Armorial des familles basques (Bi - Bu)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article décrit l'armorial des familles basques par ordre alphabétique et concerne les familles dont les noms commencent par les lettres « Bi » successivement jusqu’à « Bu ».

Blasonnements[modifier | modifier le code]

Bi[modifier | modifier le code]

Famille Biamonte (Navarre):

Blason Blasonnement :
Losangé d'argent et de gueules[1].
Commentaires : Famille originaire de France, établie en Navarre où elle fonda une maison noble.

Famille Bidabe (Pays de Mixe):

Blason Blasonnement :
D'argent au sanglier passant de sable, surmonté de cinq chênes de sinople[2].

Famille Bidart (Behasque):

Blason Blasonnement :
De gueules à cinq lions rampants d'or posés en sautoir[1].

Famille Bidarte (Guipuscoa):

Blason Blasonnement :
Mantelé, au 1 d'or à la bande d'azur; au 2 d'azur à l'étoile d'or; au 3 de gueules au mouton d'argent; à la bordure générale de gueules à huit flanchis d'or et huit croisettes du même, alternées. Alias: coupé d'or à la feuille de peuplier de gueules, et d'azur à une coquille d'argent[3].
Commentaires : Famille du Pays de Mixe, établie à Espelette, en Labourd, à Fontarrabie, à Lezo, sur la côte du Guipuscoa, Mondragôn (Arrasate), Guipuscoa, où elle est citée en 1429.

Famille Bidarteardaiz (Pays de Mixe):

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 d'or à la feuille de peuplier de gueules; coupé d'azur à une coquille d'argent; aux 2 et 3 d'or à trois pals de gueules, au chef d'azur chargé de deux étoiles d'argent[3].

Famille Bidegain (Pays de Mixe):

Blason Blasonnement :
D'or au lion d'azur, armé, lampassé et villené de gueules (qui est Gramont)[2].
Commentaires : En 1435, Guillaume de Gramont était seigneur de Bidaghain.

Famille Bidou de Saint-Martin (Arbéroue):

Blason Blasonnement :
D'argent au chêne de sinople, au sanglier de sable brochant sur le fût; parti barré de gueules et d'hermines de six pièces.
Commentaires : Filiation établie depuis noble Jean de Bidou, abbé laïc d'Orin, allié vers 1620 à Gracianne de Marca, sœur de l'archevêque de Paris.

Famille Biguezal (Navarre):

Blason Blasonnement :
D'or à sept burelles de sable[4].
Commentaires : Maison noble du lieu de Biguezal, dans la vallée de Romanzado, près de Sangüesa.

Famille Bilbao (Biscaye):

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 d'argent au chêne arraché de sinople; aux 2 et 3 d'or au loup de sable, armé de gueules, celui du quartier 2 tourné à dextre, celui du 3 à senestre[5].
Commentaires : Maison noble de Bilbao dont sont issus les rameaux établis à Amorebieta, Bakio, Durango, Erandio, Plentzia et Villaro, tous en Biscaye. Un autre rameau s'établit en Navarre, à Cascante, près de Tudela.

Famille Billanueva (Basse-Navarre):

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 de gueules au lévrier d'argent; aux 2 et 3 d'or à l'oiseau de sable[3].
Commentaires : Famille d'Uhart-Cize, établie au Guipuscoa et Alava. Habitants d'Oñate en 1388.

Famille Billotx (Roncal):

Blason Blasonnement :
D'azur au pont a trois arches d'or accompagné en pointe d'un mont à trois coupeaux d'argent, surmonté d'une tête de roi maure de sable, couronnée d'or et ensanglantée de gueules (Armes de la vallée de Roncal).

Famille Bimein (Soule):

Blason Blasonnement :
Commentaires : Famille de Domezain, potestats héréditaires de Soule. Gratian, seigneur de Bimein, assista en 1520 à la promulgation de la coutume de Soule.

Famille Biolante (Navarre):

Blason Blasonnement :
Parti, au 1 d'or à deux pals de gueules; au 2 écartelé aux 1 et 4 d'argent semé d'hermines de sable; aux 2 et 3 d'azur semé de fleurs de lys d'or, et deux feuilles de peuplier d'argent brochants sur les lys[1].
Commentaires : Famille originaire de France, établie en Navarre.

Famille Birto (Cinco Villas):

Blason Blasonnement :
D'azur à trois pommes de pin (d'or) posés 2 et 1; à la bordure de gueules chargée de six châteaux d'or. Alias: parti, au 1 d'azur à trois feuilles de figuier d'or posées 2 et 1; au 2 de gueules à six châteaux d'or posés en deux pals. À la bordure générale de vair d'argent et de sable. Alias: d'argent à deux loups rampants et affrontés de sable[3].
Commentaires : Maison de Bera (Vera de Bidassoa) dont un rameau s'établit à Corella, au sud de la Navarre.

Famille Birto de Bera (Cinco Villas):

Blason Blasonnement :
Coupé, au 1 d'azur au château d'argent, au chef du même à deux triangles de vair; au 2 écartelé d'or à l'arbre de sinople, et d'argent à trois fasces d'azur. A la bordure générale de gueules à huit flanchis d'or[3].
Commentaires : Famille établie dans La Rioja.

Famille Biscaye (Comtes de) (Biscaye):

Blason Blasonnement :
D'argent au chêne terrassé de sinople accompagné de deux loups passants de sable posés l'un sur l'autre, celui de la pointe brochant sur le fût du chêne.
Commentaires : Les vicomtes de Biscaye sont issus de Eneco Garcia, troisième fils de Garcia II Eneco, roi de Pampelune de 860 à 882, et d'Urraca Sanchez, fille de Sanche Sancion, duc de Vasconie.

Famille Bizcarret (Navarre):

Blason Blasonnement :
D'or à quatre bandes d'azur[1].
Commentaires : Maison noble près de Roncevaux, dans la vallée de Serro.

Famille Bizcondatia (Ossès):

Blason Blasonnement :
D'argent à une fasce d'azur[2].

Bl[modifier | modifier le code]

Famille Blandin (Guipuscoa):

Blason Blasonnement :
D'azur au daim d'argent passant sur une terrasse de sinople; au chef d'argent chargé de trois étoiles d'azur[5].
Commentaires : Famille originaire de Bresse, établie au Guipuscoa.

Bo[modifier | modifier le code]

Famille Boby (Bayonne):

Blason Blasonnement :
D'azur à une montagne d'argent sur une onde de gueules, un pigeon d'argent posé sur la montagne, et un soleil d'or naissant du chef[6].
Commentaires : Dominique Boby, bourgeois et homme d'affaires de Bayonne, reçut d'office, en 1701, les armes suivantes, en vertu de l'édit de novembre 1696: de sable au sautoir componé d argent et de gueules.

Famille Boitet (Bayonne):

Blason Blasonnement :
D'argent à une coupe de gueules accostée de deux poissons d'azur[7].
Commentaires : N. Boitet, bourgeois et jurat de Bayonne, reçut d'office ces armes en 1701.

Famille Bolivar (Biscaye):

Blason Blasonnement :
D'azur à la roue de moulin d'argent (maison souche)[5].
Commentaires : Bolibar, qui signifie "prairie du moulin". Ancien lignage de Biscaye dont la maison souche se trouvait, avec son moulin, au village de Bolibar, vallée de Ondarroa, au sud de Markina. Le village de Bolibar fut fondé par les seigneurs de ce nom au Xe siècle. Le palacio de Bolivar se situe face à l'église. Des Bolivar de Sodupe sont issus de ceux établis à Carthagène, en Colombie. De la maison souche Bolivar Jauregui, de Bolibar, est issu Simon de Bolivar, établi au Venezuela et dont descendait Simon José Antonio de Bolivar y Palacios (1783-1830), général vénézuélien, surnommé el Libertador, héros de l'indépendance des pays d'Amérique du sud et fondateur de la Colombie, du Venezuela, de l'Équateur, du Pérou et de la Bolivie.

Famille Boloqui (Labourd):

Blason Blasonnement :
D'azur à trois monts d'or sommés chacun d'une croix d'argent[3].

Famille Bonel (Roncal):

Blason Blasonnement :
Écartelé, au 1 de gueules au château d'or, deux lévriers au naturel attachés à la porte, accompagné en chef d'un bonnet de sable; au 2 d'or à cinq feuilles de peuplier de gueules posées en sautoir, accostées de deux pins de sinople; au 3 d'argent à une onde d'azur et d'argent en pointe; au chef d'or; au 4 de gueules à l'arbre cousu de sinople accompagné d'une chèvre d'argent appuyée contre le tronc. À la bordure générale de gueules à six flanchis d'or[5].
Commentaires : Primitivement, cette famille roncalaise portait les armes de la vallée. Par la suite, la famille adopta des armes personnelles.

Famille Boneta (Navarre):

Blason Blasonnement :
De gueules à l'aigle d'argent[4].

Famille Bonihort (Labourd):

Blason Blasonnement :
Commentaires : Maison noble de Biriatou. Les seigneurs de Bonihort sont cités dès 1320. En 1414, le seigneur de Bonihort, en compagnie de ceux d'Urtubie et de Saint-Pée, était opposé aux chanoines de Bayonne au sujet des droits seigneuriaux sur Saint-Jean-de-Luz, droits que le roi maintint aux chanoines.

Famille Borda (Ostabaret):

Blason Blasonnement :
D'azur au bourdon de pèlerin d'or accompagné au canton senestre du chef d'un croissant d'argent, les pointes en bas, et une orle dentelée d'argent[2].

Famille Borda (vallée du Baztan):

Blason Blasonnement :
Parti, au 1 de... à deux lunes renversées échiquetées (d'argent et de sable) ; coupé de... à six cotices en barre de... ; au 2 échiqueté d'argent et de sable[5].
Commentaires : Maison noble de Maya de Baztan qui essaima dans d'autres localités de la vallée, Arizcun et Elvetea, ainsi qu'à Pampelune et Tafalla, au sud de la Navarre.

Famille Borda (Pays basque):

Blason Blasonnement :
Écartelé, au 1 d'or à trois chevrons de gueules; au 2 d'azur au paon rouant d'argent; au 3 d'azur à trois poissons d'argent posés en fasce l'un sur l'autre; au 4 d'or au lévrier de gueules accolé et lié en boucle d'argent.
Commentaires : Famille qui, comme son nom l'indique, serait originaire du Pays basque et s'établit à Dax, en sud Gascogne.

Famille Bordabere (vallée du Baztan):

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 de gueules au chaînes de Navarre d'or; aux 2 et 3 d'or au châtaignier de sinople accompagné d'un ours de sable appuyé contre le tronc[1].
Commentaires : Famille d'Elizondo.

Famille Bordaberri (vallée du Baztan):

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 de gueules au chaînes de Navarre d'or; aux 2 et 3 d'or à trois fleurs de lys de gueules 2 et 1[1].
Commentaires : Famille de Yanci.

Famille Bordas (Basse-Navarre):

Blason Blasonnement :
D'azur au bourdon de pèlerin d'or, surmonté d'un croissant d'argent; à la bordure dentelée d'argent, (voir URDAX). Alias: d'or au magnolier au naturel, fruité d'argent[3].
Commentaires : Famille de l'Ostabarret. Habitants d'Oyarzun, au Guipuscoa, en 1625.

Famille Bornas (vallée de Salazar):

Blason Blasonnement :
De gueules au loup au naturel, armé d'or, ravissant un agneau d'argent[1].
Commentaires : Famille d'Ochagavía, au nord de la vallée de Salazar.

Famille Bortairi (vallée du Baztan):

Blason Blasonnement :
Échiqueté d'argent et de sable (armes de la vallée)[5].

Famille Bosquet (Navarre):

Blason Blasonnement :
D'or à la croix vuidée de gueules[5].
Commentaires : Famille du Béarn. Anne de Bosquet, dame de Tournay, fille de Jean de Bosquet, baron de Pouguet et chancelier de Navarre, épousa Antoine de Peralta, second marquis de Falces, comte de Santesteban de Lerin, camérier de Navarre.

Famille Bouquer (Guipuscoa):

Blason Blasonnement :
D'or à trois têtes de sanglier coupées, 2 et 1, sur une onde d'azur et d'argent[5].
Commentaires : Famille d'origine française, établie à Zumaia, en Guipuzcoa, alliée aux Gamboa. La branche qui s'allia aux Gamboa porte : mantelé un 1 de Bouquer (ci-dessus), au 2 de Gamboa, au 3 de Zarautz.

Famille Boville (Cinco Villas):

Blason Blasonnement :
Mantelé, aux 1 et 2 d'or à deux cerfs passants de gueules, aux ramures de sinople; au 3 échiqueté de quinze pièces d'azur et d'argent[5].
Commentaires : Famille d'origine française établie à Lesaka, dans les Cinco Villas.

Br[modifier | modifier le code]

Famille Bregenz (Navarre):

Blason Blasonnement :
D'azur à une tour d'argent sur une onde d'argent et d'azur[5].
Commentaires : Famille originaire de Bregenz, sur le lac de Constance, en Suisse, établie en Navarre où elle est citée dès 1218.

Famille Brena (Biscaye):

Blason Blasonnement :
D'azur à trois fasces ondées d'argent[3].
Commentaires : Maison infançonne de Sangrices, localité de Carranza, à l'ouest de la Biscaye. Cette famille serait originaire du Béarn. Maintenue de noblesse à Valladolid en 1786.

Famille Brethous (Bayonne):

Blason Blasonnement :
D'argent à l'arbre arraché de sinople, soutenu par deux lévriers affrontés de gueules, accolés d'or.
Commentaires : Famille patricienne de Bayonne dont la filiation est établie depuis Séverac Brethous, procureur des terres de Montgaillard, Boulin et Bahus, vivant en 1660.

Famille Breton (Navarre):

Blason Blasonnement :
D'azur à deux loups passants d'or l'un sur l'autre, accompagnés en abîme d'une étoile d'argent. À la bordure d'or chargée de huit sautoirs (flanchis) de gueules[5].
Commentaires : Famille originaire de Bretagne très anciennement établie en Navarre. Ximen Breton suivit le roi Thibaut II de Navarre à la Croisade de saint Louis en 1270.

Famille Brindos (Anglet):

Blason Blasonnement :
Commentaires : Les seigneurs de Brindos sont cités dès le XVe siècle. Johannes de Brindos en 1449 et Menjoin de Berindos et Mariotte de Casaube, en 1438[8].

Famille Broussain (Hasparren):

Blason Blasonnement :
De gueules au chevron d'argent[1].
Commentaires : Patronyme dérivé de Burguzahar.

Famille Bruix (Bayonne):

Blason Blasonnement :
Parti de gueules et d'argent à deux fasces de l'un en l'autre, la fasce inférieure de gueules à senestre soutenue et surmontée d'un ours de sable; au franc quartier de gueules au portique ouvert à deux colonnes surmontées d'un fronton d'argent, accompagné des lettres initiales D.A. (Domus Allissima) du même (qui est des barons officiers de la Maison de l'Empereur)[1],[9],[10].
Commentaires : Etienne Eustache Bruix, né à Saint-Domingue en 1759, décédé le 18 mars 1805, fils d'un capitaine au régiment de Foix, était garde-marine en 1778, servit aux Indes, participa à la guerre d'Indépendance Américaine.

Famille Brunet (Bayonne):

Blason Blasonnement :
D'azur à l'agneau pascal d'argent, la croix et la banderole d'or; Alias: parti d'argent à une aigle bicéphale de sable, becquée et membrée de gueules[11].
Commentaires : Thomas Brunet, bourgeois, homme d'armes et trésorier de la ville de Bayonne fit enregistrer ses armes à l'Armoriai Général de 1696.

Famille Brunet (Biscaye):

Blason Blasonnement :
D'or au lévrier rampant de gueules; à la bordure componée de huit pièces de sable et d'argent[1].
Commentaires : Famille originaire de Bourgogne établie en Biscaye et en Catalogne.

Bu[modifier | modifier le code]

Famille Bucapaste (Biscaye):

Blason Blasonnement :
D'azur à une tête d'antilope d'or, couronnée du même, posée de face, brochant sur une crosse abbatiale d'argent posée en pal. À la bordure d'argent chargée de huit flanchis de sinople[5].
Commentaires : Très ancien lignage de la région de Busturia qui serait originaire de France ou d'Angleterre.

Famille Bullen (Labourd):

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 de gueules au léopard passant d'or, couronné du même, accompagné de trois roses d'argent, feuillées et épinées d'or; aux 2 et 3 d'argent au chevron d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or, cantonné de quatre tours de gueules, ouvertes d'or[5].
Commentaires : Famille originaire d'Angleterre, établie à Guéthary, sur la Côte basque, en 1486.

Famille Burdaspal (vallée du Roncal):

Blason Blasonnement :
D'or à quatre fasces d'azur[4].
Commentaires : Maison noble de Cortes, à l'extrême sud de la Navarre, établie dans toute la vallée du Roncal, notamment à Burgui, mais aussi à Aoiz et a Peralta.

Famille Burguete (Navarre):

Blason Blasonnement :
D'argent au chêne de sinople, au cerf passant au naturel brochant sur le fût de l'arbre[12].
Commentaires : Une maison noble du nom de Burguete existait dans le village, dont elle prit le nom.

Famille Burguzahar (Basse-Navarre):

Blason Blasonnement :
De gueules au chevron d'argent[13],[2],[4],[14].
Commentaires : Maison noble d'Asme, en Ostabat. Martin de Burguzahar, huissier, d'Asme, fut reçu aux États de Navarre en 1714 après démission de sa charge d'huissier.

Famille Burlastea (Labourd):

Blason Blasonnement :
D'or au chevron de sable accompagné de trois léopards passants de gueules, 2 et 1, et en pointe d'une onde d'azur et d'argent[1].
Commentaires : Maison noble de Cambo-les-Bains.

Famille Burlasteaberri (Labourd):

Blason Blasonnement :
Parti, au 1 au chevron dentelé de sable accosté de deux léopards passants de gueules et accompagné en pointe d'une onde d'azur et d'argent (qui est Burlastea); au 2 de gueules à la croix pommetée d'argent cantonnée de quatre feuilles de peuplier d'or; à la bordure générale d'argent chargée de huit fleurs de lys de gueules[1].
Commentaires : Maison noble, également de Cambo-les-Bains, dont est issue une branche établie au Québec dont était Augustin de Burlasteaberri, célèbre magistrat de Montréal au début du XVIIIe siècle.

Famille Burutain (Navarre):

Blason Blasonnement :
D'azur à la fasce échiquetée d'or et de sable accompagnée en chef d'un croissant renversé échiqueté d'or et de sable et en pointe d'un croissant renversé d'argent[5].
Commentaires : Maison noble du lieu de Burutain, dans la vallée d'Anué, dont elle prit le nom, et où elle est citée dès 1265.

Famille Bustamante (Biscaye):

Blason Blasonnement :
Parti, au 1 d'or à trois tourteaux d'azur; au 2 de gueuleS à la bande d'or engoulée de deux têtes de dragons de sinople, lampassés du même. A la bordure générale d'azur chargée de trois fleurs de lys d'or[5].
Commentaires : Famille de la région des Encartaciones, à l'ouest de la Biscaye.

Famille Bustingorri (Biscaye):

Blason Blasonnement :
D'or au chêne de sinople accompagné de deux loups de sable brochants sur le tronc, le second contourné; à la bordure de gueules chargée de huit coquilles d'or[3].

Famille Butron (Biscaye):

Blason Blasonnement :
De gueules à la croix d'argent chargée de cinq loups passants de sable, cantonnée de quatre sennes d'or[5]
Commentaires : Famille originaire de Santa Maria de Gàtica, près d'Uribe, en Biscaye, l'un des lignages les plus anciens du Pays basque réputé issu de Diego Lopez de Haro, 9e comte de Biscaye en 1288. Les Butron-Mùjica portaient: parti, au 1 les armes précédentes; au 2 de gueules à une bande d'or engoulée de deux têtes de dragons de sinople et accompagnée de deux écussons d'argent chargés chacun de trois fasces d'azur(qui est Mùjica).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l Armorial de Bayonne, Pays basque et sud Gascogne, Hubert Lamant, t.I (1981) et t. II (1984) (en collaboration avec Jean-Marie Régnier)
  2. a, b, c, d et e Drecho de la naturaleza, (manuscrit de la bibliothèque Mazarine, Paris), Martin de Biscat
  3. a, b, c, d, e, f, g, h et i diccionario onomastico y heraldico Vasco, Jaime de Querexeta, 7 vol. Bilbao 1970
  4. a, b, c et d Libro de armeria del reino de Navarra, publié par Faustino Menendez Pidal de Navascues, Bilbao, 1974
  5. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o et p El Solar Vasco-Navarro, A. et A. Garcia Caraffa, 6 vol. San Sebastian, 1966-1967
  6. PARIS, B. N. Ms.fr. 32.206, élection de Bayonne. n° 142.
  7. Ibidem, n°65
  8. Recherches historiques sur le Pays basque, Abbée Pierre Haristoy, 1883-1884
  9. Armorial du Premier Empire (1894-1897); Titres, anoblissements et pairies de la Restauration (1901-1906); Titres et confirmation de titres (1909), Albert Révérand
  10. B. N. Ms.fr. 12.206, élection de Bayonne, n° 81, 75 et 150.
  11. B. N. Ms.fr. 32.206, élection de Bayonne, n° 34.
  12. Heraldica municipal in Navarra. Tierras de cultura popular, Merindad de Pamplona, Merindad de Sangüesa, Merindad de Estella, Merindad de Tudela et Merindad de Olite. Diputacion foral de Navarra, Jesus Lorenzo Otazu Ripa, (1982-1984)
  13. Les entrées des nobles aux Etats de Navarre, Jean Berthier, in bulletin de la société des sciences, lettres et arts de Bayonne, 1962-1963
  14. A.D.P.A. C. 1533, 1534, 1536, 1537, 1539.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hubert Lamant-Duhart, Armorial du Pays basque (1997), J&D éditions (ISBN 2-84127-121-8)
  • Hubert Lamant-Duhart, 2 vol., Armorial de Bayonne, Pays basque et sud Gascogne, (tome 1, éditions Limarc), 1981-1994
  • Hubert Lamant-Duhart, Armoiries du Pays basque,
  • Hubert Lamant-Duhart, Saint-Jean-de-Luz, histoire d'une cité corsaire,
  • Hubert Lamant-Duhart, Saint-Jean-de-Luz en 1900,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Menu des armories des familles basques
A-Ak Al-Ap Ar-Az Ba-Beo Ber-Beu Bi-Bu Ca-Ce
Ch-Cu D Eb-Er Es-Ez F Gab-Gal Gam-Gar
Gas-Gor Got-Gur H Ib-In Ip-Ir Is-Iz J
Laa-Lar Las-Lez Lib-Luz Ma-Me Mi-Mu N Oa-On
Op-Oz

Liens externes[modifier | modifier le code]