24-23 22-29 24-26 28-27 21-30 28-18 31-31 35-27 34-31
Dunkerque HGL 26-24 25-17 24-30 23-23 25-21 22-23 25-28 25-27 23-27 30-26 29-27 22-28 24-24
Istres Provence HB 25-24 26-30 24-28 28-23 35-30 30-31 32-35 23-27 24-31 28-27 22-28 22-27 25-25
US Ivry 23-25 18-18 22-32 28-30 29-20 17-22 24-32 29-34 24-37 29-22 31-34 28-29 28-28
Montpellier Handball 26-23 34-29 24-22 25-24 33-27 30-32 26-25 33-27 24-32 32-23 30-26 36-27 30-24
HBC Nantes 28-29 29-28 29-33 20-19 39-31 33-29 31-28 33-36 29-30 34-24 33-33 31-27 38-25
USAM Nîmes Gard 32-31 24-19 27-32 27-25 27-26 25-20 24-25 25-30 28-28 34-30 30-28 33-30 32-26
Paris Saint-Germain 31-27 29-20 26-22 30-23 44-29 38-21 33-26 34-29 41-29 38-25 32-29 36-30 30-25
Pontault-Combault Handball 28-29 28-22 22-28 28-27 29-22 28-29 26-30 22-32 27-31 23-39 27-32 27-30 27-31
Saint-Raphaël VHB 24-28 29-27 28-30 28-18 32-30 27-24 24-32 24-29 25-26 33-31 40-28 31-33 33-29
Fenix Toulouse 29-24 36-26 28-30 30-31 26-28 29-25 29-34 25-32 29-29 30-35 30-25 29-29 31-36
Tremblay-en-France Handball 30-29 32-26 27-30 23-29 27-26 28-27 24-24 28-32 29-35 23-34 25-24 33-32 23-35
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Statistiques et récompenses[modifier | modifier le code]

Meilleurs handballeurs de la saison[modifier | modifier le code]

Meilleur joueur :
Meilleur espoir :
Meilleur entraîneur :
Meilleur défenseur :
Équipe-type du Championnat 2018-2019

La liste des nommés pour les Trophées LNH 2019 a été dévoilé le 22 mai[7]. Pour établir les lauréats, 35% du vote de tous les joueurs de LNH, 35% du vote des entraîneurs, 15% de celui du public et 15% de celui de la Presse quotidienne régionale sont pris en compte

L'équipe-type a été révélée le 30 mai[8], tandis que le choix du meilleur joueur, du meilleur espoir et de l'entraîneur de l'année est annoncé le vendredi 7 juin lors d'une soirée de gala à Paris[9]..

Catégorie Joueur Catégorie Joueur
Meilleur joueur : Melvyn Richardson (Montpellier Handball)
Meilleur gardien de but Yann Genty (Chambéry SMB HB) Meilleur défenseur Karl Olivier Konan (Pays d'Aix UCH)
Rodrigo Corrales (Paris Saint-Germain) Quentin Dupuy (USAM Nîmes Gard)
Rémi Desbonnet (USAM Nîmes Gard) Pierre Paturel (Chambéry SMB HB)
Meilleur ailier gauche Uwe Gensheimer (Paris Saint-Germain) Meilleur ailier droit Fahrudin Melić (Chambéry SMB HB)
Raphaël Caucheteux (Saint-Raphaël VHB) Mohammad Sanad (USAM Nîmes Gard)
Valero Rivera (HBC Nantes) Ferrán Solé (Fenix Toulouse)
Meilleur arrière gauche Mikkel Hansen (Paris Saint-Germain) Meilleur arrière droit Melvyn Richardson (Montpellier Handball)
Alejandro Costoya (Chambéry SMB HB) Valentin Porte (Montpellier Handball)
Elohim Prandi (USAM Nîmes Gard) Nedim Remili (Paris Saint-Germain)
Meilleur demi-centre Sander Sagosen (Paris Saint-Germain) Meilleur pivot Nicolas Tournat (HBC Nantes)
Nicolas Claire (HBC Nantes) Branko Kankaras (Istres Provence Handball)
Aymeric Minne (Pays d'Aix UCH) Johannes Marescot (Chambéry SMB HB)
Meilleur espoir Kyllian Villeminot (Montpellier Handball) Meilleur entraîneur Érick Mathé (Chambéry SMB HB)
Aleksa Kolaković (Saint-Raphaël VHB) Raúl González Gutiérrez (Paris S-G)
Dragan Pechmalbec (HBC Nantes) Franck Maurice (USAM Nîmes Gard)
Reinier Taboada (Dunkerque HGL) -
Gaël Tribillon (Fenix Toulouse) -

Élection du joueur du mois[modifier | modifier le code]

Chaque mois, l'Association des joueurs professionnels de handball (AJPH) désigne trois joueurs parmi lesquels les internautes élisent le meilleur du mois en championnat :

Mois Joueur Autres nommés
Septembre[10] Nicolas Tournat (56 %, HBC Nantes) Yann Genty (25 %, Chambéry SMB HB) Nedim Remili (19 %, Paris Saint-Germain)
Octobre[11] Niko Mindegia (39 %, Chambéry SMB HB) Raphaël Caucheteux (31 %, Saint-Raphaël VHB) Jean-Jacques Acquevillo (30 %, Cesson Rennes)
Novembre[12] Nicolas Claire (55 %, HBC Nantes) Melvyn Richardson (30 %, Montpellier Handball) Mikkel Hansen (15 %, Paris Saint-Germain)
Décembre[13] Yassine Idrissi (56 %, Fenix Toulouse Handball) Melvyn Richardson (35 %, Montpellier Handball) Mikkel Hansen (9 %, Paris Saint-Germain)
Janvier non décerné du fait du Championnat du monde 2019.
Février[14] Yann Genty (43 %, Chambéry SMB HB) Melvyn Richardson (39 %, Montpellier Handball) Markus Olsson (19 %, Fenix Toulouse Handball)
Mars[15] Aymeric Minne (60 %, Chambéry SMB HB) Yoel Cuni (23 %, US Ivry) Sander Sagosen (17 %, Paris Saint-Germain)
Avril[16] Quentin Minel (51 %, Chambéry SMB HB) Uwe Gensheimer (26 %, Paris Saint-Germain) Baptiste Butto (23 %, Dunkerque HGL)

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Au terme du championnat, les meilleurs buteurs sont[17] :

# Joueur Club Buts / Tirs % Tir MJ BPM Ch. 7m
1 Drapeau : France Raphaël Caucheteux Saint-Raphaël VHB 179 / 238 75,21 % 26 6,88 104 / 152 75 / 86
2 Drapeau : France Melvyn Richardson Montpellier Handball 162 / 241 67,22 % 26 6,23 108 / 174 54 / 67
3 Drapeau : Égypte Mohammad Sanad USAM Nîmes Gard 159 / 210 75,71 % 26 6,12 98 / 133 61 / 77
4 Drapeau : Monténégro Fahrudin Melić Chambéry SMB HB 146 / 197 74,11 % 26 5,62 83 / 114 63 / 83
5 Drapeau : Danemark Morten Vium US Ivry 138 / 187 73,80 % 26 5,31 68 / 98 70 / 89
6 Drapeau : Espagne Valero Rivera HBC Nantes 136 / 183 74,32 % 23 5,91 77 / 112 59 / 71
7 Drapeau : Danemark Mikkel Hansen Paris Saint-Germain 130 / 191 68,06 % 25 5,20 100 / 158 30 / 33
8 Drapeau : France Aymeric Minne Pays d'Aix UC 129 / 214 60,28 % 26 4,96 116 / 199 13 / 15
9 Drapeau : France Nedim Remili Paris Saint-Germain 126 / 212 59,43 % 25 5,04 122 / 204 4 / 8
10 Drapeau : France Baptiste Butto Dunkerque HGL 121 / 182 66,48 % 26 4,65 61 / 101 60 / 81

Meilleurs gardiens de buts[modifier | modifier le code]

Au terme du championnat, les gardiens de buts (en nombre d'arrêts) sont[17] :

# Joueur Club Arrêts / Tirs % Arr. MJ APM Ch. 7m
1 Drapeau : France Yann Genty Chambéry SMB HB 320 / 855 37,43 % 26 12,31 309 / 807 11 / 48
2 Drapeau : France Rémi Desbonnet USAM Nîmes Gard 266 / 856 31,07 % 26 10,23 235 / 745 12 / 67
3 Drapeau : France Robin Cantegrel Pontault-Combault 242 / 736 32,88 % 23 10,52 228 / 687 14 / 49
4 Drapeau : Roumanie Mihai Popescu Saint-Raphaël VHB 229 / 706 32,44 % 24 9,54 224 / 664 5 / 42
5 Drapeau : Croatie Mate Šunjić US Ivry 225 / 748 30,08 % 26 8,65 213 / 684 12 / 64
6 Drapeau : France Wesley Pardin Pays d'Aix UC 210 / 628 33,44 % 26 8,08 195 / 563 15 / 65
7 Drapeau : France Vincent Gérard Montpellier Handball 210 / 659 31,87 % 25 8,40 200 / 598 10 / 61
8 Drapeau : France Robin Capelle Istres Provence HB 192 / 679 28,28 % 22 8,73 177 / 631 15 / 48
9 Drapeau : Maroc Yassine Idrissi Fenix Toulouse 189 / 599 31,55 % 21 9,00 174 / 551 15 / 48
10 Drapeau : France Thierry Omeyer Paris Saint-Germain 175 / 511 34,25 % 24 7,29 162 / 452 13 / 59

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur de la saison 2018-2019
Compétition Vainqueur Commentaire
Championnat de France Paris Saint-Germain 6e victoire
Trophée des champions Montpellier Handball 3e victoire
Coupe de la Ligue Paris Saint-Germain 3e victoire
Coupe de France Chambéry Savoie Mont Blanc 1re victoire
Bilan en coupes d'Europe 2018-2019
Compétition Qualifiés Commentaire
Ligue des champions, poule haute Paris Saint-Germain éliminé en 1/4 de finale
HBC Nantes éliminé en 1/4 de finale
Montpellier Handball éliminé en phase de poules
Coupe de l'EHF St-Raphaël VHB éliminé en 1/4 de finale
Pays d'Aix UCH éliminé au (3e tour)
Qualifications européennes 2019-2020
Compétition Qualifiés Commentaire
Ligue des champions Paris Saint-Germain Champion de France
Montpellier Handball Vice-champion de France (invité)
Coupe de l'EHF Chambéry Savoie Mont Blanc Vainqueur de la Coupe de France
HBC Nantes Quatrième du championnat
USAM Nîmes Gard Cinquième du championnat
Pays d'Aix UC Sixième du championnat (invité)
Promotions et relégations
Relégués en Division 2 Cesson Rennes MHB Après 10 saisons en D1
Pontault-Combault Handball Après 1 saison en D1
Promu : Premier de la saison régulière C' Chartres MHB Après 3 saison(s) en D2
Promu : Finaliste de la phase finale US Créteil Après 2 saison(s) en D2

Pour les coupes d'Europe, le Paris Saint-Germain a obtenu la seule place directement qualificative pour Ligue des champions où le Montpellier Handball a été retenu sur dossier. En revanche, le HBC Nantes, malgré des prestations convaincantes ces dernières saisons, doit se contenter de la Coupe de l'EHF, en compagnie du Chambéry Savoie Mont Blanc et de l'USAM Nîmes Gard ainsi que du Pays d'Aix UC, retenu sur dossier.

Cette fin de saison est également marquée par la retraite sportive d'un certain nombre de joueurs emblématiques du championnat, que ce soit par leur durée dans un club ou leur palmarès[18] : Théo Derot (à seulement 27 ans)[19], Benoît Doré[20], Rémy Gervélas (après 15 saisons à Ivry)[21], Guillaume Joli[22], Arnaud Siffert ou encore Thierry Omeyer qui met un terme à sa carrière après son dixième titre de champion de France, le 59e et dernier titre de sa longue carrière[23],[24]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 6ème titre de champion de France pour le PSG ! », sur handzone.net, (consulté le 9 juin 2019)
  2. « Nîmes retrouve l'Europe », L'Équipe, (consulté le 9 juin 2019)
  3. « Calendrier », sur Site officiel du championnat (consulté le 5 juillet 2018)
  4. « Informations sur le classement », sur Site officiel de la LNH (consulté le 19 juillet 2018)
  5. « Modalités de qualification en compétitions européennes 2018/2019 », sur Site officiel de la LNH, (consulté le 19 juillet 2018)
  6. « Le championnat en chiffres », sur handnews.fr, (consulté le 7 septembre 2018)
  7. « Les Nommés pour les Trophées LNH 2019 », sur handzone.net, (consulté le 5 juin 2019)
  8. « L'équipe type de la saison », sur Site officiel de la LNH, (consulté le 5 juin 2019)
  9. « Melvyn Richardson, MVP de la saison ! », sur Site officiel de la LNH, (consulté le 9 juin 2019)
  10. « Nicolas Tournat joueur du mois de septembre », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le 12 octobre 2018)
  11. « Niko Mindegia joueur du mois d'octobre », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le 6 novembre 2018)
  12. « Nicolas Claire joueur du mois de novembre », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le 16 janvier 2019)
  13. « Yassine Idrissi joueur du mois de décembre », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le 11 mars 2019)
  14. « Yann Genty joueur du mois de février », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le 11 mars 2019)
  15. « Aymeric Minne joueur du mois de mars », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le 7 mai 2019)
  16. « Quentin Minel joueur du mois d'avril », sur Site officiel de la Lidl Starligue, (consulté le 7 mai 2019)
  17. a et b « Statistiques des joueurs », sur Site officiel du championnat de France (consulté le 7 mai 2019)
  18. « Transferts 2019-20 », sur Handzone.net, (consulté le 29 août 2019)
  19. « Fin de carrière pour Théo Derot », sur handnews.fr, (consulté le 29 août 2019)
  20. « Cesson doit-il encore y croire ? », sur Handzone.net, (consulté le 29 août 2019)
  21. « « j’ai pour projet de briguer le poste de président d’Ivry », annonce Rémy Gervelas », Le Parisien, (consulté le 29 août 2019)
  22. « Une sacrée page se tourne pour Guillaume Joli », sur Handzone.net, (consulté le 29 août 2019)
  23. « "Titi" n'a pas raté sa sortie pour le 6ème titre du PSG », sur Handzone.net, (consulté le 29 août 2019)
  24. « Thierry Omeyer, la retraite d’un géant du handball », Radio France internationale, (consulté le 29 août 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]