Armorial des familles basques (Laa - Lar)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article décrit l'armorial des familles basques par ordre alphabétique et concerne les familles dont les noms commencent par les lettres « Laa » successivement jusqu’à « Lar ».

Laa[modifier | modifier le code]

Famille Laage (de) (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'argent à deux fasces de gueules.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[1].
Commentaires : N.de Laage, enseigne des vaisseaux du roi au département de Bayonne, enregistra ses urmes en 1698.

Lab[modifier | modifier le code]

Famille Labari (Basse-Navarre):

Blason: "D'argent, à un arbre de sinople, couché avec deux loups de sable un de chaque côté et face. Bordure de gueules, avec huit flanchis d'or "


Famille Labat (Bidarray) :

Blason Blasonnement :

Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources ;
Commentaires : Famille connue en Basse-Navarre depuis le XVIe siècle.

Famille Labayru (Vallée de Roncal) :

Blason Blasonnement :
D'azur au pont à trois arches d'or sur une onde d'argent et d'azur et trois rochers d'argent issants de l'onde, le pont supportant une tète de roi maure de sable, ensanglanté de gueules (qui sont l'une des versions des armes de la vallée du Roncal) ; avec la légende "Labayru" en lettres de sable sur l'arc du pont.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2]
Commentaires : Maison noble à Isaba. Une branche à Unx et une autre à Olite. Confirmation de noblesse en 1716 et 1776.

Famille Labetz (Pays de Mixe) :

Blason Blasonnement :
D'or au lion de gueules. Alias : d'or à l'étoile d'azur au canton dextre.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[3].
Commentaires : Le seigneur de Labetz avait entrée aux Etats de Navarre.

Famille Labezeche (Basse-Navarre) :

Blason Blasonnement :
D'azur au loup passant d'or, lampassé de gueules ; à la bordure componée d'argent et de gueules. Alias : d'argent au loup de sable ; à la bordure componée de quatorze pièces d'argent et de gueules.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[4]

Famille Laborde (Ostabaret) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, au 1 de gueules à deux lions rampants et affrontés d'or ; au 2 d'or à l'arbre de sinople et deux chiens affrontés de gueules appuyés contre le fût de l'arbre ; au 3 d'azur au serpent de sinople accompagné de trois croisettes d'argent ; au 4 d'argent à deux (?) étoiles de sable 2 et 1. Alias : d'argent à une rosé de gueules cantonnée de quatre groupes de trois noisettes au naturel.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2]
Commentaires : Famille qui semble originaire d'Oloron-Sainte-Marie, établie en Ostabaret et en Haute-Navarre. Reconnaissance de noblesse en 1756.

Famille Laborde-Noguez (de) (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'argent à l'arbre de sinople sur un tertre de sable, supporté par deux lions affrontés de gueules, et soutenu d'un croissant d'azur. Alias : d'or au chevron de gueules accompagné en pointe d'un lion rampant du même.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources ;

Lac[modifier | modifier le code]

Famille Lacar (Navarre) :

Blason Blasonnement :
Fascé d'argent et de sinople. Alias : d'or à trois fasces de sinople.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[4]
Commentaires : Maison noble du lieu de Lâcar, dont elle prit le nom, à Yerri, au nord d'Estella.

Famille Lacarre (Basse-Navarre) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 de Navarre (par concession du 17 février 1404 de Charles le Noble, roi de Navarre) ; aux 2 et 3 d'argent au lion d'azur, armé, lampassé et vilenné de gueules.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[5],[6].
Commentaires : Une première maison de Lacarre, très influente en Basse-Navarre, semble s'être éteinte en 1233.

Famille Lacarry (Soule) :

Blason Blasonnement :
D'azur à une serrure à quatre clous d'argent, accostée d'une clef d'or.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[7].
Commentaires : Ces armes pourraient évoquer le rôle des Lacarry gardiens des ports de la frontière avec l'Espagne, à l'extrémité sud-ouest de la vallée de la Soule où se trouvait la salle de Lacarry.

Famille La Chenaye (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'azur à trois chevrons découplés par le haut d'argent.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[8].
Commentaires : N. de La Chenaye, enseigne des vaisseaux du roi au département de Bayonne.
Note: le terme "découplé" est ici inapproprié; il s'agit d'une brisure et "par le haut" est inutile.

Famille Laclau (Bayonne) :

Blason Blasonnement :

Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources ;
Commentaires : Famille bourgeoise de Bayonne citée depuis le XVe siècle.

Famille Lacroix (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'azur à la croix de la Passion d'or entrelacée d'une couronne d'épines de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[9].
Commentaires : Mgr François Lacroix, évêque de Bayonne de 1837 à 1878. Né le 16 novembre 1793 à Entraygues-sur-Truyère (Aveyron)

Famille La Croix de Ravignan (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'azur à la croix d'or cantonnée de quatre roses du même.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources ;

Laf[modifier | modifier le code]

Famille Lafargue (Saint-Palais) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 de gueules à deux clefs d'argent passées en sautoir ; aux 2 et 3 d'azur à la fourche d'or.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[4]

Famille Lafaurie d'Etchepare (Saint-Palais) :

Blason Blasonnement :
Tiercé en pal : au 1 d'argent à trois coquilles de gueules en pal et à la Champagne du même ; au 2 d'argent au lion passant de gueules accompagné en chef d'un corbeau de sable et en pointe d'un sanglier de sable passant devant un arbre de sinople ; au 3 de gueules à deux fasces d'or.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources ;
Commentaires : La famille de Lafaurie descendait de Jean Lafaurie, sieur de la maison Ourdin, à Saint-Palais, avocat et notaire royal, qui fut jurat de Saint-Palais en 1668.

Famille Lafont-Cavaillero (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'argent à la croix de gueules.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[10].
Commentaires : Pierre Lafont-Cavaillero, de Bayonne, reçut d'office ces armes en 1701.

Famille Lafourcade (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'or à une fourche de sable emmanchée de gueules, posée en pal.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[11].
Commentaires : Arnaud Lafourcade, bourgeois de Bayonne, reçut d'office ces armes en 1701.

Famille Laffitte (Guipuscoa) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à la tour d'argent ; au 2 d'argent au coq d'azur ; au 3 d'or a l'arbre de sinople, terrassé du même. Sur le tout : de gueules à sept besants d'or posés 3, 1 et 3.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2]
Commentaires : Famille originaire du Labourd ou du sud-Gascogne, établie en Guipuscoa.

Famille La Futsun de Lacarre (Basse-Navarre) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à la croix fleurdelisée d'argent ; aux 2 et 3 d'or à deux vaches de gueules passantes l'une sur l'autre, accornées et clarinées d'azur.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[12].

Lah[modifier | modifier le code]

Famille Lahet (de) (Sare) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 de gueules à deux poissons d'or posés en pal; aux 2 et 3 de Béarn.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[5],[6],[4]

Famille La Hillière (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'argent au lion de sable, lampassé de gueules.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources ;
Commentaires : Denys de La Hil-lière, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi, gouverneur de Bayonne et pays adjacents, paraît pour la première fois dans les registres français de Bayonne le 7 juillet 1578.

Famille Lahubiague (Bayonne) :

Blason Blasonnement :

Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[5]
Commentaires : Famille patricienne de Bayonne. Jean Lahubiague fut jurat en 1489, puis échevin en 1516, et autre Jean Lahubiague, lieutenant du maire.

Lal[modifier | modifier le code]

Famille La Lande (Labourd) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, au 1 d'or à trois pals de gueules ; au 2 d'azur à une tête et col de cheval d'argent bridée de sable ; au 3 d'argent à l'aigle au vol abaissé de sable ; au 4 d'or au lion passant de gueules.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[13].
Commentaires : Mathieu de La Lande, conseiller du roi, était lieutenant général du bailliage de Labourd en 1698.

Famille La Lande-Gayon (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'argent à l'écusson d'azur semé de larmes d'or.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[14].
Commentaires : N. Lalande-Gayon, l'aîné, marchand, bourgeois de Bayonne, reçut d'office ces armes en 1701.

Famille La Lande d'Olce (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 d'azur à quatre trangles d'argent (La Lande) ; aux 2 et 3 de gueules à trois chevrons d'or accompagnés au canton dextre du chef d'une étoile d'argent (d'Olce ou Olso). Supports : deux lions, celui de dextre rampant, la tète contournée, celui de senestre passant, regardant à senestre. Devise : Deus Adjutor in adversis.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[15].
Commentaires : NOTE : Ce blasonnement est incomplet et/ou incohérent. Les trangles sont toujours en nombre impair.

Famille Lalanne (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 de gueules au lion d'or ; aux 2 et 3 d'azur à deux lévriers d'argent, courants l'un au-dessus de l'autre.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[16].

Famille Lalanne (Ispoure) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 d'argent au chêne de sinople, terrassé du même, un sanglier passant de sable brochant sur le fût ; aux 2 et 3 parti, au 1 d'azur à trois coquilles d'argent 2 et 1 ; au 2 d'or à trois fasces de gueules.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[17],[18],[19].
Commentaires : Les de La Lanne, écuyers, seigneurs et barons de Castelnau et de Donzacq, en l'élection de Dax, ont des armes presque identiques, ce qui semblerait attester une origine commune : écartelé, aux 1 et4 d'azur à trois coquilles d'argent 2 et 1 ; aux 2 et 3 d'or à trois cotices de gueules. Sur le tout : d'argent au chêne de sinople terrassé du même, un sanglier passant de sable brochant sur le fût.

Famille Lalanne Berri (Pays de Mixe) :

Blason Blasonnement :
D'or à trois cotices d'azur.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[4]
Commentaires : Maison noble à Amendeuix, près de Saint-Palais.

Lam[modifier | modifier le code]

Famille Lambert (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'argent à trois chevrons de gueules accompagnés en chef de deux croissants du même.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[20].
Commentaires : Jean-Pierre Lambert était chanoine de la cathédrale de Bayonne en 1698.

Famille Lamblea (Navarre) :

Blason Blasonnement :
Coupé : au 1 d'argent à trois bandes de gueules, au lambel de trois pièces brochant ; au 2 d'or à deux vaches de gueules paissantes dans un pré de sinople.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[5]
Commentaires : Famille béarnaise dont une branche s'établit en Navarre.

Lan[modifier | modifier le code]

Famille Lanareja (Basse-Navarre) :

Blason Blasonnement :
D'azur à une bande d'argent et deux bordures : l'intérieure componée de vingt-deux pièces d'argent et de sable, onze de chaque émail, l'extérieure de gueules plain.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2]

Famille Lanavielle (Pays de Mixe) :

Blason Blasonnement :
D'or à trois cotices d'azur.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[3].
Commentaires : Maison noble à Amendeuix, près de Saint-Palais.

Famille Landaberro (Vallée du Baztan) :

Blason Blasonnement :
Echiqueté d'argent et de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[5]
Commentaires : Plusieurs maisons de ce nom dans la vallée du Baztan, dont plusieurs furent reconnues nobles en 1793 par le Tribunal royal de Pampelune. Elles portent toutes les armes de la vallée.

Famille Landaburu (Amurrio) :

Blason Blasonnement :
D'azur à deux lions rampants d'or posés l'un sur l'autre, sur une terrasse de sinople, portant en la patte droite un étendard d'argent chargé d'une croix grecque de gueules.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2]
Commentaires : Maison noble d'Ayala, en Alava, qui essaima dans toute la province, à Amurrio, Larrimbe et Vitoria. Plusieurs de ses membres passèrent en Biscaye et fondèrent des maisons à Ceanuri, Marquina et Barakaldo.

Famille Landaburu (Cebauri) :

Blason Blasonnement :
D'argent à sept feuilles de peuplier posés 3 et 3 en pal, et une en pointe.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2]
NOTE : Ce blasonnement est incomplet et/ou incohérent (couleur des feuilles de peuplier).

Famille Landaburu (Barakaldo) :

Blason Blasonnement :
Parti, au 1 d'argent à l'arbre de sinople et deux loups passants de sable brochants sur le tronc ; au 2 aussi d'argent au saule de sinople.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2]

Famille Landaburu (Zumarraga) :

Blason Blasonnement :
D'or à l'arbre de sinople, au sanglier de sable brochant sur le fût.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2]

Famille Landagorrieta (Fontarrabie) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 d'or à l'arbre de sinople, au sanglier passant de sable au pied de l'arbre ; aux 2 et 3 échiqueté de quatre pièces d'argent et de cinq d'azur.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[21]
Commentaires : Maison de la ville de Fontarabie.

Famille Langarica (Alava) :

Blason Blasonnement :
D'azur à la muraille à neuf créneaux au naturel, surmontée de quatre fleurs de lys d'or.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2]
Commentaires : Maison du lieu de Langarica, dont elle prit le nom, à Iruraiz, près de Vitoria, qui essaima dans toute la région.

Famille Lansac (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'argent au lion de gueules ; écartelé vairé d'argent et d'azur.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[22].
Commentaires : N., abbé de Lansac, chanoine de Bayonne, reçut d'office ces armes le 21 février 1698.

Famille Lantabat (Basse-Navarre) :

Blason Blasonnement :
De sable au lion d'argent ; à la bordure de gueules.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[3]
Commentaires : Celte maison noble, appelée Saint-Élienne, donnait entrée aux États de Navarre.

Famille Lanz (Navarre) :

Blason Blasonnement :
D'or à deux fasces de sinople. On trouve également l'échiqueté d'argent et de sable de la vallée du Baztan. Alias : d'azur au loup passant d'argent ; à la bordure d'argent chargée de huit étoiles d'azur.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources ;
Commentaires : Une maison noble, appelée "Lanz de Garaicoechea", existait dans cette localité de Lantz, dont elle prit le nom.

Famille Lanzarote (Navarre) :

Blason Blasonnement :
Parti, au 1 coupé de gueules au croissant renversé d'argent chargé d'un autre croissant échiqueté de sable et d'or, et d'argent à trois chaudrons de sable, et une fasce échiquetée de sable et d'or brochant sur le coupé ; au 2 de gueules au griffon d'or.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[4]
Commentaires : Maison noble à Pampelune.

Lao[modifier | modifier le code]

Famille Laortiga (Saint-Jean-de-Luz) :

Blason Blasonnement :
D'argent à l'arbre de sinople, au loup passant au naturel brochant sur le tronc.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[5]
Commentaires : Maison noble de Saint-Jean-de-Luz, en Labourd, dont une branche s'établit à Pampelune où elle fut reconnue noble en 1703.

Lap[modifier | modifier le code]

Famille Lapicea (Vallée du Baztan) :

Blason Blasonnement :
Échiqueté d'argent et de sable ; à la bordure d'or chargée de huit étoiles d'argent.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[5]
Commentaires : Maison noble d'Azpilcueta.

Lar[modifier | modifier le code]

Famille Lardizabal (Ciboure) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, au 1 d'or à l'arbre de sinople et deux loups de sable passants au pied du tronc, l'un brochant par devant, l'autre par derrière (armes primitives) ; au 2 (d'or) à l'arbre de sinople et un sanglier de sable brochant sur le fût ; au 3 (d'or) à l'arbre de sinople et un chien passant de sable brochant sur le fût, et une orle de huit coquilles de (gueules ?); au 4 contrécartelé, aux a) et d) d'argent au sanglier de sable ; aux b) et c) de gueules à une tour d'or, sur un mont d'argent (qui est Elorza).
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[23].
NOTE : Ce blasonnement est incomplet et/ou incohérent.
Commentaires : Famille originaire de Segura. José-Marie de Lardizabal émigra lors de la seconde guerre carliste et fit bâtir en 1877, à Ciboure, la maison "El Kano", rue Pocalette.

Famille La Roque Priélé (de) (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 d'or à la palme de sinople posée en pal ; aux 2 et 3 d'azur à deux flèches d'or passées en fasce, la seconde contournée.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[24].
Commentaires : Mgr Gaspard de La Roque Priélé, était évêque de Bayonne de 1681 à 1688. Né dans le diocèse de Tarbes en 1623 et décédé à Peyrehorade (Landes) le 19 juin 1688, il fut nommé évêque de Bayonne le 30 mai 1681.

Famille Laroquette (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
De gueules à six besants d'or, 3, 2 et 1.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[25].
Commentaires : N. Laroquette, bourgeois de Bayonne, reçut d'office ces armes en 1701.

Famille Larracea (Navarre) :

Blason Blasonnement :
D'or à l'arbre de sinople et un ours de sable appuyé contre le tronc.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2]
Commentaires : Maison noble au lieu de Asiain, à Olza[Lequel ?], à l'ouest de Pampelune.

Famille Larracea (Basse-Navarre) :

Blason Blasonnement :
D'argent à l'arbre de sinople, au sanglier de sable brochant.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[4]
Commentaires : Maison noble de l'Ostabaret.

Famille Larrache (Vallée du Baztan) :

Blason Blasonnement :
Échiqueté d'argent et de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[26]
Commentaires : Maison noble de Lekaroz. Une branche établie à Bera (Vera de Bidasoa) obtint confirmation de noblesse par le Tribunal royal de Pampelune en 1774.

Famille Larragoyen (Basse-Navarre) :

Blason Blasonnement :
D'or à deux fasces de gueules.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[27],[3],[28].
Commentaires : Maison noble d'Ascarat.

Famille Larrain (Bortziriak) :

Blason Blasonnement :
De gueules à une fasce d'or accompagnée de vingt flanchis du même posés en deux fasces de dix chacun, l'une en chef, l'autre en pointe, et deux chaudrons aussi d'or posés entre la fasce et chaque fasce de flanchis.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[4]
Commentaires : Maison d'armes à Aranaz, dénommée Larrainenea. Noblesse confirmée par le roi Thibaut Ier de Navarre en 1251.

Famille Larraingoa (Val d'Erro) :

Blason Blasonnement :
D'argent à cinq feuilles de peuplier de gueules posées en sautoir.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[4]

Famille Larrainzar (Navarre) :

Blason Blasonnement :
De gueules à l'oiseau marin (alias : une cigogne) d'argent marchant sur une onde d'azur et d'argent, le bec chargé d'un poisson d'azur.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[4]
Commentaires : Maison noble du lieu de Larrainzar, dont elle prit le nom.

Famille Larralde (Labourd) :

Blason Blasonnement :
D'argent au pal alaisé d'azur chargé de trois têtes de loup d'or naissantes, accompagné de six levrettes de gueules posées en orle.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources ;
Commentaires : Famille originaire du Labourd anoblie en Lorraine le 10 mars 1708 en la personne de Jean Larralde ou Laralde, exempt des gardes du corps de Léopold Ier de Lorraine, duc de Lorraine.

Famille Larralde (Villefranque) :

Blason Blasonnement :
Parti au 1 d'argent au chevron d'azur accompagné de trois coquilles de sable 2 et 1 ; au chef d'azur chargé de trois têtes de loup issantes d'argent ; au 2 d'or au chevron de gueules accompagné en chef de deux merlettes de sable, et en pointe d'un pin de sinople (selon un acte de notoriété de 1763).
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources ;

Famille Larralde-Diusteguy (Labourd) :

Blason Blasonnement :
D'azur à trois coquilles d'or, 2 et 1 (alias : en pal) ; parti d'azur à trois têtes de loup arrachées d'or, 2 et 1 (alias : en pal) ; à la bordure d'argent chargée de dix chiens passants de sable, 3, 2, 2, et 3. Alias : parti, au 1 de sinople au dextrochère d'argent, armé d'un glaive du même mouvant du flanc senestre, accompagné en chef de deux tours crénelées d'argent surmontées chacune d'une fleur de lys (du même) et en pointe de trois trèfles aussi d'argent (alias : trois grenades au naturel) qui est Alzate du Passage ; au 2 d'argent au loup de sable et une bordure de gueules chargée de huit flanchis d'or, qui est Diusteguy.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources ;
Commentaires : Famille qui semble originaire d'Echalar, dans les Cinco Villas.

Famille Larrambehere (Vallée d'Urrobi) :

Blason Blasonnement :
De gueules au loup de sable, armé d'or, tenant en sa gueule un agneau d'argent, les cornes d'or.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2]
Commentaires : Maison noble à Sarriés, en vallée d'Urrobi.

Famille Larramendi (Juxue) :

Blason Blasonnement :
D'argent au chêne de sinople, et à l'ours passant de sable brochant sur le fût.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[3],[6]

Famille Larramendi (Saint-Jean-de-Luz) :

Blason Blasonnement :
D'or à l'arbre de sinople, au sanglier de sable brochant sur le tronc.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[21],[4]
Commentaires : Famille originaire d'Andoain, en Guipuscoa, établie en Labourd.

Famille Larrandi (Irun) :

Blason Blasonnement :
D'azur au losange d'or chargé d'un mont de trois pointes de sinople, cantonné à chaque angle de l'écu d'une fleur de lys d'or ; à la bordure componée de huit pièces d'or et de gueules.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[21]

Famille Larrangoz (Vallée d'Irati) :

Blason Blasonnement :
D'or à l'aigle de sable, un lapin au naturel entre les serres.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[4]
Commentaires : Maison noble à Larrangoz, à Lônguida, vallée d'Irati, au sud d'Aoiz.

Famille Larrasoaña (Navarre) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, au 1 d'argent à deux vaches de gueules (Amezqueta) ; au 2 d'argent à la fasce d'azur accompagnée de trois loups de sable (Esparza) ; au 3 d'argent à cinq roses de gueules, le bouton d'argent (Rosas) ; au 4 d'argent à trois chaudrons de sable (Olleta ?).
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[4]
Commentaires : Juan de Larra-soana, régent de la trésorerie générale de Navarre sous Charles Quint.

Famille Larraul (Guipuscoa) :

Blason Blasonnement :
Coupé, au 1 d'or au chaudron de sable ; au 2 de gueules à l'arbre de sinople ; parti d'argent au lion rampant au naturel.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[29].
Commentaires : Maison noble à Larraul, au nord de Tolosa, dont elle prit le nom.

Famille Larraya (Navarre) :

Blason Blasonnement :
D'argent à la bande échiquetée d'argent et de sable, accompagnée de deux croissants échiquetés du même.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[4]
Commentaires : Maison noble à Larraya, dont elle prit le nom, à l'ouest de Pampelune. Reconnaissance de noblesse en 1701, 1760 et 1819.

Famille Larrazea (Ibarrolle) :

Blason Blasonnement :
D'argent au chêne de sinople adextré d'un ours de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[3]

Famille Larrazuri (Irun) :

Blason Blasonnement :
D'or au chêne de sinople, deux sangliers passants de sable au pied de l'arbre.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[21]

Famille Larre (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'or à un arbre arraché de sinople, accosté à dextre de la lettre capitale D et à senestre de la lettre capitale L du même, et une étoile d'azur posée au canton dextre de la pointe.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[30].
Commentaires : De Larre, juge-garde-royal de la Monnaie de Bayonne.

Famille Larre (Jean) (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
De sable au porc d'argent.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[31],[32].
Commentaires : armes parlantes au jugement des députés sur le fait des armoiries : Larre, phonétiquement lard d'où la représentation peu héraldique du porc, alors que Larre, en basque, désigne une lande. Ces armes furent attribuées le 15 février 1700.

Famille Larre (Pierre) (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'argent à la croix ancrée de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[32].
Commentaires : Pierre Larre, bourgeois et marchand de Bayonne reçut d'office ces armes.

Famille Larrea (Bortziriak) :

Blason Blasonnement :
D'or à deux crochets de sable issants du chef soutenant une trangle en fasce du même à laquelle est suspendue, par une chaîne à trois maillons, un chaudron, le tout de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[26]
Commentaires : Maison noble à Aranaz, issue de celle de Villabona.

Famille Larreateguy de Vignolle (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
De sinople au griffon d'or ; à la bordure échiquetée de deux tires d'or et de gueules.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[33].
Commentaires : Famille originaire de Placencia, en Guipuscoa. Des maisons existent à Eibar, Elorrio, Bilbao et Ermua.

Famille Larreteguy (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'azur à une fasce vairée d'or.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[34].
Commentaires : Jean Larreteguy, marchand bourgeois de Bayonne, reçut d'office ces armes à l'Armoriai Général de 1696-1701.

Famille Larrezet (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
Ecartelê, aux 1 et 4 d'argent à trois tourteaux de sable ; un 2 et 3 d'or à une bande d'azur et un chef cousu d'argent chargé de trois merlettes de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[35].
Commentaires : Charles Larrezet fit enregistrer ces armes en 1701.

Famille Larrimpe (Vallée de Roncal) :

Blason Blasonnement :
D'azur à une tête de roi maure de sable, couronnée d'or, ensanglantée de gueules, posée sur un pont à trois arches d'or, accompagnés en pointe d'un mont à trois coupeaux d'or sur une onde de sinople.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2]
Commentaires : Maison noble à Uztárroz qui essaima à Sangüesa,

Famille Larroder (Navarre) :

Blason Blasonnement :
D'argent au léopard au naturel.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2]
Commentaires : Famille originaire du Béarn, issue de la maison forte de Larroy, à Araux. Reçus habitants de Pampelune et déclarés nobles en 1782.

Famille Larrondo (Arbéroue) :

Blason Blasonnement :
D'argent à trois chevrons courbés d'azur, accompagnés au canton dextre du chef d'un trèfle de sinople.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[4]
Commentaires : Maison noble à Méharin, dénommée Larrondua.

Famille Larrondo (Pays de Mixe) :

Blason Blasonnement :
D'or au chevron d'azur accompagné de trois arbres de sinople.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[3]

Famille Larru (Sare) :

Blason Blasonnement :
De gueules à une coquille d'or entre deux fasces d'argent.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[36].

Famille Larzabal (Basse-Navarre) :

Blason Blasonnement :
D'argent à deux fasces de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[3]
Commentaires : Maison noble de l'Ostabaret qui essaima à Oyartzun, Irun, Tolosa, Lezo, Pasaia et Fontarrabie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. PARIS, B. N., Ms.fr. 32.206, élection de Bayonne, n° 11
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l et m El Solar Vasco-Navarro, A. et A. Garcia Caraffa, 6 vol. San Sebastian, 1966-1967
  3. a, b, c, d, e, f, g et h Drecho de la naturaleza, (manuscrit de la bibliothèque Mazarine, Paris), Martin de Biscat
  4. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n et o Libro de armeria del reino de Navarra, publié par Faustino Menendez Pidal de Navascues, Bilbao, 1974
  5. a, b, c, d, e, f et g Armorial de Bayonne, Pays basque et sud Gascogne, Hubert Lamant, tome I (1981) et tome II (1984) (en collaboration avec Jean-Marie Régnier)
  6. a, b et c Recherches historiques sur le Pays basque, Abbée Pierre Haristoy, 1883-1884
  7. Revue de Gascogne, t. XXVII, p.222
  8. B. N., M s. fr. 32.206, élection de Bayonne, n° 19
  9. BAYONNE. Archives diocésaines
  10. H. N., Ms.fr. 32.206, élection de liayonne, n° 144
  11. Ibidem. Ms. fr. 32.206, n° 67 et 172 et Ms. fr. 32.240, fol. 684
  12. Bayonne, Archives Municipales Fonds Communay. 14-0 (6)
  13. H. N., Ms.fr. 32.206, élection de Bayonne, n° 73
  14. H. N., Ms.fr. 32.206, élection de Bayonne, n° 54
  15. Armoriai de Bayonne, Pays Basque, p. 258-266
  16. Rivisla Araldica. IX, 602
  17. Hugues DU TEMS, Le Clergé de France, t. 1, 1773, p, 445, 451, 519 et 561
  18. B.N., Ms.fr. 32.206, fol. 368. Ms.fr. 32.240, fol. 117 et 165
  19. PAU. A.D.P.A., B. 2152 et G. 1546-1548
  20. B. N., Ms. fr. 32.206, élection de Bayonne, n° 102
  21. a, b, c et d Apellidos blasonados, in enciclopedia Guipuzcoana, Juan de Erenchun, 1965
  22. B. N, Ms.fr. 32.206, fol. 369. Ms.fr. 32.240, fol. 628. Ms.fr. 28.132. Pièces Originales, vol. 1648
  23. Estudios de heraldica vasca, Juan Carlos de Guerra, 1982
  24. VEI ; Hugues DU TEMS, Le Clergé de France, t. I, 1775, p. 561
  25. B. N., Ms. fr. 32.206, élection de Bayonne, n° 133
  26. a et b diccionario onomastico y heraldico Vasco, Jaime de Querexeta, 7 vol. Bilbao 1970
  27. Les entrées des nobles aux Etats de Navarre, Jean Berthier, in bulletin de la société des sciences, lettres et arts de Bayonne, 1962-1963
  28. A.D.P.A., C. 1533, 1535 et 1536
  29. Armoiries des villes de Guipuscoa, communiquées par la Diputacion foral de Guipuscoa
  30. B. N., Ms.fr. 32.206, élection de Bayonne, n°50
  31. Armoriai Général de 1696-1701
  32. a et b Ibidem, Ms.fr. 32.206, fol. 1249, élection de Bayonne, n° 135
  33. B. N, Ms.fr. 31.428. Nouveau d'Hozier, vol. 203
  34. B. N., Ms.fr. 32.200, élection de Bayonne n° 138
  35. B. N., Ms.fr. 32.206, élection de Bayonne n° 107 et 169 ; Ms.fr. 32.240, fol. 752
  36. Institut basque de Recherches. Revue IKUSKA. Nouvelle collection. Notamment n°1: H. Lamant-Duhart, Armorial de Sare (1993) et n°4: Salvatierra et ses dépendances. Approche de l'histoire de l'Alava oriental à travers celle de ses familles (1993)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hubert Lamant-Duhart, Armorial du Pays basque (1997), J&D éditions (ISBN 2-84127-121-8)
  • Hubert Lamant-Duhart, 2 vol., Armorial de Bayonne, Pays basque et sud Gascogne, (tome 1, éditions Limarc), 1981-1994
  • Hubert Lamant-Duhart, Armoiries du Pays basque,
  • Hubert Lamant-Duhart, Saint-Jean-de-Luz, histoire d'une cité corsaire,
  • Hubert Lamant-Duhart, Saint-Jean-de-Luz en 1900,
  • Hubert Lamant, 83 volumes, Armorial général et nobiliaire français, Répertoire alphabétique des notices et armoiries des familles nobles, patriciennes et bourgeoises de France, 1975-1997
  • Martin de Biscat, Drecho de la naturaleza (manuscrit de la bibliothèque Mazarine, Paris)
  • Jean Berthier, Les entrées des nobles aux Etats de Navarre, in bulletin de la société des sciences, lettres et arts de Bayonne, 1962-1963
  • Baron de Cauna, 3 vol, Armorial des Landes, 1863-1869
  • Jesus Lorenzo Otazu Ripa, Heraldica municipal in Navarra. Tierras de cultura popular, Merindad de Pamplona, Merindad de Sangüesa, Merindad de Estella, Merindad de Tudela et Merindad de Olite, Diputacion foral de Navarra, 1982-1984 (es)
  • Pampelune, Archives royales de Navarre (es)
  • A. et A. Garcia Caraffa, 6 vol, El Solar Vasco-Navarro, 1966-1967 (es)
  • Juan de Erenchun, Apellidos blasonados, in enciclopedia Guipuzcoana, (es)
  • Juan Carlos de Guerra, Estudios de heraldica vasca, (es)
  • Abbée Pierre Haristoy, Recherches historiques sur le Pays basque, 1883-1884
  • Revue IKUSKA (Nouvelle collection). Salvatierra et ses dépendances. Approche de l'histoire de l'Alava oriental à travers celle de ses familles, Institut basque de Recherches,
  • Jaime de Querexeta, 7 vol. Bilbao, diccionario onomastico y heraldico Vasco,
  • Faustino Menendez Pidal de Navascues, Bilbao, Libro de armeria del reino de Navarra, (es)
  • Juan Carlos de Guerra, Estudios de heraldica vasca, (es)
  • Cabinet des manuscrits, Manuscrits français, Bibliothèque Nationale de France
  • José Yanguas y Miranda, 3 vol, Diccionario de antiguedades del Reino de Navarra, Institucion Principe de Viana, Edition de 1964, (es)
  • Albert Révérand, Armorial du Premier Empire, 1894-1897
  • Albert Révérand, Titres, anoblissements et pairies de la Restauration, 1901-1906
  • Albert Révérand, Titres et confirmation de titres,
  • Vital Genestet de Chairac, in Héraut d'armes, Armorial de Basse-Navarre,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Menu des armories des familles basques
A-Ak Al-Ap Ar-Az Ba-Beo Ber-Beu Bi-Bu Ca-Ce
Ch-Cu D Eb-Er Es-Ez F Gab-Gal Gam-Gar
Gas-Gor Got-Gur H Ib-In Ip-Ir Is-Iz J
Laa-Lar Las-Lez Lib-Luz Ma-Me Mi-Mu N Oa-On
Op-Oz

Liens externes[modifier | modifier le code]