Patrick Cazal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cazal.

Patrick Cazal
Patrick Cazal en 2016.
Patrick Cazal en 2016.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (47 ans)
Lieu Saint-Joseph (La Réunion)
Taille 1,86 m (6 1)
Poste Arrière droit
Entraîneur
Surnom(s) Papat
Situation en club
Club actuel Drapeau : France Dunkerque HBGL
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
1989-1994 Drapeau : France Paris-Asnières
1994-1999 Drapeau : France Montpellier Handball
1999-2002 Drapeau : Espagne Bidasoa Irún
2002-2005 Drapeau : Allemagne TUSEM Essen
2005-2008 Drapeau : France Dunkerque HBGL
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
1994-2004 Drapeau : France France 171 (482)
Équipes entraînées
Année(s)Équipe Stat
2008-2011 Drapeau : France Dunkerque HGL (adj)
2011- Drapeau : France Dunkerque HGL
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.
Patrick Cazal au milieu de ses joueurs lors d'un temps-mort, le 8 mars 2017.

Patrick Cazal, né le à Saint-Joseph[1], est un handballeur français originaire de La Réunion. Considéré comme l'un des meilleurs gauchers de sa génération, il est notamment double champion du monde en 1995 et en 2001. Il est depuis 2011 entraîneur du Dunkerque Handball Grand Littoral.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

En 1989, Patrick Cazal quitte sa Réunion natale pour la métropole et signe son premier contrat professionnel pour le Paris-Asnières[2] où il évolue aux côtés de deux autres réunionnais, Jackson Richardson et Maxime Spincer[3].

En 1994, il rejoint le Montpellier Handball où il remporte trois titres de champion de France en 1995, 1998 et 1999 et une coupe de France en 1999.

Par la suite, il quitte la France pour l'Espagne et le club basque du Bidasoa Irún en 1999 puis l'Allemagne et le TUSEM Essen en 2002 où il remporte la Coupe EHF en 2005. Son club allemand étant relégué pour raison financières, il retrouve la France en 2005 pour finir sa carrière à Dunkerque.

Tout comme Grégory Anquetil, il connait sa première sélection en équipe de France le [4],[5] à l'occasion des matchs de préparation pour le championnat du monde 1995 en Islande. S'il se blesse lors de son deuxième match (arcade sourcilière ouverte[4]), il participe malgré tout au mondial et remporte le premier titre de champion du monde des sports collectifs français. Ce titre est par la suite confirmé par un nouveau titre de champion du monde en 2001 en France ainsi que deux médailles de bronze lors des championnats du monde en 1997 au Japon et en 2003 au Portugal[1]. Toutefois, Cazal et les français ne parviennent pas à atteindre le podium lors des Championnats d'Europe ou des Jeux olympiques avec une 6e place en 2000 à Sydney[6].

Le , 2000 personnes assistent à son jubilé au petit Stade de l'Est à Saint-Denis de la Réunion[7]. De nombreuses personnalités du monde sportif étaient présentes dont les handballeurs réunionnais Jackson Richardson et Daniel Narcisse.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

À la fin de sa carrière de joueur en 2008, il reste au club dunkerquois en tant qu'entraineur-adjoint aux côtés de Yérime Sylla.

En février 2011, il signe au Paris Handball à compter de la saison suivante[2], mais un changement de présidence et une restructuration du club dunkerquois conduit finalement Cazal à rester à Dunkerque en tant qu'entraîneur principal, Yérime Sylla devenant manager technique général et Arnaud Calbry entraîneur-adjoint[8],[9].

Avec le club nordiste qui vient juste de remporter son premier titre, la coupe de France 2011, il permet au club de devenir l'un des meilleurs clubs français. Si sa première saison est moyenne sur le plan national avec une élimination prématurée en coupe et une 5e place en championnat non qualificative pour l'Europe, les dunkerquois atteignent tout de même la finale de la Coupe EHF 2011-2012. La saison 2012/2013 débute mieux avec une victoire lors du Trophée des champions 2012 et puis de la coupe de la Ligue 2013 en décembre. Fort de ses bons résultats, il prolonge en avril 2013 son contrat à la tête de l'USDK jusqu'en 2017[10]. Cette saison se termine de la plus belle des manières avec une 2e place en championnat et un titre de meilleur entraîneur de D1 pour Cazal[11], après seulement sa 2e saison en tant qu'entraîneur.

La consécration arrive ensuite avec le titre de champion de France 2013-2014 au terme d'une saison maitrisée en championnat.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En tant que joueur 
En tant qu'entraîneur 

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Patrick Cazal compte 171 sélections pour 482 buts marqués (dont 6 jets de 7m)

Championnats du monde
Championnats d'Europe
Jeux olympiques[6]

Récompenses individuelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Profil de Patrick Cazal », sur Site officiel de l'US Dunkerque (consulté le 7 août 2018)
  2. a et b « Cazal: "De la place pour le hand à Paris" », sur Europe1.fr/, (consulté le 7 août 2018)
  3. « Poster de la saison 1991-1992 du Paris-Asnières » [[image]], sur Historique du Asnières Handball Club (consulté le 7 août 2018)
  4. a et b Jean-Louis Le Touzet, « France reste d'attaque contre la Norvège », sur Site du journal Libération, (consulté le 6 mai 2014)
  5. « Profil archivé de Patrick Cazal en équipe de France » (consulté le 6 mai 2014)
  6. a et b (en) « Profil olympique de Patrick Cazal », sur sports-reference.com (consulté le 6 mai 2014)
  7. « Patrick Cazal et ses amis fêtent le hand », sur zinfos974.com, (consulté le 20 avril 2013)
  8. « Dunkerque réorganise son staff technique avec Yérime Sylla, Patrick Cazal et Arnaud Calbry », sur Handzone.net, (consulté le 7 août 2018)
  9. « Comment Cazal est devenu l’entraîneur de Dunkerque », sur Handnews.fr, (consulté le 7 août 2018)
  10. « Dunkerque: Patrick Cazal rempile pour quatre ans », sur handzone.net, (consulté le 20 avril 2013)
  11. « Meilleurs handballeurs de l'année en France 2013 - Cazal Meilleur entraineur », sur handzone.net, (consulté le 11 mai 2013)
  12. « Le Sept d'Or Adidas 98-99 », Hand mag, Fédération française de handball, no 36,‎ , p. 10-12 (lire en ligne)
  13. (en) « Men's EHF EURO 2000 », sur Site officiel des championnats d'Europe (consulté le 18 novembre 2014)
  14. « La France ressort Bronzée du Portugal », sur handzone.net, (consulté le 18 novembre 2014)
  15. « BEST PLAYERS 2003 », sur Forum Handiablées du Metz Handball, (consulté le 18 novembre 2014)
  16. [PDF]« Sept de diamant du handball français », sur FFHB, (consulté le 18 novembre 2014)
  17. « Récompenses à la Meilleurs handballeurs de l'année en France 2012-2013 », sur handzone.net, (consulté le 18 novembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]