Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Sorbonne(s) Nouvelles.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres utilisations du mot Sorbonne, voir Sorbonne (homonymie).
Le titre de cet article n'est pas conforme aux conventions sur les titres.

Renommer l'article pour que son titre décrive précisément et brièvement le sujet traité par l'article en respectant ces conventions.

Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
Image illustrative de l'article Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
Informations
Fondation
Type Université publique (EPSCP)
Régime linguistique Français
Budget 90 millions d'euros (2016)[1]
Localisation
Coordonnées 48° 50′ 23″ Nord 2° 21′ 13″ Est / 48.839766, 2.353731
Ville Paris
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Direction
Président Carle Bonafous-Murat[2]
Chiffres clés
Personnel 670 (administratif et bibliothèques)[3]
Enseignants 583 (448 titulaires & 135 non titulaires)[4]
Étudiants 17 350[3]
Divers
Affiliation Sorbonne Paris Cité
Site web www.univ-paris3.fr

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
Bâtiment de la Sorbonne depuis la rue Saint-Jacques.
Ancien logo de l'université Sorbonne-Nouvelle-Paris-III

L'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3[5] ou la Sorbonne Nouvelle, dispense principalement des enseignements en lettres, sciences du langage, langues, arts du spectacle, communication et études européennes (pluridisciplinaire histoire, économie, droit et science politique).

Présentation générale[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Faculté des lettres de Paris.

Le décret du 21 mars 1970 est le premier texte officiel à mentionner l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3. Cependant, les départements d’enseignement qui constituent le cœur de l’existence fondamentale de cette institution apparemment récente sont les héritiers directs des certains des nombreux cours dispensés à l’université de Paris du début du XIXe siècle jusqu’en 1969.

En 2010, l’université rejoint le PRES Sorbonne Paris Cité.

Structure[modifier | modifier le code]

Conformément au code de l'éducation qui fixe l’organisation légale des universités publiques en France, la Sorbonne Nouvelle se découpe en plusieurs composantes. On trouve d’une part les unités de formation et de recherche (UFR), divisées en départements, et d’autre part les « instituts et écoles ». Ainsi, l’université est structurée de la manière suivante[6] :

  • UFR Arts & Médias
    • Département : Cinéma et Audio-Visuel (CAV)
    • Département : Institut d'Études Théâtrales (IET)
    • Département : Institut de la Communication et des Médias (ICM)
    • Département : Médiation Culturelle
  • UFR Langues, Littératures, Cultures et Sociétés Étrangères (LLCSE)
    • Département : Études arabes, hébraïques, indiennes et iraniennes
    • Département : Études germaniques
    • Département : Études Ibériques et Latino-Américaines (EILA)
    • Département : Études Italiennes et Roumaines (EIR)
    • Département : Institut d'Études européennes
    • Département : Langues Étrangères Appliquées (LEA)
    • Département : Monde anglophone

Campus[modifier | modifier le code]

Entrée de la Sorbonne Nouvelle, rue Santeuil.

L’université est implantée dans 16 lieux différents, ses centres administratifs sont situés au cœur du Quartier latin de Paris. Les deux principaux sites sont ceux de la Sorbonne[7] et de Censier (rue Santeuil). Pour remédier à cette dispersion, ainsi qu'à la dégradation du bâtiment de Censier, un campus de 35 000 m2 est projeté pour 2018, rue de Picpus, qui devrait accueillir l'ensemble des étudiants, la présidence restant à la Sorbonne[8]. Le bâtiment, signé Christian de Portzamparc, pourra accueillir jusqu'à 6 000 étudiants simultanément[9].

Enseignement et recherche[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

La Sorbonne Nouvelle propose des formations pluridisciplinaires dans le domaine des sciences humaines et sociales : communication, langues, lettres, arts et sociétés contemporaines.

  • Allemand/études germaniques
  • Anglais/études anglophones
  • Arabe/études arabisantes
  • Cinéma et audio-visuel (CAV)[10]
  • Didactique des langues
  • Espagnol/études hispaniques et hispano-américaines
  • Études européennes
  • Études iraniennes
  • Études latino-américaines
  • Études théâtrales
  • Français langue étrangère et seconde (FLES)
  • Hébreu/études juives
  • Indien/études indiennes
  • Information/communication
  • Interprétation/traduction
  • Italien/études italiennes
  • Langues étrangères appliquées
  • Lettres modernes
  • Littérature générale et comparée
  • Médiation culturelle
  • Portugais/études lusophones
  • Roumain
  • Sciences du langage

Enseignement à distance[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Le ton de cet article ou de cette section est trop promotionnel ou publicitaire. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Modifiez l'article pour adopter un ton neutre (aide quant au style) ou discutez-en.

L'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 est une des pionnières dans l'enseignement numérique et à distance. Aujourd'hui avec une offre spécialisée notamment dans les domaines des Lettres modernes, de l'Anglais, de la didactique du Français Langue Etrangère (FLE) et Seconde, de la Littérature Générale et Comparée (LGC), de l'Ingénierie pédagogique à distance, les étudiants peuvent préparer entièrement des licences et masters et venir passer les examens en fin d'année universitaire. Une préparation au Diplômes d'Accès aux Etudes Universitaires (DAEU) est également assurée. L'enseignement s'effectue au moyen d'une plateforme de formation à distance iCampus qui permet à l'étudiant de trouver dans son espace personnalisé les cours et les outils de communications (forum, chat, courrier électronique, ...). Tout au long de sa formation, il bénéficie d'un accompagnement pédagogique assuré par des tuteurs y compris pour l'aider à prendre en main les outils de la plateforme.[non neutre]

Relations internationales[modifier | modifier le code]

Recherche[modifier | modifier le code]

L'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 développe une politique scientifique dans le domaine de la recherche par l'articulation des humanités et des sciences sociales : elle repose sur des pôles d'excellence que sont les langues, les lettres, les sciences du langage, les arts du spectacle et la communication, l'étude des civilisations contemporaines (études européennes, américaines et orientales). 40 % des doctorants sont par ailleurs étrangers.

Les Écoles Doctorales (ED) et les Unités de Recherche (EA, UMR...)

  • ED 120 - Littérature française et comparée
  1. EA 172 - Centre d'Études et de Recherches Comparatistes (CERC)
  2. EA 173 - Centre d'Études du Moyen Âge (CEMA)
  3. EA 174 - Formes et idées de la Renaissance aux Lumières
  4. EA 3423 - Centre de Recherches sur les Poétiques du XIXe siècle (CRP19)
  5. EA 4400 - Écriture de la modernité, littérature et sciences humaines (EA Conventionnée CNRS)
  • ED 122 - Europe latine - Amérique latine
  1. EA 2052 - Centre de Recherche Interuniversitaire sur l'Amérique Latine (CRIAL)
  2. EA 2292 - Centre de Recherche sur l'Espagne Contemporaine XVIIIe - XIXe - XXe siècles (CREC)
  3. EA 3417 - Centre d'Études et de Recherche sur la Littérature Italienne Médiévale, Moderne et Contemporaine (CERLIMMC)
  4. EA 3421 - Centre de Recherches sur les Pays de Langue Portugaise (CREPAL)
  5. EA 3979 - Les cultures de l'Europe Méditerranéenne Occidentale (LECEMO)
  6. UMR 7227 - Centre de Recherche et de Documentation sur l'Amérique Latine (CREDAL)
  • ED 267 - Arts & Médias (avec l'ENS)
  1. EA 1484 - Communication, Information, Médias (CIM)
  2. EA 185 - Institut de Recherche sur le Cinéma et l'Audiovisuel (IRCAV)
  3. EA 3959 - Institut de Recherches en Études Théâtrales (IRET)
  4. UMR 7172 - Atelier de Recherche sur l'Intermédialité et les Arts du Spectacle (ARIAS)
  5. UMR 8070 - Centre de recherche sur les liens sociaux (CERLIS)
  • ED 268 - Langage et langues : description, théorisation, transmission
  1. EA 1483 - Recherche sur le Français Contemporain (RFC)
  2. EA 170 - Langues romanes : Acquisition, Linguistique, Didactique (CALIPSO)
  3. EA 1734 - Centre des Études Arabes (CEA)
  4. EA 2288 - Didactique des langues, des textes et des cultures (DILTEC)
  5. EA 2290 - Systèmes Linguistiques, Énonciation et Discursivité (SYLED)
  6. UMR 8094 - Langues, Textes, Traitements informatiques, Cognition (LATTICE)
  7. UMR 7018 - Laboratoire de phonétique et phonologie (LPP)
  8. UMR 7107 - Langues et Civilisations à Tradition Orale (LACITO)
  9. UMR 7528 - Mondes iranien et indien
  10. UMR 7597 - Histoire des théories linguistiques (HTL)
  • ED 514 - EDEAGE - Études Anglophones, Germanophones et Européennes
  1. EA 2291 - Intégration et Coopération dans l'Espace Européen (ICEE) Études Européennes
  2. EA 4223 - Centre d'études et de recherches sur l'espace germanophone (CEREG)
  3. EA 4398 - Langues, Textes, Arts et Cultures du Monde Anglophone (PRISMES)
  4. EA 4399 - Center for Research on the English Speaking World (CREW)

Vie étudiante[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Évolution démographique de la population universitaire

2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
17 675[11] 17 282[12] 18 006[13] 18 634[14] 18 323[15] 17 347[16] 16 419[17] 16 463[18]
2008 2009 2010 2011 2012 2013 - -
16 370[19] 16 973[20] 17 536[21] 17 836[22] 17 919 17 859 - -

Associations étudiantes[modifier | modifier le code]

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

Anciens étudiants de la Sorbonne Nouvelle[modifier | modifier le code]

Enseignants et anciens enseignants[modifier | modifier le code]

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

  • Le narrateur du roman Soumission de Michel Houellebecq (dont l'action se déroule en partie à la Sorbonne Nouvelle).
  • La bande dessinée Carnets de thèse de Tiphaine Rivière parue au Seuil en 2015 raconte la vie d'une doctorante de la Sorbonne Nouvelle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. http://www.univ-paris3.fr/presidence-972.kjsp
  3. a et b « L'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 », sur www.univ-paris3.fr (consulté le 24 avril 2010)
  4. Répartition par établissement, académie et fonction des personnels enseignants non permanents ou titulaires de l'enseignement supérieur, hors enseignants des disciplines hospitalo-universitaires, en 2009-2010 p.15, effectif équivalent temps plein
  5. Décret n°2000-250 du 15 mars 2000 portant classification d’établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel
  6. « Les composantes d'enseignement », sur www.univ-paris3.fr (consulté le 24 avril 2010)
  7. « Accès à l'université », sur www.univ-paris3.fr (consulté le 24 avril 2010)
  8. « Un nouveau campus de 35 000 m2 va être construit en plein Paris », sur www.lemonde.fr (consulté le 23 novembre 2013)
  9. Page consacrée au projet sur le site de l'université, renvoyant notamment à différents articles de presse de février 2016. Consulté le 25 juillet 2016.
  10. Département : Cinéma et Audio-Visuel
  11. Jean-Richard Cytemann, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2001, Imprimerie nationale, p. 161, (ISBN 2-11-092136-6), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  12. Jean-Richard Cytemann, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2002, Imprimerie nationale, p. 159, (ISBN 2-11-092152-8), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  13. Claudine Peretti, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2003, Imprimerie nationale, p. 155, (ISBN 2-11-093455-7), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  14. Claudine Peretti, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2004, Imprimerie nationale, p. 159, (ISBN 2-11-094345-9), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  15. Claudine Peretti, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2005, Imprimerie nationale, p. 175, (ISBN 2-11-095390 X), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  16. Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2006, Imprimerie nationale, p. 179, consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  17. Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2007, Imprimerie nationale, p. 181, consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  18. Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2008, Imprimerie nationale, p. 173, consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  19. Daniel Vitry, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2009, Imprimerie moderne de l’Est, p. 175, (ISBN 978-2-11-097805-9), consulté sur www.education.gouv.fr le 10 août 2010
  20. Michel Quéré, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2010, Imprimerie moderne de l’Est, p. 173, (ISBN 978-2-11-097819-6), consulté sur www.education.gouv.fr le 17 septembre 2010
  21. Michel Quéré, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2011, Imprimerie moderne de l’Est, p. 175, (ISBN 978-2-11-097810-3), consulté sur www.education.gouv.fr le 2 septembre 2011
  22. Michel Quéré, Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, édition 2012, Imprimerie moderne de l’Est, p. 177, (ISBN 978-2-11-099368-7), consulté sur www.education.gouv.fr le 30 août 2012
  23. Magazine EuroCanada.info, « Biographie des membres du comité aviseur », sur http://www.eurocanada.info (consulté le 18 septembre 2013)
  24. http://www.univ-paris3.fr/presidence-972.kjsp?RH=1215780868521
  25. (en)Toshiyuki Horie, Agency for Cultural Affairs, consulté sur www.jlpp.go.jp le 29 aout 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]