Zarautz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Zarautz
Coat of Arms of Zarautz.svg
Image dans Infobox.
Nom officiel
(eu) ZarautzVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
HaizeakVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Communauté autonome
Province
Comarque
Partie de
District judiciaire d'Azpeitia (d), Intercommunalité d'Urola Kosta (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Baigné par
Superficie
14,8 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
4 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Gipuzkoa municipalities Zarautz.JPG
Démographie
Population
23 360 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
1 578,4 hab./km2 ()
Gentilé
ZarauztarVoir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Xabier Txurruka Fernandez (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Jumelages
Cardano al Campo, Pontarlier, El Hagounia (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Histoire
Fondation
Identité
Langue officielle
Drapeau
Identifiants
Code postal
20800Voir et modifier les données sur Wikidata
INE
20079Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Prononciation

Zarautz[1] (en espagnol Zarauz) est une commune du Guipuscoa dans la communauté autonome du Pays basque en Espagne.

C'est une ville touristique située au centre de la côte de la province. En 2006, il y avait 22 323 habitants, mais durant l'époque estivale le chiffre de 60 000 est atteint fréquemment.

La commune fait partie de l'Eurocité basque Bayonne - San Sebastian.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom vient de Caesaraugusta ou Caesar Augusta en l'honneur de Caesar Divi Filius Augustus[2]

Historique[modifier | modifier le code]

La ville a été fondée par Fernando III en 1237.

Jusqu'au XVIe siècle les habitants de Zarautz se consacraient à la pêche à la baleine. Par la suite, la ville a développé d'autres industries : l'agriculture, le textile, la fabrication des meubles.

Géographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Bien que Zarautz soit dans une zone humide et pluvieuse, son climat est modéré autant en hiver qu’en été.

Communication[modifier | modifier le code]

Pour arriver à Zarautz, l'autoroute A8 Bilbao-Behobia relie la ville à Saint-Sébastien et à la France. Zarautz est près d’Orio, Getaria, Zumaia, Deba, Mutriku et aussi près des aéroports de Saint-Sébastien, Bilbao et Biarritz. À Zarautz, le train local (Euskotren) va tous les jours à Saint-Sébastien, en moyenne toutes les 30 minutes.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Zarautz est composé de 26 quartiers, urbains et ruraux :

Quartiers urbains[modifier | modifier le code]

  • Alde Zaharra (casco antiguo)
  • Aritzbatalde
  • Azken Portu
  • Itxasmendi
  • Hegoalde
  • Hiruerreketa
  • Iñurritza ou San Pelaio
  • Irita
  • Mendilauta (zone résidentielle)
  • San Pelaio
  • Santa Marina
  • Salberdin
  • Salbide
  • Vista Alegre
  • Zelaiondo

Quartiers ruraux[modifier | modifier le code]

  • Abendaño (zone industrielle)
  • Aitze
  • Alkortiaga
  • Arbestain
  • Argoin
  • Asti
  • Elkano
  • Errotaberri
  • Santa Barbara
  • Sola
  • Talaimendi
  • Untzain
  • Urteta

Politique[modifier | modifier le code]

Architecture civile et religieuse[modifier | modifier le code]

Blason en pierre dans la rue Zigordia

La zone proche de la promenade maritime souligne la présence de petits palais et de logements construits par la haute bourgeoisie pendant le XIXe siècle.

Beaucoup de blasons se trouvent dans le centre urbain, surtout dans les rues Azara et Zigordia.

Le palais de Narros, situé face à la plage entouré d'un jardin anglais, fut un lieu de vacances de la reine Isabelle II.

La mairie est bâtiment de la Renaissance.

Dans les quartiers de Talamendi, Urteta et Argoain, on peut visiter des bâtiments de l'architecture traditionnelle basque comme les fermes de Gurmendi, Agerre et Argoain Haundi.

L'église de Sainte-Marie-la-Royale, le couvent de Santa Klara et le couvent des Pères Franciscains sont les trois bâtiments religieux plus importants de Zarautz, ainsi que église de Saint-Sébastien.

L'ermitage de San Martin de Ibaieta, construit au XVIe siècle, se trouve dans le quartier Talamendi, l'église de Pierre-de-Elcano (XVIe siècle) dans le quartier Urteta.

Parcs[modifier | modifier le code]

Zarautz a beaucoup de parcs, jardins et espaces pour les enfants. Celui de Mutxio se caractérise par sa végétation et la présence de l’ermitage de Saint-Barbare. Dans les parcs de Vista Alegre et Torre Luzea on trouve des sculptures de Xavier Lizardi (poète) et de Basarri (bertsolari). Le parc de Pagoeta se caractérise par ses 341 espèces différentes de fleurs.

Plage[modifier | modifier le code]

Football sur la plage de Zarautz

La plage de Zarautz est la plus étendue du Pays Basque et une des plus longues de la côte Cantabrique. Elle possède la plus longue dune de la côte du Guipuscoa et sert d'habitat à beaucoup d'espèces animales.

Le surf est un sport très pratiqué à cause de l'ouverture de la plage sur la haute mer. Zarautz accueille un championnat inscrit dans le Circuit Mondial. En hiver, les équipes de football enfantines et juvéniles viennent ici disputer des matchs de foot.

Gastronomie[modifier | modifier le code]

La cuisine basque a atteint une célébrité et un prestige mondialement reconnus. Elle s'appuie sur des produits saisonniers. En plus Zarautz et sa voisine Getaria disposent de nombreux restaurants qui offrent surtout des plats de poissons tels le colin à la sauce verte, les petits calamars (Pelaio) les sardines grillées, la daurade ou chinchard au gris, la morue au pil-pil…

Culture[modifier | modifier le code]

Pendant toute l’année, Zarautz développe une importante vie culturelle dans différents secteurs tels que: les salles d’expositions municipales, au Photomuseum et galeries d’art, le village loge des manifestations culturelles de styles et de tendances différentes. De même ont lieu des concours artistiques comme les biennales internationales de sculpture et céramique. D’autres manifestations d’intérêt sont le concours de peinture murale, la foire de l’Almoneda, la semaine de la nature…

La région célèbre de nombreuses fêtes. Les plus importantes sont les fêtes patronales de San Pelaio (25-), les fêtes de la Vierge (14-) et les Fêtes basques ().

Jumelages[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Zarautz convient à la promenade à pied, à cheval ou à bicyclette. Également de nombreux frontons permettent de disputer des parties de pelote basque. D’autres loisirs connus sont la pêche, le tennis, ou le surf.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Restaurant de Karlos Arguiñano.

Les personnages suivants ne sont pas natifs de Zarautz mais y demeurent:

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (eu) Toponymes officiels du Pays basque de l'Académie de la langue basque ou Euskaltzaindia, avec la graphie académique actuelle ainsi l'équivalent en français ou espagnol. Autres sources: Euskal Herriko udalerrien izendegia [PDF] ou directement sur le site d'Euskaltzaindia (EODA).
  2. Jean-Louis Davant (préf. Lorea Uribe Etxebarria), Histoire du peuple basque, Bayonne; Donostia, Elkar argitaletxea, coll. « Collection Histoire », , 11e éd. (1re éd. 1970), 352 p. (ISBN 9788497835480 et 8497835484, OCLC 49422842). Saragosse, en Aragon a la même origine étymologique.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]