Borne milliaire de Vichy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Borne milliaire de Vichy
Bornevichy.jpg
Présentation
Destination initiale
Borne leugaire
Construction
248-249
Propriétaire
Commune
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
BorneVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

La borne milliaire de Vichy est une borne milliaire gallo-romaine, découverte en 1880 à Vichy (Allier) où elle est exposée depuis. Elle marquait la distance avec Clermont-Ferrand (Civitas Arvernorum) sur la route entre Autun et la capitale auvergnate. Elle se trouve actuellement dans le hall des thermes des Dômes.

Description[modifier | modifier le code]

La borne est une pierre en arkose de 2,35 m de haut[1], dont 1,78 m sont visibles, sur 0,65 m de diamètre[2].

Sur l'un de ses côtés, la borne comporte un plateau vertical avec une inscription, indiquant qu'elle est plantée en l'honneur de l'empereur Philippe l'Arabe et de son fils et indique une distance de 21 lieues à partir de Clermont-Ferrand (Civitas Arvernorum), soit environ 50 km (ce qui en fait plus précisément une borne leugaire, et non une borne milliaire)[3] :

« IMP D N
M PHILIPPO AUG
E M IUL PHILIPPO
NOBILISSIMO
CAESARI CIVI
TAS ARVERN
L XXI
»

En complétant les abréviations, on obtient le texte latin : « Imp(eratori) d(omino) n(ostro) M(arco) Philippo Aug(usto) et Marco Iul(io) Philippo nobilissimo Caesari civitas Arvern(orum) l(eugas) XXI », c'est-à-dire : « Notre maître l'empereur Marcus Philippe Auguste et Marcus Julius Philippe, très noble César. Civitas Arvernorum, 21e lieue ». La première partie de l'inscription fait référence à l'empereur Philippe l'Arabe ; la fin indique la distance à Clermont (alors Civitas Arvernorum).

Localisation[modifier | modifier le code]

La borne est située dans le quartier thermal de Vichy, dans le grand hall du centre thermal des Dômes.

Historique[modifier | modifier le code]

La borne est érigée vers 248-249, sous le règne de l'empereur Philippe l'Arabe[2], Vichy faisant alors partie de la province romaine d'Aquitania, dont Clermont est la capitale. L'ancienne voie romaine de Clermont à Autun correspond à l'actuelle avenue Victoria.

La borne est trouvée en 1880 dans l'angle nord-est du mur d'enceinte de l'ancien cimetière du Vieux-Moûtier à Vichy (probablement vers 46° 07′ 41″ N, 3° 25′ 09″ E), posée horizontalement, le côté non gravé à l'extérieur[4]. Elle est déplacée non loin de là, dans le hall du centre thermal des Dômes. Elle est classée au titre des monuments historiques en 1916[5],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Borne milliaire de Vichy », Mégalithes du monde
  2. a et b « Borne itinéraire romaine, Vichy », Archeolyon
  3. CIL 17-02, 00341
  4. Jacques Corrocher, Vichy antique [Thèse, Clermont-Ferrand II], Clermont-Ferrand, Institut d'études du Massif central, (lire en ligne), p. 85 (fig. 10) & 86-88
  5. « Borne milliaire dans l'établissement thermal », notice no PA00093338, base Mérimée, ministère français de la Culture
  6. « borne routière (borne milliaire) », notice no PM03000569, base Palissy, ministère français de la Culture

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gilbert Décoret, Une Page sur Vichy et ses environs. Les hospices et leurs fondateurs, vol. 2, Vichy, A. Wallon, , p. 27
  • Lucien Fanaud, Voies romaines et vieux chemins en Bourbonnais, Moulins, Éditions de Borée, (ISBN 978-2-84494-006-3, lire en ligne), p. 19 et 192-193
  • Jacques Corrocher, Vichy antique [Thèse, Clermont-Ferrand II], Clermont-Ferrand, Institut d'études du Massif central, (lire en ligne), p. 85 (fig. 10) & 86-88
  • Gerold Walser, CIL, vol. XVII-2, (lire en ligne), p. 132 (inscr. 341)
  • J. Corrocher, M. Piboule et M. Hilaire, CAG-03. L'Allier, , p. 150

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :