Agnès de France (1260-1325)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Agnès de France et Agnès de Bourgogne (homonymie).
Agnès de France
Sceau d'Agnès de France
Sceau d'Agnès de France
Titre
Duchesse de Bourgogne
Prédécesseur Béatrice de Navarre
Successeur Jeanne de Bourgogne
Biographie
Dynastie Capétiens directs
Date de naissance v. 1260 ou 1265
Date de décès
Lieu de décès Lantenay (Bourgogne)
Sépulture Abbaye de Cîteaux
Père Louis IX de France
Mère Marguerite de Provence
Conjoint Robert II de Bourgogne
Enfants Jean
Marguerite
Blanche
Marguerite
Jeanne
Hugues V
Eudes IV
Marie
Louis
Robert

Agnès de France, née vers 1260 ou 1265, morte le à Lantenay, est une princesse capétienne française, fille du roi Louis IX, devenue duchesse de Bourgogne par son mariage avec le duc Robert II.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dernière fille de Louis IX, dit saint Louis, roi de France et de son épouse Marguerite de Provence, Agnès est mariée en 1279 à Robert II, duc de Bourgogne (1272-1306).

De cette union sont nés :

À la mort de son époux en 1306, elle devient régente du duché et exerce la tutelle de ses enfants.

En 1316, à la mort du roi Louis X le Hutin, elle défend les droits de sa petite-fille Jeanne au trône de France face aux ambitions du régent Philippe de Poitiers, frère du défunt. Malgré cela, ce dernier accède au trône en novembre de la même année, après la mort du jeune roi Jean Ier le Posthume.

En 1323, Agnès de France fait son testament au manoir d'Arcenant. Elle meurt deux ans plus tard et est inhumée à l'abbaye de Cîteaux.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]