Blanche Ire de Navarre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Blanche Ire de Navarre
Illustration.
Titre
Reine de Navarre

(15 ans, 6 mois et 24 jours)
Couronnement , en la cathédrale de Pampelune
Prédécesseur Charles III
Successeur Jean II
Reine consort de Sicile

(7 ans, 2 mois et 4 jours)
Prédécesseur Martin d'Aragon
Successeur Marguerite de Prades
Biographie
Dynastie Maison capétienne d'Évreux-Navarre
Date de naissance
Lieu de naissance Pampelune (Navarre)
Date de décès (à 53 ans)
Lieu de décès Santa María la Real de Nieva (Castille)
Sépulture Santa María la Real de Nieva
Père Charles III de Navarre
Mère Éléonore de Castille
Conjoint Martin Ier de Sicile
Jean II d'Aragon
Enfants Charles de Viane
Blanche II de Navarre
Éléonore de Navarre

Signature de Blanche Ire de Navarre

Blanche Ire de Navarre
Monarques de Navarre

Blanche Ire de Navarre, née le et morte le à Santa María la Real de Nieva, Castille, est reine de Navarre de 1425 à 1441.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parfois appelée Blanche d'Évreux, elle est à sa naissance une fille cadette de Charles III, roi de Navarre et de l'infante Éléonore de Castille.

En 1402, elle épouse, Martin Ier « le Jeune » (1374-1409), roi de Sicile, fils et héritier de Martin Ier « l'Humain » roi d'Aragon (1396 - 1410). Par ce mariage, Blanche fut reine de Sicile. À la mort de Martin le Jeune en 1409, elle est nommée gouverneur du royaume de Sicile par le nouveau roi son beau-père. À la mort de celui-ci en 1410 elle devient régente du royaume durant l'interrègne aragonais qui suit le décès.

En 1413, devenue héritière du royaume de Navarre à la mort de sa soeur ainée Jeanne, elle quitte la Sicile pour retourner auprès de son père.

Son beau-frère veuf Jean Ier de Foix est un temps prétendant pour l'épouser mais sa candidature est finalement écartée. En 1420, Blanche de Navarre épousa finalement en secondes noces l'infant Jean d'Aragon (1398-1479) et donna naissance à un héritier dès 1421. Jean était le second fils du roi d'Aragon nouvellement élu Ferdinand Ier (1380-1416) et de l'infante Éléonore de Castille (1374-1435).

À la mort de Charles III (1425), Blanche et Jean deviennent souverains de Navarre. Blanche gouverne effectivement le royaume, tandis que Jean en est régulièrement absent car continuellement impliqué dans des conflits féodaux personnels en Castille ou secondant son frère ainé Alphonse V d'Aragon dans les guerres de Naples. Ces absences retardent même le couronnement des souverains jusqu'en 1429. Les agissements de son mari en Castille entrainent en réaction une campagne militaire du roi Jean II de Castille contre la Navarre même (guerre de 1429-1430 (es)).

Blanche obtient, après hommage rendu à Jean, duc de Bedford le 22 avril 1428, la restitution du duché de Nemours, saisi depuis 1425 par Henri VI, roi de France et d'Angleterre. En 1437 les troupes de Charles VII chassent les Anglais de la région, mais Blanche obtient toutefois la jouissance du duché par lettres du 9 février 1438[1].

En 1440, laissant son fils Charles comme lieutenant-général en Navarre, elle se rend en personne à la cour de Castille, où se trouve alors son mari rentré en grâce auprès du roi Jean II, à l'occasion du mariage de sa fille avec le prince des Asturies. La cérémonie à lieu le 16 octobre 1440 en la cathédrale de Valladolid. Blanche meurt de maladie pendant ce séjour en Castille à Santa María la Real de Nieva le 3 avril 1441.

En 1441, après la mort de Blanche, Jean II usurpa le trône de Navarre jusqu'à sa mort, au détriment successif de leurs trois enfants communs.

Le règne de Blanche de Navarre est donc une période de paix suivie d'une longue période de crises (guerre civile de Navarre).


Mariages et descendance[modifier | modifier le code]

Elle est mariée par contrat à Catane le 21 mai 1402, puis en personne le 26 décembre 1402 à Cagliari avec Martin de Sicile. De ce mariage nait un fils unique, mort jeune:

  • Martin de Sicile (1406-1407)

En secondes noces, elle épouse, par contrat le 6 novembre 1419 à Olite et en personne le 10 juin 1420 à Pampelune, l'infant Jean d'Aragon (1398-1479, dont elle a trois enfants:

Ascendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anthony, Raoul: Identification et Étude des Ossements des Rois de Navarre inhumés dans la Cathédrale de Lescar, Paris, Masson, 1931
  • Maria Rita Lo Forte Scirpo : C'era una volta una regina ... : due donne per un regno : Maria d'Aragona e Bianca di Navarra, Napoli : Liguori, (ISBN 88-207-3527-X), 2003
  • (ca) Jaume Sobrequés i Callicó et Mercè Morales i Montoya, Contes, reis, comtesses i reines de Catalunya, Barcelone, Editorial Base, coll. « Base Històrica » (no 75), , 272 p. (ISBN 978-84-15267-24-9), p. 173-174

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]