Caleb Cushing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Caleb Cushing
Illustration.
Portrait de Caleb Cushing réalisé par Mathew Brady.
Fonctions
23e Procureur général des États-Unis
Président Franklin Pierce
Gouvernement Administration Pierce
Prédécesseur John J. Crittenden
Successeur Jeremiah S. Black
Représentant pour le 3e district congressionnel du Massachusetts
Prédécesseur Gayton P. Osgood
Successeur Amos Abbott
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Salisbury, Massachusetts
Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de décès (à 78 ans)
Lieu de décès Newburyport, Massachusetts
Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Américain
Parti politique Parti Whig
Parti démocrate
Diplômé de Université Harvard

Signature de Caleb Cushing

Seal of Massachusetts.svg Seal of the United States Department of Justice.png
Procureurs généraux des États-Unis

Caleb Cushing, né le et mort le , est un juriste, diplomate et démocrate américain ayant été représentant pour le 3e district congressionnel du Massachusetts de 1835 à 1843 avant de devenir procureur général des États-Unis de 1853 à 1857 dans l'administration Pierce. Cushing a également occupé le poste d'ambassadeur des États-Unis en Chine (de 1843 à 1845) et d'ambassadeur en Espagne (entre 1874 et 1877).

Biographie[modifier | modifier le code]

Caleb Cushing est né le à Salisbury dans le Massachusetts. Précoce, il est rentré à l'âge de 13 ans à l'université Harvard et a obtenu son diplôme à l'âge de 17 ans. Il étudie par la suite le droit et est admis au barreau en 1821[1]. C'est dans son État, le Massachusetts, que Cushing se lance dans une carrière politique en devenant en 1825 membre de la Chambre des représentants du Massachusetts puis en intégrant en 1827 le Sénat du Massachusetts. Il redevient membre de la Chambre des représentants de 1833 à 1834 mais n'arrive pas à rejoindre le Congrès des États-Unis lors de l’élection de 1833.

Cushing réussi enfin à se faire élire, d'abord sous l'étiquette anti-jacksonien puis en tant que whig, à la Chambre des représentants des États-Unis dont il reste membre du au . Il devient, entre 1841 et 1843, le secrétaire de la United States House Committee on Foreign Affairs, la commission permanente chargée des affaires étrangères. Cushing n'est pas candidat à sa réélection et le il est nommé par le président Tyler envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire en Chine. Après plusieurs années passées en Asie, Cushing est rentré aux États-Unis où il est redevenu de 1845 à 1846 membre de la Chambre des représentants du Massachusetts. Ce dernier a également été colonel d'un régiment du Massachusetts engagé dans la guerre américano-mexicaine avant d'être nommé brigadier general par le président James Knox Polk le . Il retourne s'impliquer dans la politique de son État en tentant à deux reprises de devenir gouverneur en 1847 et 1848. Finalement, il est encore élu à la Chambre des représentants du Massachusetts en 1850 avant de devenir maire de Newburyport entre 1851 et 1852. C'est en 1852 qu'il est nommé juge de la Cour suprême de l'État[2].

Le , Cushing est choisi par Franklin Pierce comme procureur général des États-Unis, un poste qu'il occupe jusqu'au . Après avoir quitté le Cabinet, il retourne siéger à la Chambre des représentants du Massachusetts de 1857 à 1859 puis, en 1860, il est envoyé confidentiellement par le président James Buchanan chez les sécessionnistes de Caroline du Sud. En 1866, Cushing a également fait partie des trois commissaires chargés de codifier et de réviser les lois votées par le Congrès. Deux ans plus tard, il est envoyé en Colombie afin de négocier un droit de passage à travers le canal de Panama. Après Bogota Cushing est nommé ambassadeur en Espagne par Ulysses S. Grant, poste qu'il occupe de 1874 à 1877. Cushing meurt le à Newburyport et est enterré au Highland Cemetery[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Caleb Cushing », sur Justice.gov (consulté le 1er juin 2014)
  2. (en) Biographical Directory of the United States Congress, « CUSHING, Caleb, (1800 - 1879) », sur http://bioguide.congress.gov/ (consulté le 1er juin 2014)