Armorial des familles basques (Gab - Gal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article décrit l'armorial des familles basques par ordre alphabétique et concerne les familles dont les noms commencent par les lettres « Gab » successivement jusqu’à « Gal ».

Blasonnements[modifier | modifier le code]

Gab[modifier | modifier le code]

Famille Gabiola (Guipuscoa) :

Blason Blasonnement :
De gueules au griffon d'argent ; à la bordure d'or chargée de huit Coquilles d'azur[1].
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. ,.
Commentaires : Maison noble à Mendaro, près d'Elgoibar. Simon Gabiola y Zabala, payeur de l'Armée des Indes, chevalier de Saint-Jacques en 1632.

Gai[modifier | modifier le code]

Famille Gainza (Biscaye) :

Blason Blasonnement :
Parti, au 1 d'azur à la tour d'argent surmontée d'une étoile d'or ; au 2 échiqueté d'or et de gueules[2]
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. ,.
Commentaires : Francisco de Gainza, docteur en théologie, curé de la paroisse d'Irun, fut l'un des historiens de la ville, au XVIIIe siècle.

Famille Gainza (Deba) :

Blason Blasonnement :
D'argent à trois arbres de sinople, et une bordure d'or, puis, selon la tradition, en souvenir de la bataille de Las Navas de Tolosa, en 1212, d'argent à la croix fleurdelisée de gueules ; à la bordure d'or chargée de trois arbres de sinople[2]
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. ,.
Commentaires : Branche de la famille établie à Deva.

Famille Gainza (Gainza) :

Blason Blasonnement :
Parti, au 1 de sinople au château d'or : au 2 d'or au chêne sinople accompagné d'un loup passant de sable au pied du tronc[2].
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. ,.
Commentaires : Maison noble dans le village de Gainza qui obtint des lettres de provision de noblesse en 1784 et porte ces armes. Une branche établie à Tolosa porte aussi ces mêmes armes.

Famille Gainzar (Renteria) :

Blason Blasonnement :
De gueules au lion d'or tenant une bannière d'argent ; à la bordure cousue d'azur chargée de quatre ancres d'argent.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. ,
Apellidos blasonados, in enciclopedia Guipuzcoana, Juan de Erenchun, 1965.

Famille Gainzarain (Guipuscoa) :

Blason Blasonnement :
D'argent à quatre fasces de gueules ; à la bordure d'azur chargée de dix flanchis d'or.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. ,
Apellidos blasonados, in enciclopedia Guipuzcoana, Juan de Erenchun, 1965.
Commentaires : Ancienne maison noble de Beasain. Preuves de noblesse en 1783.

Gal[modifier | modifier le code]

Famille Galairena (vallée de Baztan) :

Blason Blasonnement :
Échiqueté d'argent et de sable (qui est de la vallée du Baztan). Alias : De gueules à la bande vairée d'argent et d'azur, engoulée de têtes de serpents d'or
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. ,
[3].
Commentaires : Maison noble à Ziga au sud de la vallée de Baztan.

Famille Galar (Navarre) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 de gueules à la bande d'argent chargée de trois étoiles de sable; aux 2 et 3 d'argent à trois agneaux de sable 2 et 1.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. ,.
Commentaires : Une maison noble existait à Galar, dont elle prit le nom.

Famille Galarza (Bilbao) :

Blason Blasonnement :
De sinople à l'arbre sec d'argent accosté de deux coquilles du même.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. , [1].
Commentaires : Les diverses branches réparties sur tout le Pays Basque portent des armes différentes.

Famille Galarza (Fontarrabie) :

Blason Blasonnement :
Parti, au 1 de gueules à deux fasces d'argent, accompagnées entre les deux d'un chaudron de sable ; au 2 d'argent au lion rampant au naturel.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. , [1].
Commentaires : Les diverses branches réparties sur tout le Pays Basque portent des armes différentes.

Famille Galarza (Galarza) :

Blason Blasonnement :
De sinople à l'arbre sec d'argent entre les lettres G et A d'or, et un ours au naturel appuyé contre le tronc de l'arbre (armes primitives).
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. , [1],[4].
Commentaires : Martin Gaillardie, receveur de la coutume de Bayonne en 1695, reçut d'office ces armes en 1701.

Famille Gaillardie (Biarritz) :

Blason Blasonnement :
D'argent à cinq violons de gueules posés 3 et 2.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. , [4].
Commentaires : Martin Gaillardie, receveur de la coutume de Bayonne en 1695, reçut d'office ces armes en 1701.

Famille Gaillardie (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'argent à l'arbre arraché de sinople, accosté de deux étoiles de gueules et soutenu d'un croissant d'azur.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. , [4].
Commentaires : Samson François de Gaillardie, bourgeois et homme d'armes de la ville de Bayonne, reçut d'office ces armes.

Famille Galart (Bayonne) :

Blason Blasonnement :
D'argent à la colombe essorante au naturel, à la terrasse de sinople chargée de trois fleurs d'azur, tigées et feuillées de sinople.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. ,.
Commentaires : Famille patricienne de Bayonne. Léon de Galart, échevin de cette ville, reçut récompense du roi Louis XIV pour services rendus à Colbert en venant étudier la défense des ports de Bayonne et Saint-Jean-de-Luz.

Famille Galarreta (Amurrio) :

Blason Blasonnement :
D'argent à trois troncs d'arbre au naturel ; à la bordure de gueules chargée de trois étoiles d'or[1].
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. ,.
Commentaires : Armes de la maison d'Amurrio.

Famille Galarrete (Alava) :

Blason Blasonnement :
Écartelé, aux 1 et 4 d'argent au lion rampant au naturel ; aux 2 et 3 de gueules à trois feuilles de peuplier d'or[1].
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. ,.
Commentaires : Maison noble du lieu de Galarreta, près de San Millán, à l'origine d'une autre maison noble à Amurrio, également en Alava.

Famille Galdames (Biscaye) :

Blason Blasonnement :
D'or à quatre points d'échiquier de gueules ; à la bordure d'azur chargée de huit étoiles d'or.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. , [3].
Commentaires : Maison noble au lieu de ce nom.

Famille Galdeano (Navarre) :

Blason Blasonnement :
De gueules au croissant échiqueté d'argent et de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. , [5].
Commentaires : Palacio maison d'armes à Galdeano, près d'Estella, à l'origine d'autres maisons nobles à Peralta, Dicastillo et Los Arcos, au sud de la Navarre. Confirmation de noblesse en 1562.

Famille Galdeano (Peralta) :

Blason Blasonnement :
De gueules au croissant échiqueté d'argent et de sable et à la fasce aussi échiquetée d'argent et de sable.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. , [5].
Commentaires : Branche établie à Peralta.

Famille Gallaistegui (Guipuscoa) :

Blason Blasonnement :
Parti, au 1 d'argent au chaudron de sable pendant à une chaîne, posé sur un feu de gueules ; au 2 d'or à la bande de sinople accostée de deux loups de sable ; à la bordure générale de gueules chargée de huit flanchis d'or.
Note : Les blasonnements de cette page sont tous issus de cet ouvrage qui cite également d'autres sources. , [1].
Commentaires : Miguel de Gallaistegui habitait Bergara en 1390 ; Pedro Gallaistegui habitait Mondragon en 1530. Domingo de Gallaistegui prouva sa noblesse à Elgeta en 1606.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g El Solar Vasco-Navarro, A. et A. Garcia Caraffa, 6 volumes San Sebastian, 1966-1967 Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « SVN » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  2. a b et c Apellidos blasonados, in enciclopedia Guipuzcoana, Juan de Erenchun, 1965. Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « JE » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  3. a et b diccionario onomastico y heraldico Vasco, Jaime de Querexeta, 7 vol. Bilbao 1970
  4. a b et c B. N., Ms.fr. 32. 206, élection de Bayonne, n° 26 et 40
  5. a et b Libro de armeria del reino de Navarra, publié par Faustino Menendez Pidal de Navascues, Bilbao, 1974

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hubert Lamant-Duhart, Armorial du Pays basque (1997), J&D éditions (ISBN 2-84127-121-8)
  • Hubert Lamant-Duhart, 2 vol., Armorial de Bayonne, Pays basque et sud Gascogne, (tome 1, éditions Limarc), 1981-1994
  • Hubert Lamant-Duhart, Armoiries du Pays basque,
  • Hubert Lamant-Duhart, Saint-Jean-de-Luz, histoire d'une cité corsaire,
  • Hubert Lamant-Duhart, Saint-Jean-de-Luz en 1900,
  • Hubert Lamant, 83 volumes, Armorial général et nobiliaire français, Répertoire alphabétique des notices et armoiries des familles nobles, patriciennes et bourgeoises de France, 1975-1997
  • Martin de Biscat, Drecho de la naturaleza (manuscrit de la bibliothèque Mazarine, Paris)
  • Jean Berthier, Les entrées des nobles aux Etats de Navarre, in bulletin de la société des sciences, lettres et arts de Bayonne, 1962-1963
  • Baron de Cauna, 3 vol, Armorial des Landes, 1863-1869
  • Jesus Lorenzo Otazu Ripa, Heraldica municipal in Navarra. Tierras de cultura popular, Merindad de Pamplona, Merindad de Sangüesa, Merindad de Estella, Merindad de Tudela et Merindad de Olite, Diputacion foral de Navarra, 1982-1984 (es)
  • Pampelune, Archives royales de Navarre (es)
  • A. et A. Garcia Caraffa, 6 vol, El Solar Vasco-Navarro, 1966-1967 (es)
  • Juan de Erenchun, Apellidos blasonados, in enciclopedia Guipuzcoana, (es)
  • Juan Carlos de Guerra, Estudios de heraldica vasca, (es)
  • Abbée Pierre Haristoy, Recherches historiques sur le Pays basque, 1883-1884
  • Revue IKUSKA (Nouvelle collection). Salvatierra et ses dépendances. Approche de l'histoire de l'Alava oriental à travers celle de ses familles, Institut basque de Recherches,
  • Jaime de Querexeta, 7 vol. Bilbao, diccionario onomastico y heraldico Vasco,
  • Faustino Menendez Pidal de Navascues, Bilbao, Libro de armeria del reino de Navarra, (es)
  • Juan Carlos de Guerra, Estudios de heraldica vasca, (es)
  • Cabinet des manuscrits, Manuscrits français, Bibliothèque Nationale de France
  • José Yanguas y Miranda, 3 vol, Diccionario de antiguedades del Reino de Navarra, Institucion Principe de Viana, Edition de 1964, (es)
  • Albert Révérand, Armorial du Premier Empire, 1894-1897
  • Albert Révérand, Titres, anoblissements et pairies de la Restauration, 1901-1906
  • Albert Révérand, Titres et confirmation de titres,
  • Vital Genestet de Chairac, in Héraut d'armes, Armorial de Basse-Navarre,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Menu des armories des familles basques
A-Ak Al-Ap Ar-Az Ba-Beo Ber-Beu Bi-Bu Ca-Ce
Ch-Cu D Eb-Er Es-Ez F Gab-Gal Gam-Gar
Gas-Gor Got-Gur H Ib-In Ip-Ir Is-Iz J
Laa-Lar Las-Lez Lib-Luz Ma-Me Mi-Mu N Oa-On
Op-Oz

Liens externes[modifier | modifier le code]