Marguerite de Brabant (1276-1311)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marguerite de Brabant (homonymie).
Marguerite de Brabant
Margaret of Brabant.jpg

Marguerite de Brabant dans la Zbraslavská kronika

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 35 ans)
GênesVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Enfants
Jean Ier de Bohême
Marie de Luxembourg
Béatrice de Luxembourg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Étape de canonisation
Giovanni Pisano, Elevatio animae, monument funéraire à Margaret de Brabant, détail, Gênes, Museo di Sant'Agostino, 1313-1314. Photo par Paolo Monti.

Marguerite de Brabant (-, Gênes), reine consort de Germanie, fille de Jean Ier de Brabant et de Marguerite de Flandre. À la suite d'un accord de paix survenu entre les maisons de Brabant et de Luxembourg après la bataille de Worringen, elle épouse le comte Henri de Luxembourg à Tervuren le [1], puis devient impératrice consort du Saint-Empire après son couronnement à Aix-la-Chapelle avec son époux le .

Marguerite accompagne son mari lors de sa campagne d'Italie en 1310. Elle tombe malade pendant le siège de Brescia et meurt quelques mois plus tard à Gênes, où elle est enterrée. Le célèbre sculpteur Giovanni Pisano construit un monument à sa mémoire commandée par l'empereur en 1313.


De son union avec Henri VII, elle a trois enfants :

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]