Bassecq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bassecq
Illustration
Caractéristiques
Longueur 16,1 km
Bassin collecteur Adour
Cours
Source Bénesse-lès-Dax
· Localisation entre les lieux-dits Gassi (au nord) et Lahourie (au sud)
· Altitude 50 m
· Coordonnées 43° 39′ 01″ N, 1° 02′ 00″ O
Confluence le Luy
· Localisation Siest
· Altitude m
· Coordonnées 43° 39′ 12″ N, 1° 07′ 23″ O
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche les ruisseaux de Jouanin et de Lautine
Pays traversés Drapeau de la France France
Régions traversées Nouvelle-Aquitaine

Le Bassecq est un ruisseau qui traverse les départements des Landes et un affluent gauche du Luy dans le bassin versant de l'Adour.

Hydronymie[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

D'une longueur de 16,1 kilomètres[1], il prend sa source sur la commune de Bénesse-lès-Dax (Landes), entre les lieux-dits Gassi (au nord) et Lahourie (au sud), à l'altitude 50 mètres[2].

Il coule d'est en ouest et se jette dans le Luy sur la commune de Siest, à l'altitude 2 mètres[2].

Communes, cantons et départements traversés[modifier | modifier le code]

Dans le département des Landes, le Bassecq traverse huit communes[1] et trois cantons : dans le sens amont vers aval : Bénesse-lès-Dax (source), Pouillon, Gaas, Cagnotte, Heugas, Saint-Lon-les-Mines, Tercis-les-Bains et Siest (confluence).

Soit en termes de cantons, le Bassecq prend source dans le canton de Dax-Sud, arrose les cantons de Pouillon et de Peyrehorade et revient confluer dans le canton de Dax-Sud.

Affluents[modifier | modifier le code]

Le Bassecq a un affluent référencé[1] :

  • le ruisseau de Jouanin (rg), 9,1 km, qui traverse Cagnotte, Cauneille, Gaas et Pouillon.

Géoportail référence un autre affluent :

  • Le ruisseau de Lautine (rg).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c SANDRE, « Fiche ruisseau de Bassecq (Q3470500) » (consulté le 21 juillet 2010)
  2. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 21 juillet 2010)