Bart le génie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bart le génie
Saison 1
Épisode no 2

Titre original Bart the Genius
Titre québécois Bart le génie
Code de production 7G02
1re diffusion aux É.-U.
1re diffusion en France
Tableau noir Je ne gaspillerai pas de craie
Gag du canapé Quand la famille s'assoit, Bart est propulsé dans les airs. Il retombe devant la télévision.
Scénariste Jon Vitti
Réalisateur David Silverman
Chronologie
Listes
Liste des épisodes de la saison 1
Liste des épisodes des Simpson

Bart le génie (Bart the Genius dans la version originale) est le 2e épisode de la première saison de la série télévisée d'animation Les Simpson. Il s'agit du premier épisode écrit par Jon Vitti. C'est également le tout premier épisode a utiliser le générique des Simpson.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En jouant au Scrabble avec sa famille pour se préparer au test de QI qu'il devra effectuer le lendemain, Bart, qui ne prend pas le jeu au sérieux, place toutes ses lettres au hasard, ce qui forme un mot inexistant causant la rage d'Homer qui le poursuit dans la maison.

Le lendemain à l'école, pour se venger de Martin Prince, un camarade de classe surdoué qui l'a dénoncé au principal Skinner pour avoir vandalisé un mur de l'école, Bart échange sa copie du test de QI avec la sienne. Durant la rencontre avec les parents de Bart pour parler de son comportement, le psychologue J. Loren Pryor détermine qu'il est un génie en se basant sur ses résultats au test et, bien qu'étant surpris, Homer, Marge et le principal Skinner sont ravis et décident d'inscrire Bart dans une école pour des enfants ayant des compétences académiques avancées, même si Lisa refuse de croire que son frère est un génie.

Dans sa nouvelle école, Bart ne se sent pas à sa place parmi les autres étudiants s'intéressant à des sujets plus avancés, ne partageant pas les mêmes centres d'intérêts et le méprisant. Ceux-ci utilisent leurs grandes connaissances des différents systèmes de mesure pour piéger Bart et s'attribuer son repas, toutefois, chez-lui, il jouit de la nouvelle attention que lui porte désormais son père. Tous les membres de la famille sont forcés par Marge d'assister contre leur gré à un opéra pour développer la culture de Bart. Après avoir visité son ancienne école, où ses anciens amis le rejettent étant donné son intelligence supérieure, Bart se prépare à confesser ses mensonges à son père, mais abandonne l'idée quand celui-ci lui propose de jouer à la balle avec lui.

Quand son projet de science explose, il explique à Dr Pryor qu'il aimerait retourner dans son ancienne école pour étudier le comportement des élèves ordinaires, mais après avoir tenté de rédiger son projet d'étude sans succès, il décide de confesser sa tricherie. Le soir à la maison, pendant qu'Homer l'aide à se nettoyer, Bart décide de lui dire la vérité, en ajoutant qu'il a apprécié les dernières semaines puisqu'ils sont devenus plus proches que jamais, ce qui pousse de nouveau Homer à le poursuivre furieusement dans la maison alors qu'il est nu.

Premières apparitions[modifier | modifier le code]

Conception[modifier | modifier le code]

Le concept de l'épisode développé par le scénariste Jon Vitti a commencé avec une longue liste de mauvaises actions que Bart pourrait commettre ainsi que leurs conséquences potentielles dont la seule idée ayant le potentiel de former un épisode avec un concept intéressant était celle de Bart trichant à un test de QI. Cette idée est basée sur un événement provenant de l'enfance de Vitti lorsqu'un grand nombre de ses camarades de classe ne voulait pas prendre un test de QI au sérieux, souffrant ainsi de mauvais traitements académiques. Étant donné que le personnage de Bart semblait déjà ne pas être intelligent, il a inversé la situation pour écrire l'épisode.

Cet épisode est le premier de la série à comporter un générique de début ainsi qu'un gag du canapé. Matt Groening a réalisé cette scène dans le but de diminuer l'animation à produire pour chaque épisode. Cependant, il a placé deux gags qui changent chaque semaine en compensation pour les scènes qui se répètent. Étant donné que Groening n'avait pas porté attention à la télévision depuis son enfance, il n'était pas au courant que des séquences d'introduction d'une telle durée étaient maintenant rares. Comme les épisodes devenaient de plus en plus longs, l'équipe de production était peu enthousiaste à l'idée de réduire la durée des histoires pour laisser place au générique complet, alors des versions plus courtes de celui-ci ont été créées. C'est également le premier épisode où Bart dit sa réplique culte qui est « Va te faire shampouiner » dans la version française, « Mange de la crotte » dans la version québécoise et « Eat my shorts » dans la version originale.

L'animation finale de l'épisode comportait plusieurs problèmes. Par exemple, la banane dans la scène d'ouverture de l'épisode n'était pas de la bonne couleur parce que les animateurs coréens ne connaissaient pas ce fruit. Aussi, la scène finale du bain était particulièrement problématique, incluant des erreurs de synchronisation des lèvres. La version qui a été diffusée était la meilleure de plusieurs essais.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (juin 2018).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
  • L'intrigue de l'épisode est similaire à celle d'un épisode de la série télévisée américaine Leave It to Beaver dans lequel Beaver changeait d'école car il avait échangé sa copie d'un test de QI avec le meilleur élève de la classe.
  • Au début de l'épisode, Maggie écrit « EMCSQU » avec ses blocs en référence à l'équation E=mc2 formulée par Albert Einstein, les lettres « S », « Q » et « U » formant le début du mot anglais « square » qui signifie « carré ». De plus, une photo d'Einstein est accrochée sur un mur du bureau de Dr Pryor. Une autre référence à Einstein est faite plus tard dans l'épisode, quand Homer parle des erreurs possibles qu'a commis Einstein avant d'inventer l'ampoule électrique pour consoler Bart, il le confond cependant avec Thomas Edison.
  • Les Simpson jouent au Scrabble au début de l'épisode. Cette scène est d'ailleurs inspirée du court-métrage d'animation Le P'tit Chaos sorti en 1985.
  • La visualisation de Bart du problème mathématique est en partie inspirée par le style du dessinateur Saul Steinberg. L'apparition croissante des nombres dans cette scène a aussi été utilisée par David Silverman dans la pièce intitulée The Adding Machine.
  • Dans la nouvelle école de Bart, plusieurs livres connus sont présents, dont Crime et Châtiment, Nana d'Émile Zola, Moby Dick, Le Paradis perdu, Iliade d'Homère, Odyssée d'Homère et Candide. De plus, des livres portant des noms de personnalités connues sont aussi présents, incluant Platon, Pouchkine, Shakespeare, Léonard et Balzac.
  • La nouvelle institutrice de Bart mentionne les travaux de Sigmund Freud quand la classe discute à propos des paradoxes. De plus, une élève cite l'écrivain militaire romain Végèce.
  • Le chef d'orchestre de l'opéra auquel vont assister les Simpson se nomme Boris Csuposki, en référence à Gábor Csupó, le producteur de l'animation de la série à cette époque.
  • Les Simpson assistent à une représentation de l'opéra intitulée Carmen de Georges Bizet. Pendant cette représentation, Bart parodie d'ailleurs la célèbre aria intitulée Votre toast, je peux vous le rendre provenant de cette pièce.
  • Lorsque Bart propose au Dr Pryor d'étudier le comportement des enfants ordinaires, ce dernier compare ce projet à l'étude des chimpanzés qu'a fait Jane Goodall dans la version originale. Dans la version québécoise, il parle de gorilles au lieu de chimpanzés alors qu'il parle de Tarzan au lieu de Goodall dans la version française. D'ailleurs, cette référence a enchanté Goodall, qui a par la suite envoyé une lettre au studio, ainsi qu'une copie autographiée de son livre à Vitti.
  • La scène où Homer dit à Bart qu'il fera tout ce qu'il désire s'il lui ouvre la porte fait penser à la scène du film Shining où Jack Torrance (Jack Nicholson) se fait enfermer dans un placard par sa femme. En effet, celui-ci utilise la même tactique pour convaincre sa femme de le libérer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]