Armando Diaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Armando Diaz (homonymie).
Armando Diaz
Armando Diaz.jpg
Fonction
Ministre de la Guerre du royaume d’Italie (d)
-
Marcello Soleri (d)
Antonino Di Giorgio (d)
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Armando DiazVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Arme
Grade militaire
Conflits
Distinctions

Armando Diaz (né le 5 décembre 1861 à Naples et mort le 29 février 1928 à Rome) est un militaire italien de haut rang de la Première Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après la bataille de Caporetto, Armando Diaz remplace le général Luigi Cadorna au poste de Chef de l'état-major. Cadorna avait commandé l'armée lors de la bataille d'Isonzo de manière déplorable avec des mesures disciplinaires d'une brutalité inouïe et de manière totalement dépassée. Diaz commanda l'armée italienne de façon plus humaine et plus moderne. Il redéploya les troupes autour de la plaine du Piave, ce qui lui valut une maîtrise de la bataille à tout moment.

Le 24 octobre 1918, un an jour pour jour après la bataille de Caporetto, il mène la bataille de Vittorio Veneto qui signa la fin de la guerre en Italie. Le 3 novembre 1918, il vérifie le traité d'armistice de Villa Giusti. En 1919, Pietro Badoglio lui succède au poste de chef de l'état-major.

Après la guerre, Diaz devint sénateur et en 1921 fut nommé Duca della Vittoria. Benito Mussolini le nomma ministre de la guerre dans son premier gouvernement en 1922 (le roi voulait un héros de la Première Guerre mondiale pour contrebalancer le poids de Mussolini) et il fut promu maréchal. Il ne s'était pas opposé à la Marche sur Rome. Il se retira en 1924, avec le titre de maréchal d'Italie.

Tombe de Diaz