Charles Devens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Charles Devens
Illustration.
Portrait de William H. H. Miller réalisé entre 1865 et 1880.
Fonctions
Juge associé à la Cour suprême du Massachusetts
Prédécesseur Augustus Lord Soule
Successeur Augustus Lord Soule
Prédécesseur Horace Gray
Successeur John Lathrop
35e procureur général des États-Unis
Président Rutherford Birchard Hayes
Gouvernement Administration Hayes
Prédécesseur Alphonso Taft
Successeur Wayne MacVeagh
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Boston (Massachusetts,
États-Unis)
Date de décès (à 70 ans)
Lieu de décès Boston (Massachusetts,
États-Unis)
Nationalité Américain
Parti politique Parti whig
Parti républicain
Diplômé de Université Harvard

Charles Devens
Procureurs généraux des États-Unis

Charles Devens, né le à Boston (Massachusetts) et mort le au même endroit, est un homme politique et magistrat américain. Membre du Parti whig puis du Parti républicain, il est procureur général des États-Unis entre 1877 et 1881 dans l'administration du président Rutherford B. Hayes et juge associé à la Cour suprême du Massachusetts entre 1873 et 1877 puis entre 1881 et 1891.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'université Harvard en 1838, il étudie par la suite le droit qu'il exerce de 1841 à 1849. Il est également de 1848 à 1849, membre du Sénat du Massachusetts avant de devenir entre 1849 et 1853 United States marshal pour le district du Massachusetts. En 1854, il retourne pratiquer le droit à Worcester[1].

Charles Devens, qui avait commencé la guerre de Sécession au grade de major, s'est illustré au cours de nombreuses batailles. Il fut ainsi blessé à la bataille de Ball's Bluff[note 1], quatre mois après avoir été élevé au grade de colonel, puis en 1862 à la bataille de Seven Pines où, promu brigadier général, il commandait une brigade de volontaires. Il participa aussi à la bataille de Fredericksburg, à la bataille de Cold Harbor et au siège de Petersburg. En 1866, peu de temps après la fin de la guerre, le président Andrew Johnson l'élève au grade honoraire de Brevet Major General pour son action dans la campagne de Richmond.

La même année, en 1866, il reprend la pratique du droit. Un an plus tard, il est nommé, dans un premier temps, juge au Massachusetts Superior Court (en), puis il quitte cette fonction en 1873 afin d'être nommé juge à la Cour suprême du Massachusetts. En 1877, il intègre l'administration Hayes au poste de procureur général des États-Unis, une fonction qu'il conservera durant toute la présidence de Rutherford Birchard Hayes. Il redevient juge à la Cour suprême du Massachusetts en 1881 et meurt le à Boston, en étant toujours en poste[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Alphonso Taft », sur http://www.justice.gov/ (consulté le 10 juin 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :