Armorial des familles basques (Las - Lez)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article décrit l'armorial des familles basques par ordre alphabétique et concerne les familles dont les noms commencent par les lettres « Las » successivement jusqu’à « Lez ».

Las[modifier | modifier le code]

Famille La salle (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 d'or une crosse de gueules à dextre et une épée d'azur à senestre ; aux 2 et 3 d'argent à trois merlettes de sable 2 et 1.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[1].

Famille La salle (Jean) (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
De sinople à trois mâcles d'argent.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[1].
Commentaires : Jean La Salle, écuyer, reçut d'office ces armes en 1701.

Famille La salle (Briscous) :

Blason Blasonnement :
D'or au griffon de gueules.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2]

Famille Lasalle (Saint-Palais) :

Blason Blasonnement :
D'argent au lion passant de sable (Alzumberraute). Alias : d'argent à la croix de gueules, et un lion d'azur brochant (Saint-Palais). Alias : d'or à la croix de gueules et un lion d'azur brochant, et une bordure de sable chargée de quatre besants d'argent.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[3]

Famille Lascoain (Irun) :

Blason Blasonnement :
Parti, au 1 d'or au chêne de sinople, au sanglier de sable appuyé contre le tronc ; au 2 d'argent à huit tourteaux de gueules. Alias : écartelé, aux 1 et 4 d'argent à l'aigle de gueules ; aux 2 et 3 d'azur à une fleur de lys d'argent.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[4]
Commentaires : Maison d'Irun qui essaima à Anzuola, Bergara, Eibar, Placencia.

Famille Lasquibar (Guipuscoa) :

Blason Blasonnement :
D'or au chêne de sinople, au loup de sable appuyé contre le tronc ; à la bordure d'azur chargée de cinq fleurs de lys d'or.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[3]
Commentaires : Maison noble à Irura, près de Tolosa. Preuves de noblesse en 1711, 1714 et 1775.

Famille Lassa (Saint-Étienne-de-Baïgorry) :

Blason Blasonnement :
Parti, au 1 d'azur à trois coquilles d'argent posées en pal ; au 2 d'or à deux fasces de gueules.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[5],[6]
Commentaires : Ancienne baronnie dont il est fait mention dans le testament de Jeanne de Lasse, vicomtesse d'Echauz, en date du 14 décembre 1599.

Famille Lastagaray (Basse-Navarre) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 d'or à trois bandes de gueules chargées chacune d'une cotice d'hermines ; aux 2 et 3 d'argent au sanglier passant de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2]

Famille Lastaun (Basse-Navarre) :

Blason Blasonnement :
D'azur au chevron d'or accompagné de trois coquilles du même, 2 et 1.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[5],[7]
Commentaires : Maison noble en Cize. Sans de Laztaun est cité en 1276.

Famille Lastiri (Vallée du Baztan) :

Blason Blasonnement :
Coupé : au 1 d'argent au loup de sable sur une onde d'azur et d'argent ; au 2 d'argent à la fleur de lys d'azur.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[8],[3]
Commentaires : Maison noble à Erratzu.

Famille Lastorsa (Lecumberry) :

Blason Blasonnement :
Losangé d'argent et de gueules.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[5]

Lat[modifier | modifier le code]

Famille Latadia (Vallée du Baztan) :

Blason Blasonnement :
Échiqueté d'argent et de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2]
Commentaires : Maison noble d'Arizcun, qui porte les armes de la vallée.

Famille Latasa (Vallée du Baztan) :

Blason Blasonnement :
D'argent à la fasce de gueules accompagnée de deux loups de sable, armés et lampassés de gueules, un en chef, l'autre en pointe ; à la bordure de gueules chargée de quatorze flanchis d'or. Alias : écartelé, aux 1 et4 d'argent au lion rampant de sable ; aux 2 et 3 de gueules au loup au naturel.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[3]

Famille Latodi (Vallée du Baztan) :

Blason Blasonnement :
Échiqueté d'argent et de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[3]
Commentaires : Maison noble de Maya de Baztan.

Lau[modifier | modifier le code]

Famille Laur (De) (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'or au rameau de laurier de sinople mouvant du flanc senestre de l'écu.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[9].

Famille Laurencin (De) (Bilbao) :

Blason Blasonnement :
De sable au chevron d'or accompagné de trois étoiles d'argent.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[10].
Commentaires : Famille de la région de Lyon, établie à Bilbao au début du XVIIIe siècle.

Famille Laurnaga (Vallée du Baztan) :

Blason Blasonnement :
Échiqueté d'argent et de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2]
Commentaires : Maison noble à Irurita. Porte les armes de la vallée.

Famille Laussat (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'azur à la tour crénelée de cinq pièces d'or, ajourée du champ, soutenue de deux lions affrontés d'argent et accompagnés en chef de trois coquilles aussi d'argent rangées en fasce.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[11].

Lav[modifier | modifier le code]

Famille La Vilette (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'or au lion de gueules ; un chef d'azur chargé de deux molettes d'or.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[12].

Famille La Voye (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'or à trois massues d'or appointées et mouvantes de la pointe de l'écu ; un chef cousu de gueules à un croissant d'argent accosté de deux étoiles d'or.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[12].
Commentaires : * Il y a là non-respect de la règle de contrariété des couleurs : ces armes sont fautives (or/or).

Lax[modifier | modifier le code]

Famille Laxague (Basse-Navarre) :

Blason Blasonnement :
Écartelé aux 1 et 4 d'argent au lion de gueules ; aux 2 et 3 de sable au lion de pourpre.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[5],[13].

Laz[modifier | modifier le code]

Famille Lazarraga (Guipuscoa) :

Blason Blasonnement :
D'or au cerf au naturel dans un champ de blé fermé de sinople, la tête contournée regardant une aigle de sable posée sur ses épaules ; à la bordure d'argent chargée de huit mouchetures d'hermines de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[3]
Commentaires : Le lignage de Lazarraga, avec celui de Uribarri, fut l'un des premiers à peupler la ville de Oñate. Les armes d'origine ne comportaient que l'aigle. À la suite de leur victoire sur les Uribarri qui avaient un cerf dans leurs armes, les Lazarraga transformèrent les leurs comme ci-dessus.

Famille Lazartuzabal (Saint-Jean-Pied-de-Port) :

Blason Blasonnement :
De... au chevron de... accompagné de trois coquilles de...
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2]
NOTE : Ce blasonnement est incomplet et/ou incohérent.

Famille Lazcaibar (Navarre) :

Blason Blasonnement :
D'argent au lion rampant de gueules accosté de deux feuilles de peuplier du même.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[14]
Commentaires : Famille de Villafranca, près de Tudela qui essaima en Guipuscoa, à Beasain, Tolosa et Donostia.

Famille Lazcano (Guipuscoa) :

Blason Blasonnement :
D'azur à une bande d'or engoulée de deux têtes de dragons d'argent, accompagnée en chef d'un croissant contourné d'argent et en pointe d'une étoile d'or. Alias : parti, au 1 de gueules à une bande d'or engoulée de deux têtes de dragons du même, accompagnée en chef d'une demi-lune et d'une étoile, aussi d'or, et en pointe de cinq feuilles de peuplier d'argent surmontant deux chaudrons de sable et un chardon de sinople ; à la bordure d'or chargée de huit étoiles d'azur ; au 2 de gueules à une fleur de lys d'argent et deux chaudrons de sable, et une bordure constituée des chaînes de Navarre d'or.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2],[14]
Commentaires : Très ancien lignage du parti de Oñate, dont la maison d'armes se trouve à Lazcano, près de Tolosa, dont elle prit le nom.

Famille Lazoain (Irun) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 d'argent à l'aiglette de gueules ; aux 2 et 3 d'azur à une fleur de lys d'argent.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[4]
Aiglettes. Terme dont on se sert, lorsqu'il y a plusieurs aigles dans un écu. Elles y paraissent avec bec et jambes, et sont fort souvent becquées et membrées d'une autre couleur que l'émail de leur corps. L'aigle, même seule, est quelquefois nommée Aiglette lorsqu'elle est posée sur une pièce honorable, et qu'elle n'occupe pas la partie la plus apparente de l'écu. d'après l'Alphabet et figures de tous les termes du blason (L.-A. Duhoux d'Argicourt — Paris, 1899).

Lea[modifier | modifier le code]

Famille Leabide (Vallée du Baztan) :

Blason Blasonnement :
Échiqueté d'argent et de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[4]
Commentaires : Maison noble de Lekaroz, du nom de Larremunoa. Reconnaissance de noblesse en 1736.

Famille Leache (Suso) (Navarre) :

Blason Blasonnement :
D'argent à deux loups passants de sable, armés de gueules et posés en pal ; à la bordure de gueules chargée de treize flanchis d'or.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources ;
Commentaires : Armes du palacio de Leache de Suso.

Famille Leache (Viejo) (Navarre) :

Blason Blasonnement :
D'argent à six maillons de chaîne de sable en forme de E et affrontées deux à deux ; à la bordure d'argent chargée de huit écussons de gueules, chargés chacun de deux fasces d'or (alias : deux bandes d'or).
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources ;
Commentaires : Armes du palacio de leache el viejo.

Lec[modifier | modifier le code]

Famille Lecaroz (Vallée du Baztan) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, au 1 d'or à l'arbre de sinople et deux sangliers affrontés au naturel surmontés d'une étoile de gueules, passants au pied de l'arbre ; au 2 d'or à l'arbre de sinople accosté de deux fleurs de lys d'azur ; coupé d'argent à trois flèches de sable croisées et attachées de gueules ; au 3 échiqueté d'argent et de sable au 4 d'or à l'arbre de sinople et deux loups de sable passants au pied du tronc.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[3]
Commentaires : Maison noble à Lecaroz, dont elle prit le nom.

Famille Lecueder (Vallée du Baztan) :

Blason Blasonnement :
Échiqueté d'argent et de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[2]
Commentaires : Maison noble à Elbete qui porte les armes de la vallée.

Famille Lecumberri (Basse-Navarre) :

Blason Blasonnement :
D'or à deux sangliers (alias : deux ours) de sable posés en pal. Alias : d'argent à l'arbre de (sinople) et un cheval de... brochant sur le fût de l'arbre ; et une bordure de... chargée de six cœurs de..., 3 et 3.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[5],[6]
Commentaires : Maison noble de Gamarthe, en Cize.

Famille Lecuona (Guipuscoa) :

Blason Blasonnement :
D'azur à l'aiglette de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[3]
Commentaires : Maison noble de la vallée d'Oyartzun. Confirmation de noblesse en 1759 et 1794.

Leg[modifier | modifier le code]

Famille Légasse (Bassussary) :

Blason Blasonnement :
D'azur à la Vierge Marie posée sur un rocher de sinople émergeant d'une onde d'azur, mouvant de la pointe de l'écu, la Vierge surmontée d'une colombe d'argent.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[15].
Commentaires : Mgr Christophe Louis Légasse, né à Bassussarry le 25 août 1859, décédé a Périgueux (Dordogne) le 30 juillet 1931.

Famille Leguia (Irun) :

Blason Blasonnement :
D'argent à quatre points d'échiquier d'azur, chargés chacun d'une étoile d'or ; à la bordure de gueules chargée de huit flanchis d'or.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[8]
Commentaires : Ancienne maison noble d'Irun. Certificat de noblesse en 1671 délivré par le juge d'armes Juan de Mendoza.

Lei[modifier | modifier le code]

Famille Leiza (Labourd) :

Blason Blasonnement :
D'azur à cinq étoiles d'or (alias : d'argent) posées en sautoir, accompagnées en pointe d'une onde d'argent et d'azur chargée d'un poisson d'argent.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[16]
Commentaires : Famille originaire de Leiza, en Navarre, établie à Sare.

Famille Leizarazu (Baïgorry) :

Blason Blasonnement :
parti, au 1 d'azur à trois coquilles d'argent posées en pal ; au 2 d'or à trois fasces de gueules.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources ;
Commentaires : Armes portées par la seconde maison de Leizarazu, seigneurs de la salle de Licerasse, à Saint-Étienne-de-Baïgorry.

Lek[modifier | modifier le code]

Famille Lekeitio (Biscaye) :

Blason Blasonnement :
De gueules à l'aigle d'or ; à la bordure d'argent chargée de trois flanchis de gueules.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[8]
Commentaires : Maison noble de la ville de Lekeitio, dont elle prit le nom.

Leo[modifier | modifier le code]

Famille Leoz (Navarre) :

Blason Blasonnement :
D'or à une bande d'azur.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[14]
Commentaires : Une maison noble de ce nom existait en cette localité de Navarre.

Lep[modifier | modifier le code]

Famille Lepuzain (Navarre) :

Blason Blasonnement :
De gueules à trois couteaux endentés d'argent, posés en bande.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources ;
Commentaires : Maison noble de la Vallée de Valdorba, au nord de Tafalla. Le seigneur de Lepuzain, aurait libéré le roi Charles II le Mauvais du château de Alotz, en 1357, d'où les armes.

Ler[modifier | modifier le code]

Famille Lerchundi (Guipuscoa) :

Blason Blasonnement :
D'argent à une fasce échiquetée de deux tires d'azur et d'or, accompagnée en chef de deux sangliers affrontés de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[4]
Commentaires : Famille de Aya, établie à Donostia, Zarautz et en Biscaye.

Famille Lerin (Navarre) :

Blason Blasonnement :
De gueules aux chaînes de Navarre d'or.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[3]
Commentaires : Une maison noble de ce nom existait à Arellano, près d'Estella.

Famille Lerruz (Vallée d'Erro) :

Blason Blasonnement :
D'argent à la bande de gueules accostée de deux loups passants de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[14]
Commentaires : Maison noble au lieu de Lerruz, dont elle prit le nom, à Lizoain, au sud de la vallée (est de Pampelune).

Les[modifier | modifier le code]

Famille Lespès de Hureaux (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'argent à trois coquilles de sable, 2 et 1 ; écartelé d'azur au léopard d'or.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[17].

Famille Lesseps (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'argent au cep de vigne, terrassé de sinople, fruité de deux grappes de raisin de sable et surmonté d'une étoile d'azur.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources ;
Commentaires : Famille bourgeoise de Bayonne, anoblie en 1777 pour la branche aînée, et illustrée par Ferdinand de Lesseps, créateur du canal de Suez.

Ley[modifier | modifier le code]

Famille Leyun (Val d'Erro) :

Blason Blasonnement :
D'argent à deux pots de fleurs d'or, les contours de sable, posés l'un sur l'autre.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[14]
Commentaires : Maison noble de Leyun, dont elle prit le nom, à Lizoain, à l'est de Pampelune.

Lez[modifier | modifier le code]

Famille Lezaun (Navarre) :

Blason Blasonnement :
De gueules à la croix patriarcale d'argent, entourée de cette légende : Ave Gratia Plena Dominus Tecum ; parti d'or à l'arbre de sinople, et un ours au naturel appuyé contre le tronc.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[18].
Commentaires : Maison noble de ce lieu, dont elle prit le nom.

Famille Lezo (Guipuscoa) :

Blason Blasonnement :
D'or à trois pins de sinople accompagnés de trois feuilles de peuplier et en pointe d'une onde. Alias : écartelé, aux 1 et 4 de gueules à une étoile d'or ; aux 2 et 3 d'or au loup passant de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources[3]
Commentaires : Maison noble à Lezo, près de Saint-Sébastien, dont elle prit le nom.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b B. N., Ms.fr. 32.206, élection de Bayonne, n° 99 et 151
  2. a b c d e f et g Armorial de Bayonne, Pays basque et sud Gascogne, Hubert Lamant, tome I (1981) et tome II (1984) (en collaboration avec Jean-Marie Régnier)
  3. a b c d e f g h i et j El Solar Vasco-Navarro, A. et A. Garcia Caraffa, 6 volumes San Sebastian, 1966-1967
  4. a b c et d Apellidos blasonados, in enciclopedia Guipuzcoana, Juan de Erenchun, 1965
  5. a b c d et e Drecho de la naturaleza, (manuscrit de la bibliothèque Mazarine, Paris), Martin de Biscat
  6. a et b Recherches historiques sur le Pays basque, Abbée Pierre Haristoy, 1883-1884
  7. PAU. A.D.P.A., O, 1579
  8. a b et c diccionario onomastico y heraldico Vasco, Jaime de Querexeta, 7 vol. Bilbao 1970
  9. Hugues DU TEMS, Le Clergé de France, 1.1, 1775, p. 560
  10. Armorial général et nobiliaire français, Répertoire alphabétique des notices et armoiries des familles nobles, patriciennes et bourgeoises de France, Hubert Lamant, 83 vol. 1975-1997
  11. Bull. Soc. Se. Lettres et Arts de Pau, 1894-1895 et 1896-1897
  12. a et b B. N., M s. fr. 32.206, élection de Bayonne, n° 20
  13. Solidaridades nobiliarias y conflictos politicos en Navarra, Ëloisa RAM1REZ VAQUERO, 1990, p. 113
  14. a b c d et e Libro de armeria del reino de Navarra, publié par Faustino Menendez Pidal de Navascues, Bilbao, 1974
  15. Armorial des cardinaux, archevêques et évêques français actuels..., André COSSON, 1917, page 44
  16. Institut basque de Recherches. Revue IKUSKA. Nouvelle collection. Notamment n°1: H. Lamant-Duhart, Armorial de Sare (1993) et n°4: Salvatierra et ses dépendances. Approche de l'histoire de l'Alava oriental à travers celle de ses familles (1993)
  17. B. N., Ms.fr, 32.206, élection de Bayonne, n° 39
  18. Heraldica municipal in Navarra. Tierras de cultura popular, Merindad de Pamplona, Merindad de Sangüesa, Merindad de Estella, Merindad de Tudela et Merindad de Olite. Diputacion foral de Navarra, Jesus Lorenzo Otazu Ripa, (1982-1984)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hubert Lamant-Duhart, Armorial du Pays basque (1997), J&D éditions (ISBN 2-84127-121-8)
  • Hubert Lamant-Duhart, 2 vol., Armorial de Bayonne, Pays basque et sud Gascogne, (tome 1, éditions Limarc), 1981-1994
  • Hubert Lamant-Duhart, Armoiries du Pays basque,
  • Hubert Lamant-Duhart, Saint-Jean-de-Luz, histoire d'une cité corsaire,
  • Hubert Lamant-Duhart, Saint-Jean-de-Luz en 1900,
  • Hubert Lamant, 83 volumes, Armorial général et nobiliaire français, Répertoire alphabétique des notices et armoiries des

familles nobles, patriciennes et bourgeoises de France, 1975-1997

  • Martin de Biscat, Drecho de la naturaleza (manuscrit de la bibliothèque Mazarine, Paris)
  • Jean Berthier, Les entrées des nobles aux Etats de Navarre, in bulletin de la société des sciences, lettres et arts de Bayonne, 1962-1963
  • Baron de Cauna, 3 vol, Armorial des Landes, 1863-1869
  • Jesus Lorenzo Otazu Ripa, Heraldica municipal in Navarra. Tierras de cultura popular, Merindad de Pamplona, Merindad de Sangüesa, Merindad de Estella, Merindad de Tudela et Merindad de Olite, Diputacion foral de Navarra, 1982-1984 (es)
  • Pampelune, Archives royales de Navarre (es)
  • A. et A. Garcia Caraffa, 6 vol, El Solar Vasco-Navarro, 1966-1967 (es)
  • Juan de Erenchun, Apellidos blasonados, in enciclopedia Guipuzcoana, (es)
  • Juan Carlos de Guerra, Estudios de heraldica vasca, (es)
  • Abbée Pierre Haristoy, Recherches historiques sur le Pays basque, 1883-1884
  • Revue IKUSKA (Nouvelle collection). Salvatierra et ses dépendances. Approche de l'histoire de l'Alava oriental à travers celle de ses familles, Institut basque de Recherches,
  • Jaime de Querexeta, 7 vol. Bilbao, diccionario onomastico y heraldico Vasco,
  • Faustino Menendez Pidal de Navascues, Bilbao, Libro de armeria del reino de Navarra, (es)
  • Juan Carlos de Guerra, Estudios de heraldica vasca, (es)
  • Cabinet des manuscrits, Manuscrits français, Bibliothèque Nationale de France
  • José Yanguas y Miranda, 3 vol, Diccionario de antiguedades del Reino de Navarra, Institucion Principe de Viana, Edition de 1964, (es)
  • Albert Révérand, Armorial du Premier Empire, 1894-1897
  • Albert Révérand, Titres, anoblissements et pairies de la Restauration, 1901-1906
  • Albert Révérand, Titres et confirmation de titres,
  • Vital Genestet de Chairac, in Héraut d'armes, Armorial de Basse-Navarre,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Menu des armories des familles basques
A-Ak Al-Ap Ar-Az Ba-Beo Ber-Beu Bi-Bu Ca-Ce
Ch-Cu D Eb-Er Es-Ez F Gab-Gal Gam-Gar
Gas-Gor Got-Gur H Ib-In Ip-Ir Is-Iz J
Laa-Lar Las-Lez Lib-Luz Ma-Me Mi-Mu N Oa-On
Op-Oz

Liens externes[modifier | modifier le code]