Cagnotte (Landes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cagnotte.
Cagnotte
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Arrondissement de Dax
Canton Orthe et Arrigans
Intercommunalité Communauté de communes du Pays d'Orthe
Maire
Mandat
Robert Bachere
2014-2020
Code postal 40300
Code commune 40059
Démographie
Population
municipale
764 hab. (2014)
Densité 52 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 35′ 47″ nord, 1° 04′ 00″ ouest
Altitude Min. 12 m – Max. 135 m
Superficie 14,68 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte administrative des Landes
City locator 14.svg
Cagnotte

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte topographique des Landes
City locator 14.svg
Cagnotte

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cagnotte

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cagnotte

Cagnotte est une commune française située dans le département des Landes en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située dans le Pays d'Orthe.

Le centre du village s'est déplacé vers le bourg actuel lors de la dotation de l'abbaye, au XIIe siècle. Auparavant, le village principal se trouvait à trois kilomètres plus au nord, dans le hameau de Cazordite.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le Bassecq, affluent gauche du Luy, traverse les terres de la commune.

Étymologie du toponyme[modifier | modifier le code]

Contrairement à une étymologie populaire légendaire reprise par la plupart des sources mentionnées en liens externes, le nom de cette commune n'est pas dérivé du gascon canhot (petit chien). Dans son Dictionnaire toponymique des communes des Landes et du Bas-Adour, Bénédicte Boyrié-Fénié[1] considère qu'il s’agit d'un dérivé roman, du latin canna 'canne', utilisé localement dans le sens de 'tranchée'. Dauzat et Rostaing y voient l'oronyme pré-indo-européen *kan 'hauteur'[2]. De fait, l’abbaye était construite au pied de la butte qui accueille, de nos jours, le bourg.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune a accueilli, dès la fin du IXe siècle, une abbaye bénédictine, qui fut rasée au cours d'invasions puis relevée par Raymond Sanche, vicomte d'Orthe, en 1122.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
1977 1995 Jean Dutournier    
1995 2001 Michel Dufau    
2001 2014 Pierre Lescoutte   Retraité
2014 en cours Robert Bacheré DVD[3] Commercial retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans.

Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 764 habitants, en augmentation de 11,7 % par rapport à 2009 (Landes : 5,28 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
502 471 522 564 627 646 720 765 818
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
817 794 843 779 782 805 790 733 758
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
773 753 739 672 684 635 578 522 482
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
499 457 441 472 506 525 641 700 764
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Voies[modifier | modifier le code]

39 odonymes recensés à Cagnotte
au 28 décembre 2013
Allée Avenue Bld Chemin Escalier Impasse Passage Place Quai Route Rue Ruelle Sentier Villa Autres Total
8 [N 1] 0 0 11 0 0 0 1 [N 2] 0 13 1 [N 3] 0 0 0 5 [N 4] 39
Notes « N »
  1. Dont Allée du 8-Mai-1945.
  2. Place de l'Abbaye
  3. Rue du 19-Mars-1962.
  4. Autres voies non identifiées en relation avec des écarts, lieux-dits, hameaux, zones industrielles, résidences, quartiers, lotissements, cités, parcs, etc.
Sources : rue-ville.info & annuaire-mairie.fr & OpenStreetMap

Édifices et sites[modifier | modifier le code]

Le lavoir
  • Abbaye de Cagnotte : église abbatiale XIIe-XVe siècle, avec très peu de vestiges : sépultures de vicomtes d'Orthe, puits-pourrissoir. Inscrite aux monuments historiques en 1970[8]
  • Vieux lavoir.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Situé en limite de la Chalosse, les coteaux de Cagnotte font partie du réseau de sites naturels gérés par le conservatoire d'espaces naturels d'Aquitaine[9]. Ils abritent des reliques de milieux naturels préservés au sein d'une région fortement marquée par l'agriculture intensive. Plusieurs espèces rares et protégées y trouvent refuge.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Alain Dutournier, grand chef cuisinier né en 1949 à Cagnotte.

Vie pratique[modifier | modifier le code]

Service public[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Activités sportives[modifier | modifier le code]

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bénédicte Boyrie-Fénié, Institut occitan, Dictionnaire toponymique des communes des Landes et bas-Adour, Pau, Éditions Cairn, , 288 p. (ISBN 2-35068-011-8, présentation en ligne).
  2. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Librairie Guénégaud, (1re éd. 1963), 738 p. (ISBN 2-85023-076-6).
  3. http://www.lemonde.fr/aquitaine-limousin-poitou-charentes/landes,40/cagnotte,40059/
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. Notice no PA00083932, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. Le site du CEN Aquitaine

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]