Solingen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Solingen (homonymie).

Solingen
Solingen
Blason de Solingen
Héraldique
Drapeau de Solingen
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of North Rhine-Westphalia.svg Rhénanie-du-Nord-Westphalie
District
(Regierungsbezirk)
Düsseldorf
Arrondissement
(Landkreis)
Solingen (ville-arrondissement)
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
5
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Tim Kurzbach SPD
2015-
Partis au pouvoir SPD
Code postal de 42601 à 42719
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
05 1 22 000
Indicatif téléphonique 0212
Immatriculation SG
Démographie
Population 158 726 hab. ()
Densité 1 773 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 10′ 59″ nord, 7° 04′ 59″ est
Altitude Min. 53 m
Max. 276 m
Superficie 8 954 ha = 89,54 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Solingen

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Solingen
Liens
Site web www.solingen.de

Solingen est une ville en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Elle occupe la frange nord du pays de Berg, au sud de la Ruhr. Elle compte environ 160 000 habitants.

Solingen est appelée la « ville des lames » car c'est sa spécialité depuis le Moyen Âge. Encore de nos jours, 90 % des couteaux allemands y sont forgés à l'acier au vanadium.

Solingen fut mentionnée pour la première fois en 965. Ce fut un petit village pendant des siècles, fortifié au XVe siècle. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la ville fut totalement anéantie. Les bâtiments remarquables sont :

Histoire[modifier | modifier le code]

Appartenances historiques

Blason du Comté de Berg Comté de Berg 1133-1380
Blason du Duché de Berg Duché de Berg 1380-1806
Drapeau du Grand-duché de Berg Grand-duché de Berg 1806-1813
Drapeau de la Prusse Royaume de Prusse (Province de Juliers-Clèves-Berg) 1816-1822
Drapeau de la Prusse Royaume de Prusse (Province de Rhénanie) 1822-1918
Drapeau de la république de Weimar République de Weimar 1918-1933
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand 1933-1945
Drapeau de l'Allemagne occupée Allemagne occupée 1945-1949
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1949-présent

Économie[modifier | modifier le code]

La ville abrite une usine de fabrication de roues tôle du groupe Allemand mefro wheels, ainsi qu'une unité de production du confiseur allemand Haribo. Enfin, et non des moindres, les célèbres coutelleries Zwilling et Wüsthof ont leur usine et siège social à Solingen, ainsi que l'entreprise d'électroménager Krups.

Transports[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Trolleybus de Solingen.
  • La ville est accessible par autoroute et par chemin de fer (gare de Solingen-Ohligs).
  • La ville de Solingen présente la particularité d'être une des trois villes allemandes dont les transports urbains sont dotés d'un réseau de trolleybus, réseau qui fête ses 60 ans d’existence le 30 juin 2012. La ligne 683 a utilisé une plaque tournante pour trolleybus jusqu'au 15 novembre 2009. En 2012 le réseau comptait 6 lignes de trolleybus en exploitation, avec 35 trolleybus articulés Vanhool-Kiepe livrés de 2001 à 2003 et de 15 trolleybus Hess-Kiepe livrés de 2009 à 2010.
  • Il y a près de Solingen le viaduc de Müngsten (1897), le plus haut viaduc ferroviaire d'Allemagne.
Müngstener Brücke

Manifestations sportives[modifier | modifier le code]

La ville a accueilli les championnats du monde de cyclisme sur route en 1954.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

La ville de Solingen est jumelée avec :

Attentat xénophobe de 1993[modifier | modifier le code]

Le 29 mai 1993, cinq femmes turques, dont trois fillettes, meurent brûlées vives dans un incendie criminel xénophobe commis par des jeunes néo-nazis[1],[2],[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Samedi 29 mai - Cinq Turques brûlées vives à Solingen », sur LExpress.fr, (consulté le 2 août 2019)
  2. RTS.ch, « Histoire vivante du 01.08.2019 - L'Allemagne et ses démons (4/5) », sur rts.ch, (consulté le 2 août 2019)
  3. « Commémorations tendues d'un attentat anti-turc en Allemagne », sur www.romandie.com (consulté le 2 août 2019)