Blanche Ire de Navarre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Moyen Âge
Cet article est une ébauche concernant le Moyen Âge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blanche de Navarre.
Blanche Ire
Signature de Blanche de Navarre
Signature de Blanche de Navarre
Titre
Reine de Navarre

(15 ans 6 mois et 24 jours)
Couronnement , en la cathédrale de Pampelune
Prédécesseur Charles III
Successeur Jean II
Biographie
Dynastie Maison capétienne d'Évreux-Navarre
Nom de naissance Blanche de Navarre
Date de naissance
Lieu de naissance Pampelune (Navarre)
Date de décès
Lieu de décès Santa María la Real de Nieva (Castille)
Sépulture Santa María la Real de Nieva
Père Charles III de Navarre
Mère Éléonore de Castille
Conjoint Martin Ier de Sicile puis Jean II d'Aragon
Enfants Charles de Viane Blanche II de Navarre Éléonore de Navarre

Blanche Ire de Navarre
Monarques de Navarre

Blanche Ire de Navarre, née le et morte le à Santa María la Real de Nieva, Castille, Espagne, est Reine de Navarre de 1425 à 1441.

Elle est la fille de Charles III, roi de Navarre et de l'infante Éléonore de Castille.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Parfois appelée Blanche d'Évreux, en 1402, elle épouse en premières noces Martin Ier « le Jeune » (1374-1409), roi de Sicile, fils et héritier de Martin Ier « l'Humain » roi d'Aragon (1396 - 1410). Par ce premier mariage, qui ne laissa pas d'enfants, Blanche fut reine consort de Sicile. À la mort de Martin le Jeune en 1409, elle est nommée procureur du royaume de Sicile.

En 1420, Blanche de Navarre épousa en secondes noces l'infant Jean d'Aragon (1398-1479), qui devint par ce mariage roi consort de Navarre sous le nom de Jean II.

Jean était le second fils du roi d'Aragon Ferdinand Ier (1380-1416) et de l'infante Éléonore de Castille (1374-1435). En 1458, à la mort de son frère aîné le roi Alphonse « le Magnanime », il devint en outre roi d'Aragon, de Valence, de Majorque, de Sardaigne et de Sicile, sous le nom de Jean II, jusqu'à sa mort en 1479.

En 1441, après la mort de Blanche, Jean II usurpa le trône de Navarre jusqu'à sa mort, au détriment successif de leurs trois enfants communs :

Après la mort de Jean II, Éléonore, qui avait épousé en 1436 le comte de Foix Gaston IV (1422-1472), devint à son tour reine de Navarre pour quelques mois seulement, transmettant la couronne à son petit-fils François Phébus.

À titre purement anecdotique, il faut remarquer que Blanche et son second mari Jean II avaient chacun une mère appelée Éléonore de Castille, lesquelles princesses étaient cousines germaines.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anthony, Raoul: Identification et Étude des Ossements des Rois de Navarre inhumés dans la Cathédrale de Lescar, Paris, Masson, 1931
  • Maria Rita Lo Forte Scirpo : C'era una volta una regina ... : due donne per un regno : Maria d'Aragona e Bianca di Navarra, Napoli : Liguori, ISBN 88-207-3527-X, 2003
  • (ca) Jaume Sobrequés i Callicó et Mercè Morales i Montoya, Contes, reis, comtesses i reines de Catalunya, Barcelone, Editorial Base, coll. « Base Històrica » (no 75), , 272 p. (ISBN 978-84-15267-24-9), p. 173-174

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]