Pouillon (Landes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pouillon.

Pouillon
Pouillon (Landes)
Église Saint-Martin de Pouillon.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Landes
Arrondissement Arrondissement de Dax
Canton Orthe et Arrigans
Intercommunalité Communauté de communes de Pouillon
Maire
Mandat
Patrick Vilhem
2014-2020
Code postal 40350
Code commune 40233
Démographie
Gentilé Pouillonnais
Population
municipale
3 068 hab. (2016 en augmentation de 5,32 % par rapport à 2011)
Densité 62 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 36′ 20″ nord, 0° 59′ 43″ ouest
Altitude Min. 183 m
Max. 121 m
Superficie 49,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte administrative des Landes
City locator 14.svg
Pouillon

Géolocalisation sur la carte : Landes

Voir sur la carte topographique des Landes
City locator 14.svg
Pouillon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pouillon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pouillon
Liens
Site web Site officiel

Pouillon est une commune française du département des Landes, dans la région Nouvelle-Aquitaine.

Le gentilé est Pouillonnais[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Elle se situe à une quinzaine de kilomètres au sud de Dax et à une dizaine de kilomètres au nord de l'autoroute française A64 Bayonne-Toulouse.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Pouillon[2]
Bénesse-lès-Dax Saugnac-et-Cambran Mimbaste
Gaas Pouillon Estibeaux
Cagnotte,
Cauneille
Labatut Misson

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le Bassecq, affluent gauche du Luy, traverse les terres de la commune, ainsi que le petit Arrigan.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La commune n'est plus desservie par le réseau de bus départemental XL'R, après l'avoir été entre 2009 et 2013 grâce à la ligne de bassin 27, reliant Peyrehorade à Dax. Elle est située à 20 minutes en voiture ou taxi de Dax.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Son nom occitan gascon est Polhon[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Pouillon est un ancien vicus gallo-romain dressé en camp retranché. Le village fut bâti de chaque côté de la voie romaine reliant Bordeaux à Pampelune. L'occupation romaine dura cinq siècles.

La découverte d'outillages (pierres taillées) du Paléolithique sur le tuc de Benaruc prouve l'ancienneté de la présence humaine sur le village.

L'étymologie de Pouillon est diverse, deux thèses sont émises. L'une affirme que c'est un gallo-romain Pulio ou Pollion qui fonda le peuplement de Pouillon. L'autre provient du gascon pouy long, c’est-à-dire longue côte.

Pouillon vécut sous domination anglaise jusqu'en 1450-1451. Durant cette occupation, l'église fut fortifiée comme l'attestent les meurtrières et créneaux dans l'abside. Au XVIe siècle, lors des guerres de religion, l'église est incendiée.

Au XVIIe siècle, la source dite de Bidas aux vertus médicinales est appréciée jusqu'à la cour de Versailles.

Durant la Seconde Guerre mondiale en 1944, un maquis de cinquante hommes s'y organisa.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
août 1889 mai 1908 Auguste Marie Darmentier    
mai 1908 décembre 1919 Pierre Caliste Gayon    
décembre 1919 juillet 1935 Joseph Barrieu    
août 1935 mars 1959 Jean-François Gayon    
mars 1959 mars 1983 Alfred Longuefosse    
mars 1983 mars 1989 Michel Decla    
mars 1989 mars 2014 Yves Lahoun PCF Conseiller général du canton de Pouillon (2001-2015)
puis Conseiller départemental du canton d'Orthe et Arrigans depuis 2015
mars 2014 En cours Patrick Vilhem DVD Chef d'entreprise
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Dans son palmarès 2017, le Conseil national des villes et villages fleuris de France a attribué trois fleurs à la commune au Concours des villes et villages fleuris[4].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6]. En 2016, la commune comptait 3 068 habitants[Note 1], en augmentation de 5,32 % par rapport à 2011 (Landes : +4,4 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
3 9402 7183 0603 1143 1363 1353 1633 3603 460
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 5053 5403 5243 3023 4433 3873 1953 2003 336
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 3423 2843 3243 0233 0143 0063 0092 7952 603
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
2 5022 4502 4252 4772 5962 6852 7462 9133 068
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Pouillon en 2007 en pourcentage[9].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90 ans ou +
2,2 
8,9 
75 à 89 ans
13,3 
16,9 
60 à 74 ans
17,1 
23,1 
45 à 59 ans
21,3 
19,3 
30 à 44 ans
19,4 
14,4 
15 à 29 ans
11,9 
16,9 
0 à 14 ans
14,9 
Pyramide des âges du département des Landes en 2007 en pourcentage[10].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
1,6 
8,0 
75 à 89 ans
11,5 
15,8 
60 à 74 ans
16,5 
21,7 
45 à 59 ans
21,3 
20,8 
30 à 44 ans
19,9 
15,6 
15 à 29 ans
13,5 
17,8 
0 à 14 ans
15,9 

Monuments et sites remarquables[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

En 2011, un projet de stockage de gaz naturel en cavités salines était envisagé par EDF sur le territoire de la commune.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

La commune est jumelée avec Drapeau de l'Espagne Daroca (Espagne)[12]. Les conventions de jumelage ont été signées par les deux cités, le 5 août 1990 à Daroca et le 4 novembre 1990 à Pouillon.

Daroca, ville espagnole de l'Aragon, est située entre Saragosse et Teruel, non loin du terroir viticole de Cariñena. Elle présente un grand intérêt historique avec son passé romain, arabe, médiéval, ses nombreuses églises, ses tours et murailles caractéristiques.

Les échanges ont concerné les scolaires, les associations folkloriques (échassiers Lous Gaynuts de Pouillon et groupe de jota), les chorales à l'occasion des fêtes du Corpus Christi (Fête-Dieu), au mois de juin, à Daroca et de celles du 14-Juillet à Pouillon.

Vie pratique[modifier | modifier le code]

Service public[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

L'éducation est assurée sur la commune de Pouillon par l'école élémentaire publique et l'école primaire privée jusqu'au collège.

Culture[modifier | modifier le code]

Activités sportives[modifier | modifier le code]

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]